Os sonmes libe ed nos esprimer.

Sét janvié deus-mile-tchinze.
Din min poaiyis, os sonmes libe d'écrire, ed dessiner, ed pinser et d'causer ed quoé qu'os voulons, quanq os voulons. Os sonmes libe ed nos esprimer.
Ej préfère moérir dbout qué d'vive à gron.

jeudi 31 juillet 2014

Jaurès

Jaurès est mort un trinte-et-un juillet. Mort, assassiné. In dis-nu-chint-quatore. I o chint ins innui.

"Pourquoé ont-i tué Jaurès ?", cantoait Jacques Brel. Bèle canchon, comme toutes ches canchons dech canteu lo.

Jaurès, chincante-quat ins, écrivoait eds articles, comme mi.

Il étoait pacifisse et faisoait tout pour qu'ech première djerre dech monde n'vienche mie. Mais, ho plaisoait à mie à tertous. Et i n'o un qui l'o tué.

Ech canche ? Ed mourir in juillet quatore. Il o mie vu ches jours et ches innées d'apré.

mercredi 30 juillet 2014

Coés ed dates

J'o ch'droét ed prinde des vagances. Mais ej vux mie vos laicier chin nouvèles.

Dech keup, ej vos prépère toudi quèks articles in avinche. Apré, j'o ech coés din ches dates pour eq tu les voés.

Chi inter tans i s'passe quèk cose, et qu'ej pux écrire un article dsu, je l'foais. Eutermint, t'attinds min rtour et chi ej vux in causer..

Lo, ej sais eq j'o din m'so eds articles fin régalants. I m'sanne. A ti de m'dire.

Chi os êtes vagances, pinsez à foaire suire vot abonnemint à ch'site ; Quanq i plut à dague o qu'i foait granmint keud, tu lis ches articles. Quanq ches éfants dor'te apré-nonne, tu pux rbéïer. Quanq i n'o un o unne qui ronfe et qu'tu pux mie dormir, tu pux lire.

Quoé qu'i n'in fuche, boin été - j'o mantché d'écrire "apréseu" vu ech qui tcheut dech tans et qu'os s'croéroème in octobe - à tertous.

mardi 29 juillet 2014

Mitan

Vive à sis, ch'est possibe : et fanme, quat éfants et ti.

Mais chi ches sis lo sont et fanme, ches parents de t'fanme, tes parents et ti, alorss lo, ch'est granmint malaisié. I o dinger pour tin coupe.

Ech miu, ch'est d'ête au mitan ed ches deus moaisons.

Pèr eximpe, ej reste avuc em fanme à Roée. Em fille o un jules qu'o ches parents à Rue. Alintour ed chint-dis kilomètes inter ches deus villes.

Chi ch'est deus jonnes vive'te à Canapes, i sroai'te à chincante-chonc o soéçante kilomètes ed leus familles. Ach mitan.

Canapes, ch'est unne tiote ville o i avoait ed boinnés étchippes ed fotbal du tans o ches gars Jean, Louis et Gérard intraînnoai't ches galibiés ; Rin leu résistoait. Fin bieu à vir juer ! Ech "Doum", ech Dédé, Stoffe, ech Jean Marie din ches cages, ech tiot Fab, court chu gambes mais fin boin, chin frère, et un grindjallé, o grand dépindeus d'andouilles, qu'avoait ech nombe sét et qu'avoait mie un tir ed bibache. Chin oblier ech "Bloc" qu'étoait driére et qu'étoait étou un bloc. Boins jonnes, eq ch'étoai'te.

Révnons à nos jonnes.

Pour Rue, i passeroai'te pèr Berteaucourt, Fliscourt, Adville, Nouvion pi Rue. Ed l'eute, pour Roée, passeroai'te ech cruntchet d'Havernas pi Anmyin, Longuieu et Roée. Tu passes mie à Neur o Villers-Bocage pour aller ed Canapes à Roée.

Ed tans in tans, i voéroai'te ches parents, mie toudi, et i sroai'te ureux.

Et nos étou.

lundi 28 juillet 2014

O jou ech Palestine

Tu sais mie ? Prinds unne carte et rbée. Ch'est mie in Frinche.

L'eute smangne, un nveu étoait à Taizé, avuc granmint d'eutes jonnes ed Frinche, et d'eutes poaiyis : Espagne, Allemagne, Italie, Russie, Ingeltère, Bergike, Ukraine, pèr eximpes.

Diminche, ej l'o vu et i m'o conté qu'il avoait causé avuc des palestiniens.

Ej pinse eq ch'est miu ho qu'ed tout berziller pour ech plaisi.

Ches palestiniens souffe'te. Ch'est bin vrai et mie normal. Mi, ej vux bin qu'os manifestonche pour dire qu'ech djerre lo-bos est mie jusse. Mais ed lo à tout berziller ?!

dimanche 27 juillet 2014

Chin s'ailes

"Comme un avion chin s'ailes" cantoait Charlélie Couture.

Ièr, timpe au matin. Nin ! Ièr, au matin, alintour ed nu eures, j'o intindu un journaleu causé dech l'avion qu'est tcheu judi.

Echl'avion est tcheu d'un keup. Ej me dmindoais chi ech journaleu alloait dire "chin freiner". Quanq tu tcheus, tu freines mie. Etpi echl'avion avoait p't'ête pu ches ailes ?

Crosse pinsée pour tous ches gins ndin et pour leus familles.

samedi 26 juillet 2014

Min fiu tchuisine

Apré "Min fiu est in prison", vlo "Min fiu tchuisine". Ch'est mie un conte comme ches "Martine". Ch'est min fiu.

Ch'est deus keups, ch'est ech minme fiu. Qu'ej précise, vu eq j'o deus fius.

Tchuisiner, ch'est aisié. Mais ho put ête malaisié, quanq tu vux foaire miu qu'o l'adité.

Min fiu, judi, o foait des djalettes bretonnes pour chin cousin. Et l'belotte conmarade à ch'cousin. Des djalettes boinnes comme ches djalettes dech mére, em fanme.

Ej sus granmint ureux d'avoèr un fiu comme ho, qui s'triboule comme un vrai onme. Ej sro étou ureux qu'em fanme rinte à ch'moaison pour tchuisiner des boinnés coses.

Quanq à min nveu, ech cousin ed min fiu, et dech keup-lo, ed mes eutes éfants, et ch'tiote conmarade, ej croés qu'i vont chuchoner. Boinne nouvèle.

vendredi 25 juillet 2014

Vive ech picard

I pèroait eq din ch'monde, i éroait miu ed sis-mile lingues différintes. Magine !

Ches scieintifiques dise'te eq des keups, i o eq vint o trinte gins qui cause'te unne lingue. Avuc mes frères, em mére, nos fanmes, mes nveux et nièces, os pourroème avoèr not lingue ! Os n'avons mie bzoin, vu qu'os causons tertous picard.  

Ech dinger d'achteure, qu'i pèroait, ch'est des lingues dispèroai'te. Ches tiotes, pèr ech nombe ed gins qu'i l'cause'te, ch'est unne évidinche. D'ichi deus-mile chint, p't'ête troés-mile in moinss !


Pour qu'unne lingue vive, i feut l'causer et l'écrire. Feut des régues ed grammaire et d'votchabulaire. Sroait bin étou d'apprinde et d'causer ches lingues din ches écoles.

Unne fanme o dit : "causons miu d'unne lingue pour nn'janmoais causer d'unne seule voéx."

Mi, ej sus rasseuré : ech picard vo mie dispèroaite.

Mais quanq ej voés eq ches frères et soeurs de m'fanme, et m'fanme, sai'te mie causer leu lingue, lo, cho m'intchiéte granmint. P't'ête qu'i l'ont janmoais intindu causé o qu'i l'ainme'te mie ?

jeudi 24 juillet 2014

Un train tchitte ches voés

Pèr ches tans qui coure'te, i foait mie boin à prinde ech train ; I o granmint eds accidints. Et tu n'intinds mie toudi causer.

Mi, j'o prins, l'in darain, ech train inter Paris et Dax, pèr Brétigny, pi inter Pau et Dax, pèr Denguin.

L'eute jour, verdi, j'o un conmarade qu'étoait à Lyon quanq un train, un eute que chti ed Pau à Dax, à tchitté ches voés. A chonc eures, timpe au matin. I paroait qu'à dis-sét eures, ch'étaoit mie réparé !

J'o acouté ches journaleux et rbéié ech télé, rin. A croère qui m'o dit des cacouilles. Mi, ej le connoais, ech gars lo, i froait mie cho.

Ej pinse eq min conmarade o du rintrer amon li, mais quanq, j'in sais rin.

A quanq ech prochain événemint ed train dont os causerons ? Et combin dont os causerons mie ?

mardi 22 juillet 2014

Ech moédeu

Troés jours o i fait granmint bieu et keup, alintour dech tchinze juillet, et tu voés ches moéssoneuses din tous ches cans d'blé.

Moédeu, cho vient ed moés d'eu. I o des dizainnes d'innées, ech moédeu s'foaisoait au ...moés d'eu.  D'où ch'nom.












Et falloait des gins pour aidier
















Achteure, chi i foait bieu, ach tchinze juillet, ches poéyisans pu'te avoér fini.  T'os vu ches ingins ? Miu ed quat mètes ed large !







Un keup din un sens,













     Pi un keup din l'eute.                               Pi coèr din l'eute














Quasimint seu, bin à l'abri del porète !






Pi, ch'est fini.

lundi 21 juillet 2014

Kmint foaire ech catéchisme

Ej t'o dit, i o troés smangnes, qu'unne fanme m'avoait dmindé pour qu'ej foaiche ech catéchisme à des jonnes.

J'avoais écrit qu'ej savoais mie quoé qu'i avoait à foaire et quoé qu'ej pouvoais dire.

Ièr j'o rvu ch'fanme et chin onme.

Ale m'o dit eq ch'étoait quater-vint-dis minutes tous ches tchinze jours. Etpi ech méthode ed catéchisme.

Mi, ej'i o esplitché em méthode : unne eure ed canchons, pi un molet ed lçon. Ches galibiés apprinde'te à canter et à ainmer canter.

Chi os voulons des nouvieus chrétiens, feut montrer eq ches ches chrétiens sont ureux. Et chi i cante'te, ch'est qu'i sont ureux.

Etpi ! Boins canteus, bèlés messes. Bèlés messes, j'i rtourne.

Dech keup lo, chi i sont ureux et vu'te canter, ches galibiés iront et rvaront à ch'église. Et seulemint lo, is apprindront qui sont Diu et chin fiu.

Et ti, quoé eq t'in pinses ?

dimanche 20 juillet 2014

Tout seu et jonne

Pauv gars !

Il est fin corageux, s'déjoutche alintour ed sis eures et put s'coutcher alintour ed vint-troés eures trinte, apré avoèr bâtit ech moaison. Tout seu. Mie arland !

Mais, tout seu et jonne, vint-chonc ins, il ainme étou et des keups boère. Pi coèr boère. Et coèr un eute keup ; Il est alintour ed vint-deus eures quanq i kminche, pi alintour d'unne eure, il est seu.

Tout seu, jonne et souvint seu.

Alorss, i randonne din chin village par nuit.

Ches voésins di'te rin pour éviter qu'i fuche innuyé.
I disoai'te rin. Comme ch'est granmint souvint qu'i randonne, i n'o achteure qu'i s'plainne'te.

Feut dire qu'ech daraine nuit, ech jonne o tan randonné eq ches murs ed moaisons éroai'te tranné, tout comme ches tiots qu'étoai'te in vagances din ches maisons ed leus taïons et dvoai'te dormir.

Des boins voésins ont achteure prévnu ech jonne qu'i avoait dinger. Vo-t-i suffire ?

Diu, aide li.

samedi 19 juillet 2014

Un conte ed Martine

T'os djo lu, o t'os lu à tes éfants, des contes ed Martine.

Martine à l'cinse ,  Martine in voéyage, Martine à l' foére, Martine foait del tchuisine, o coèr, pèr eximple, Martine o perdu chin tchyin.

Ech tiote Martine avoait un frère, un tchyin, Patapouf, et un cot, Moustache. Ches premiers contes ont été écrits in dis-nu-chint-chincante-quat.

Achteure, i o ech nouvieu conte : Martine et ch'Picardie.

Ech tiote Martine o bin viusi. Pi, est dévnue crosse. Ale dit qu'ale vut mie mette ech Nord avuc ech Picardie. Quoé qu'ale craint ?

Mi, ej sais : qu'Anmyin fuche ech capitale dech région, et nin Lile. Cho veut mie ech keup d'acater ch'live pour savoèr eq ch'est comme cho eq cho dvroait ête.

Pauve Martine ! Arrête-ti ed faire des contes.

vendredi 18 juillet 2014

Tu causes d'unne tiote berlure

Unne fanme, avuc qui j'ouvre, o érchu l'deminde suivante :

"Suite à unne berlure chu vot poéye edpi dis-sét moès, vos dvez nos rinde douse-mie-chonc-chint euros. Os avez un moès pour cho."

Tu causes d'unne berlure ! Mie tiote !

El'fanme est allé vir ech'chef ed ches ouvreux. I o dit :
- " Os avez une réaction à keud. Edman, cho iro miu."

Mie, un gars comme cho, j'i met m'man chu ch'dgife pi un keup ed piés au tchu. Ej vux mie janmoais l'rvir.

jeudi 17 juillet 2014

Bin mingé

Achteure, os sonmes eq troés à l'moaison. Et minme eq deus ièr au vèpe.

Dech keup, quanq des gins, au nombe ed sis, dvoai'te vnir minger et vien'te mie, ej minge granmint.. Et fin bin ! Vo mie tout ruer din quèk jours ?!

Ch'est des coses qu'arrive'te. Bin donmage !

Un jour, i rvaront, et j'sro toudi ureux ed les vir et leu foaire à minger.

Boinnés vagances à ches gins qui sont in vagances.
Boin corage à ches eutes qu'ouvre'te coèr.

mardi 15 juillet 2014

Inter vakes

Din ch'patis del Mare à Guernouilles.

 - "Dis-mi, Blankette, kmint qu'i vo tin vieu ?"

- "I tute bin. Et tin vieu ?"

- "Uit moés, djo. Kminche à vouloér seutir ches filles à Maousse. Feudroait el canger ed patis."

- "T'os vu passer ech nu eures trèse ?

- "Avoait sis minutes d'rtard. Comme souvint !"

- "Noiraude, din ch'patis dech cinse dech Père Titisse qu'est din ch'bourg, m'o dit qu'ale avoait vu des boulons qu'étoai'te mie fixés. Mais ches trains roule'te fin rade quanq minme !"

- "Ech Père Titisse o ches ages innuit. Il est coèr jonne !

Ches ouvreus ed ches trains foai'te miu ches gréves eq d'intertnir ches voés pour ches trains ; Ureusemint eq nos, os voéyageons pu in train ! I o eq ches gins qui ch'in rinde'te mie compte."

- "T'os des nouvèles ed Taysse et Pouloune ?"

- "I pèrt'te édman à ch'montaingne pour chonc moés. Pinse'te vir ech Tour ed Frinche.
T'os seu eq chl'in passé, ech vieu à la Brunette ch'o pitché avuc unne adjuille qu'avoait ruée un coureu dech  Tour pour chin déblaiyer ? Etoait comme un kvau : seuti toutes ches clotures avuc miu ed chincante chintimètes. Ch'o duré un moés. Pi, il o dormi."

- "Mi, j'ainme miu ches trains : i in o miu et vont moinss rade qu'ech Tour."

- "Et ed tans in tans, i s'arte'te un molet."

- "Un molet ?!  Des keups, ch'est miu d'unne eure."

- "Ureusemint qu'i sont lo pour nos foaire rire."

- "Rviens m'vir pour ech vint eures trinte-sèt."

- "Avuc plaisi."

lundi 14 juillet 2014

Ches photos et ches canjmints

T'attindoais ches résultats dech ju chu ches photos ed min blog, les vlo :

- Quater-vint-troés pèr chint ed ches lecteux ont mis in premier ech l'étabe à vakes.
- Quater-vint-douse pèr chint ont mis in deus ches voées. Surprindant.
- Nu pèr chint ont mis in troésienme ches caïèles et tabes pour boère un keup. Lo, rin ed surprindant ; Pinse'te qu'à cho.
- Troés pèr chint ont ainmé ech vielle fernète.
- In chinc, un pèr chint a ainmé min gardin.

Chti qui gaingne est echl'anonyme qu'o jué ech vint-chonc join.
Apré, ch'est chti qu'o étou jué ech vint-chonc join.

I vont s'rconnoaître. Félicitations.

dimanche 13 juillet 2014

T'os d'bieux iux, tu sais

Qui dit Jean Gabin à Michèle Morgan. Din "ech quai ed ches brunmes".

I dit mie cho à Greta Garbo, qui jue mie din ch'film. Etpi mie à l'Mére Denis, qu'est vedette eq ch'étoait, o à Jeanne Calmant, qu'o p't'ête janmoais foait ed cinéma.

Mi, em fanme m'dit "t'os bieux sieux, tu sais". Quanq j'i raméne des sieux ed mrises. Ch'est mie du cinéma.

Coèr quat ièr. D'amon un eute voésin, qu'est mie lo, vu qu'i vit à Paris.

Ech keup chi, i o fallu qu'ej m'arringe avuc ches wèpes : ches boinnes pour mi, ches eutes pour ches wèpes. Mie ed pitchures. Ureusemint !

Fini pour ches mrises. Djo trinte pots ed confiture, rin qu'avuc ches mrises tcheuillées l'eute smangne. Magine !

Achteure, j'attinds pour ches punmes et ches pronnes. Mais d'ichi lo, j'éro d'eutes coses à t'conter.

samedi 12 juillet 2014

Ches bieus nombes

Zéro et un, un.
Un et un, deus.
Deus et un, troés.
Troés et deus, chonc.
Chonc et troés, uit.
Uit et chonc, trèse.
Trèse et uit, vint-et-un.

Pour arriver lo, ch'étoait aisié. I m'sanne.

Aprés, t'os :
Vint-et-un et trèse, trinte-quat.
Trinte-quat et vint-et-un, chincante-chonc.
Chincante-chonc et trint-quat, quater-vint-nu.
Quater-vint-nu et chincante-chonc, chint-quarante-quat.

Cho kminche à ête bieu. Tu kminches à comprinde kmint foaire.

Pi, à un momint, t'arrives à :
Soéçante-tchinze-mile-vint-chonc et quarante-sis-mile-troés-chint-soéçante, chint-vint-et-un-mile-troés-chint-quater-vint-trèse.

Et un molet aprés :
Deus-millon-chint-soéçante-dis-uit-mile-chonc-chint-soéçante-dis-uit et un-millon-troés-chint-quarante-sis-mile-deus-chint-soéçante-nu, cho foait troés-millon-chonc-chint-vint-quat-mile-chonc-chint-soéçante-dis-uit.

Lo, ch'est vraimint malaisié à cartchuler. 

Et ch'est mie fini. Ch'est janmoais fini.

Mais, eq ch'est bieu ! Et t'os mie tout vu.

Pèr eximpe, divise un ed ches nombes pèr chti d'avant, o d'aprés, et foais coèr cho avuc d'eutes. T'os ech nombe ed dor. Ech nombe qui rind bieu ech que tu foais. Chi tu t'in sers.

Chi tu t'in sers mie, t'éros apprins à cartchuler.

I sroait p't'ête miu aisié d'écrire ches nombes avuc eute cose ?

vendredi 11 juillet 2014

Ech mine rouve

Ièr, j'o ouvré un morcieu ed bo.

Pour cho, i feut ech morcieu ed bo, ch'est seur, mais étou unne étchèrre, unne régue, un méte, un cisieu à bo, unne soée, un martieu et ... unne mine . Qu'est rouve et eq tu pux mette driére etn'éreille.


Chin oblier ech coutieu pour tailler ech beu. Mi, i o mie ed dinger d'oblier ech coutieu ; Ej n'o toudi un din m'poke. Chin li, i m'sanne ête mer-nud.

Je msure, ej trace, ej keupe pi j'rbée quoé eq cho foait.

D'un keup, j'intinds ech téléphone sonner. J’arrête et j'vos réponde.

Pi ej vos acater du pain.

Jé rviens. Jé rprinds.

- "Où qu'est em mine ?"

Mi driére em'ereille. Mie din m'poke. Ej trache. Rin. J'in prinds unne eute.

Innuit, timpe au matin, ej pèrte prinde ech train. Quoé qu'ej voés avuc min port'feuille ? Em tiote mine rouve. Ale vo rester avuc mi innuit.

jeudi 10 juillet 2014

Ech fusibe

Tu sais quoé ch'est qu'un fusibe ! T'os p't'ête un frére qu'est electrichien et qui t'o esplichté : ch'est pour éviter ed mette ech fu à t'moaison à keuse d'un méchant contact inter ches fils. O quanq i o granmint ed courant din ches fils, ech fusibe s'keupe.

In politique, i o étou des fusibes. Mais, i sanne eq des keups, i ne l'sai'te mie.

Quanq i o un problinme, i seut'te.

Et des problinmes, i in o ed toute sorte :
- Ed l'argint qui vient d'os n'savons mie où,
- Ed l'argint qui pèrte os n'savons mie où,
- Un gars bin honnête qui dit qui sait d'où vnoait et où rpèrtoait ech l'argint.

Pèr eximpes !

Ech fusibe, i seute don. Kmint ?
- I ch'in vo,
- Feut l'aidier à pèrtir. Quanq i comprindoait mie.

T'os djo vu un gars qui vo din unne baignoére qu'o de l'ieu ndin avuc chin patalon, ches keuchètes, keuchures, kmise alorss qu'i o du champgne din un verre ?

Et chti qui voulait s'baigner din ches mers avuc des pierres à chin keu ? Et qu'étoait mie vnu un batieu !

Mie, ech politique, cho m'dit rin.

mercredi 9 juillet 2014

Quoé eq t'os foait lindi

Je m'o mèrié !

N'in vlo unne boinne idée !

T'invites sis o sét gins, p't'ête tes parents chi i pu'te ête lo, et tu t'méries ech lindi, tchinze jours apré. Avuc cho, t'os mie de stress qui vienche.

P't'ête eq tin père varo avuc ches vetmints pour ouvrer, keuse qu'i n'éro mie ieu ed tans pour acater un costume, mais ch'est mie grave.

In foaisant comme cho, t'aides étou ches gins à n'mie dépinser. Mie ed voéyage o cadieu à foaire, mie ed kmise neue à acater pour s'rinde à l'noce. Mais ches gins pinse'te quanq minme à ti. Et à tin onme.

Fuchez ureux, ches deus. O ches troés.

Bec à vos.

mardi 8 juillet 2014

Apprinde in ouvrant

Not présidint vut qu'i o miu ed gins qu'apprinde'te un éto in ouvrant.

Pourquoé mie. Mais foaire cho din ch'fonction publique ?!

Magine !

- "Un premier, feut bin eq tu connoaiches el machine lo ! Tu mets ed l'argint ndin, pi t'os un ju qui tcheut din unne tasse. Kminche toudi pèr cho au matin. T'in profites pour lire un premier keup ech gasète."

- "Mais, chi ch'téléphone sonne ?"

- "Laice sonner. Chi tu réponds rade, ches gins pinseront eq t'os rin d'eute à foaire.

Alintour ed dis eures, rlis miu ech gasète, tin horoscope, et rprins un ju.

Eute cose ; T'es jonne. Fais atincion. Ches gins qui ouvre'te ichi ont toudi ech minme rythme. I warde'te toudi à ouvrer pour apré nonne o dman.  Foais comme cho étou. Prins ech tans ed pinser à ches eutes gins qui vourroai'te ête à t'place. Pinse à tes parents qui ont ouvré granmint pour eq tu fuches lo. Etpi surtoute, pinse granmint avant de kmincer à ouvrer ; Miu tu pinses, moinss tu foais ed berlures."

- "Mais j'ouvre quanq ?"

- "Ete lo, ch'est djo ouvrer !"

- "Ch'est granmint aisié !"

- "Mie vrai ! I n'o granmint qu'attrape'te du mau. Fais atincion."

- "Chi j'o tout comprins, feut oblier ech qu'o j'o apprins ed mes parents. Ureusemint eq j'o quèks innées pour apprinde à ouvrer comme cho. Je rmerchie granmint ech présidint."

lundi 7 juillet 2014

Photos ed gardin

Ièr, apré nonne, ej vouloais foaire des photos ed gardin. O dech gardin ed min voésin.

I avoait des courges in fleur, qu'i m'sanne eq ch'étoait.


Pi des mrises.

Pour les prinde in photo, j'o grimpé din chl'abe.
















D'un keup, ej me su dit eq cho sroait miu aisié ed les avoèr din des sieus. Alorss, j'in o tcheullé chonc sieus, pi j'o foait d'eutes photos. Miu aisé.


Apré, ej les o ruées. Quoé eq j'éroais pu in foaire d'eute ? Les bailler à minger à des coéchons ? J'in o mie. Les rmette din chl'abe ? Mie possibe !

Et ti, quoé eq t'in éroais foait ?

dimanche 6 juillet 2014

Foaire ech catéchisme

Sinmdi, i o uit jours, unne fanme vient m'vir et m'dminde chi ej vourroais mie foaire ech catéchisme l'in prochain à des galibiés ed dis o onze ins. Eq des garchons, i m'sanne qu'ale m'o étou dit.

Pi ch'est tout. Rin d'eute. Apré, os avons bu, mingé et canté. Rin d'eute.

Kmint vux-tu q'ej buse avuc cho ?

Ej sais mie ech nombe d'eures, ches jours, ches eutes coses à foaire et quoé qu'ej pux, o mie, foaire o dire !

Tiote, chi, tu lis cho, répond-mi.

samedi 5 juillet 2014

Rtourne ouvrer

Cho i est ; Echl'étchipe ed Frinche, qu'est jonne, vo rintrer. Ches alminds étoai'te mie puss fort eq nos, mais is ont gaingné. Rin à rdire.

Dech keup, l'parade dech quatore juillet sro ech quatore juillet.

Etpi, ches gins vont pouvoèr miu ouvrer. Edpi quèks tans , i n'o qui passoai'te miu ed tans à causer fotbal in buvant un ju qu'à ouvrer.

Miu ouvrer, mais mie innuit ; I n'o granmint qu'ouvre'te mie ech sinmdi.

Eute cose : chi ch'est tes âges innuit, j'espére coèr eq t'ouvres mie. Et j't'foais un bec. Et comme cadieu, ej te rcauseroais mie ed fotbal.

vendredi 4 juillet 2014

Ches canjmints

Achteure, os êtes mie granmint à avoér inditcher ches chonc photos ed min blog, chu ech gauche de chti lo, eq vos ainmez ech miu.

Coèr dis jours pour juer.

Bec à vos

Ech ju d'ballon

Ej vux mie coèr t'causer ed fotbal, mais d'un ju bin d'amon nos : ech ballon jué avuc ches poings.

Pour juer, t'es chu un terrain ed soéçante-chonc métes chu douse ed large.

Feut un ballon, in tchuir, d'inviron quat-chint-soéçante grammes. I rind ches avant-bros rouves.

T'os sis jueux pèr étchipe, ch'Foncier , chés deus Basses-volées , ch'Mitan d'corde et chés deus Cordiers. Pour kmincer, ch'foncier doét livrer ech ballon in tirant edpi unne line ed tir ; Ech ballon doét dépasser el line del corde qui indique unne distinche à foaire ed miu ed dis-uit métes.

Pi l'eute étchipe rinvoé directemint aprés mie puss d'un rbond.

Pi toudi feut rinvoéyer pour qu'ech ballon passe à un momint el line ed fond d'unne des deus étchipes.

I n'o qu'avinche'te, i n'o qui ertchule'te. Un keup d'un côté, un keup ed l'eute.

Ch'est fin bieu à vir.

Et ches noms ed ches étchipes qui ju'te pour ête campion ed Frinche ! Villers-Bocage, Talmas, Beauquesne, Nesle, Louvencourt. Eq du bieu monde.

Ch'est achteure, in étè, eq cho s'jue. Profite-s-in pour démucher. Pèr eximpe, tous ches tchinze dech moés d'eu, à la Hotoé, à Anmyin.

jeudi 3 juillet 2014

Vraimint mie d'canche

Un gars est amon li, din ch'cinse.

I vo din ch'cour, et comme souvint, mèrche chu des plankes posées au mitan dech cour. Mais lo, ches plankes s'berzille'te. Ech gars tcheut din ch'treu dsou ches plankes, avuc ches plankes. Quat mètes ; Il o du mau.

Quèks tans aprés, i o des gins qui s'dminde'te o qu'il est. I s'met'te à l'tracher.

Ej sais mie qué eure ch'étoait, mais i in o un qu'o mie vu ch'treu. Et qu'est étou tcheut n'din. Chu l'eute, qu'étoait toudi lo.

Cho t'foait rire, mais is ont du mau.

Achteure, chi ej te conte cho, ch'est eq ches deus ont été értruvés. Tant miu.

Ej pux étou écrire qu'os avons des présidints qui sont tcheus din un treu. Mais ch'est mie l'minme treu.

mercredi 2 juillet 2014

Nicolaïef Popovitch Nichtérovitch

- "Ch'est qui chti lo ?" Eq tu t'dis. "Ech nouvieu agint scret zéro zéro sét ed Ruchie ?"

Nin ! Rin à vir.

Ch'est un gars qu'ej voéyoais ed tans in tans quanq j'étoais jonne. Ej su coèr jonne et je l'voés coèr, mais bin moinss.

Ech Nicolaïef Popovitch Nichtérovitch est un gars bin, eq j'ainme granmint, comme chi ch'étoait min frére, et qui vut toudi eq cho fuche juste pour tertous.

Dech keup lo, ch'est mie toudi aisié ed vive o d'ouvrer avuc li. Mais ch'est possibe. Pour cho, i feut qu'i vuche bin t'acouter. Et i n'in mie toudi invie.

Mi, j'o ed saprés souvnirs avuc li. Quanq os voéyoème, os avons souvint jué et ri insanne.

Vivmint ech prochain keup o j'le voérai o qu'i m'téléphonero.

Bec à tertous et à li, chi i m'lit.

Eute cose : il avoait un frère, moinns jonne eq li, mais j'o oblié chin nom. Chi i n'o un qui chin souvient, qu'i me l'diche o m'l'écriche. Merchie d'avinche.

mardi 1 juillet 2014

Quatore o tchinze...

...juillet.

Not présidint o ieu unne saprée idée : chi echl'étchipe ed Frinche gaingne ech keupe dech monde ed fotbal, ech parade dech quatore juillet chu ches Cans Elysés sro ech tchinze juillet.

Fotbal avant mémoére historique !

Vu nos fininches, i froait miu ed supprimer ech parade. O ed les mette chu ches Cans Elysés dech trése apré nonne à ch'quatore au matin  ; Prévoér, ch'est dgérir.

In vrai, echl'étchipe ed fotbal a gaingné mais est coèr mie in finale.

Sapré présidint !