Os sonmes libe ed nos esprimer.

Sét janvié deus-mile-tchinze.
Din min poaiyis, os sonmes libe d'écrire, ed dessiner, ed pinser et d'causer ed quoé qu'os voulons, quanq os voulons. Os sonmes libe ed nos esprimer.
Ej préfère moérir dbout qué d'vive à gron.

mercredi 30 septembre 2015

Ches grandes marées

Ch'est achteure. Echl'ieu ed ches mers monte granmint.

Et quanq ch'est granmint, ch'est granmint.

Dech keup, ech Mont-Saint Michel qu'est fin bieu, est rdévnu unne île. Quèks eures.


Ches gins qui vouloai'te i aller à piés dvoai'te attinde.

Djo qu'in tans normal, i o dinger, alorss, avuc granmint d'ieu qui vo fin rade à monter, ch'est mie possibe.



Ech Mont-Saint-Michel est à vir. Ch'est in Neurmindie. O in Bretanne, chi o foait plaisi de l'croère. Mais in vrai, in Neurmindie.

Becs à tertous, boinne pèke.

mardi 29 septembre 2015

Artez ed foaire ech dis-uit

Ches pompiers, pour les joinde, feut foaire ech dis-uit. Ches cadoreus, ech dis-sèt, i m'sanne et ches séruzyins, ech tchinze. I ms'anne étou.

Ech problinme est bin qu'i m'sanne. Et qu'à d'eutes étou, i leu sanne, o i sai'te mie bin.

Dech keup, ches pompiers dminde'te qu'i n'o pu qu'un seul numéro, ech chint-douze. Tu foais ech chint-douze, et apré t'espliques quoé eq t'os.

Boinne idée.


lundi 28 septembre 2015

Lunne

Ches jours, in vrai, ches nuits, ech lunne est bèle. T'éros minme unne fin bèle éclipse timpe au matin.

Ech dis-nu juillet mile-nu-chint-soéçante-nu, à Mèrché-Allouèrde, in foaisant ech buée, unne fanme o dit :

- "Un tiot pet pour cht'onme,
Unne grande trace din ch'maronne."

Deus jours aprè, un onme o rprins ech phrase, l'o cangé un molet, pour causer d'unne eute lunne. O, edpi unne eute lunne.

Preufe eq ches anméritchins nos acout'te edpi ches anmérikes. Et edpi granmint ed tans.

Mi, ej vouloais rinde honmage à l'fanme  ed Mèrché-Allouèrde ; Tertout s'ranmintuves ech phrase dechl'anméritchin, vu qu'i l'o crié edpi ech lunne et qu'os l'avons, dech keup lò, intindue, mais echl'origine est picarde. Fuchons honnête.

samedi 26 septembre 2015

Lapider ech diabe

Ch'est unne tradition ed nos cousins musulmans.

Tous ches ins, à La Mecque, ches musulmans font un pélerinache. A un momint, i feut lapider ech diabe. Deus à quat-millon eds gins qui s'choule'te chu unne place, din un sins o din l'eute. Magine !

Et ed tans in tans, i o eds accidints. Souvint. In principe, mie grave.

Mais judi, sèt-chint morts. Malureusemint !

Sèt-chint morts, chu deus à quat-millon ed pélerins in minme tans chu l'place. Moinss ed quat pour mile. Mais ch'est quanq minme granmint.

Rin qu'un mort sroait quanq minme granmint.

Prions achteure, pour nos cousins musulmans.

vendredi 25 septembre 2015

Ches vakes et ches nèges

Ches premièrés nèges ed fin d'innée sont tcheues. Merkerdi, din ches Alpes, alintour ed mile-chonc-chint mètes d'altitude.

Ouais ! Mais à chte saison, i o coèr ches vakes in montaingne. Os sonmes seulemint in septimbe. Ches vakes pu'te coèr ête lo-heut un moés.

Mie un problinme, chi i o mie granmint ed ches nèges.

Pour ches onmes, avuc troés chintimètes, os pouvons pu rouler. Avuc dis chintimètes, ches vakes truvoe'te coèr ed quoé minger.

Ches vakes et ches nèges ! Tu connoais p't'ête, des gins qui s'lonme'te Vaquet, o Vaquez. Ech nom vient p't'ête d'unne gin, qui, i o des chintainnes d'innées, causoait difficilemint.
"- Ches Vakes et, ches vakes et ches..."
- Ches vakes et..."

Un jour, des gins l'ont rlonmé "ech vaké". Pi un jour, "Vaké".

Tous ches noms ont unne bèle histoère.

Becs à tertout, et surtoute à ches gins qui s'lonme'te Vaquet, o Vaquez.

jeudi 24 septembre 2015

Des nouvèles ed not minisse

Not minisse picard vo bin. Emmanuel.

Et il ouvre. Granmint

Et i cause. Mais lò, ches conmarades sont mie toudi ureus ed quoé qu'i dit.

Ej pinse qu'il o raison din ches propositions, mais pour des socialisses, et avant ches elections, h'est mie bin.

Not minisse vo bin, mais met un molet ed brin pèrmi ches socialisses. Et Martine n'ainme mie.

Malureusemint, ches gins qui ouvre'te avuc mi l'ainme'te mie, not minisse picard. Et j'les comprinds, ches gins, vu qu'i ouvre'te mie granmint.

mercredi 23 septembre 2015

Vu qu'i foait keud

... echl'apréseu kminche innui, ech vint-troés septimbe.

Janmoais vu ho, i m'sanne.

In deus-mile-sèse, ho sro à pèrtir dech vint-uit septimbe. Et din dis-sèt ins, ho sro ech vint-et-un déchimbe. Os supprimerons echl'ivèr.

Tout vo bin.

Merchi, pèr eximpe, à ches voétures allemandes.

mardi 22 septembre 2015

Un molet in rtèrd

- "Mes gins, voée troés, ech train pour Anmyin vo pèrtir." qu'ale dit l'fanme, in station.

Mais ale avoait mie kminché à causer qu'ech train pour Anmyin étoait mie lò. Etoait djò pèrti edpi unne minute.


lundi 21 septembre 2015

Bin écrire et bin cartchuler ed tète

N'in vlo unne boinne idée qu'ale o, not minisse ed ches écoles !

Ches éfants font rfoaire des dictées, conme os foaisoème quanq os étoème tiots.

Ed not tan, unne feute ed vocabulaire, un point ed moinss ; unne feute ed grammaire, deus points ed moinss. Avuc vint points à ch'dépèrt. Os pouvoème fin rade ête à, zéro. Foais ech cartchule !

In causant ed cartchule. Ed tète ? Pour ches jonnes qu'ont ches cartchulatrices pèrtoute, i vo ête malaisié ed ch'in passer. Mais ho sroait unne boinne cose.

Je rpinse à Eugène qui un jour nos avoait, mes conamrades et mi, poaiyés trinte francs pour deus eures trinte à onze francs. "Mes cartchules à mi", qu'i disoait.

Rvoéyez vos tabes ed cartchule. In famille, ho vos fro du bin.

Becs.

dimanche 20 septembre 2015

Ches burkunabés

Ndan, t'intinds "abé". Conme tchuré.

Inuui, ej vux écrire qu'ej pinse à ches gins dech poaiyis lò, qui rest'te din ch'paoiyis, o qu'is fuche'te din un eute poaiyis.

Tchuré burkunabé din un eute paoiyis. Pèr eximpe.

Prions pour tertout.

samedi 19 septembre 2015

Ech cangemint est pour innui

Innui, ej mé su déjoutché avuc l'invie ed tout canger. J'os kminché pèr canger d'avis et ej m'os rindormi.

Qué jour qu'os sonmes ?

Bec à tertous.

Moinss ed quat pèr chint

Is étaoi'te vint-troés, avant-ièr pour voter unne loé. Vint-troés, chu chonc-chint-soéçante-dis-sèt qui sont in vrai.

Foais tin cartchule, ho foait moinss ed quat pèr chint. Magine !

Ech loé étoait, i feut dire, pour savoèr chi os acceptoème ed mie vinde, o, chi t'ainmes miu, d'érprinde ches batieus qu'os avoème vindu à ches russes. Vindus, mais mie baillés, vu qu'os vouloème pu.

Ch'est bin compliqué. Feut bin suire !

Tu vinds, mais tu bailles mie, don, t'os ho chu tes bras. Feut bin in foaire quèk cose !

Eh bin, pour des batieus, feut voter unne loé. Comprinds alorss qu'i o eq vint-troés gins pour foaire ho.

Ej pux mie t'dire chi is étoai'te tertous dech minme pèrti politique. O, à quater-vint-dis pèr-chint ?

Ej pux mie t'dire étou chi is ont tertous voter. Ete lò n'vut mie dire voter ! Magine soéçante-sis pèr chint ed votant ! Ho froait tchinze gins, et un bros, qui vot'te. In politique, ch'est possibe !


vendredi 18 septembre 2015

Piés carrés o tordus

Prins unne rinconte ed fotabl. Mets deus étchipes ed onze jueus, pi rtire deus jeus din unne ed ches deus étchipes.

Tu pinses alorss eq l"eute vo gaingner aisiémint.

Eh bin nan ! Minme apré avoèr mis ech premier ballon din ches filets, is gaingne'te mie ; ches eutes in ont mis un étou.

Et tu leus baille unne possibilité à deus minutes del fin dech rinconte, in un conte un, is pu'te mie.

A croère qu'is ont leus piés carrés, o tordus. O qu'is voulai'te mie gaingner.

Mais quoé qu'i leu o dit,  leu présidint d'étchipe in rintrant ?

Eute possibilité, perde pasque t'os pu eq sèt jueus chu ch'terrain. Comme à ch'rinconte ed l'eute jour inter Roé-Noyon et Troés, ed l'Aube. Donmage pour echl'étchipe picarde !

jeudi 17 septembre 2015

Ed Félix Leclerc

..., djitarisse et canteu canadien, unne canchon à connaoite : "Attinds-mi, tiot gars".

T'os seuremint intindu, dech canteu lò, o i feut eq tu les acoutes, ches canchons "mi, mes keuchures" et "ech tiot bonnur".

Mi, ej té dis d'acouter "Attinds-mi, tiot gars". Félix dit ndan :
- "Ech plaisi ed l'un, ch'est vir l'eute s'berziller chin co." A buser.

Pèrmi ches eutes canchons eq tu pux acouter, i o "Ech québècois", "Ech canchon dechl'apotitchère", "Bozo", "Contuminche", "Tiot Pierre", "Lette ed min frère", o coèr, "Ech train dech Nord".

Pour mi, Félix Leclerc est un grand canteu canadien, comme Gilles Vigneault et Robert Charleboé.

D'autchuns connoai'te p't'ête étou Fayo, acadien né à Dieppe, mie not Dieppe ed Neurmindie in Frinche, mais Dieppe dech Nouvieu Brunswick, ach Canada. Avuc unne canchon qui s'lonme "Echl'arbe est din ches feuilles".

Pour vos qui vouloai'te découvrir Fayo et chl'Acadie, allez ach festival ed ches celtes à Lorient, à ches moés d'eu. In Bretanne. Des keups, il i est.

Becs à tertous, et surtoute à ches canadiens.

mercredi 16 septembre 2015

A l'boinne eure

Dis eures, et sis sgondes ; echl'orloge sonne.
Onze eures, et sis sgondes ; echl'orloge sonne.
...
Tchinze eures, et sis sgondes ; echl'orloge sonne.

Mais quoé qu'i s'passe ?

Os sonmes in Inglétère, à Londes, et chl'orloge a prins un keup ; ed viu, ch'est seur, ale o chint-chincante-sis ins. Et ale o prins sis sgondes de rtèrd.

Ech problinme, ch'est eq chu unne radio inglèse, ale sonne in direct. Avuc sis sgondes de rtèrd.

Mais i o mie qu'in Inglétère eq ches orloges pu'te in avoèr, des problinmes. Rbée !


Quanq ch'est l'eure, ch'est l'eure. Aprè l'eure, ch'est mie l'eure. Et avant, étou ! Mais eltchelle est l'boinne ?

A ti d'em dire ò qu'ech photo o étè foaite.


Complémint dech dis-sèt septimbe : chi tu connais un jonne qui s'lonme Ahmed, qu'o quatore ins et qu'i dit qu'i put réparer echl'orge, feut l'croère.

mardi 15 septembre 2015

Poèilles à ches gambes

... Félicie, étou, qu'ale disoait l'canchon ed Fernandel; Canchon qui s'lonme "Félicie étou".

Ches fanmes d'achteure vu'te mie avoèr ed poèilles à leus gambes. Alorss, i les keupe'te o ch'épile'te. Surtoute in étè.

L'eute jour, j'os vu unne fanme qu'avoait des poèilles à ches gambes. Mais ch'étoait quanq minme unne jonne bèle fanme. Comme quoé !

Dech keup, o p't'ête mie dsoin eq ches onmes keupe'te leus poèilles ed nez pour ête bieus ?!

Eute cose, qui o à vir avuc ches poèilles : Titeuf kminche à avoèr des poèilles, pèr eximpe à chin minton. Bin ouais ! Ches gins, minme in dessins, viusi'te étou.

lundi 14 septembre 2015

Vesoul


T´os voulu vir Vierzon
Et os avons vu Vierzon
T´os voulu vir Vesoul
Et os avons vu Vesoul
T´os voulu vir Honfleur
Et os avons vu Honfleur
T´os voulu vir Himbourg
Et os avons vu Himbourg
J´o voulu vir Invers
Os avons érvu Himbourg
J´o voulu vir et'sœur
Et os avons vu et'mére,
Comme toudi

T´os plus ainmé Vierzon
Os avons tchitté Vierzon
T´os plus ainmé Vesoul
Os avons tchitté Vesoul
T´os plus ainmé Honfleur
Os avons tchitté Honfleur
T´os plus ainmé Himbourg
Os avons tchitté Himbourg
T´os voulu vir Invers
Os avons vu eq ’ches forbous
T´os plus ainmé et'mére
Os avons tchitté et'sœur,
Comme toudi

Mais ej te le dis
Ej n´irai mie miu loin
Mais ej te préviens
J´irai mie à Paris
D´ailleurs, j´o horreur
Ed tous ches flonflons
Del valse musette
Et de chl´atchordéon

T´os voulu vir Paris
Et os avons vu Paris
T´os voulu vir Dutronc
Et os avons vu Dutronc
J´o voulu vir et'sœur
J´o vu ch’Mont Valérien
T´os voulu vir Hortense
Elle étoait din ch’Cantal
Ej vouloais vir Byzance
Et os avons vu Pigalle
A ch’gare St-Lazare
J´o vu ches fleurs du mau,
Pèr  hasèrd

T´os plus ainmé Paris
Os avons tchitté Paris
T´os plus ainmé Dutronc
Os avons tchitté Dutronc
Achteure j’ confonds et'sœur
Et ch’Mont Valérien
De ch’que ej sais d´Hortense
J´irai plus din ch’Cantal
Et tant piss pour Byzance
Vu eq j´o vu Pigalle
Et ch’gare St-Lazare
C´est cher et ça fait mau,
A lurlure

Mais ej te le redis
Keufe Marcel, keufe!
Ej n´irai mie plus loin
Mais ej te préviens
Zaï, zaï, zaï!
Ech voéyage est fini
D´ailleurs, j´o horreur
Ed tous ches flonflons
Del valse musette
Et de chl´atchordéon
Keufe!

T´os voulu vir Vierzon
Et os avons vu Vierzon
T´os voulu vir Vesoul
Et os avons vu Vesoul
T´os voulu vir Honfleur
Et os avons vu Honfleur
T´os voulu vir Himbourg
Et os avons vu Himbourg
J´o voulu vir Invers
Os avons érvu Himbourg
J´o voulu vir et'sœur
Et os avons vu et'mére,
Comme toudi

T´os plus ainmé Vierzon
Os avons tchitté Vierzon
Keufe, keufe, keufe!
T´os plus ainmé Vesoul
Os avons tchitté Vesoul
T´os plus ainmé Honfleur
Os avons tchitté Honfleur
T´os plus ainmé Himbourg
Os avons tchitté Himbourg
T´os voulu vir Invers
Os avons vu qu’ ses forbous
T´os plus ainmé et'mére
Os avons tchitté et'sœur,
Comme toudi
Keufez les gars!

Mais ej te le re redis
Ej n´irai mie plus loin
Mais ej te préviens
J´irai mie à Paris
D´ailleurs, j´o horreur
Ed tous ches flonflons
Del valse musette
Et de chl´atchordéon

T´os voulu vir Paris
Et os avons vu Paris
T´os voulu vir Dutronc
Et os avons vu Dutronc
J´o voulu vir et'sœur
J´o vu l’ Mont Valérien
T´os voulu vir Hortense
Elle étoait din ch’Cantal
Ej vouloais vir Byzance
Et os avons vu Pigalle
Et ch’gare St-Lazare
J´o vu ches fleurs du mau,
Pèr  hasèrd.



Falloait bin ho, innui, quanq ech présidint et ches minissesi vont.

Qu'ej fuche honnête, j'ainme bin miu acouter canter Jacques Brel.

dimanche 13 septembre 2015

Tout seu din ch'compèrtimint

... dech train, pour unne eure, ej buse.

- "A quoé qu'ej buse ?" té dmindes-tu p't'ête !

Ej pinse à m'fanme, à mes éfants, à ch'mériège qu'arrive, à ches vagances, m'mère, à eds articles pour ch'blog. Pèr eximpes.

Etou, à ches tiots nuées qui sont lò et qui bailleront p't'ête del pleuve, à min père et min bieu-père qui sont din ches tans.

Etpi, i o ech solé d'apréseu qu'est lò et qui foait du bin; Minme chi ho faoit troés moès qu'il est lò, pour mi, ch'est toudi du bonnur.

Ch'est fin bin, des keups, d'avoèr ech tan ed buser trantchille.

samedi 12 septembre 2015

Echt'orde ed ches lettes

Des keups, quanq ej prinds des trains, ch'est voée D. Chu ch'quai, t'os deus voées : C et D. C, à droète, pi D à gueuche.

Mais des keups, ech train est voée I. Et chu ch'quai, t'os coèr deus voées : I et J. I à droète, et J à gueuche.

Os-tu dviné quoé qu'i o comme dinger ? 

Eh bin l'eute jour, j'os mintché ed grimper din un méchant train, voée J, qu'étoait à gueuche, comme un train qui sroait voée D. Ureusemint qu'unne fanme a annoncé ò qu'alloait ech train din echtchèl j'alloait mouter.

Ej pus écrire eq j'os ieu del canche : ech train, voée J, pèrtoait din l'eute sins ed lò ho ej dvoais aller.

Magine ! t'es à reims, tu vus aller à Metz, et tu pèrs à Limoges. J'os ieu del canche.

vendredi 11 septembre 2015

In chint-vint-sèt ins deus moés et sis jours

... i ch'in est passé des coses !

Ranmintuvoe-ti !

In mile-uit-chint-quater-vint-uit, o edpi ?

S'sont développées ches interprinses, ches voétures, ches avions, ches ordinatures, ches trains, echl'electroménager et eutes ;

Eds onmes, comme Tintin et d'eutes, ont mèrché chu ch'lunme ;

I o ieu Hinri Krazucki, un onze septimbe deus-mile-un, Marcel Cerdan, Martin Luther Roé, un sis dech moés d'eu quarante-chonc, mile-nu-chint-vint-nu, Pelé o jué ach fotbal, ech Yougoslavie qu'o disparu, min père et min bieu-père sont nés, des tchurés frinchais sont rintrés d'Afritche, j'os étou jué ach fotbal, ches glaces edches pôles fonde'te, des tchurés afritchains sont vnus in Frinche, min père et min bieu-père sont morts, Lady Di étoait bèle et jonne,....et coèr... et coèr.

Ches allemands nous ont foait deus djerres. Achteure, os sonmes fin boins conmarades. Tan miu ! Ches inglès nos os seuvé deus keups, et os avons toudi du mau à les ainmer.

Ah ! Ches inglès ! In chint-vint-sèt ins, deus moés et sis jours, deus reines. Mie de roés ! Et seulemint deus reines. Chatchunne un mitan.

Saprés inglès. Is sront janmoais comme ches eutes.

jeudi 10 septembre 2015

Echl'agripeu et l'trottinète

J'os apprins l'eute jour, qu'un agripeu ch'étaoit seuvé in trottinète, avoait tcheu, et ch'étoait berzillé ech man. Ches cadoreus l'ont attrapé. Mie ed canche, ech pauve !

Mi, vu qu'ej té cause innui ed trottinète, feut qu'ej té diche qu'ed tans in tans, quanq ej voée des tiots chu unne trottinète, ej leu dis :
- "Soin à ti, et reue ed drière est dégonflée ! "

Un keup, i n'o quanq minme un qu'i m'o répondu eq ch'étoait mie possibe.

mercredi 9 septembre 2015

Pèr Toutatis

Ch'est mie du picard, ch'est du gauloés. Comme causoai'te ches taïons ed nos täions ed nos taïons, Astérix et Obélix.

Et feut qu'ej cause d'Obélix, justemint. In vrai, feut qu'ej té cause ed ches menhirs eq portoait Obélix.

L'eute jour, i o un poéysin qu'o inlevé deus menhirs ed chin can. In Bretanne. I savoait mie eq ch'étoait des menhirs. Qu'il o dit, ech cros nikdouille qui vit in Bretanne edpi eds innées.

Des gins i ont dit qu'i feuche les rmette. P't'ête eq ch'est du malur, chin ho, qu'is n'ont mie dit, mais qu'is pinse'te. Alorss, l'eute vo les rmette.

Pour eds arbes, ch'est mie possibe !

Mais cho arringe bin ches poéysins. Comme d'inlever des menhirs, quanq i in o.

mardi 8 septembre 2015

Feut canger ed canchon

"....
I méritro, i méritro d'ête din ch jornal, lalala, la, lalalalala,

Din ech jornal, din ech jornal ed Claire Chazal, lalala, la, lalalalala,
...."

Ch'est défini ; Claire Chazal n'fro pu ed jornal.

Ch'est mie un problinme, mais feut canger ech canchon.

J'os rnonché

... à deus-millons d'euros.

Qu'i dit ech interprindeus.

Ch'est fin bin, mais avant, il o modifié ches loés dech l'interprinse, et dech keup, i vo in rchuvoèr trèse, o quatore-millons. Et ho, i vut mie les laicier. I dit qu'il o bin ouvrer et qu'i i o droét.

Alorss, ej dis eq mi étou, quanq ch'est comme ho, ej pux rnoncher à ches deus millons.

Malureusemint, ch'est mie comme ho pour mi;

Nikdouille !

lundi 7 septembre 2015

Canitchules

- "Dman, i fro bieu chu tout ech poaiyis" qu'is annonce'te din ch'poste ed radio, "à pèrt chu l'pointe ouest del Frinche. Ches timpératures sront inter vint-sèt et trinte-chonc degrés, à pèrt chu l'pointe ouest del Bretanne, ò i fro dis-nu degrés."

Et ej su allé in vagances din l'ouest del Bretanne. Pourquoé ?

Timpérature del'ieu ed ches mers, tchinze à dis-sèt degrés !

L'herbe, verte ! Bin verte.

Du solé, casi tout ches tans, mais del pleuve ed tans in tans.


Deus-mile-tchinze, innée ed ches canitchules. A pèrt chu l'pointe ouest del Frinche. O j'étoais in vagances. Mais feut rconnoaite eq ch'étoait granmint bieu. Et pour ho, os i rirons*.

Feut étou eq j'écriche que l'Bretanne est granmint prope. M'fanme dit :
- "Miu tu vos din ch'sud del Frinche, o ed l'Urope, moinss ch'est prope." Qu'ale dit. Dis mi quoé eq t'in pinses.


* Soin ! Vu l'phrase, t'os comprins eq ch'est mie verbe raller, o aller coèr quèk pèrt, et mie ech verbe rire au futur. J'éroais mie mis ech i avant ech verbe.


dimanche 6 septembre 2015

Savoèr et foaire

Un chinoés o dit :

- "Savoèr qu'os savons quoé qu'os savons,
Et qu'os savons mie quoé qu'os savons mie,
Vlò ech vrai savoèr."

Alintour ed chonc-chint ins avant ech Christ.

Unne eute gin o dit, alintour ed trinte ins apré ech Christ :

- "Quoé qu'os avez mie foait à ches puss tiots ed ches tiots, ch'est à mi qu'os l'avez mie foait. Et quoé qu'os avez foait à ches puss tiots ed ches tiots, ch'est à mi qu'os l'avez foait."

Ches deus ch'rsanne'te, i m'sanne. A buser.

samedi 5 septembre 2015

Ech dormeu dech bord ed ches mers

Ch'est un bieu poaiyis ò cante'te ches vagues,
Attirant ches gins ed poaiyis in minque'te ed solé.

Un tiot éfant est lò, bouke ouverte, tète nue ;
I dort, étindu din l'ieu, bieu comme un ange.

Fin jonne, bin vétu, i dort.
Souriant comme un éfant qui o du mau, i dort.
Nature, berce-lé keudemint : il o froéd.

Ches parfums n'font mie frichonner chin nez ;
I dort din ech solé, ches mins din l'ieu,
Trantchille, avuc des keuchures à ches piés.

                                    Septimbe deus-mile-tchinze




Msieur ech Présidint, 

Ej vos écris unne lette, eq vos lirez p't'ête si os avez ech tans, pour vos dire qu'i feut rmuer vot'tchu pour chinger ho.

Coèr ech début d'unne lette pour un présidint.

In pinsant granmint à ti, tiot Aylan ed troés ins, bieu comme un ange, et qu'est achteure un ange.

vendredi 4 septembre 2015

Interdit à piés

... qu'i pèroait.

Interdit ed passer à piés inter ech Russie et ch'Norvège, eq dit ech loé del Norvège.

Alorss, des gins, syriens, vnus lò os n'savons mie kmint mais mie nikdouilles, prinde'te unne bicyclète pour passer. Ch'est possibe, vu eq ch'est mie interdit. Alintour ed Kirkenes. Rbée chu unne carte.

I o qu'un dinger, ch'est qu'i put foaire fin froéd, vu eq ch'est in Arctike.

Soin ! Quanq t'es in Norvège, t'es in  Urope. Mais mie din chl'Union Uropéenne.P't'ête qu'apré, ch'est puss aisié.

Ch'est din dis ins

Ch'est din dis ins,
Qu'ej pèrtiro.
J'intinds mes fius, mes bèlés-filles, mes tiots éfants,
Ej les intinds in causer.

Is m'di'te qu'ho sro puss din vint ins
Qu'os avons coèr ed boins momints
A vive insanne.

Ch'est din sèt ins,
Qu'ej pèrtiro.
J'intinds mes fius, mes bèlés-filles, mes tiots éfants,
Ej les intinds in causer.

Is m'di'te qu'ej su coèr granmint jonne,
Qu'avuc un fu dsou min lit,
Ej cours fin rade.

Ch'est din troés ins,
Qu'ej pèrtiro.
J'intinds mes fius, mes bèlés-filles, mes tiots éfants,
Ej les intinds in causer.

Is m'di'te qu'is m'ainme'te,
Qu'ej foais unne fin boinne tchuisine
Et qu'is vont rvénir.

Ch'est din un in,
Qu'ej pèrtiro.
J'intinds mes fius, mes bèlés-filles, mes tiots éfants,
Ej les intinds in causer.

Is m'di'te eq ch'est mie possibe,
Eq mes tiots-éfants vont s'mèrier
Et foaire ed bieus éfants.

Ch'est innui
Eq j'os mes ages,
J'intinds mes fius, mes bèlés-filles, mes tiots éfants,
Ej les intinds in causer.

Is m'di'te boins ages ech mère,
Is m'di'te boins ages l'bèle-mère,
Is m'di'te boins ages Grand-mère.

D'unne mère, aconduite dech leu, dech rnèrd et dech bélète ed ches troés gins ed Nantes.

Mi, ej dis qu'unne mère doét mie pèrtir. Et din nos tcheur, ale pèrte janmoais.

jeudi 3 septembre 2015

Quanq i foait sé

... feut bir, diroait ches gins bin. Un bieu-frère l'dit, li, et ch'est un gins bin.

H'est vrai qu'i feut bir ! Mais i o mie qu'ho comme conchéquinces.

Chi t'os ches canitchules qu'os avons ieues cht'étè, ches vakes minge'te del tère.

Ho t'foait rire, mais ch'est vrai, vu qu'i o mie d'herbe.

Alorss, tu t'dis qu'is front miu ed poèds à l'vente ! T'os raison, mais ed puss in puss, ches vakes sont vindues, qu'i pèroait, in tchilo ed carcasse, chin leus boéyeus. Don, chin l'tère qu'i éroait ndan.

Donmage pour ches poéysins ! Boinne promnade à eux innui à l'capiltale. Minme chi i pleut, ch'qui sroait un combe.

mercredi 2 septembre 2015

In ville

... i feut miu vir unne fanme voèlée eq deus jonnés filles violées dvant tous ches gins et laiciées mer-nud.

Minme pour punir. Surtoute leu frère !

mardi 1 septembre 2015

Nuit blanke

Tu l'sais, ech solé s'coutche au vèpe et s'déjoutche au matin.

Din des poaiyis, in étè, tu voées mie qui s'est coutché, vu qu'i s'coutche mie. Ches nuits sont blankes. Malaisié alorss ed dormir. Mais tu pux.

Il existe étou des nuits blankes din not poaiyis. Tu les foais ti-minme.

Et tu ranmintuvoées toudi dech premier keup o t'os foais unne nuit blanke.

Cht'étè, j'os vu deus jonnes qui vnoai'te ed foaire leu première nuit blanke :
- ech fiu ed min cousin, trèse ins, nuit blanke avuc ches boins conmarades d'école,
- Mile, min nveu, un molet miu d'onze ins, nuit blanke avuc min futur gendre, à juer chu un ordinature.

Et is sont ureus. Feut dire qu'is avoai'te coèr tchinze à vint jours ed vagances avant ed raller à chl'école. Achteure, is sont, à chl'école. Alors coutchés ed boinne eure. Et corage à eux.

Becs à tertous.