Os sonmes libe ed nos esprimer.

Sét janvié deus-mile-tchinze.
Din min poaiyis, os sonmes libe d'écrire, ed dessiner, ed pinser et d'causer ed quoé qu'os voulons, quanq os voulons. Os sonmes libe ed nos esprimer.
Ej préfère moérir dbout qué d'vive à gron.

jeudi 31 décembre 2015

Dénègeuse

Unne dénègeuse, ch'est unne machine pour inlver ches nèges, quanq i in o.

Quanq ej prinds ech train, tous ches jours, j'in voée unne din unne tiote ville, chu ch'quai dech station. Etè conme ivèr.

Ho foait bin deus innées qu'ale o mie bougé, ech dénègeuse. Et ej mé dminde kmint qu'is font pour vir chi ale fonctionne coèr.

Innui, achteure, sèt degrés. Et os pouvons dire qu'edpi deus jours, i foait froéd. Avant, os avoème tchinze à dis-sèt degrés !

Ch'est quoé des nèges ?

mercredi 30 décembre 2015

Chincante nueinches ed gris

Ches gins in ont causé granmint, vu eq d'eutes gins avoai'te intindu dire eq ch'étoait bin et eq d'eutes éroai'te acaté ech live qu'étoait bin : ech live qui s'lonme "chincante nueinches ed gris", qu'ej croés.

Quanq t'intinds ho, 'rsanne achl'onme qu'o vu echl'onme qu'o vu li étou un onme qu'o vu echl'onme qu'o vu echl'ours.

Des nikdouilles qui croé'te d'eutes gins qui vu'te gaingné ed l'argint, i in o. P't'ête eq mi j'in su un étou ?

Mais pour ches gins qui voudroai'te vir chincante nueinches ed gris chin acaté ech live o vir ech film qu'o étè foait, is pu'te aller à ches mers.


In deus-mile-tchinze, conme in deus-mile-sèse o aprè.

mardi 29 décembre 2015

Tout kminche ach Beu-dech-tère

Deus-mile-tchinze est casi défini, deus-mile-sèse arrive.

Pèr ò kmincher ?

Tu vos truvoér ho drole, mais ej té propose ed kmincher pèr ech Beu-dech-tère, avuc un premier, echl'île ed Sein. Fin tiote, mais fin bèle, et avuc del'ieu pèrtoute alintor. Ch'est unne île.






Dechl'île ed Sein, apré, t'arrives ach Pointe-dech-Raz. In vrai, tu vos à Audierne, et ed lo, tu rtornes à ch'Pointe-dech-Raz pour ête din ch'boin sins del mèrche.



In allant d'ouest in est, chu ech kmin trinte-quat, ach bord ed ches mers, tu vos passer, et p't'ête t'arter, ach tiot port ed Feunteun Aod, indroét tranchille,conme Mimile.


Pi, Primelin-ech-lac.
















Tu tchittes Primelin, et té rvlo à Audierne. N'oblie mie d'i minger des boinnés landimoles bretonnes ; i sai'te foaire.



Ches moés étou passe'te ; t'os prins tin tan. Os sonmes in étè, et t'es à Penmarc'h, Kérity, pi ch'Guilvinec. Bin connu pèr ches pékeus. Ches vrais pèkeus ! Et t'in voés, des pèkeus, o de batieus ed pèke. Cros conme t'os janmoais vu !


















Tu t'artes, tu prinds des photos ; des mieules, pèr eximpe, chu ches toéts avuc leu brin, o din ches tans.


























Pi, tu t'rinvos, vers Loctudy, echl'île Tudy, différint ed Loctudy, Bénodet.

Pour définir echt'innée, Concarneau. Avant, t'es p't'ête allé à Pont-echl'abbé. des keups, tu pux vir un bel oisieu, ches piés din l'ieu.


Concarneau. A l'boinne eure ! In vrai, à vir echl'orloge, tu t'dmindes.



Din t'tète, et pour granmint ed tans, t'éros echl'image dech phare ed Penmarc'h, lunmant ches bords ed ches mers, des moaisons et unne église. Os srons in déchimbe. Din un in.


Bec à tertous, et d'avinche, boinne innée à vos.

In mèrchant, t'os vu eds églises ! Pinse à les visiter un molet. Surtoute eq deus-mile-sése est unne innée bissète !






lundi 28 décembre 2015

Quoé eq ch'est un communisse

Os in voéyons ed moinss in moinss, mais kmint les rconnoaite, ches communisses ?

Un vrai communisse, chi ech pèrti li dminde, doét ête capabe ed voir blanc quanq ch'est noèrt, et noèrt quanq ch'est in vrai blanc.

A buser.

Bec à tertous, communisses o mie.

samedi 26 décembre 2015

Ech canchon ed ches pères

 Canter chu l'musique dech Marseillaise


Allons éfants d'em famille,
Vot père est toudi bin portant !
Vos pouvez avoèr fiate in mi.
Ouvrer uit eures est mie un problinme,
Du corage, ej pourroais vos in rvinde.
Fuchez ureus qu'ej fuche in vie.
J'attinds granmint d'ête taïon
Quoé qu'os attindez pour ho,
Ete pèrint est fin régalan.


Ech refrain :
Ej viusis, mais ej su bin !
J'os coèr invie ed bonur !
Fuchons,
Fuchons,
Fuchons ureus 
Ed nos vir
Quanq ch'est possibe.

Ej vos os tertous vu naîte,
J'os souvint récué vos tchus !
J'os toudi étè lò pour vos,
Unne lçon, un ju, un tiot bec,
Unne lçon, un ju, un cros bec.
Et coèr achteure 'pouvez mé dminder.
Os kminchez à pèrtir del moaison,
Os êtes libe conme des moinieus,
Ches moinieus rint'te toudi à leu moaison.

Rvénir ach refrain


Ej viusis mais j'os coèr m'tète,
Alorss fuchez régalant !
M'prindez mi pour un tchu d'cado
Qui erbate ess otons,
Qui erbate ess otons.
Ej pourroais coèr vos in apprinde.
Min plaisi est ed vos foaire plaisi
J'os coèr invie foaire ho
A vos, vos chuchons et vos éfants.

Rvénir ach refrain

vendredi 25 décembre 2015

Noë pour tertout

Innui, ch'est Noë.

Pour tertout.

Mais i o des gins qui sont tout seu. Est quasi seur qu'is ont mie internénet pour lire min blog et qui éront mie d'ordinature din leus keuchures conme cadieu, mais ej pinse granmint à eux.

Ech tiot Jésus vouloait eq tertout fuche ureus. Boin Noë à tertout.

jeudi 24 décembre 2015

Ech retour ed Nénèrd

Ho vote ed pèrtoute edpi quèks tans.

In Frinche i o un molet miu ed uit et tchinze jours, os avoème ech droét, ech devoèr j'os invie d'écrire, ed voter pour ches elections régionales. Tertout connoait achteure ches résultats, et ches présidints ed région. Minme chi i n'o qui sront élus ech quat janvié !

Ech darain diminche, ch'étoait in Espane, coèr pour eds elections. Lò-bòs, tertout o gaingné, tertout o perdu. Ho vo ête granmint malaisié ed gouverner.

Feut mie oblier étou ches elections pour ech Miss Frinche qu'étaoi'te sinmdi au vèpe. Surtoute eq ch'est unne fille ed not région, Nord-Pas-de-Calais-Picardie, merchi à ch'régionalisation, qu'o gaingné.

Etpi, i o not Nénèrd !

Nénèrd avoait gaingné quat-chint-millon d'euros, et l'eute smangne, il o apprins qu'i dvoait les rinde. Dech keup, i vut ervénir in politique. Ho doét bin poaiyer ed foaire onme politique. O, Nénèrd o vu kmint in profiter pour rétchupérer echn'argint. Ch'est étou bin possibe.

Nénèrd est un onme qui vo, malureusemint, coèr un keup, bailler invie à des gins ed mie voter.

Boin Noë à tertous.


mercredi 23 décembre 2015

Morte à quater-vint-douze ins

Ferninde Grudet est morte sinmdi din un opital ed Nice, tiote ville dech sud del Frinche.

Ech mort d'unne fanme, o d'un onme, minme fin viu, est toudi malureus. Magine pour ches éfants, ches tiots-éfants et p't'ête minme leus éfants.

Pour Ferninde, ch'est coèr différint, ale avoait chonc-chint jonnes filles. Ches pauves ! Is doé'te braire granmint.

- "Unne fanme avuc toutes ches filles lò ! Ch'est mie possibe." eq tu t'dis.

In vrai, ouais ! Unne fanme put mie bailler vie à chonc-chint papars. T'os raison.

Mais Ferninde Grudet, ch'est eute cose. Ale étoait surtoute connue avuc ech nom ed Mdame Claude, din ches innées mile-nu-chint-soéçante, mile-nu-chint-soéçante-dis.  Et ches chonc-chint jonnes filles ouvroai'te pour ale, à foaire plaisi à ches onmes qui in vouloait, dech plaisi. Et qu'avoai'te ed l'argint pour ch'in acater.

I pèroait minme qu'un présidint anméritchin et un grand intrepreneu italien éroai'te foait appel à Ferninde.

Ech fanme lò o fini pèr ête artée pèr ches cadoreus. Et, tu vos rire, ech patronne ed ches cadoreus étoait alorss unne fanme. P't'ête pèr jalouseté ?

Infin, ej définis echl'article in vos disant qu'ech film Emmanuelle est sur Mdame Claude. Mie à vir pèr chés éfants ed moinss ed dis-uit ins.

Quanq à ch'canchon ed Gearges Brassens qui s'lonme Ferninde, ej sais mie chi ch'est de cht'Ferninde qu'ale cause. Mais i binde pour Ferninde, mie pour Lulu. I m'sanne eq Brassens o mie connu Lulu ech nantaise

Unne cose est seur : tous ches onmes nés ech vint-troés déchimbe n'sont mie aller vir Ferninde. J'in connoais un ed bin qui o janmoais étè. Bec à s'fanme, ches fius et leus éfants.

mardi 22 décembre 2015

Echl'eximpe ed ches corses

Judi, aprè ches élections régionales ed l'eute diminche, ech nouvieu présidint ed Corse o foait unne causerie à ches pèrlemintères corses.  In corse, mie in frinchais.

J'ainmeroais granmint eq Xavier Bertrand in foaiche ed minme : in picard. Ches deus régions Nord-Pas-de calais et Picardie sont ech vraie, bèle et grande Picardie. Don, ech gin ed Saint Kintin put causer in picard à tertout.

J'os préparé ches mots pour l'aidier :

- "Mes gins, os êtes bin assis chu vot caïèle o vot bantchette, et mi ej su dbout. J'os décidé d'ouvrer. Kmint qu'ej vos foaire ? Kmint qu'os allons foaire, vu qu'os allez ouvrer avuc mi ? Os pouvons mie nos berlurer. Os avons mie ech droét lò.

In premier, os allons arter ed minger pindint deus eures à nonne. Quarante-chonc minutes suffi'te.

Tous ches jours, os kmincherons pèr trimper nos orteus, nos piés et not tchu din del'ieu froède, pour miu bouger aprè.

Os allons arter ed mette des croates à not co, chu unne kmise, pour n'mie avoèr l'freusse ed nos salir in ouvrant.

Pour ches fonctionnaires, ches batimints ò qu'is ouvre'te sront keufés à moinss ed dis-nu degrés chonc. Ches gins éront keuds in ouvrant miu et surtoute, puss.

Din ches écoles et ches opitaux, ches gins mingeront des produits ed not Picardie. Ch'est pour ho qu'ej vos dminder ed construire unne cinse ed quat-mile vakes, mile madgètes pour foaire dech fromage ed madgète et chonc-mile ainnieus, unne eute cinse ed chint-mile glinnes, et unne daraine ed troés-mile hectares ed lédjumes, pèr eximpe, pour ches boins chicons. Os voérons ch'il in feut d'eutes, mais i m'sanne eq pour kmincher, os avons ech lait, ches viannes et étou ches lédjumes.

Pour tertous, ches sinmdi et diminche, à joke. Quanq os ouvrons granmint bin dech lindi à verdi, feut étou juer, dormir et bin profiter ed nos familles.

Ej vos mie oblier ches socialisses qui m'ont aidié à ête achteure vot présidint ed région ; ej vos tous les mette à foaire eds actions sociales, surtoute à Calais. Is iront causer, minger, boère et dormir avuc ches pauves migrants, et leu esplitcher qu'i feut mie agriper in ville et mette ech brin din ch'tunnel.

Ej vos mie vos in dire miu ; i feut qu'os allonche ouvrer. Trannons mie ! Mnons rondibilisse quoé qu'os avons à foaire. Et i o granmint à foaire. Ochons nos !

Merchi et corage à tertous."

Aprè avoèr causer conme ho, ches gins ainmeront o n'ainmeront mie Xavier Bertrand, mais is connoaitront ech picard.

lundi 21 décembre 2015

Quanq tu croés dvénir riche

Verdi, un lecteu m'os écrit qu'il avoait vu ech gasole à Anmyin à moinss d'un euro. Alorss i m'écrit :

- "In rimplichant m'voéture, j'avoais miu ed gasole eq d'euros à poaiyer. Et dech keup, i m'sannoait eq j'étoais riche."

Puss t'acates, puss t'es riche ?!

I t'sanne, mais ch'est janmoais vrai.

dimanche 20 décembre 2015

Darain diminche avant Noë

Ch'est innui.

Quoé qu'i s'passe ? I o deus-mile-tchinze ins, un ange vo vir unne jonne fanme qu'avoait janmoais ieu d'éfants et i dit :
- "Fuche ureus, Mèrie, tu vos avoér un papar qui dviendro roé."

- "Mi ? mais ej connaois mie d'onme !" qu'ale répond, et eq nos conte Saint Luc.

- "Sro ech fiu ed Diu." i dit cht'ange.

Mèrie dvoait s'mèrier  avuc un onme qui s'lonmoait Zèf. Et ch'Zèf o rin dit.

Achteure, tertout fète Noë, eq ches gins fuche'te avuc unne pieu bleue, rouve, ganne o avuc des tiots poés verts, mais combin s'ranmintuvoe'te esn'origine et i croé'te ?

samedi 19 décembre 2015

Lire deus keups

Pour apprinde unne lçon, i feut souvint l'lire deus, voère troés keups. Qu'ej conseille à ches jonnes.

Pour un live, des keups, t'os étou dsoin de l'l'ire deus keups. S'sont des lives qui foai'te buser

Pèr eximpe, ech live d'Emmanuel Carrère qui s'lonme "Ech Roéyeume" ; Ej t'in os causé i o quèks moés, avant de l'lire

I cause ed religion, surtoute ed ches vies ed Saül, Luc qu'ont écrit chu ch'Christ.

Tu croés o tu croés mie ach Christ, t'os cru et tu croés pu ach Christ, ech live t'apprins granmint. Et des keups, tu ris granmint. Pèr eximpe, quanq echl'écriveu cause ed Staline. Tu té dmindes kmint qu'os pouvons in rire ? Lis ech live.

I m'sanne qu'ho put foaire un bieu cadieu ed Noë.

Bec à tertous.

vendredi 18 décembre 2015

Noë est djò lò

J'os rin dmindé, mais l'eute smangne, j'os djò ieu un bieu cadieu.

Maginez eq pour ête riche, ej poéye mes factures. I pèroait eq ch'est ho qu'i feut foaire. Don, ej poéye.

Eh bin, l'eute smangne, ej poéye, et quèks jours aprè, j'os vu qu'chl'argint m'avoait étè rindu chu mion compte bancaire.

Merchi à ches gins. Ej leu os mie écrit pour les rmerchier, et ej sais mie chi ej doés l'foaire. P't'ête ! Chi ej truvoe leu adresse.

jeudi 17 décembre 2015

Ale o mie comprins

Ed qui qu'ej cause ?

Guemlu.

Guemlu est unne gin ed Toulouse qui m'o djò mis granmint ed commintères chu min blog. Mais ièr, echl'article étoait pour ale. In vrai, pour ches éfants.

Pourquoé ? Ches éfants n'li'te mie min blog.

Din uit jours, ej vos leu baillé ech tiot live, ed grammaire, conme cadieu ed Noë.  Magine leus tète quanq is voéront ech live.

Conme tu l'os p't'ête ermertché ièr, ches phrases pour apprinde sont ed tiotes phrases qui foai'te rire. Et t'os invie ed tout lire. Et t'apprinds ech grammaire.

Boin Noë, d'avinche, à tertous.

Ej dminde à Guemlu ed rin dire à ches éfants. Chi ale o lu ches deus articles, d'ièr et d'innui.

mercredi 16 décembre 2015

Din un live ed grammaire

- Chu ch'lac injlé, ches quat élépants mèrchoai'te chu ch'pointe ed leus piés pour mie berziller ches glaces.


- Un onme ch'est foait un tiot molet ed mau in churtchant un char d'assaut.


- Echl'incindie del charcuterie dech village o baillé ach village unne régalante odeur ed barbecue.


- Pèrtir, ch'est moérir un molet. Moérir, ch'est pèrtir pour toudi.

mardi 15 décembre 2015

Frunme tes zius

... et dors !

Coèr un keup, ch'est unne phrase eq granmint ed monde o intindu, surtoutre étant tiot. Ches éfants sont allés à chlofe, don in principe, is ont obéi et sont din leu lit. Mais is cause'te et vu'te mie dormir. Alorss ches pèrints leus dminde'te ed frunmer leus zius et ed dormir.

Ches éfants pu'te les frunmer, ches zius, et leu bouke. Conme nos. In princhipe.

Ej connoais unne jonne fanme, bèle feut bin l'écrire, qui n'put mie frunmer un ed ches zius edpi quèks jours. Ale o malureusemint un mau qu'est arrivé lò chin qu'ale i dmindé.

L'fanme o vu des sérusyins, mais chin ziu n'frunme mie. Pour dormir, ale l'colle avuc un scotch et frunme l'eute. Fin malaisié, mais l'fanme warde espoèr et continue ed vive casi conme chi de rin n'étoait.

Pour vos foaire rire, minme chi os dvroème mie, ch'est l'seule fanme qui put dormir eq d'un ziu.

Corage tiote. T'inchiète mie pour tes berbis et leus ainnieus - ale o unne cinse - os truvrons des gins pour t'aidier.

lundi 14 décembre 2015

Baicier ches taxes

Echl'Etat o baicié ches taxes chu ches protections féminines.

Pour comprinde, i feut savoèr qu'i o, in Frinche :
- unne taxe à vint pèr chint chu ches bins ed service, o chu ches coses qui sont mie din ches deus lignes aprè,
- unne à dis pèr chint chu ch'pétrole et ches intrées din un musée, pèr eximpe,
- et unne à chonc et dmi pèr chint chu ches produits alimintaires, chu ches repas din ches écoles, et coèr pèr eximpe, chu ches étchipemints et services pour ches hindicapés.

Don, conme ej l'écrivoais in heut, ches protections féminines éront achteure unne taxe à chonc et dmi.

I m'sanne eq ches fanmes ont ieu ho, vu qu'os sonmes in ivèr et qu'i vo, p't'ête, foaire froéd. Don, pour les aidier à acater des casakes o des bos qui les protége'te, echl'Etat baicie ches taxes.

O feut m'esplitcher.

dimanche 13 décembre 2015

J'avoais faim

... et os m'avez baillé ed quoé minger.

Qu'o dit Jésus à des gins. Qu'is s'ranmintuvoai'te mie quanq is avoai'te foait ho. Nikdouilles o malureus ?

Mi, innui, à chonc eures dech matin, j'avoais faim. Edpi troés eures, j'avoais faim. Et j'os intindu, nu eures dech matin pour minger, vu qu'inter sis eures et nu eures, j'os, infin, dormi.

In Frinche, os mingeons bin.

Ech pruve : ches chint-quater-vint-tchinze délégations dech cop vint-et-un qui sont dmeurés un jour ed miu pour ouvrer. Qu'is di'te, eq ch'étoait pour ouvrer !

In vrai, is ont bin mingé. Et, i m'sanne, bin ri. Dech keup, avant ed pèrtir, is sont foait des cros becs et prins din ches bros.

- "Vivemint qu'os nos rvoéyons !" qu'is s'disoai'te. "Et qu'os rirons. Quoé qu'os mingerons ? A buser. Adé !"

Bin ureus, qu'is étoai'te.

Becs

Edvinette d'étè

Qui o dit :
- "Os avons janmoais vu un avule din un cap ed nudisses."

Tu comprinds pourquoé eq j'os écrit eq ch'étoait unne dvinette d'étè. Mais j'lo mets quanq minme in déchimbe. Pour keufer ches tcheurs.

Réponse ech deus janvié deus-mile-sèse. Tu vos pouvoèr juer in famille à Noë.


Innui, j'os unne fin crosse pinsée pour tous ches gins qui sont morts i o un moés in Frinche, pour leus familles, et pour ches gins qu'ont ieu du mau mais qui sont mie morts.

samedi 12 décembre 2015

Soéçante-dis ins aprè

Ches fanmes vot'te innui in Arabie Séoudite, pour ech premier keup. Un molet puss ed soéçante-dis ins aprè ches fanmes frinchaises in Frinche. Tertout sait eq ches frinchais vot'te in Frinche et mie in Bergike o ach Costa-Rica o coère ach Turkistan.

Don, ches fanmes vot'te innui in Arabie Séoudite. Pour ches elections municipales.

I péroait qu'i in éro inter troés-chint et mile qu'iront voter o qui pourront voter. T'es surprins ed lire ho. Mie ed berlure : inter troés-chint et mile, et nan inter troés-chint mile et mile-mile, qu'i froait un millon.

Alors, tu té dmindes combin qu'i o ed gins qui vive'te din ch'poayis ! Vint-uit millons.

Mile fanmes o moinss qui vot'te, ch'est, os pouvons l'dire o l'écrire, rin.

L'journaleu qui causoait au matin din ch'poste ed radio, disoait eq ch'est vrai, mais eq ch'est fin important din un poayis conme ho. Poayis ò ches fanmes, coèr un keup, pu'te mie mner unne voéture. Et lò, qu'is fuche'te dech poayis o d'un eute..

Etpi, n'rions mie : din not poayis, tous ches gins ed miu ed dis-uit ins pu'te voter, mais seulemint chincante pèr chint l'font.

Cacouille o berlure

Ièr verdi, au vèpe, alorss qu'ej tchitoais lò ò j'ouvre, ej cause avuc un boin conmarade, mie arland, avuc j'ainme bin foaire des cacouilles. Inter nos o à ches eutes.

A un momint, i m'dit :
- "Diminche, din t'région, ches elections, ho craind."

Mi, tu m'connoais bin, droét conme un i et chin rire, j'i réponds :
- "Chi is perde'te, ouais."

- "Brin" qu'i dit, "j'os p't'ête mis mes piés lò ò i falloait mie."

Et os avons ri.

Boin diminche. P't'ête eq dman, des gins riront moinss. A kmincher pèr not présidint, qu'os avons mie intindu edpi tchinze jours.

vendredi 11 décembre 2015

Un lecteu s'plaind

Il o voté diminche pour ech front national. Ch'est li qui m'lo écrit.

Et i m'dit étou :
- "Pourquoé eq ches politiques di'te qu'i feut mie voter pour ech front national alorss qu'is pourroai'te et qu'is froai'te miu ed causer et débatte ed leus programmes ?
Mi, j'ainme miu vir ech front national conme présidint ed région avant qu'i fuche p't'ête présidint del Frinche."

I dit bin étou qu'il o voté pour ech pèrti lò, vu qu'i n'avoait marre ed vir ches eutes, mie vu q'il ainme ech pèrti lò.

Mi, ej dis qu'ech gars o bin du corage ed dire pour qui qu'il o voté, et eq ch'est bin d'aller voter.

Mais i sanne étou eq voter front national est moinss dingeureux qu'ête LGBT in Tunusie.

A buser.

Chi t'os tes ages innui, fin cros becs à ti. Surtoute chi t'es m'fille.

jeudi 10 décembre 2015

Ech minisse ed l'éducation

... vo reformer echl'intrée din ches grandés écoles.

Ale o prins un eximpe din ch'région qu'est Rhône-Alpes :
- "Ches jonnes qui voudroai'te p't'ête foaire leus études ed droét à Lyon iront p't'ête in vrai à St Etienne. Is coésiront mie ech ville, mais ech région. Et chl'Etat poéro l'différinche chi i feut".

Mi, j'os rbéïé chu unne carte ech région Rhône-Alpes ; Ed Lyon à St Etienne, i o chincante kilomètes. Mais i o d'eutes villes in Rhône-Alpes, conme pèr eximpe, Grenobe, Annecy et Montélimar et ches fin boins nougats. Et lò, i o granmint puss ed kilomètes.

Etpi, quoé qu'ale dit mie, ech minisse, ch'est qu'ach premier janvié, l'région Rhône-Alpes dvient Rhône-Alpes et Auvergne. Ah ! Eq Moulins et Aurillac sont des bèlés villes.

Et ches régions Aquitaine, Limousin, Poétou-Charintes !!

Busez bin.

mercredi 9 décembre 2015

Deusienme

Innui, ej voudroais causer fotbal.

Cht'innée, i o echl'étchipe d'Ingers qui jue avuc ches grandes étchipes ed Frinche, pour ech premier keup edpi mile-nu-chint-quater-vint-quatore. Et feut préciser qu'in mile-nu-chint-quater-vint-trése, ho foaisoait djo alintour ed trése ins qu'is étoai'te ach nivieu in dsou.

Don, echt'innée, echl'étchipe d'Ingers jue avuc Toulouse, Reims, Saint Etienne, Lille et eutes étchipes. Sont vint, conme tous ches ins.

Et echl'étchipe est achteure deusienme ! Sapré surprinse.

I o quèks smangnes, echl'intraineu o dit, et ej truvoe qu'il o bin causé :
- "Os sonmes deusienme, mie vu qu'os sonmes fin boins, mais surtoute vu eq ches eutes étchipes sont mawaises."

Et vlan din ches dints ! A ches dis-uit qui sont aprè.

Des surprinses comme ho, i in o ieu d'eutes. Pèr eximpe, à ches jus olympikes d'ivèr ed deus-mile-deus à Salt Lake City, in Anmérike : i o un patineu qu'o gaingné vu eq ches troés eutes dvant li sont tcheus. Granmint ed canche, qu'il o ieu !

Quanq à Poulidor, not Poulidor bin à nos, li o étou souvint deusienme, mais granmint ed keups. Et i buvoait del ieu.

mardi 8 décembre 2015

Vint-deus eures douze

Diminche au vèpe, il étoait vint-deus eures douze qu'il o dit ech journaleu din ch'poste ed radio, quanq ech premier secrétaire dech pèrti socialiste o causé ed ches résultats ed ches elections in région.

Pour résumer, il o dit :

- "Ches pèrtis ed gauche sont ches premiers in Frinche, pi i o ches républitchains, et enfin, ech pèrti dech front national."

Chi t'avoais mie vu avant ches résultats, pèr eximpe ach télé, t'os étè granmint surprins ech lindi au matin in rbéïant ches jornaux.

I sanne eq ch'est ech contraire.

Don, quanq os sonmes mie boin in politike, feut ête boin in cartchule, et pour causer.

Mais ch'est vrai étou eq diminche, os votons coèr. Alorss !!

lundi 7 décembre 2015

Boinne annonce din ch'train

- "Mes gins, not train arrive à Advile. Ches gins qui vu'te deschinde éront ches tans pour ho. Os attindrons eq chatchun fuche deschindu avant d'érpèrtir."

Ureusemint ! Mantcheroait pu qu'ho qu'ech mneu dech train laice mie ches tans qu'i feut pour eq ches gins deschinde'te trantchillemint.

dimanche 6 décembre 2015

Ho keuffe granmint

Pauve présidint ! Achteure, i o coèr ech cop vint-et-un, et ho keuffe ed puss in puss.

Eximpe  :

Verdi, au vèpe, ej deschinds dech train, et d'un keup, j'intinds un tchyin drière mi. Ej mé dis eq ch'est ech tchyin d'unne gin qu'o mie ed moaison. Des keups, i n'o un din ch'train.

Mais lò, ej torne m'tète, et j'voés un tchyin, mais avuc un cadoreux. Pi deus eutes cadoreus, et ach mitan, un jonne onme avuc un cros so. Pauve jonne !

Mais pour sortir del station, i o des mèrches à grimper. Et in heut ed ches mèrches, i o coèr un cadoreus, pi un eute, et coèr un eute. In vrai, i n'o alintour d'unne tchinzainne qu'attinde'te ches troés cadoreus et ch'jonne onme.

Ches eutes gins qui sont deschindus dech train comme mi o qu'attindoai'te unne gin sont granmint surprins. I sanne qu'ho keuffe !

Et innui, ches ech jour ed ches elections. Pauve présidint ! Ho vo coèr keufer.

Boinne fète ed Saint Nicolas à ches gins qui s'lonme'te Nicolas ò qui sont dech nord del Frinche.

samedi 5 décembre 2015

Pour enn mie keufer not planète

Causons ed quoé qu'i feut causer achteure, vu qu'i o ech rindez-vos ed Paris  qui s'lonme ech cop vint-et-un, kmint foaire pour n'mie rékeufé not planète.

Unne possibilité, ch'est d'arter ed foaire des fus ed bos; Mais din t'moaison, in ivèr, chi t'os froèd, tu mets ech bo din fu. Tu pux agir chu ch'fu.

Unne eute possibilité, pèrmi toutes, ch'est, pèr eximpe, ed keufer din ches trains seulemint un jour chu deus. Et lò, ti, conme mi, qui ête des voéyageus, n'pouvons mie canger ho. Après unne eure ed train, t'os tes doéts injlés.

Brin.

Chi t'os tes ages innui, cros becs à ti.

vendredi 4 décembre 2015

Saprée demie-eure

Chonc eures dis-uit,
J'ouvre un ziu,
Ej voés qu'il est
Chonc eures dis-uit.

Din trinte minutes,
Ej dvro m'déjoutcher,
Jé rfrunme min ziu,
Pour trinte minutes.

Chi j'ouvre un ziu
A troés eures,
Ej le rfrunme alintour
Ed quat eures trinte.

Chonc eures dis-uit,
Chi j'ouvre un ziu,
J'le rfrunme,
Pour trinte minutes.

Dech lindi à verdi.

jeudi 3 décembre 2015

M'lçon d'économie

... pour vos, mes lecteus eq j'ainme.

Vo bin falloèr suive.

In Frinche, in septimbe, ech nombe ed gins à joke, malureusemint pour eux, o diminué alintour d'un pèrchint. Ho, h'est bin.
In octobe, ech nombe ed voétures nouvèles vindues in Frinche o augminté seulemint d'un pèrchint.

Toudi in Frinche, mais in octobe, ech nombe ed gins à joke o augminté ed miu ed dis pèrchints, malureusemiont pour not présidint et ech minisse ed ches économies.
Mais in novimbe, ech nombe ed voétures nouvèles vindues in Frinche o augminté ed miu ed onze pèrchints.

Don, chi t'os bin comprins quoé eq j'os esplitché, miu i o ed pauves gins à joke, miu os vindons ed nouvèles voètures ech moés d'apré.

mercredi 2 décembre 2015

A ches ages

... ch'est possibe.

Min fiu est un cadoreus,
Il est ureux,
Et mi étou j'su ureux,
Vu qu'il est ureux.

Min fiu ainme unne fille
Qui reste in ville.
Ch'est trantchille
Ed vive in ville.

Min fiu o bin grandi,
Chin frère o bin grandi.
Mi, j'os bin viusi,
Mais ej su mie musi.

Julia, Nancy, Ernestine,
Berthe, Camille, Claudine,
Ingrid, Adèle, Justine,
Olga, Cunégonde, Philippine.

 Put eq mantcher kmint qu'ale s'lonme.

Min fiu est ureus,
Et ho m'foait granmint plaisi.

lundi 30 novembre 2015

Is avoai'te keud

Merkredi, dis-uit eures, din ch'train, j'étoais tout seu din un compèrtimint, lunmière éteinte, quanq deus jonnes arrive'te. Un gars, unne fille, noèrts ed pieu tous ches deus, et qui sannoai'te avoèr granmint keud. Surtoute à leu tchu, conme os disons.

Ej pinse qu'is éroait ainmé qu'ej cange ed compèrtimint. Mais j'os mie bougé ; j'étoais lò ech premier qu'ej vosho écrit. Dech keup, is sont foaits des tiotés papouilles tout in jtant un ziu chu mi pour vir chi je rbéïoais. Je rbéïoais mie, mais ej su mie obligé étou ed frunmer mes zius o ed torner m'tète pendint tout ch'voéyage , quanq minme.

Ej mé ranmintuvoée, qu'un keup, is ont dit qu'is avoai'te coèr dis minutes ed train.

Pi, is sont deschindus dech train. Im'sanne eq chi j'avoais tchité ech compèrtimint, is éroai'te boaisiés din ch'train. In vint minutes ed voéyage qu'is avoai'te.

Ch'est p't'ête d'ho, étou, qu'is vont causer ches présidints ach Cop vint-et-un. Qunq i foait keud, i foait keud.

dimanche 29 novembre 2015

T'es mie cap

Tertous, ej pinse, o djò intindu ho : "t'es mie cap ?". Ho vut dire, tu l'sais : "T'es mie capabe ...".

Pèr eximpe, t'es mie capabe ed nager din ch'fluve ?

In vrai, ureusemint pour ti, eq t'es mie cap ed nager din ch'fluve. L'eute jour, j'os lu din un jornal eq des pompiers ed Rhône-alpes avoai'te nagé din ch'Rhône et avoai'te ieu granmint ed mau aprè. Avoai'te t-is bu un molet d'ieu dech Rhône ? J'in sais rin !

Ej profite dechl'artike pour causer dech climat. Dech trinte novimbe ach onze déchimbe, fin bieu jour à enn'mie oblié, i o ech cop vint-et-un à Paris. Pour causer climat.

Quoé qu'ho vut dire Cop vint-et-un ? Rbée chu internénet : "Conférinche ed ches Nations Unies chu ches cangemints climatiques".

Alors, pourquoé cop et pourquoé vint-et-un ?
Cop, ch'est vu eq not présidint connoait mie bin ech picard ; l'os confondu cop avuc cap, ed capabe,

Et vint-et-un, ch'est qu'i veudroait qu'ech onze déchimbe, ches chint-quarente-sèt présidints, roés o p't'ête dictateurs, o leus minisses, qui sont ach'Cop vint-et-un vot'te vint-et unne coses pour eq not planète fuche miu bèle un jour. "Os sonmes cop ed foaire vint-unnes coses pour inde bèle not planète". Ej précise eq lò qu' is cause'te mie d'arter ches djerres. Malureusemint !

Pour mi, ech première cose à foaire pour eq not planète fuche miu régalante à vive, ch'est d'arter ed prinde des avions pour aller foaire des photos. Ch'est seur qu'in avion, ch'est des keups granmint miu et puss aisié ed foaire ed bèlés photos. Mais i m'sanne eq ch'est mie obligé.

O alorss, avuc eds avions à pédales ! Mais ho, ches présidints et ches photographes, is sont mie cap.

samedi 28 novembre 2015

Causons coèr ed ches deus cos

... ed ches glinnes.

I n'o qu'ont rin comprins. Feut don esplitcher.

T'os djò intindu dire qu'i feut eq tu méches tes gambes à tin co. Ho vut dire qu'i feudroait eq tu méches tes gambes à ch'co indsou de t'tète pour courir fin rade. Ch'est unne image, bin seur.

Ho vut mie dire qu'i feut eq t'inléves tes gambes pour les mette chu co qui vit avuc tes glinnes. Quoé qu'il in fro ?

I o don deus cos : un indsou d'unne tète, l'tienne o chtole ed ches glinnes, et l'eute qui vit avuc tes glinnes.

Quanq à ches coco, i o ches coco qu'os mingeons, et ches gins, souvint régalants, qui s'lonme'te Coco.

Becs à eux.

vendredi 27 novembre 2015

Janmoais vu ho

I foaisoait bieu, et keud. ech sinmdi sèt novimbe deus-mile-tchinze. Alorss eq min nveu dvenoait père, j'os tondu ches herbes ed min gardin ; Ech sèt novimbe deus-mile-tchinze ! Ch'est ech premier keup qu'ho m'arrive.

Pauve Ivo Lidi qui cantoait "ches feuilles mortes s'rammasse'te avuc unne pèle" ! Echt'innée, ch'est din l'tondeuse qu'is sont ches feuilles.


L'tondeuse, l'o mie ainmée ; Ale o funmé, conme pour m'dire qu'ale vouloait pu tonde. P't'ête minme qu'achl'ernouvieu, ale tondro rin. Ureusemint pour mi, din quarante jours, ch'est Noé. Chi ech père Noé m'intind, i séro quoé m'amner.

Mais d'ichi lò, j'éro p't'ête coèr dsoin ed tonde. Et avuc m'boinne tondeuse qui funme. Janmoais vu ho !

jeudi 26 novembre 2015

Tu jueros mie

Qui pèrmi nos n'o janmoais jué ach fotbal din unne cour ed cinse, din ch'moaison o din chin gardin ? Is sont mie granmint à pouvoèr réponde "mi, j'os janmoais jué à ho conme ho".

Juer din chin gardin, avuc deus vetemints o deus abes pour mette ech ballon ed fotbal ndan et gaingner.

Amon mi, achteure, ch'est mie possibe. Mie qu'il o plu granmint, mais des brankes sont tcheues. Dech keup, echl'arbite, qu'est étou un jueu quanq ch'est conme ho, o dit eq ch'étoait mie possibe ed juer.


Béto, i pluvro granmint. Alorss, i nos feudro attinde echl'ernouvieu pour juer à nouvieu.

Ej su granmint malureus, alorss ,je rbée ches rincontes à ch'télé. Tertout n'ainme mie ho, mais feut qu'ej foaiche du sport. Minme in ivèr.

mercredi 25 novembre 2015

I vo pluvoèr

...granmint din ches Pyrénées-Atlantiques.

Qu'i di'te ches journaleus.

P't'ête miu ed chincante chintimètes d'ieu, qu'i vo tcheur. ET à mile-chonc-chint mètes ed heut, ches nèges.

Mi qu'o mèrché din ch'dépèrtemint lò i o moinss d'un moés, et qu'o mie vu unne goutte d'ieu tcheure ed ches tans ! J'o du mau à i croère. Miu ed chincante chintimètes d'ieu !

Quanq os i étoème, ureusemint qu'os avons mie vu tcheur d'ieu comme ho dvroait arriver ches jours. Mais p't'ête qu'os avons ieu granmint ed canche. ET min cousin qui dormaoit à deus-mile ed heut in octobe lò-bos étou.

Bieu poaiyis, bieu voéyage.

mardi 24 novembre 2015

Ches deus cos d'unne glinne

Ech co d'unne glinne ! Keupe ech co à unne glinne, ale meurt. A un canèrd, i meurt étou, mais min taïon m'o dit un jour, vu qu'il l'avoait foait étant tiot, qu'i put courir un molet, minme chin tète.

Don, unne glinne chin co meurt.

Mais unne glinne put vive chin co granmint ed tans, mais dech keup lò, ale éro pu ed tiots. Lò, t'éros comprins qu'ej té cause mie dech minme co.

Amon mi, os avoème un co et unne glinne i o deus ins.Tertous avoai'te un co. Is ont ieu deus tiots qui sont dévnus des glinnes. Et qui nos foaisoai'te eds us. Des boins us.

Un jour, ech rnèrd est passé ; unne glinne ed moinss. Mais os avoème toudi eds us. Avuc ches deus eutes.

Verdi, ech rnèrd, o eute, est coèr rvénu. Et os avons perdu ech co et unne glinne. Don, chi t'os bin suivi, avons coèr unne glinne.

Unne glinne chin co put toudi foaire eds us. Mais ale sanne malureuse. Alorss, avant qu'ech rnèrd rvienche, os allons l'bailler à des gins qu'ont étou des glinnes et un co.

Os srons alorss obligés d'acater eds us.

Lçon dech jour, i o co et co. Feut mie confonde.

Et quanq os disons min coco, ch'est coèr différint. Et i o étou deus coco. Mais os in causrons p't'ête un jour.

lundi 23 novembre 2015

Ho put arriver

Sinmdi au vèpe, unne gins o gaingné dis-sèt millon d'euros ach loterie frinchaise.

Keup ed canche, seuremint ! Il in feut granmint, pour gaingner à ch'ju lò.

Et in puss, os étoème simplemint un sinmdi au vèpe chu tère. Mie un verdi trése.

Ej profite dechl'artike pour rmerchier ech nouvieu lecteu qu'o laicié un commintaire chu min blog. Binvnue à li.

Becs à tertous.

vendredi 20 novembre 2015

Quanq jou qu'os fètrons Noé

Tertout l'sait, Noé, ch'est ech vint-chonc déchimbe. Os disons eq ch'est ech vint-chonc déchimbe, minme chi des gins di'te eq ch'est mie ech vrai jour. Mais boin ! Tertout dit eq Noé est ech vint-chonc déchimbe.

Aprè, feut foaire l'fète. In principe, ech vint-chonc, don !

M'fanme est mi avons toudi fèté troés keups Noé : ech vint-chonc, amon un ed nos pèrints, et deus eutes keups, avuc seulemints nos éfants, pi avuc nos eutes pèrints. Tout ho, inter ech premier déchimbe, fin boin jour, et Pâke, in avri.

Mais cht'innée, il est granmint malaisié ed truvoer unne date pour fêter Noé avuc seulemint nos éfants, et leus conmarades, vu qu'is kminche'te à ramner un gars o unne fille à not moaison.

P't'ête bin qu'os frons rin. O alorss, m'fanme et mi. A vir.


Chi t'os tes ages innui, cros becs à ti.

jeudi 19 novembre 2015

D'aprè ches indiens

Ches indiens d'Anméritke t'cause'te ed samsara et ed nirvana.

Quoé eq ch'est qu'ho ?

Ech samsara, ch'est un monde foait ed cangemints, ed désirs et ed tourmints.
Ech nirvana, ch'est ech monde ed délivrinche et béatitude.

D'aprè ches indiens, chti qui foait unne différinche inter ech samsara et ch'nirvana vit din ech samsara. Chti qu'i n'in foait pu, ed différinche, vit din ch'nirvana.

Os-tu bin comprins ?

mardi 17 novembre 2015

Dévnir mawais

In Frinche, edpi septimbe mile-nu-chint-quater-vint-un, tu pux mie tuer unne gin qui éroait foait granmint ed mau à d'eutes gins.

Deus gins cont'te.

Ech premier :
- "Avant, ej foaisoais du mau à ches tiots, et surtoute ches tiotes. In vrai, ej leu foaisoais mie ed mau mais ej les aflatoais, chu leus gambes, leus tchuisses, leu gron, inter leu bedaine et leus génous, et ed tans in tans, ej leu foaisoais des tiots becs. Un jour, leus pèrints l'ont apprins. Ej croéyoais ête trantchil ! Mais nan.

Aprè avoèr étè prins, os m'avons keupé mes deus mans et quoé eq j'avoais inter mes gambes. Achteure, ej su in vie, mais ej pux mie prinde un tiot o unne tiote din mes bros."

Ech deusienme :
- "Mi, un jour, j'os tué granmint ed gins. Pour min plaisi. Mi étou, ej pinsoais ête trantchil comme Mimile.

Mais ech jour ò j'os étè hapé pèr ches cadoreus, is m'ont berzillé mes génous. Ho m'foait granmint ed mau, edpi deus ins et troès moés, mais j'os janmoais ieu ech droét ed vir un sérusyin. Ej su étou in vie, mais chi ej bouge un molet, j'os granmint ed mau.

Rin n'est vrai, mais des keups, tu granmint invie ed dévnir mawais.

samedi 14 novembre 2015

Quanq os viendrez

Quanq os viendrez m'truvoer,
Cros nikdouilles qui vouloai'te foaire du mau,
Alorss eq foaire plaisi est granmint aisié,
Eroais-je, o mie, quèks minutes
Pour téléphoner, pour prier ?

Cros nikdouilles qui vouloai'te foaire du mau,
Alorss eq foaire plaisi est granmint aisié,
Charlie est toudi in vie.

Crosse pinsée à ches familles ed ches chint-vint morts.

vendredi 13 novembre 2015

Ete un pestiféré

Ho vut dire eq t'os l'peste, et eq ches gins vu'te mie t'vir.

Des keups, ho vut seulemint dire eq ches gins vu'te mie t'vir, minme chi t'os mie ed problinme ed pieu.

Achteure, os voéyons un eute mau ed pieu révnir, ech gale. Un molet conme l'peste, ches gins t'évit'te. Et i feut miu. Quèks tans. Ho soégne bin, mais i feut dech tans, et éviter ed toucher ches gins qu'ont l'gale.

Soin ! Feut mie tchiter ches gins qu'ont ho. Chi tu les ainmes.

Corage et becs à ches pestiférés et ches galeux. Ed loin. Un ne gin qu'o  l'gale est mie un galloés, vnant dech poayis ed Galles, mais un galeus.

Verdi trèse, jour ed canche.

jeudi 12 novembre 2015

Ho viendro p't'ête béto

Banane, tu connoais ?! Ch'est un fruit ganne eq tu truvoes, in principe, in Afrike, in Martinike o, pèr eximpe coèr, ach Réunion.

Mi, j'ainme bin in minger ed tans in tans.

Mais comme tiot nom pour un papar ? Janmoais intindu. Et ti ? Chi ouais, écris-mi.

Pèr conte, echt'innée, j'os apprins qu'i avoait unne tiote Romane, fin bélote, vu qu'ej l'os vue, et une tiote Jordan, seuremint fin bélote étou, qu'étoai'te nées. Deus filles.

Granmint ed gins connoai'te Roman Polanski, ech cinéasse, et Mickael Jordan, ech jueu ed basket. Deus onmes.

Mi, ej té cause ed tiotes filles. Romane et Jordan. Et je m'dminde chi, dech keup, os pourroème mie vir naîte unne tiote d'ichi ech trinte-et-un déchimbe qui lonmeroait Banane.

Coèr chincante jours à attinde et tracher un papar avuc ech tiot nom ed Banane. Mais kmincher un papar achteure qui naîtro avant ech trinte-et-un déchimbe deus-mile-tchinze est mie possibe.

Becs à tertous et à ches deus tiotes.

mercredi 11 novembre 2015

Ches puss et ches moinss

In octobe, i o ieu in Frinche sèt pèr chint ed morts in puss chu ches voées. Ho foait vint-chonc gins ed miu qui sont morts, pèr comparaison à chl'octobe ed deus-mile-quatore.

Rin ed bin régalant à dire.

Mais, i o ieu un accidint in octobe decht'innée ò i o ieu quarante-troés morts d'un keup. Tertout in o intindu causer.

Don, chi tu cartchules bin, chin echt'accidint lò, i éroait ieu moinss ed morts qu'i o un in.

A ti ed buser :
- combin qu'i o ieu ed morts in octobe deus-mile-quatore chu ches voées in Frinche ?

- combin qu'i in éroait ieu chin echl'accidint in octobe deus-mile-tchinze ? Combin ed pèrchint qu'ho froait ?

Ej définis echl'article in pinsant à tous ches morts chu ches voées, qu'os sroème ureus qu'is fuche'te mie morts.

Chi t'os tes ages innui, cros becs à ti.

mardi 10 novembre 2015

Ej poéye pu

Ej vos mie et mintir : edpi ièr, pour ches chincante-deus jours avant deus-mile-sèse, ej poéye pu. J'os pu d'argint.

Pourquoé qu'ej poéroais ? Pour n'mie aller in prison ! Pourquoé mi et mie not présidint ?

Eh ouais ! L'Frinche étou o pu d'argint, et ch'est mie un problinme. In vrai, chi mi ej foais ho, min bantchier vo djeler conme unne vake. Pour l'Frinche, rin. Os imprintons, chin problinme.

I sanne qu'ho fuche chin problinme.

Dépincher miu eq tu gaingnes est possibe. Mais seulement pour not présidint.

lundi 9 novembre 2015

Chu ech kmin

Quanq tu mèrches chu un kmin, il est possibe eq dvant ti, i o unne montaingne.




T'avinches. T'es achteure chu l'montaingne, qui t'sanne pu ête unne montaingne.



T'avinches coèr, ou toudi, et tu rdéchinds. Tu rbées drière ti, et tu voés ed nouvieu ech montaingne.

T'os mèrché, des keups ch'étoait puss malaisié eq d'eutes, mais t'os réussi. Ch'est ho, foaire ech kmin.

samedi 7 novembre 2015

Naîte un sinmdi

Sinmdi, jornée à joke pour ches pèrints, din granmint ed cas. Ches gins pu'te, dech keup, dormir granmint. Mie conme inter ech lindi et ech verdi. Alorss, naîte un sinmdi, jou eq ch'est unne boinne invie ?

Tu vos m'dire eq t'os mie coési. Din sis ins, tu vos m'dire ho. Achteure, tu dis rin, vu eq tu causes mie. J'os djò dis judi eq ches papars causoai'te mie granmint quanq is sont papars. Don, din alintour ed sis ins, tu m'diros ho : j'os mie coési.

Berlure ! Naîte un sinmdi, ch'est ti qu'o coési ; ch'est mie ches sérusyins qui font naîte ches éfants ech sinmdi quanq ches éfants i vu'te mie naîte. Ches sérusyins, ech sinmdi quanq is pu'te, is dorme'te. Don, première berlure pour ti. Ho kminche bin !

Magine tin père chi t'étoais née un lindi, comme em première fille, pèr eximpe. I s'déjoutche, et i vo mie ouvrer. Qué bonnur pour li ! I té rmerchiero granmint d'ête née un lindi, mais i l'est quanq minme mie malureus eq tu fuches née un sinmdi, fuchon honnête.

Et vlò ! Ej cause, ej cause, et quanq tu séros lire, aprè avoèr apprins à causer, tu t'diros qu'ej su mie régalant. Feudro apprinde à m'connoaite ! Ej t'ainme djò conme chi j'étoais echl'onke ed tin père, et don det mère. Et ej su echl'onke ed tin père et det mère. Fuche l'binvnue pèrmi nos. Aprè-nonne, chin savoèr eq t'étoais née, j'avoais mis unne boinne bouteille din ch'frigo. Ch'est mie l'daraine qu'os buvons à t'dgife.

Fin cros becs à ti, à tes pèrints, à ches pèrints ed tes pèrints, don min bieu-frère et m'bèle-soeur, pèr eximpe, et à m'bèle-mère.

 Ah ! m'bèle-mère. Ale étoait mère edpi eq tin taïon min bieu-frère est né, i o quèks innées, taïonne edpi eq tin père est né, in mile-nu-chint-quater-vint-uit ; Lò vlò rataïonne.

Keups ed tète

Ah ! ches pauves jueus ed fotbal ! Is ju'te avuc leus piés, mais granmint ed keups, is ont étou des tètes à foaire avuc ech ballon o unne eute tète.

Alorss, un jour, ch'est echl'accidint : leu chervelle, chi is in n'avoai'te unne, deschind din leus piés. Et après, is font, o pu'te foaire, ed crossés berlures o cacouilles.

Ch'est comme ho eq des keups tu pux rconnoaite un jueu ed fotbal : mie grand cose din ch'tète quanq i cause.
- "Os sonmes fièr ed not étchipe ; os avons bin jué, minme chi os avons perdu."

In Frinche, is in font granmint puss eq ches eutes, des tètes. Et tertout l'voét.

vendredi 6 novembre 2015

Qué train prinde

- "Mes gins ! Not train vo pèrtir achteure. Mais ches gins qui voudroai'te prinde chti qui pèrt din un quèrt d'eure pu'te deschinde."

I o rin à esplitcher.

jeudi 5 novembre 2015

Un bieu papar

Ièr, au vèpe, j'os rincontré unne jonne fanme, picarde comme mi, avuc qui j'avoais ouvré i o quèks innées.

Ale est vnu m'vir, avuc chin papar, unne tiote fille ed deus moés, fin bélotte, mais qui me rsanne mie ; Ureusemint ! Ej su mi chin père.

Os sonmes allés bir un keup, et avons causé. L'tiote o rin dit ! Ni bojour, ni adé, mais i pèroait eq ch'est normal à ches ages lò. Ale o juste kminché à braire un molet, alintour ed dis-nu eures trinte. P't'ête bin qu'ale kminchoait à avoèr invie ed minger. In vrai, ed bir un keup.

Ej su fin ureus d'avoèr vu ches deus gins. J'espère bin les rvir avant que l'tiote voéche à chl'école.

Bec à tertous, et bojour à ch'père dech tiote qu'ej connoais mie, mais qui doét ête unne gin bin. Surtoute qu'il est étou dech nord.

 Chi tu lis ho et eq t'os tes ages innui, cros becs à ti.

mardi 3 novembre 2015

T'es vnu ed loin

... cantoait Gilbert Bécaud, in mile-nu-chint-quater-vint-deus, in causant ed Jésus.

Din ch'canchon, i dit :
- "Quanq tu rviendro, ... , mes deus fius éront chint-mile coses à té dminder :
...
T'os unne mère ?
Kmint qu'ale s'lonme ??
Quoé eq t'os à ches mans ?
T'es vnu ed loin ?

..."

Eh bin ! Amon mi, l'eute jour, est vnue unne fille. avuc min fiu. Pauve fille ! Magine mes eutes éfants ! Avuc chint-mile coses à li dminder.

- "Ch'est quoé tin nom ?
- T'os des frères et soeurs ?
- Quoé eq t'ainmes foaire ?
- Ch'est quoé tes ages ?
...."

Et quanq ale rviendro, i éro coèr des coses à li dminder.

lundi 2 novembre 2015

I n'o granmint

Innui, ej pinse un molet miu eq ches eutes jours à min père, mais étou à Jean, Louis, Tine, Zèfe, Xavier, Nénèsse, Annie, tante Lène et s'fille, Charles, Odette, Blandine, Simone, Armande, Félicie, Julia, Paul, Zabèle, Jean-Tiste, Lucie, Jean-Lou, Frinçoés, Jean Marie, Charlotte.

Pinsée étou pour tous ches eutes qui sont morts et eq vos connaissoai'te p't'ête bin.

Ej pinse qu'eux pinse'te étou à nos granmint, ed lò ò is sont.

Braiyez mie !

vendredi 30 octobre 2015

Deus papars

... ch'est possibe. Minme in Chine achteure. Ho est nouvieu pour ches chinoés.

Feut dire eq pour foaire un papar, feut deus gins. Chi tous ches gins n'ont qu'un papar, et que eux meur'te, tertout meurt un jour, i éro un jour ò i éro mie ed gins.

Pour comprinde :
T'os, pèr eximpe, douze gins, et avuc un molet ed canche, sis onmes et sis fanmes. Ches douze ont sis éfants, troés gars et troés filles. Vint ins aprè, ches sis ont troés papars. Tu comprinds que djò, i n'o un qu'est tout seu et qu'éro mie d'éfant.

Chi avuc ho, tu t'dis eq ches douze éront quat gars et deus filles, o l'inverche, ch'est coèr miu malaisié.

Don, avoèr l'possibilité ed foaire deus éfants est unne boinne cose.

In foaire deus ou troés ed miu est régalant.

jeudi 29 octobre 2015

Rinconte à éviter

L'eute smangne, j'os mèrché avuc m'fanme, min fiu, des bèlés-soeurs, des nveus, des nièces, un onke et d'eutes.. Pour not plaisi, inter Aire chu Adour et Roncevalles, in Espane.

Un jour, min fiu et mi mèrchoème trantchillemint quanq d'un keup, quoé qu'os voéyons qui nos rbéïoète, deus bieus chingliers. Is art'te ed mèrcher, et min fiu et mi étou. Eux foait'te alintour ed chincante tchillos chatchun, min fiu et mi, un molet miu, mais mie granmint. 

Don, is nos rbé'te, os les rbéïons étou, pi, is ch'in vont. 

Qué canche is ont ieu !

lundi 26 octobre 2015

Ech combe ed ches punmes ed tère

Avant, t'acatoais des punmes ed tère et tu les wardoais din tin forni chin problinme. Toudi t'in avoais des bèles. Chin germes.

T'avoais mie ed mau quanq t'in mingoais.

Achteure, chi t'in acates, feut miu enn mie in acater granmint, minme chi t'os un boin forni din t'moaison. I o des germes qui pousse'te après quèks smangnes.

T'os mie ed mau à les minger, mais ches punmes ed tère sont mie bèles.

Mais, is ont mie ed lindane ! Din ches cans, o din ches interprinses ed punmes ed tère.

Chu l'tombe ed min père, o ed chin père, min taïon, os pourroème foaire graver :

"Toute em vie, j'os interré des punmes ed tère,
Achteure, ches punmes ed tère m'interre'te."

Ch'est un combe qu'os n'dvroème mie vir achteure, vu qu'i o mie ed lindane ed mis din ches cans. In principe.

vendredi 23 octobre 2015

Vir Vichy

L'eute jour, pour pèrtir in vagances, j'os rbéïé chu internenet qué voées prinde, in passant pèr Vichy.

Magine ! Ed Canapes à Toulouse, pèr Vichy. Poiur i boère un keup d'ieu, pèr eximpe.

Et lò, echt'ordinature m'o dmindé chi ch'étoait Vichy in Frinche, o à ches anméritches.

J'os busé un molet, et m'su dit qu'à ches anméritches, falloait qu'ej traverse ches mers. Et m'voéture ainme mie ho. Alorss, j'os inditché eq ch'étoait Vichy in Frinche.

Ej j'os vu Vichy in Frinche. J'i o bu un ju.

Merchi internenet.

jeudi 22 octobre 2015

Fin boin séruzyin

Quanq j'étoais miu jonne qu'achteure, i o trinte-uit ins, j'os ieu un problinme à min ziu droét. Un séruzyin ed ches ius, ménère Turut, ch'in est otchupé. Et il o bin ouvré.

Edpi trinte-uit ins, vu qu'ej cange ed ville ed tans in tans, minme chin ête un agripeu, j'os vu d'eutes séruzyins. Et quanq is mé dminde'te qui qu'o opéré echn'euil, et qu'ej leu dis eq ch'est ménère Turut, is l'connoait'te.

Ménère Turut, chi ti o t'famille lisez ho, ej té rmerchie granmint. Merchie étou à mes pèrints qui m'ont amné à ti.

mardi 20 octobre 2015

Del vianne et un cot

Des gins sont din unne moaison pour minger insanne. I o étou un cot din l'moaison, et troés tchilos ed vianne.

Ches gins boé'te des keups, et quanq is vu'te mette ches troés tchilos ed vianne à tchuire, mie ed vianne.

I n'o un qui dit :
- "ch'est ch'cot qu'o mingé l'vianne".

P't'ête ! Kmint ête seur ?

- "Feut pzer ech cot", dit un eute.

Et is pése'te ech cot ; troés tchilos.

- "Ch'est bin ! El vianne est lò." dit un ed ches gins.

- "Ouais !" dit coèr un eute, "mais ò est ch'cot ?"

samedi 17 octobre 2015

Ech numéro dis

Tertous in Frinche, connoait, i m'sanne Michel Platini, fotbaleu et fanmeus numéro dis din ches innées mile-nu-chiont-quater-vint.

Achteure, ches jornaleus cause'te granmint li.

Judi, i o ieu un éfant qu'o étè attatché à Joeuf, in Lorraine. Et ches jornaleus présintoai'te ech tiot village.

In vrai, os in n'avoème mie dzoin qu'is nos l'présint'te, ech village ; Joeuf, ch'est ech village ò Michel Platini est né, in mile-nu-chint-chincante-chonc. Don os l'connaissons.

Os pouvons p't'ête minme nos dminder, malureusemint, chi ech galibié attatché, ch'est mie pour foaire du mau à Michel Platini.

Pauve tiot,
Pauve fotbal.

vendredi 16 octobre 2015

Nouvèle cousine

Edpi mardi, j'os unne nouvèle cousine.

Nan ! Vu ches ages ed mes onkes et tantes, j'éro mie janmoais ed nouvèle cousine. Mais j'os démuché unne nouvèle cousine : din ch'film "Ech vie est un long fluve trantchille", ed mile-nu-chint-quater-vint-uit, din ch'nord dech Frinche.

Tertous connoait, mais j'te conte un molet :
Deus fanmes ont un papar qui nait ech minme jour, unne fille et un gars. Mais echl'infirmère, qui s'otchupe ed ches papars din l'maternité, les cange ed mère. Ches deus fanmes n'voé'te rin ! unne fille et un gars ?!! Admettons.
Un jour, quanq ech fanme dech séruzyin qu'o foait naite ches deus papars meurt, echl'infirmière, qui ainme ech séruzyin edpi eds innées, pinse pouvoèr vive avuc li. Mais i vut mie. Alors ale écrit troès lettes, pour ches deus mères et ech séruzyin, pi pèrt dech ville. ....Suspinse. Rbée ech film coèr un keup.

Ej t'os djo granmint causé, chu min blog, dechl'association ed ches cousins, ed ches fetes, ed leu jornal eq j'ainme érchuvoèr, pèr eximpe.

Eh bin ! echl'infirmière dech film, quanq ale pèrt, ale frunme ech coffe d'ess voèture, et quoé i o dsu ? Echl'autocollant ed l'association ed nos cousins. Ch'est don unne cousine.

O ale o acaté ech voéture ed min taïon.

mercredi 14 octobre 2015

Pour ches mius ed dis-uit ins

Quanq jou qu'unne glinne o du mau à chin tchu ?

Quand ale passe du co à ch'beudet.

Cacouille dechl'école ed séruzyin.

lundi 12 octobre 2015

Ech phare ed Penfret

Ah ! qu'is pu'te ête ureus, ches pékeus ! I foait bieu, des keups, sont assis chu unne caïèle, leus piés din l'ieu, et is sont in famille.

Pux leu souhaiter ed prinde des pichons.


Chi t'os ed boins ius, tu voeros eq lò ò qu'is sont, is voé'te in puss, ech phare ed Penfret. Rbée bin ! Et ch'est ed li qu'ej vouloais et causer. Mais j'étoais loin pour l'prinde in photo. J'l'os quanq minme ieu ; qu'il est bieu !

Ech phare est chu chl'île ed Penfret, minme nom eq li, qui foait pèrtie dechl'archipel ed ches Glénan (chin s !). Il o étè construit in mile-uit-chint-trinte-sèt.

Pour tout t'dire, o t'écrire, ches gins lò sont chu ch'bord ed ches mers, inter Mousterlin et Beg-Meil, alintour ed Bénodet.

Ho baille invie d'i raller, o d'i aller chi t'i o janmoais étè.

Corage ! des vagances, i in éro d'eutes.

dimanche 11 octobre 2015

Rinconte ed fotbal

Aprè mes vagances decht'étè, j'arrive à emn interprinse et quoé eq j'aperchus in arrivant, un billet pour unne rinconte ed fotbal à Marseille. Sapré surprinze !

Ej vos bir un tiot ju, comme tous ches matins, pi rvient ouvrer.

Jé rbée miu. In vrai, ch'étoait une carte postale d'em fille qui reste à Marseille. J'étoais quanq minme granmint ureus qu'ale pinse à mi.

Eroait étè unne place pour unne rinconte qu'ej éroais mie pu i aller. Mais l'carte, ale, sro toudi chu min bureau.

Becs.

samedi 10 octobre 2015

Trisomie dis-uit

Tertous connait ech trisomie vint-et-un. T'os djò vu des gins qu'ont ech mau lò. Is pu'te vive, des keups, granmint ed tans, et aidiés, ouvrer. Achteure, ches séruzyins et ches scieintifiques sai'te et pu'te aidier ches gins à vive ureux.  

Mais ech trisomie dis-uit ?!

Granmint malaisié d'in causer, vu eq ches gins meur'te fin jonnes ; un tiot put vive ed zéro jour à troés moès, et unne tiote, jusqu'à dis moès. Raremint jusqu'à dis ins.

Alorss, magine l'fanme qui vient d'avoèr un tiot comme ho. P't'ête eq din deus eures, il est mort.

Et il est mort. Deus eures ed vie, il est mort. Mais o passé unne eure chu l'panche dech mère, et o étè batisé.

Et eq Diu aide ches pèrints !

vendredi 9 octobre 2015

Rin din tes pokes

T'os vint ins,
Béto vint-et-un,
Et t'os arté
D'aller à chl'école.
Chin diplonme,
A pèrt ech bac.
Os pouvons dire
Eq t'os rin,
Rin din tes pokes.

T'os vint ins,
Béto vint-et-un,
Et tu fros miu
D'ertorner à chl'école.
Pour avoèr un diplonme,
Eute qu'ech bac.
Os pourrons dire
Eq t'os quèk cose,
Din tes pokes.

Et tu sros miu ureuse,
Pour tous ches eutes jours
De t'vie.

Bec.

jeudi 8 octobre 2015

Quanq unne fille

... baille des chukes, des gatieus o un tiot cadieu à l'sortie del station ed ches trains, alorss i in o unne eute qui foait l'minme cose à chint mètes, inviron.

Feut l'truvoer et ale t'baille étou des chukes, des gatieus o un tiot cadieu.

Mi, j'os l'canche eq cho fuche comme ho, des keups, à l'station.

mercredi 7 octobre 2015

Echl'intchète

... din ch'train.

Ièr, au vèpe, i avoait deus jonnes din ch'train qui intchétoai'te.

Din keup, is ch'indjel'te.

- "T'os mie foait quoé eq t'avoait à foaire" dit l'un à l'eute qu'est unne fille.

Et i m'dminde :

- "Msieur, avez-vos ieu echl'intchète ?"

- "Nan !" eq j'i réponds.

- "Alorss, tu voées ! " qu'i dit à l'fille.

Ale i répond :

- "Ches gins ont bougé ed place."

- "Msieur ! Avez-vos bougé ed place ?" qu'i m'dminde.

- "Ouais !" qu'ej dis.

L'fille étoait ureuse. Is sont pèrtis in continuant ed ch'indjeler. Ch'in m'foaire echl'intchète !

Bouger ed place ? Pour un keup, vu qu'ech train avoait prins dech rtèrd, j'avoais étè picier. Mais érvenu à l'minme place.

mardi 6 octobre 2015

Bailler à minger à un coéchon

Pour vive, t'acates à minger. Et des keups, malureusemint, i in o granmint, o ch'est mie boin.

Alorss, tu l'bailles à tin coéchon eq li, tu mingeros din quèks moés. T'os mie ed coéchon, vu tu restes in ville, tu l'bailles à tes glinnes. Et tes glinnes t'front eds boins us.

Sinmdi, amon mi, j'avoais dech cavioar à minger. Dech vrai caviar russe, qui vient ed Russie. Mais il étoait mie boin. Pour nos.

Alorss, minme chi ej su mie in ville, j'os des glinnes et mie ed coéchon. T'os comprins quoé qu'est dévnu ech caviar !

Donmage ! Ch'est mie tous ches jours qu'os avons ho à minger. Ed minme pour nos glinnes.

lundi 5 octobre 2015

Mawaise rinconte

Din unne bèle ville, l'eute smangne.

Deus onmes s'rincont'te pèr héserd ; is s'connoait'te mie.

I n'o un qui dit :
- "I o deus sortes ed gins qui ont des boukes à leus éreilles : ches marins, et ches homosexeuels. Et lò, ej voés mie ed batieus."

L'eute o rin répondu.

dimanche 4 octobre 2015

Réclame d'achteure

Verdi, din un jornal, j'so vu unne réclame pour "un blanc ed noèrt".

Blanc ed noèrt, ch'est un vin avuc des tiotes bulles ndan.

Mi, j'os pinsé unne Nadine, qui vut du blanc ed blanc. Pauve fanme ! Crosse nikdouille.

samedi 3 octobre 2015

Echl'Île ed bieutè

Qui n'connoait mie l'Corse, qu'os lonmons étou echl'Île ed bieutè ?

L'Corse, à chint-soéçante-dis-sèt kilomètes dech Côte d'Azur, chint-quater-vint-uit kilomètes inter ech nord et ch'sud.

Echl'île ed Napoléon.

Ed ch'solé ? Toute l'innée !

Enfin ! Edpi deus jours, ches corses ont granmint d'ieu qui tcheu ed ches tans. Is ont des voées dsou l'ieu. Magine !

Pauves corses ! Ureusemint pour ches gins, ho dure janmoais granmint.

Pinsée à ches gins qui soufe'te à keuse ed ches pleuves.

vendredi 2 octobre 2015

Savoèr ch'ainmer

Din un jornal, l'eute jour, j'os lu :
- "A quoé qu'ho sert d'avoèr unne religion chi os sonmes mie capabe ed ch'ainmer ?"

C'étoait ech tite d'un article qui causoait d'unne pièce ed théatre chu ech Cantique ed ches cantiques.

I péroait qu'ech cantique ed ches cantiques, o cantique ed Salomon, vient dech bibe et qu'ho sroait uit poèmes inter un onme et ch'fanme. Ecrit quat sièkes avant qu'ech Christ naiche.

Sapré tite d'article, qu'ej pinse. A foaire buser !

Je rdis un keup qu'ech verbe o mot "buzz", imploéyé granmint ed keups achteure pèr ches jornaleus, vient dech mot picard "buser". Feut dire ech qui est.

Révnons à nos berbis ! O miu, à ch'tite.

"T'os unne religion", t'es don unne gin bin, qu'i sanne.
Mais sais-tu ainmer ? N'in vlo unne dminde !

Ches uit poèmes sont mie granmint malaisiés à lire. Alorss, rbée chu internénet, et lis les.

jeudi 1 octobre 2015

J'os oblié echt'eure

Lundi, not présidint dvoait causer dvant ches gins ed ches nations Unies. Mais acht'eure qu'étoait prévu qu'i cause, li causoait à des jornaleus frinchoais.

Il avoait oblié echt'eure, et à ches Nations Unies, ch'est mie bin.

Ureusemint qu'il o pu, apré, cangé avuc un qatari.
Note ed mi : ch'est p't'ête ech présidint ed l'étchipe ed fotbal ed Paris ?!

Minme chi i sanne eq ches gins ont surtoute acouté ech présidint russe et chl'anméritchin.

Pauve présidint frinchoais ! I sroait mie invité à unne eute réunion organisé chu l'Syrie. A qui l'feute ?

mercredi 30 septembre 2015

Ches grandes marées

Ch'est achteure. Echl'ieu ed ches mers monte granmint.

Et quanq ch'est granmint, ch'est granmint.

Dech keup, ech Mont-Saint Michel qu'est fin bieu, est rdévnu unne île. Quèks eures.


Ches gins qui vouloai'te i aller à piés dvoai'te attinde.

Djo qu'in tans normal, i o dinger, alorss, avuc granmint d'ieu qui vo fin rade à monter, ch'est mie possibe.



Ech Mont-Saint-Michel est à vir. Ch'est in Neurmindie. O in Bretanne, chi o foait plaisi de l'croère. Mais in vrai, in Neurmindie.

Becs à tertous, boinne pèke.

mardi 29 septembre 2015

Artez ed foaire ech dis-uit

Ches pompiers, pour les joinde, feut foaire ech dis-uit. Ches cadoreus, ech dis-sèt, i m'sanne et ches séruzyins, ech tchinze. I ms'anne étou.

Ech problinme est bin qu'i m'sanne. Et qu'à d'eutes étou, i leu sanne, o i sai'te mie bin.

Dech keup, ches pompiers dminde'te qu'i n'o pu qu'un seul numéro, ech chint-douze. Tu foais ech chint-douze, et apré t'espliques quoé eq t'os.

Boinne idée.


lundi 28 septembre 2015

Lunne

Ches jours, in vrai, ches nuits, ech lunne est bèle. T'éros minme unne fin bèle éclipse timpe au matin.

Ech dis-nu juillet mile-nu-chint-soéçante-nu, à Mèrché-Allouèrde, in foaisant ech buée, unne fanme o dit :

- "Un tiot pet pour cht'onme,
Unne grande trace din ch'maronne."

Deus jours aprè, un onme o rprins ech phrase, l'o cangé un molet, pour causer d'unne eute lunne. O, edpi unne eute lunne.

Preufe eq ches anméritchins nos acout'te edpi ches anmérikes. Et edpi granmint ed tans.

Mi, ej vouloais rinde honmage à l'fanme  ed Mèrché-Allouèrde ; Tertout s'ranmintuves ech phrase dechl'anméritchin, vu qu'i l'o crié edpi ech lunne et qu'os l'avons, dech keup lò, intindue, mais echl'origine est picarde. Fuchons honnête.

samedi 26 septembre 2015

Lapider ech diabe

Ch'est unne tradition ed nos cousins musulmans.

Tous ches ins, à La Mecque, ches musulmans font un pélerinache. A un momint, i feut lapider ech diabe. Deus à quat-millon eds gins qui s'choule'te chu unne place, din un sins o din l'eute. Magine !

Et ed tans in tans, i o eds accidints. Souvint. In principe, mie grave.

Mais judi, sèt-chint morts. Malureusemint !

Sèt-chint morts, chu deus à quat-millon ed pélerins in minme tans chu l'place. Moinss ed quat pour mile. Mais ch'est quanq minme granmint.

Rin qu'un mort sroait quanq minme granmint.

Prions achteure, pour nos cousins musulmans.

vendredi 25 septembre 2015

Ches vakes et ches nèges

Ches premièrés nèges ed fin d'innée sont tcheues. Merkerdi, din ches Alpes, alintour ed mile-chonc-chint mètes d'altitude.

Ouais ! Mais à chte saison, i o coèr ches vakes in montaingne. Os sonmes seulemint in septimbe. Ches vakes pu'te coèr ête lo-heut un moés.

Mie un problinme, chi i o mie granmint ed ches nèges.

Pour ches onmes, avuc troés chintimètes, os pouvons pu rouler. Avuc dis chintimètes, ches vakes truvoe'te coèr ed quoé minger.

Ches vakes et ches nèges ! Tu connoais p't'ête, des gins qui s'lonme'te Vaquet, o Vaquez. Ech nom vient p't'ête d'unne gin, qui, i o des chintainnes d'innées, causoait difficilemint.
"- Ches Vakes et, ches vakes et ches..."
- Ches vakes et..."

Un jour, des gins l'ont rlonmé "ech vaké". Pi un jour, "Vaké".

Tous ches noms ont unne bèle histoère.

Becs à tertout, et surtoute à ches gins qui s'lonme'te Vaquet, o Vaquez.

jeudi 24 septembre 2015

Des nouvèles ed not minisse

Not minisse picard vo bin. Emmanuel.

Et il ouvre. Granmint

Et i cause. Mais lò, ches conmarades sont mie toudi ureus ed quoé qu'i dit.

Ej pinse qu'il o raison din ches propositions, mais pour des socialisses, et avant ches elections, h'est mie bin.

Not minisse vo bin, mais met un molet ed brin pèrmi ches socialisses. Et Martine n'ainme mie.

Malureusemint, ches gins qui ouvre'te avuc mi l'ainme'te mie, not minisse picard. Et j'les comprinds, ches gins, vu qu'i ouvre'te mie granmint.

mercredi 23 septembre 2015

Vu qu'i foait keud

... echl'apréseu kminche innui, ech vint-troés septimbe.

Janmoais vu ho, i m'sanne.

In deus-mile-sèse, ho sro à pèrtir dech vint-uit septimbe. Et din dis-sèt ins, ho sro ech vint-et-un déchimbe. Os supprimerons echl'ivèr.

Tout vo bin.

Merchi, pèr eximpe, à ches voétures allemandes.

mardi 22 septembre 2015

Un molet in rtèrd

- "Mes gins, voée troés, ech train pour Anmyin vo pèrtir." qu'ale dit l'fanme, in station.

Mais ale avoait mie kminché à causer qu'ech train pour Anmyin étoait mie lò. Etoait djò pèrti edpi unne minute.


lundi 21 septembre 2015

Bin écrire et bin cartchuler ed tète

N'in vlo unne boinne idée qu'ale o, not minisse ed ches écoles !

Ches éfants font rfoaire des dictées, conme os foaisoème quanq os étoème tiots.

Ed not tan, unne feute ed vocabulaire, un point ed moinss ; unne feute ed grammaire, deus points ed moinss. Avuc vint points à ch'dépèrt. Os pouvoème fin rade ête à, zéro. Foais ech cartchule !

In causant ed cartchule. Ed tète ? Pour ches jonnes qu'ont ches cartchulatrices pèrtoute, i vo ête malaisié ed ch'in passer. Mais ho sroait unne boinne cose.

Je rpinse à Eugène qui un jour nos avoait, mes conamrades et mi, poaiyés trinte francs pour deus eures trinte à onze francs. "Mes cartchules à mi", qu'i disoait.

Rvoéyez vos tabes ed cartchule. In famille, ho vos fro du bin.

Becs.

dimanche 20 septembre 2015

Ches burkunabés

Ndan, t'intinds "abé". Conme tchuré.

Inuui, ej vux écrire qu'ej pinse à ches gins dech poaiyis lò, qui rest'te din ch'paoiyis, o qu'is fuche'te din un eute poaiyis.

Tchuré burkunabé din un eute paoiyis. Pèr eximpe.

Prions pour tertout.

samedi 19 septembre 2015

Ech cangemint est pour innui

Innui, ej mé su déjoutché avuc l'invie ed tout canger. J'os kminché pèr canger d'avis et ej m'os rindormi.

Qué jour qu'os sonmes ?

Bec à tertous.

Moinss ed quat pèr chint

Is étaoi'te vint-troés, avant-ièr pour voter unne loé. Vint-troés, chu chonc-chint-soéçante-dis-sèt qui sont in vrai.

Foais tin cartchule, ho foait moinss ed quat pèr chint. Magine !

Ech loé étoait, i feut dire, pour savoèr chi os acceptoème ed mie vinde, o, chi t'ainmes miu, d'érprinde ches batieus qu'os avoème vindu à ches russes. Vindus, mais mie baillés, vu qu'os vouloème pu.

Ch'est bin compliqué. Feut bin suire !

Tu vinds, mais tu bailles mie, don, t'os ho chu tes bras. Feut bin in foaire quèk cose !

Eh bin, pour des batieus, feut voter unne loé. Comprinds alorss qu'i o eq vint-troés gins pour foaire ho.

Ej pux mie t'dire chi is étoai'te tertous dech minme pèrti politique. O, à quater-vint-dis pèr-chint ?

Ej pux mie t'dire étou chi is ont tertous voter. Ete lò n'vut mie dire voter ! Magine soéçante-sis pèr chint ed votant ! Ho froait tchinze gins, et un bros, qui vot'te. In politique, ch'est possibe !


vendredi 18 septembre 2015

Piés carrés o tordus

Prins unne rinconte ed fotabl. Mets deus étchipes ed onze jueus, pi rtire deus jeus din unne ed ches deus étchipes.

Tu pinses alorss eq l"eute vo gaingner aisiémint.

Eh bin nan ! Minme apré avoèr mis ech premier ballon din ches filets, is gaingne'te mie ; ches eutes in ont mis un étou.

Et tu leus baille unne possibilité à deus minutes del fin dech rinconte, in un conte un, is pu'te mie.

A croère qu'is ont leus piés carrés, o tordus. O qu'is voulai'te mie gaingner.

Mais quoé qu'i leu o dit,  leu présidint d'étchipe in rintrant ?

Eute possibilité, perde pasque t'os pu eq sèt jueus chu ch'terrain. Comme à ch'rinconte ed l'eute jour inter Roé-Noyon et Troés, ed l'Aube. Donmage pour echl'étchipe picarde !

jeudi 17 septembre 2015

Ed Félix Leclerc

..., djitarisse et canteu canadien, unne canchon à connaoite : "Attinds-mi, tiot gars".

T'os seuremint intindu, dech canteu lò, o i feut eq tu les acoutes, ches canchons "mi, mes keuchures" et "ech tiot bonnur".

Mi, ej té dis d'acouter "Attinds-mi, tiot gars". Félix dit ndan :
- "Ech plaisi ed l'un, ch'est vir l'eute s'berziller chin co." A buser.

Pèrmi ches eutes canchons eq tu pux acouter, i o "Ech québècois", "Ech canchon dechl'apotitchère", "Bozo", "Contuminche", "Tiot Pierre", "Lette ed min frère", o coèr, "Ech train dech Nord".

Pour mi, Félix Leclerc est un grand canteu canadien, comme Gilles Vigneault et Robert Charleboé.

D'autchuns connoai'te p't'ête étou Fayo, acadien né à Dieppe, mie not Dieppe ed Neurmindie in Frinche, mais Dieppe dech Nouvieu Brunswick, ach Canada. Avuc unne canchon qui s'lonme "Echl'arbe est din ches feuilles".

Pour vos qui vouloai'te découvrir Fayo et chl'Acadie, allez ach festival ed ches celtes à Lorient, à ches moés d'eu. In Bretanne. Des keups, il i est.

Becs à tertous, et surtoute à ches canadiens.

mercredi 16 septembre 2015

A l'boinne eure

Dis eures, et sis sgondes ; echl'orloge sonne.
Onze eures, et sis sgondes ; echl'orloge sonne.
...
Tchinze eures, et sis sgondes ; echl'orloge sonne.

Mais quoé qu'i s'passe ?

Os sonmes in Inglétère, à Londes, et chl'orloge a prins un keup ; ed viu, ch'est seur, ale o chint-chincante-sis ins. Et ale o prins sis sgondes de rtèrd.

Ech problinme, ch'est eq chu unne radio inglèse, ale sonne in direct. Avuc sis sgondes de rtèrd.

Mais i o mie qu'in Inglétère eq ches orloges pu'te in avoèr, des problinmes. Rbée !


Quanq ch'est l'eure, ch'est l'eure. Aprè l'eure, ch'est mie l'eure. Et avant, étou ! Mais eltchelle est l'boinne ?

A ti d'em dire ò qu'ech photo o étè foaite.


Complémint dech dis-sèt septimbe : chi tu connais un jonne qui s'lonme Ahmed, qu'o quatore ins et qu'i dit qu'i put réparer echl'orge, feut l'croère.

mardi 15 septembre 2015

Poèilles à ches gambes

... Félicie, étou, qu'ale disoait l'canchon ed Fernandel; Canchon qui s'lonme "Félicie étou".

Ches fanmes d'achteure vu'te mie avoèr ed poèilles à leus gambes. Alorss, i les keupe'te o ch'épile'te. Surtoute in étè.

L'eute jour, j'os vu unne fanme qu'avoait des poèilles à ches gambes. Mais ch'étoait quanq minme unne jonne bèle fanme. Comme quoé !

Dech keup, o p't'ête mie dsoin eq ches onmes keupe'te leus poèilles ed nez pour ête bieus ?!

Eute cose, qui o à vir avuc ches poèilles : Titeuf kminche à avoèr des poèilles, pèr eximpe à chin minton. Bin ouais ! Ches gins, minme in dessins, viusi'te étou.

lundi 14 septembre 2015

Vesoul


T´os voulu vir Vierzon
Et os avons vu Vierzon
T´os voulu vir Vesoul
Et os avons vu Vesoul
T´os voulu vir Honfleur
Et os avons vu Honfleur
T´os voulu vir Himbourg
Et os avons vu Himbourg
J´o voulu vir Invers
Os avons érvu Himbourg
J´o voulu vir et'sœur
Et os avons vu et'mére,
Comme toudi

T´os plus ainmé Vierzon
Os avons tchitté Vierzon
T´os plus ainmé Vesoul
Os avons tchitté Vesoul
T´os plus ainmé Honfleur
Os avons tchitté Honfleur
T´os plus ainmé Himbourg
Os avons tchitté Himbourg
T´os voulu vir Invers
Os avons vu eq ’ches forbous
T´os plus ainmé et'mére
Os avons tchitté et'sœur,
Comme toudi

Mais ej te le dis
Ej n´irai mie miu loin
Mais ej te préviens
J´irai mie à Paris
D´ailleurs, j´o horreur
Ed tous ches flonflons
Del valse musette
Et de chl´atchordéon

T´os voulu vir Paris
Et os avons vu Paris
T´os voulu vir Dutronc
Et os avons vu Dutronc
J´o voulu vir et'sœur
J´o vu ch’Mont Valérien
T´os voulu vir Hortense
Elle étoait din ch’Cantal
Ej vouloais vir Byzance
Et os avons vu Pigalle
A ch’gare St-Lazare
J´o vu ches fleurs du mau,
Pèr  hasèrd

T´os plus ainmé Paris
Os avons tchitté Paris
T´os plus ainmé Dutronc
Os avons tchitté Dutronc
Achteure j’ confonds et'sœur
Et ch’Mont Valérien
De ch’que ej sais d´Hortense
J´irai plus din ch’Cantal
Et tant piss pour Byzance
Vu eq j´o vu Pigalle
Et ch’gare St-Lazare
C´est cher et ça fait mau,
A lurlure

Mais ej te le redis
Keufe Marcel, keufe!
Ej n´irai mie plus loin
Mais ej te préviens
Zaï, zaï, zaï!
Ech voéyage est fini
D´ailleurs, j´o horreur
Ed tous ches flonflons
Del valse musette
Et de chl´atchordéon
Keufe!

T´os voulu vir Vierzon
Et os avons vu Vierzon
T´os voulu vir Vesoul
Et os avons vu Vesoul
T´os voulu vir Honfleur
Et os avons vu Honfleur
T´os voulu vir Himbourg
Et os avons vu Himbourg
J´o voulu vir Invers
Os avons érvu Himbourg
J´o voulu vir et'sœur
Et os avons vu et'mére,
Comme toudi

T´os plus ainmé Vierzon
Os avons tchitté Vierzon
Keufe, keufe, keufe!
T´os plus ainmé Vesoul
Os avons tchitté Vesoul
T´os plus ainmé Honfleur
Os avons tchitté Honfleur
T´os plus ainmé Himbourg
Os avons tchitté Himbourg
T´os voulu vir Invers
Os avons vu qu’ ses forbous
T´os plus ainmé et'mére
Os avons tchitté et'sœur,
Comme toudi
Keufez les gars!

Mais ej te le re redis
Ej n´irai mie plus loin
Mais ej te préviens
J´irai mie à Paris
D´ailleurs, j´o horreur
Ed tous ches flonflons
Del valse musette
Et de chl´atchordéon

T´os voulu vir Paris
Et os avons vu Paris
T´os voulu vir Dutronc
Et os avons vu Dutronc
J´o voulu vir et'sœur
J´o vu l’ Mont Valérien
T´os voulu vir Hortense
Elle étoait din ch’Cantal
Ej vouloais vir Byzance
Et os avons vu Pigalle
Et ch’gare St-Lazare
J´o vu ches fleurs du mau,
Pèr  hasèrd.



Falloait bin ho, innui, quanq ech présidint et ches minissesi vont.

Qu'ej fuche honnête, j'ainme bin miu acouter canter Jacques Brel.

dimanche 13 septembre 2015

Tout seu din ch'compèrtimint

... dech train, pour unne eure, ej buse.

- "A quoé qu'ej buse ?" té dmindes-tu p't'ête !

Ej pinse à m'fanme, à mes éfants, à ch'mériège qu'arrive, à ches vagances, m'mère, à eds articles pour ch'blog. Pèr eximpes.

Etou, à ches tiots nuées qui sont lò et qui bailleront p't'ête del pleuve, à min père et min bieu-père qui sont din ches tans.

Etpi, i o ech solé d'apréseu qu'est lò et qui foait du bin; Minme chi ho faoit troés moès qu'il est lò, pour mi, ch'est toudi du bonnur.

Ch'est fin bin, des keups, d'avoèr ech tan ed buser trantchille.

samedi 12 septembre 2015

Echt'orde ed ches lettes

Des keups, quanq ej prinds des trains, ch'est voée D. Chu ch'quai, t'os deus voées : C et D. C, à droète, pi D à gueuche.

Mais des keups, ech train est voée I. Et chu ch'quai, t'os coèr deus voées : I et J. I à droète, et J à gueuche.

Os-tu dviné quoé qu'i o comme dinger ? 

Eh bin l'eute jour, j'os mintché ed grimper din un méchant train, voée J, qu'étoait à gueuche, comme un train qui sroait voée D. Ureusemint qu'unne fanme a annoncé ò qu'alloait ech train din echtchèl j'alloait mouter.

Ej pus écrire eq j'os ieu del canche : ech train, voée J, pèrtoait din l'eute sins ed lò ho ej dvoais aller.

Magine ! t'es à reims, tu vus aller à Metz, et tu pèrs à Limoges. J'os ieu del canche.

vendredi 11 septembre 2015

In chint-vint-sèt ins deus moés et sis jours

... i ch'in est passé des coses !

Ranmintuvoe-ti !

In mile-uit-chint-quater-vint-uit, o edpi ?

S'sont développées ches interprinses, ches voétures, ches avions, ches ordinatures, ches trains, echl'electroménager et eutes ;

Eds onmes, comme Tintin et d'eutes, ont mèrché chu ch'lunme ;

I o ieu Hinri Krazucki, un onze septimbe deus-mile-un, Marcel Cerdan, Martin Luther Roé, un sis dech moés d'eu quarante-chonc, mile-nu-chint-vint-nu, Pelé o jué ach fotbal, ech Yougoslavie qu'o disparu, min père et min bieu-père sont nés, des tchurés frinchais sont rintrés d'Afritche, j'os étou jué ach fotbal, ches glaces edches pôles fonde'te, des tchurés afritchains sont vnus in Frinche, min père et min bieu-père sont morts, Lady Di étoait bèle et jonne,....et coèr... et coèr.

Ches allemands nous ont foait deus djerres. Achteure, os sonmes fin boins conmarades. Tan miu ! Ches inglès nos os seuvé deus keups, et os avons toudi du mau à les ainmer.

Ah ! Ches inglès ! In chint-vint-sèt ins, deus moés et sis jours, deus reines. Mie de roés ! Et seulemint deus reines. Chatchunne un mitan.

Saprés inglès. Is sront janmoais comme ches eutes.

jeudi 10 septembre 2015

Echl'agripeu et l'trottinète

J'os apprins l'eute jour, qu'un agripeu ch'étaoit seuvé in trottinète, avoait tcheu, et ch'étoait berzillé ech man. Ches cadoreus l'ont attrapé. Mie ed canche, ech pauve !

Mi, vu qu'ej té cause innui ed trottinète, feut qu'ej té diche qu'ed tans in tans, quanq ej voée des tiots chu unne trottinète, ej leu dis :
- "Soin à ti, et reue ed drière est dégonflée ! "

Un keup, i n'o quanq minme un qu'i m'o répondu eq ch'étoait mie possibe.

mercredi 9 septembre 2015

Pèr Toutatis

Ch'est mie du picard, ch'est du gauloés. Comme causoai'te ches taïons ed nos täions ed nos taïons, Astérix et Obélix.

Et feut qu'ej cause d'Obélix, justemint. In vrai, feut qu'ej té cause ed ches menhirs eq portoait Obélix.

L'eute jour, i o un poéysin qu'o inlevé deus menhirs ed chin can. In Bretanne. I savoait mie eq ch'étoait des menhirs. Qu'il o dit, ech cros nikdouille qui vit in Bretanne edpi eds innées.

Des gins i ont dit qu'i feuche les rmette. P't'ête eq ch'est du malur, chin ho, qu'is n'ont mie dit, mais qu'is pinse'te. Alorss, l'eute vo les rmette.

Pour eds arbes, ch'est mie possibe !

Mais cho arringe bin ches poéysins. Comme d'inlever des menhirs, quanq i in o.

mardi 8 septembre 2015

Feut canger ed canchon

"....
I méritro, i méritro d'ête din ch jornal, lalala, la, lalalalala,

Din ech jornal, din ech jornal ed Claire Chazal, lalala, la, lalalalala,
...."

Ch'est défini ; Claire Chazal n'fro pu ed jornal.

Ch'est mie un problinme, mais feut canger ech canchon.

J'os rnonché

... à deus-millons d'euros.

Qu'i dit ech interprindeus.

Ch'est fin bin, mais avant, il o modifié ches loés dech l'interprinse, et dech keup, i vo in rchuvoèr trèse, o quatore-millons. Et ho, i vut mie les laicier. I dit qu'il o bin ouvrer et qu'i i o droét.

Alorss, ej dis eq mi étou, quanq ch'est comme ho, ej pux rnoncher à ches deus millons.

Malureusemint, ch'est mie comme ho pour mi;

Nikdouille !

lundi 7 septembre 2015

Canitchules

- "Dman, i fro bieu chu tout ech poaiyis" qu'is annonce'te din ch'poste ed radio, "à pèrt chu l'pointe ouest del Frinche. Ches timpératures sront inter vint-sèt et trinte-chonc degrés, à pèrt chu l'pointe ouest del Bretanne, ò i fro dis-nu degrés."

Et ej su allé in vagances din l'ouest del Bretanne. Pourquoé ?

Timpérature del'ieu ed ches mers, tchinze à dis-sèt degrés !

L'herbe, verte ! Bin verte.

Du solé, casi tout ches tans, mais del pleuve ed tans in tans.


Deus-mile-tchinze, innée ed ches canitchules. A pèrt chu l'pointe ouest del Frinche. O j'étoais in vagances. Mais feut rconnoaite eq ch'étoait granmint bieu. Et pour ho, os i rirons*.

Feut étou eq j'écriche que l'Bretanne est granmint prope. M'fanme dit :
- "Miu tu vos din ch'sud del Frinche, o ed l'Urope, moinss ch'est prope." Qu'ale dit. Dis mi quoé eq t'in pinses.


* Soin ! Vu l'phrase, t'os comprins eq ch'est mie verbe raller, o aller coèr quèk pèrt, et mie ech verbe rire au futur. J'éroais mie mis ech i avant ech verbe.


dimanche 6 septembre 2015

Savoèr et foaire

Un chinoés o dit :

- "Savoèr qu'os savons quoé qu'os savons,
Et qu'os savons mie quoé qu'os savons mie,
Vlò ech vrai savoèr."

Alintour ed chonc-chint ins avant ech Christ.

Unne eute gin o dit, alintour ed trinte ins apré ech Christ :

- "Quoé qu'os avez mie foait à ches puss tiots ed ches tiots, ch'est à mi qu'os l'avez mie foait. Et quoé qu'os avez foait à ches puss tiots ed ches tiots, ch'est à mi qu'os l'avez foait."

Ches deus ch'rsanne'te, i m'sanne. A buser.

samedi 5 septembre 2015

Ech dormeu dech bord ed ches mers

Ch'est un bieu poaiyis ò cante'te ches vagues,
Attirant ches gins ed poaiyis in minque'te ed solé.

Un tiot éfant est lò, bouke ouverte, tète nue ;
I dort, étindu din l'ieu, bieu comme un ange.

Fin jonne, bin vétu, i dort.
Souriant comme un éfant qui o du mau, i dort.
Nature, berce-lé keudemint : il o froéd.

Ches parfums n'font mie frichonner chin nez ;
I dort din ech solé, ches mins din l'ieu,
Trantchille, avuc des keuchures à ches piés.

                                    Septimbe deus-mile-tchinze




Msieur ech Présidint, 

Ej vos écris unne lette, eq vos lirez p't'ête si os avez ech tans, pour vos dire qu'i feut rmuer vot'tchu pour chinger ho.

Coèr ech début d'unne lette pour un présidint.

In pinsant granmint à ti, tiot Aylan ed troés ins, bieu comme un ange, et qu'est achteure un ange.

vendredi 4 septembre 2015

Interdit à piés

... qu'i pèroait.

Interdit ed passer à piés inter ech Russie et ch'Norvège, eq dit ech loé del Norvège.

Alorss, des gins, syriens, vnus lò os n'savons mie kmint mais mie nikdouilles, prinde'te unne bicyclète pour passer. Ch'est possibe, vu eq ch'est mie interdit. Alintour ed Kirkenes. Rbée chu unne carte.

I o qu'un dinger, ch'est qu'i put foaire fin froéd, vu eq ch'est in Arctike.

Soin ! Quanq t'es in Norvège, t'es in  Urope. Mais mie din chl'Union Uropéenne.P't'ête qu'apré, ch'est puss aisié.

Ch'est din dis ins

Ch'est din dis ins,
Qu'ej pèrtiro.
J'intinds mes fius, mes bèlés-filles, mes tiots éfants,
Ej les intinds in causer.

Is m'di'te qu'ho sro puss din vint ins
Qu'os avons coèr ed boins momints
A vive insanne.

Ch'est din sèt ins,
Qu'ej pèrtiro.
J'intinds mes fius, mes bèlés-filles, mes tiots éfants,
Ej les intinds in causer.

Is m'di'te qu'ej su coèr granmint jonne,
Qu'avuc un fu dsou min lit,
Ej cours fin rade.

Ch'est din troés ins,
Qu'ej pèrtiro.
J'intinds mes fius, mes bèlés-filles, mes tiots éfants,
Ej les intinds in causer.

Is m'di'te qu'is m'ainme'te,
Qu'ej foais unne fin boinne tchuisine
Et qu'is vont rvénir.

Ch'est din un in,
Qu'ej pèrtiro.
J'intinds mes fius, mes bèlés-filles, mes tiots éfants,
Ej les intinds in causer.

Is m'di'te eq ch'est mie possibe,
Eq mes tiots-éfants vont s'mèrier
Et foaire ed bieus éfants.

Ch'est innui
Eq j'os mes ages,
J'intinds mes fius, mes bèlés-filles, mes tiots éfants,
Ej les intinds in causer.

Is m'di'te boins ages ech mère,
Is m'di'te boins ages l'bèle-mère,
Is m'di'te boins ages Grand-mère.

D'unne mère, aconduite dech leu, dech rnèrd et dech bélète ed ches troés gins ed Nantes.

Mi, ej dis qu'unne mère doét mie pèrtir. Et din nos tcheur, ale pèrte janmoais.