Os sonmes libe ed nos esprimer.

Sét janvié deus-mile-tchinze.
Din min poaiyis, os sonmes libe d'écrire, ed dessiner, ed pinser et d'causer ed quoé qu'os voulons, quanq os voulons. Os sonmes libe ed nos esprimer.
Ej préfère moérir dbout qué d'vive à gron.

mercredi 31 août 2016

Chi t'es unne fanme libe

..., ene muche mie tes tètes quanq tu t'proménes !

Tète, ch'est ichi unne poétrinne ed fanme. Vir "Ech picard esplitché".

Eq ches fanmes libes n'muche'te mie leus tètes ! Au moinss unne ! Ch'est conme ho qu'os pouvons comprinde quoé qu'o dit lindi not premier minisse.

- "Marianne o unne tète nue. Ale est mie voélée, vu qu'ale est libe."

Ej pinse eq not minisse éroait du buser un molet avant ed causer. Mais boin ! I vo ête régalant de s'promner in ville.

mardi 30 août 2016

Feut granmint ed corage

L'eute smangne, j'o unne fille qu'est pèrtie amon des gins qui étoai'te in vagances avuc leus éfants.

Ale wardoait et s'otchupoait d'un tiot éfant et d'un papar : ale leu néttioait leu tchu, leu bailloait à bir et à minger, juoait avuc ech tiot ed deus ins, qu'i sanne eq ch'est ess ages, et les surveilloait.

Ale nos o foait plaisi in prindant unne photo et in nos l'invoéyant : quoé qu'ale avoait à foaire étoait malaisié, vu eq des keups, ale pouvoait mie bouger.


Ch'est pour ho qu'ej dis qu'ale o granmint ed corage ed foaire ho.

lundi 29 août 2016

Pourquoé avoèr atindu

J'os min darain fiu qui vo, à pèrtir ed septimbe, à Bzançon pour foaire ess études.

Et, vu qu'os sonmes loin del ville, i vo rester amon unne vieille fanme qu'est fin régalante.

Mi, ej croéyoais qu'ale avoait alintour ed soéçante-dis ins. Nan ! Quater-vint ins echt innée, conmme m'bèle-mère.

Quanq os sonmes aller vir l'cambe ed min fiu, l'fanme m'o dit qu'ale avoait étè taïonne à soéçante-douse ins. Seulemint à soéçante-douse ins !

Ho i o mie foait plaisi. Conme ho m'froait mie plaisi étou d'atinde eq j'o soéçante-douse ins pour edvenir taïon.

Mais ch'est mie mi qui déchide.

Chi t'es unne bèle-soeur et eq t'os tes ages innui, cros becs à ti.

dimanche 28 août 2016

Dis-nu eures trinte-troés

..., ech sinmdi vint-sét dech moés d'eu, min fiu, qui reuvoait de dvenir pompier edpi douse ins, o foait s'premiere intervintion.

Os étoème sinmdi.

A quatore eures, min fiu kminchoait s'première warde. Il avaoit chin bip à s'chinture.

- "Jou qu'ho fonctionne bin ?" qu'i s'dmindoait.

Et arrive dis-nu eures trinte-troés. Ech bip sonne. Don, i fonctionne bin.

- "Youpi !" qu'i crie min fiu.

In deus minutes, il avoait mis ches vetemints et étoait à l'caserne.

Echl'accidint, rin ed bin grave : deus vieilles fanmes qu'avoai'te roulé un molet rade chu unne voée et qu'étoai'te arrivées din un can. Mie ed sanke. Ureusemint.

Pour min fiu qu'o truvoé unne cambe à Bzançon et ieu ech première intervintion ech sinmdi vint-sét, ch'est unne fin boinne jornée.

Et ej su ureus pour li.

samedi 27 août 2016

Unne boinne rinconte

Alintour d'i o tchinze jours, un bieu-frère, m'fanme et mi étoai'te à nos promner. Et i foaisoait fin bieu. Don, fin soé.

Adon, alintour ed dis-uit eures, os nos sonmes artés à St-Haon-El-Catieu, din ch'dépèrtemint ed la Loère, bir un keup. Os étoème fin bin.

Arrive'te pour bir étou un keup chu unne tabe à nos côté, un onme et troés fanmes.

Os disons bojour et causons un molet. Pèr eximpe, dech flamenco qu'echt'onme connoaissoait bin.

Unne eure et deus bières aprè, quanq ej vo vir l'fanme qui gére l'boutike pour poaiyer, ale m'dit eq ch'est Miguel Alcala. Un artiste.

Fin bèle rinconte.

A vos d'aller vir chu internénet.

vendredi 26 août 2016

Jou eq t'os mis ete boaiyète

... qu'ale pourroait dire unne mère à s'fille, in Israël.

Mais s'fille est unne artiste.

Et s'boaiyète, echl'artiste l'o mise din ches mers mortes, in deus-mile-quatore.

Quanq ale l'o rassatchée del ieu i o quèks jours, l'boaiyète étoait roède, vu que din ches mers morts, i o granmint ed sé.

Echl'artiste doét ête ureuse, vu que ch'boaiyète est bin conservée. Conservée conme chi ale l'éroait étè  quanq minme chin ête din du sé.

Mais ale pourro mie l'mette chu ale pour ête bélote o pour aller danser.

mercredi 24 août 2016

Saprémint tchulotté

Lindi, je vos causoais dech rtour ed Nono in politique.

Innui, i feut vraimint qu'ej vo diche quoé qu'ej pinse dechl'annonche qu'ech tiot Nico-à-grindés-éreilles o foait lindi : il o granmint ed tchulot.

Vlò un onme qu'o étè présidint chonc ins, qu'o achteure ed saprés castroles à chin tchu, et qui écrit din chin live qu'i vo nos dire tout quoé qu'i fro quanq i rdviendro présidint.

Conme i o dis ins ?!

Dire avant, et foaire apré, ch'est deus coses différintes. Surtoute pour li.

Artons ches mintiries.

Mi, j'ainmero granmint vir not minisse picard conme présidint, minme chi ej pinse qu'il est un molet jonne. Mais ej pourroais l'aidier.

mardi 23 août 2016

D'argint et dor

Ches jus olympiques ed Rio sont définis edpi diminche.

Ches frinchoés ont obtenu quarante-deus médalles. Dis dor !

Avant ches jus ed Tokyo din quat ins, not minisse ed ches sports, qui nos éro tchitté din dis moés, vo buser pour savoèr kmint obtenir miu ed medalles dor eq de médalles d'argint.

I vo seuremint foaire quèkes réunions avuc granmint ed gins, gins qui font o ont foait du sport, mais étou des gins qu'in ont malureusemint jamoais foait. P't'ête des scieintifiques, des chimisses.

Mi, ej vux l'aidier. A gaingner dech tans et foaire eds économies : pour avir ches medalles dor, i feut ête premier, et mie deusienme.

Eute cose ? A vos ed me l'écrire.

lundi 22 août 2016

Merchi Nono

Ièr, adon qu'ej publioais min millienme article chu ch' blog et inregistroais min chincante-deusienme poaiyis din ch'monde ò des gins li'te ech picard, vu qu'is li'te min blog, Nono ervenoait foaire del politique.

Li qui causoait granmint i o quèkes innées s'étoait arté ed causer edpi unne o deus innées. Et ièr, don, i se rmet à causer : i vut ête not présidint.

Ach poaiyis ed ches boinnées glinnes, i foait chin bieu co.

Mais in vlò un qu'o tout comprins : pour ête élu, feut causer l'moinss possibe.

Sonmes din ed bieus linchus !

Chi i n'o un qui voèt min frère Coco, chti qu'o des bèlés keuchures, merchi ed me bailler esn adresse d'achteure.

dimanche 21 août 2016

Mes frères et mi

I o des gins qui di'te enn janmoais m'avoèr vu. Chu ch'blog, ch'est possibe, et minme seur, eq j'i o janmoais étè in photo.

Adon, innui, ej vo vos foaire un cadieu : mi et mes troés frères eq j'ainme granmint.


Min problinme, des keups, ch'est ed prinde l'boinne photo.

Chi j'o mes ages innui, bec à tertous.

vendredi 19 août 2016

Honmage à des voésins

J'o deus voésins, Gaby, quater-vint-quat-ins, et Raymond, quater-vint-trèse ins.

Pour eux, tout vo bin. Is sont in boinne santè, méne'te leu voéture,et pèr eximpe, keupe'te ches fains achl'ernouvieu.

Ech puss jonne aide à keuper et cartcher ches blés conme ho s'foaisoait i o soéçante ins.


L'eute foait des panniers in osié edpi qu'il o ieu nu ins. Magine ! I vut bin apprinde à m'fanme.
































Et toudi is vienne'te à l'fètes ed ches voésins qu'os foaisons in juillet.

Qué grind plaisi qu'ed les vir, les rincontrer, causer avuc eux.

Et tchel eximpe qu'ho froait pour granmint ed gins !

mardi 16 août 2016

Ej su mie un lanchron

Qu'ale dit em fille ed vint-sis ins, quanq j'i dminde, l'eute smangne, kmint qu'ho vo, vu qu'ale ouvroait  amon mi avuc deus vius onkes et unne tante à mi.

Et truvoe ho fin bieu conme espression.

Ch'est pour ho eq j'in cause achteure.

Ej su mie un lanchron, ch'est conme dire " ej su mie in chuke".

Em fille mzure alintour d'un mète chincante-chonc et pèse alintour ed chincante-chonc tchilos, mais ale est vraimint mie arlande. Et ej pux vos dire étou qu'ale mie l'freusse.

Os l'avez p't'ête djò vu ches ches bords ed voée, avuc chin pouce dbeut, pour vos dminder vos arter l'prinde din vot voéture o vot camion. Et des gins l'prinde'te.

Ale o mie l'freusse, ale est mie un lanchron, et j'l'ainme granmint.

Adé !

lundi 15 août 2016

Inter filles

L'eute jour, unne fille avait qui j'ouvroais m'esplique kmint qu'ale o étè foaite.

Ches pérints, qui vive'te din ches Vosges, avoai'te djò deus filles, et chin père étoait seudar chu un batieu à Toulon.

Un jour, s'mère dit à chin père :
- "Chi tu vux un troésienme éfant - p't'ête un fiu - feudroait eq tu rintes."

Et il o rintré. Et il o foait quoé qu'es fanme vouloait qu'i foaiche.

Est née après, mie un o unne, mais deus papars : l'fille qu'ej connais, et unne eute soeurs. Quat filles à l'moaison, et mie ed fiu.

Ches pérints ed ches quat filles ont étou des frères o des soeurs qu'ont eux-étou eds éfants. Rin eq des filles ! Et mie qu'un molet ! Ales sont douse cousines.

Magine ed quoé qu'ales causoai'te à troés ins, à quatore ins, et achteure, alintour ed vint-chonc ins !

Mi, j'o un conmarade qu'o li-étou etpi ch'fanme, quat filles. Et is ont vétchu quèkes innées à Bzançon. Qu'est mie loin ed ches Vosges !

Ho m'foait buser ed savoèr ho.

Chi os connaissez des familles conme ho, écrivez-mi.

Boinne jornée à tertous.

Bec à toutes ches filles qui s'lonme'te Mèrie.

samedi 13 août 2016

Bros dsu bros dsous

Ho dvoait arriver, ch'est arrivé.

Innui !

Ej vos mèrcher avuc unne ed mes filles, bros dsu, bros dsous.

Oh, mie granmint ! Alintour ed quarante mètes. Pour vos explitcher, d'un beu à l'eute d'unne église, in intrant.

Quanq os sortirons, unne eure aprè, ale sro ach bros d'un eute onme : chin onme.

Pour mi, ch'est ech premier keup qu'ho m'arrive ed mèrrier un ed mes éfants. Ch'est don ech premier keup, étou, ej mèrrie unne ed mes filles. J'espère qu'ho iro bin, pour ale et min bieu-fiu. Min premier bieu-fiu.

Feut qu'ej vos avouche que rin qu'in écrivant echl'article lò et in pinsant à chl'évenemint dech jour, j'os unne tiote lèrme qui m'vient à min ziu.

jeudi 11 août 2016

Qué mouke l'o pitché

Ch'est quoé qu'ej me dminde pour un onke.

Echt'onme, qui vo avoèr soéçante-dis ins din quèks jours, est in boinne santé, qu'i sanne.

Mais edpi quèks moés, i dit qu'i vut s'mette in PDPS. Position Définitive Parallèle ach Sol. Pourquoé ho ?

Min onke est un onme qui edpi vint-sis ins foait des fètes, voéyage avuc ches frères, soeurs, bieus-frères et/o bèlés-soeurs, vint aidier un fiu, un nveu o unne nièce qu'o acaté unne vieille moaison, et foait granmint ed cacouilles.

 Des keups, il nos invite à minger ; os sonmes miu ed chint et rions granmint.

Adon ! Pourquoé vouloèr s'mette in PDPS ?

S'fanme et s'fille sont mortes din un accidint ed voétures i o vint-sis ins et quèks moés. Et li, il o toudi ieu du mau à oblier. In vrai, ej croés qu'il o janmoais oblier.

J'ainmeroais quanq minme bin l'vir coèr quèkes innées.

Bec à tertous.

mercredi 10 août 2016

mardi 9 août 2016

S'otchuper ed ches vius

I péroait qu'i éro  ed moinss in moinss ed papars et ed puss in puss ed vius.

Qu'i péroait !

Mi, j'o unne fille qui voudroait edvenir séruzyin pour papars. Feut qu'ale apprinche kmint foaire. Et ale in o pour quèkes innées. Ches papars d'achteure apprindront à lire quanq ale éro défini es études.

Echt'étè, pour ouvrer, ale ch'o otchupé ed vius. Des vius fin vius, qu'ale devoait laver des piés à leu tète, habiller et des keups, raser.

Mi, mie vu eq ch'est m'fille, mais ej su fièr d'em fille et ej truvoe qu'ale est fin corageuse d'avoèr foait ho.

Ale o dit qu'ale avoait bin ainmé, mais ale vut quanq minme toudi, din quèkes innées, s'otchuper ed ches papars.

lundi 8 août 2016

Efants afritchins

Din un film qui s'passe in Afrike et qu'em fanme et m'fille ont rbéïé l'eute jour, i o un uropéyin qui dit à ches gins d'un village :

- "Amnez-nos vos éfants, os leus baillerons à minger et is sront logés."

Et blantchis ? Pourquoé qu'i dit mie qu'is sront étou blantchis ?

Mi, ej dis eq quanq os foaisons o disons mie l'minme cose à eds afritchins qu'à eds uropéyins, ch'est du racisme. Et ch'est mie bin.

dimanche 7 août 2016

Chifler n'est mie juer

A enn mie confonde avuc souffler n'est mie juer. Qu'os disons des keups quanq os juons à ech ju ed dames.

Chifler n'est mie juer, ch'est vu quoé qu'i o ieu verdi ach Brésil, o sinmdi fin timpe au matin in Frinche, avant eq ches jus olympiques kminche'te.

Ches jus n'avoai'te don mie kmincher, et un keup, granmint ed gins ont chifler ech présidint qui causoait.

Eh ouais ! I o mie qu'in Frinche qu' i o des présidints ed brin. Malureusemint.

Soin ! Os pouvons chifler unne gin eq chi os avons mie voté pour ale.

Quanq à ch'ju ed dames, ch'est mie un ju olympique.

vendredi 5 août 2016

Pzer unne neuèe

I o quèkes smangnes, p't'ête minme quèks moés, ej vos o causé ed ches neuées qui pése'te granmint ed tonnes, mais qui n'tchai'te mie chu nos tètes. Et ureusemint pour nos.

Innui, ej vux vos esplitcher kmint qu'os foaisons pour pzer unne neuée.


Deus coses possibes :

Première cose : utiliser l'poussée d'Archimède.
Ch'est mie vu eq ches jonnes sont in vagances coèr un moés qu'i feut mie leu rappeler quoé qu'is ont o qu'is vont un jour apprinde à chl'école.

 Rappel : tout c'qu'os mettons din de l'ieu déplace chin volume d'ieu.
Soin ! Os pouvez avoèr dzoin aprè d'unne wassingue.

Don, pour pzer unne neuée,
- prinde unne (tiote) neuée, avuc unne corde o in grimpant à unne étchelle,
- mette granmint d'ieu din unne baignoère o unne piscine
- mette ech neuée din l'baignoère o ch'piscine,
- mzurer ches cangemints ed volume,
- rtirer ech neuée.

Os allez p't'ête truvoer, vu qu'os avez prins unne tiote neuée, deus-chint-vint-chonc millar ed lites.

Aprè, prinde un mète-tchube dech neuée etpi l'pzer.
Adon, os allez p't'ête avoèr conme résultat uit grammes pèr mète-tchube.

Os pouvez adon dire eq vot neuée pèse un-millon-uit-chint-mille tchilos.

Deusiènme cose : prinde unne tare

Quanq j'écris prinde unne tare, feut mie confonde tare et nikdouille. Unne tare est quèke cose eq tu pèses pi eq t'inlèves.

Don, pour pzer unne neuée avuc unne tare,
- prinde, coèr un keup, unne (tiote) neuée, avuc unne corde o in grimpant à unne étchelle,
- monter avuc chu un pèse-gins et noter ech nombe.
- Rmonter chu ch'pèse-gins chin tnir ech neuée.

L'différinche inter che deus nombes est ch'poéds dech neuée.

Eximpe :
- première pzée : sét-chint-mile-troés-chint-soéçante-et-un tchilos,
- deusiènme pzée : chincante-nu tchilos. Ch'est mie quanq ej foais l'tare.

Ech neuée pèse don sét-chint-mile-troés-chint-deus tchilos.


Vjò ! Os érez tertous vu eq ch'est fin aisié à foaire. In puss, ho foait étudier ches jonnes.

Boinnés vagances à tertous. 

jeudi 4 août 2016

Eds estchuses

A tous ches gins qui s'dminde'te quoé qu'ej foais edpi deus o troés jours, ej présinte ems estchuses : j'avoais perdu ech kmin pour écrire eds articles.

Ureusemint eq j'o un fiu qui m'o aidié ièr. Gran merchi à li.

A pèrtir de dman, ej vo vos mette ed nouvieus articles.

A béto !

lundi 1 août 2016

Ech moés d'eu

... deus-mile-sèse, os si sonmes.

Sapré moés d'eu !

I éro ches ages ed min bieu-frère, min frère, un cousin, unne nièce, unne bèle-soeur, ems ages. Conme tous ches ins.

Un onke étou éro ches ages ; ech quatore, il éro soéçante-dis ins. L'o foait unne boinne fète i o un in. Merchi à li.

Etpi ?

Etpi, i éro ech trèse dech moés d'eu. Un trèse eq j'obliero mie. In principe. Mais ej vo in causero. Ech trèse, dech moés d'eu.

Boin moés d'eu à vos,
Boinnés vagances,
Adé !