Os sonmes libe ed nos esprimer.

Sét janvié deus-mile-tchinze.
Din min poaiyis, os sonmes libe d'écrire, ed dessiner, ed pinser et d'causer ed quoé qu'os voulons, quanq os voulons. Os sonmes libe ed nos esprimer.
Ej préfère moérir dbout qué d'vive à gron.

lundi 30 juin 2014

Ech ducasse dech paroisse

Sinmdi, ch'étoait ech ducasse dech paroisse.

Rindez-vos à nu eures trinte pour prépèrer.

- "Vo-t-i pluvoér, o mie ?"

- "Achteure, i foait bieu !"

- "Ouais, mais i vo pluvoér."

- "Acoutons ch'trinsistor !".

I vo pluvoér.

- "Os frons ech ducasse din unne salle."

A nonne, i foait granmint bieu ; Avuc m'fanme et m'fille, os mingeons din ch'gardin. Pour dire !

A tchinze eures, début dech ducasse avuc chinc kilomètes ed mèrche à piés. Foait toudi bieu. Tcheu quanq minme quèks gouttes, mais os avons casi fini.

A dis-uit eures, os prépèrons pour ech messe.

A dis-uit eures trinte, ech tans est clèr et i foait granmint bieu.

- "Os pourroème foaire ech messe à l'cour", qu'ej dis, in riant din mes guernons. Eq j'in o mie.

A dis-nu eures, din l'salle, ech messe kminche. In minme tans, à l'cour, un sapré hernu.

Apré, os avons mingé, bu et canté insanne. Mie à l'cour ; I pluvoait à dague.

dimanche 29 juin 2014

Min fiu est érnu

Ech fiu lo, ej t'in o djo causé ; Ch'est chti qu'alloait in prison. Feut suive !

Ièr, il est rintré à l'moaison. Ch'o foaisoait deus moés qu'os l'avoème mie vu.

Comme din unne parabole ed Jésus, ej vo tuer ech vieu cros, qu'ej m'dis.

Mie l'tans d'haper ech vieu, min fiu étoait rpèrti. Un bec à s'mère, ess seurs et chin futur, p'tête, bieu-frère et i rpèrtoais. Vir ches conmarades, qu'il o mie vu edpi quat moés, ch'est vrai.

Ch'est vrai étou eq j'o mie d'vieu.

Mais quanq minme ! Magine qu’un jour i pèrche sis moés o un in in Chine, quanq i rinte, j'i foais des nouilles.

samedi 28 juin 2014

Pelé

Unne punme. Nin ! J'éroais écrit "peler" unne punme. Pi in vrai, i feut dire "plunmer" unne punme.

Pelé, ch'est ch'roé du fotbal.

Chin vrai nom, Edson Arantes Do Nascimento. Chin étchipe, Santos fotbal club. Et chin nombe din chin dos, dis.

Ej cause ed li, vu qu'il est brésilien, qu'achteure i o ech keupe dech monde ed fotbal din chin poaiyis, et qu'au vèpe, chin poaiyis jue.

Pour mi, i o mie ieu miu q'li comme jueu ; Troés keupes dech monde ed fotbal gaingnées inter dis-nu-chint-chincante-uit et dis-nu-chint-soéçante-dis, miu ed mile buts inscrits din ch'vie, et mie ed triche. Et eds invintions in fotbal : ech bale pèr dsu l'eute jueu, o à gauche ed l'eute jueu pi i court à ch'droéte. Feut rbéer chu internenet. Ch'est fin bieu.

Os pouvons pt'ête récomparer ech tiot Messi à li, minme chi li o mie coèr gaingné unne keupe dech monde ed fotbal. Mais mie d'eute jueu, minme argintin.

Ej vux mie causer granmint ed fotbal, mais dech roé Pelé, i falloait.

vendredi 27 juin 2014

Ech nid ed cigognes

Quanq tu prins ch'train, inter Boulogne chu ches mèrs et Anmyin, din ches invirons ed Rang-dech-Fliers et ch'Marquintère, tu pouvoais vir unne cigogne et aperchuvir chin nid.

Ech cigogne vouloait un bieu et grand nid ; Chin conmarade, cigogne li étou, vouloait granmint ed tiotes cigognes.

Is ont foait ches deus.

Et ch'qui dvoait arriver, quanq unne branke d'abe est casuèle, est arrivé : comme ech goutte d'ieu qui foait déborder ech vase, un beu d'bo ed miu chu ch'nid, o ches tiots qui grochi'te, ont foait cratcher ech branke. Ech nid est tcheu.

Pauvés cigognes ! Pauves voéyageux !

Mais os i pouvons rin.

jeudi 26 juin 2014

I rsanne mie à un poéyisan

Ch'est l'histoère d'un onme qu'étoait poéyisan. J'écris "étoiat", mais il est p't'ête coèr.

Quanq il étoait jonne, l'o minme ieu des responsabilités pour définde ches poéyisans.

Pi, un jour, il o voulu foaire del politique.

Mes taïons, étou, étaoi'te poéyisans et avoai'te foait del politique : is avoai'te été mairre ed leu commune.

Mais ech gars dont j'te cause, li, i vut granmint miu.  Et i foait granmint ed politique. Ch'est pour cho qu'ej me dminde chi i foait coèr poéyisan.

Chi tu l'voés, tu truvaros qu'il est un boinne forme, vu ch'panche et boinne djiffe.

Mi, ej me dis qu'un gars comme cho, j'i fro mie granmint confianche. I m'sanne que ch'qui li plait, ch'est d'avoèr granmint d'argint. Et cho, ch'est mie souvint bin pour ches eutes.

A moinss d'ête un boin conmarade et d'ête, comme li, in politique.

mercredi 25 juin 2014

Ertchule ed quater-vint places

Rappéle-ti echl'article ed sinmdi, chu m'fille qu'étoait érchue à ches examens.

Qué bonnur ! Os avons bu un boin keup pour ches résultats.

Mais, toudi sinmdi, ech doéyin dech fatchulté, qui, comme l'disoait Coluche, sanne n'mie les avoèr toutes, ches fatchultés, écrivoait à tertous qu'i avoait un problinme.

Fini ech bonnur. Mais ech keup était bu.

Innuit, i leu o fallu quat jours, os avons ed nouvieus résultats :
- "Rtchulez ed quater-vint places ; Nn'passez mie pèr ech case départ".
Nin ! Ej vux dire :
- "Vos nn'passez mie un deuxienme innée."

Os pourroème mie ratcher ech keup bu. Et avons mie soé.

M'fille brait mie. Mi, ej su in prousse ; J’irai bin tcheure Flipe Noéret et chin viu fusil. Mais ej pux mie.

I o un in ed miu à atinde. Ureusemint qu'em fille est corageuse et eq des gins l'ainme'te.

mardi 24 juin 2014

Ches deus nikdouilles

Deus ; Deus fanmes qui prinde'te ech minme train eq mi. Unne tiote, crosse d'inviron quarante-chonc ins et unne, miu vielle, bèle à t'effouailler.

Mais, i mont'te bin aprés mi. Dech keup, ej su toudi assis quanq is sont souvint dbout.

I m'ainme'te mie.

Ej croés eq ch'est edpi ech jour, chin pinser i foaire ech mau, qu'ej su passé dvant ches deus pour deschinde dech train.

Ièr, au matin, i n'o unne qu'o minme choulé unne eute fanme qu'alloait gintimint em laicier passer.

- "Li, il est assis. Mie nos ! I passe aprés.", qu'ale i dit. L'eute o été granmint surprins.

Mi, ej dis rin. Ej ridjole din mes guernons. Minme chi j'in o mie, et eq trinte sgondes aprés ej su djo dvant, din ch'gare.

lundi 23 juin 2014

T'os vu ches canjmints

Russe, allemind, ukrainien, frinchais, améritchain, cousin, polonais, malaisien et eutes qui rbé'te min blog ed tans in tans, os avez vu eq j'avoais mis des photos chu ch'coté gauche dech blog.

Ej vos propose un ju : avant ech quatore juilliet, tu pux m'écrire ech nom ed ches chonc puss bèles photos, slon ti.

Feut mie mette un numéro, keuse eq ches photos pu'te canjer ed place. Keuse, étou, qu'ej pux in mette d'eutes.

Tu pux étou juer miu d'un keup.

Chti qu'i truvoe ches chonc photos ches miu ainmées et din ch'boin orde, put erbéer min blog unne innée chin poaiyer.
Ech deuxienme gaingne ech droét d'erbéer min blog sis moés chin poaiyer.

Ches eutes pu'te rbéer quanq i vu'te.

Ej vos rmerchie pèr avanche. Juez bin !


dimanche 22 juin 2014

Boinne humeur et plaisi

J'ainme mie causer dech fotbal, vu qu'achteure, i o granmint d'argint din ches jueux, qui n'sont eq des onmes.

Mais aprés ech match ed verdi avuc l'étchipe ed Frinche, ej su obligé quanq minme.

T'os vu ech plaisi qu'is ont à juer insanne, et ech boinne humeur din chl'étchipe ? Ch'est fin bieu à vir, minme chi ch'est vrai étou qu'i gaingne'te ; Cho put aidier.

Mi, ej pinse eq ch'est comme ech glinne et echl'u : ch'est-i el' boinne humeur et ch'plaisi d'ête insanne qui foaiche qu'is gaingne'te, o chl'inverse ?

A ti ed vir.

samedi 21 juin 2014

Un diminche, au vèpe

Vint eures, à l'fin marche.

- "Ech'père, feut eq tu vienches m'tracher", qu'em dit m'fille, au téléphone, à chint-dis kilomètes del moaison. In braiyant granmint.

- "Quoé qu'i o ?", eq j'i dis.

- "J’arrête ech'école. Ej vux mie continuer.", qu'ale m'dit.

- "Acoute-mie bin ! Achteure, ej pux mie et'foaire plaisi ; Lo, tu moukes tin nez, réçues tes zius et tu pux t'couquer. Edman, tu vos à ches cours et t'mére vo t'vir apré nonne et au vèpe."

Ch'est quoé qu'os avons foait. Mais em'fille est mie rintrée et o continué d'aller à chl'école.

Ièr, miu ed deus moés aprés, ale étoait fin ureuse : ale o réussi ches examens.

Ch'est mie toudi aisié d'ête parents, mais i o des saprés boins momints. Merchie à nos éfants. Ches eutes momints, malaisiés, os les oblions.

vendredi 20 juin 2014

Il étaoit un keup

Il étaoit un keup, un roé qui voulaoit laicier s'place à chin fiu.

Quanq i s'décido et qu'i signo qu'i arrêtaoit, esn'étchipe ed fotbal perdu chin match et, dech keup lo, chin tite ed champion dech monde ed fotbal.

Din un poayis proche ed lo, ches gins s'dmandoai'te cho : "chi, à l'inverse, not'étchipe ale perd au vèpe, not'présidint tchitteroait-i chin poste ?"

Tu n'os qu’i vuche'te quanq minme qu'ale gaingne, mais ch'est mie unne évidinche.

mercredi 18 juin 2014

Ech miracle dech papar

Ej connoais unne fanme qu'a granmint ed mau à ch'panche. Edpi deus ins. Tanq ed mau qu'ale minge mie et o dvenu sèke comme unne trique. Ch'est granmint malaisié ed vive comme cho.

I sanne eq ches conmarades ed Jésus l'euche'te abindonnée, keuse qu'ale o cangé d'onme i o miu ed vint ins alorss qu'ale étoait mèriée.
Ale, bin qu'étant mie ureuse ed cho, continue d'ainmer Jésus et chin pére, et d'prier Diu. Ej croés. Ej vux dire "i m'sanne".

Ech fanme lo, ej l'o vu à ches Pâkes. Et lo, vlo qu'ale m'dit qu'unne ed ses filles a étou du mau ach'panche. Mais ech keup chi, ch'est à keuse d'un papar qu'ale o ndin.

Pour din sèse, nin, estchuse-mi, pour din sis moés.

Et in disant cho, el'fanme a granmint souri. Ale est ureuse ; ale vo ête taïonne pour un prenmier keup.

I o quèks jours, ale m'écrit pour m'annoncher qu'ale ch'o rmise à minger. Et mie qu'un molet, qu'i pèroait.

Feut mie aller rade pour dire qu'ale est dgéri, mais mi, ej dit qu'ech papar aide bin pour cho. O Diu ?

Ces jonnes, i sai'te mie

- "I sai'te mie ?"
- "I sai'te mie."

- "I sai'te miu eq ches viux."
- "Miu eq ches viux ?"

- "Miu eq ches viux !"
- "Ches viux sai'te coèr."

- "Ches viux, i savoai'te."
- "Ches viux sai'te coèr."

- "Mie comme ches jonnes !"
- "I feudroait vir."

- "Kmint eq tu foais pour vir ?"
- "Tu mets Bats, Trésor, Battiston, Giresse, Kopa, Tigana, Bosquet, Platini, Rocheteau, Fernandez, Fontaine et Amoros achteure à ch'Brésil, i gaingne'te ech keupe dech monde ed fotbal"

- "Tu mets minme Kopa et Fontaine ?
- "Ej mets Kopa et Fontaine !"

- "Ech étchipe étoait bèle, mais achteure, ale perdroait tout !"
- "Et Lioris, Sakko, Griezman, Varanne, Benzema, Debuchy, Valbuena, Matuidi et ches eutes ?"

- "Is ont gaingné ech premier match."
- "Mais i sont jonnes et i minque'te d'espérieinche."

- " Tu dis p't'ête vrai !"
- "Os voérons verdi."

- "In buvant un keup ?"
- "In buvant un keup."

lundi 16 juin 2014

Ches monumints historiques

Mie ed doute, tu connoais ech tchatédrale ed Noyon, ech catieu ed Berzé el catieu, ech viu pont d'Espalion, ches haras ed Pompadour, ech viaduc ed Garabit qui sont des bieus monumints historiques.

Ech viu pont d'Espalion
Comme, étou, ech tour Perret, ches phares dech ierre o del jumint, ech bar del marine o qu'alloait Marcel Pagnol, et ech gare ed Cauterets.



Mais ch'que tu voés chu photos in dsou, tu connoais ?


Ches panneaux in céramique pour inditcher ches directions o ch'nombe ed kilomètes qui reste à ches voèyageus,















Ches vespasiennes avuc des saprés flérinées, qu'étoai'te mie poéyantes, et lavées pèr el pleuve,






T'in souviens-ti ?

Pour mi, ch'est étou des monumints historiques. Feut mie els oblier. I foai'te étou pèrtie ed l'histoère, ch'est bin des monumints. Feut in conserver quèks uns.

Chi tu pinses à d'eutes coses, dis-le mi.

P't'ête ches vieillés étabes ?



dimanche 15 juin 2014

Min père, feut j'te cause

Cho foait miu ed deus ins eq t'es pèrti et j'pinse fin souvint à ti ; Comme ej te l'o djo dit, quanq ej récite ech Not'Père, ej pinse à ti, pi à l'eute, chti ed Jésus.

Innuit, ej vo mie et'téléphoner, tu répondroais mie. Mais, ej sais eq tu pinses étou à mi et tous ches eutes eq t'ainmes. Ej dis "t'ainmes" et mie "t'ainmoais",vu eq ch'est coèr vrai.

T'étoais un sapré boin père, qu'ainmoait ech fanme et ches éfants ; Dech keup, os t'respectoème. Tous ches éfants et, dech keup, tous ches pères, pu'te mie dire cho.

Mi, tu m'os étou apprinds quoé eq ch'étoait ed bin ouvrer ; Ej t'in ermerchie granmint.

Rbée ed tans in tans ches bèlés roses ed min gardin. I n'o eq ch'est ti, ech mére et ches fréres qui nos les avoète offertes.

Vu ech diminche qu'os sonmes, ej te foais un cros bec. Pi à min bieu-père étou. Dis-i, quanq tu l'voéros.

samedi 14 juin 2014

Rmèrquabe

Prinde quat lettes : R, S, T, qui s'sui'te din chl'alphabet, et echl'I.

Tu pux écrire Ri, Si et Ti

Prinde "béri".

Tu pux achteure foaire ches noms Ribéri, Sibéri et Tibéri.

Apré, tu pinses quoé eq tu vux.

Mais bérichon, cho m'foait mie l'minme cose. Chi t'in es un, bec à ti.

Quanq à ch'béribéri, i confirme èche qu'ej pinsoais.

Mi, ej su bin ureus d'avoèr invinté ech cacouille lo.

vendredi 13 juin 2014

Un tcheur ed pierres

T'os djo intindu cho : "li, il o un tcheur ed pierres !"

Mais l'os-tu vu, ech tcheur ed pierres, o vérifié qu'i i étoait ?

Mi, j'in o vu un ; Un cros. Cho surprind granmint ed le vir comme ej l'o vu. J'o minme réussi à l'prinde in photos.

Rbée !


Tu voés rin !

Appreuche-té !



Ch'est din un arbe ; Ej t'o janmoais dit eq ch'étoait din un onme. Mais cho surprind ; Dech keup, quanq tu passes lo, tu continues d'aler.

Ju : où-èche ?

jeudi 12 juin 2014

Chin tcheue

Diminche, i foaisoait bieu et keud. Et mie kieu et beud, cho vut rin dire.

Dech keup, et mie keud, feut suive et mie confonde, j'o tcheuillé des mrises, chin tcheue. Avuc mes mans, et o solé.

Des mrises ; un molet comme ches cerises, mais puss tiotes et avuc miu ed goût.

Quanq em fanme éro du tans et dech corage , ale fro ed boinnés confitures, in mettant étou....des cerises avuc.

Mi, éj tcheuille, mais n'minge mie dech confiture. O avuc un gatieu "cocote", rcette dech Nord. Ej t'el baillero p't'ête un jour, ech rcette lo.

mercredi 11 juin 2014

Rcette pour la-dgife

Cadieu pour chti qu'ainme ches chukes ; cho vient d'em mère, qu'avoait cho dech mère.

Din unne castrole, mette deus-chint grammes ed crème frèche et deus-chint grammes ed suc.
Touiller.
Mette chu ch'fu et toudi touiller granmint.
Quanq eq cho kminche à roussir, verser chu unne tôle et foaire des tiots morcieus.
Apré, laicier rfroédir.

Atincion :ch'est granmint malaisié ed bin réussir.

mardi 10 juin 2014

Echl'église

Tu rintres din unne église.
Tu freumes ech porte.
Tu pries.

Eux, is ont été mis din chl'église.
Ches portes ont été freumées.
Is ont braillé. Pi i sont morts

In quarante-quat.
Ech djerre étoait mie finie.

lundi 9 juin 2014

Où qu'est tin taïon

Bin souvint, chi il est mie mort, tin taïon est amon li o, din unne maison pour viux.

Amon nos, comme in Ingueltère. In principe.

L'eute jour, i o un inglés ed quater-vint-nu ins qui vouloait vnir in Frinche pour ches commérations dech sis join dis-nu-chint-quarante-quat, jour dech débèrquémint in Normindie ; I o soéçante-dis ins .

Mais, echt'onme vit din unne moaison pour viux, et ches infirmiéres vouloai'te ie qu'il i voéche.

Li, i vut i aller. I dit rin, prind ches médalles ed djerre dsou ech casake, et i pèrte. Peuk'minquer ech que diront ches infirmiéres.

Et, ech is join, il est in Normindie à ches commémorations. Ches daraines pour li, i sanne, vu ches âges et ... ches infirmiéres dech moaison. Moaison pour viux o prison ?

-"Os allez vos foaire indjeuler ?", qu'i dit, un journaleu.
-"P't'ête bin", qu'i répond, in rigolant.

Li, i étoait fin ureus, rioait bin, et ches soégnantes, i l'trachoai'te pèrtout. Bin intchiétes.

Achteure, ches commérations sont définies et cht'onme est rintré ; Il o ed bieus souvnirs din ch'tète.

Mi, j'ainme granmint ches histoères lo et ej sus ureus pour li..

dimanche 8 juin 2014

Fète à Versailles

Quanq tu lis cho, tu croés eq ch'est coèr ches commémorations dech débèrquémint ed dis-nu-chint-quarante-quat qui continue'te à Versailles.

Nin ! Ch'est mie cho, minme chi ches commémorations continue'te ; ch'est un oncle et s'fanme qu'invit'te leus éfants, leus tiots fius et tiotés filles, et leus frères et soeurs, bieus-frères, bélés-soeurs pour leus chicante ins ed mèriage ; Ch'est bieu ed vive cho, mie toudi aisié, et ch'est bin de l'fèter. Mes parents avoai'te foait cho étou. Qué plaisi !

Versailles, ch'est lo o qu'i vive'te. Mie ach catieu.

Boins ages à eux.

Bec à tertout.

samedi 7 juin 2014

Bojour ches Cousins

J'o toudi granmint ed plaisi, quanq ech facteu m'live, din ch'courrier, ech "Bojour ches cousins".  Ej t'o djo causé de chl'association familiale din chl'article "ches cousins".

Din ech journal qu'est publié un keup pèr in, o p't'ête deus, mais cho s'lonme quanq minme un journal, i o des articles sur tout.

Ech voéyage d'unne cousine, qu'ej connoais mie, avuc chin onme, qu'ej connoais coèr mie ; Ches nouvèles dech tchuré familial ; Des photos d'unne fète, toudi ed famille ; Des souvnirs, in articles avuc photos, contées pèr ches viux.

Etpi ches noms et tiots noms ed ches papars qui sont nés edpi un in, ches gins qui sont partis, ches mériages, ches cangemints d'adresse ; Et un molet ed réclames pour quèks interprinses ed cousins o cousines.

Bin qu'i o internenet, feut eq cho continue. Comme echl'association.

Bec à tertous.

vendredi 6 juin 2014

Mie d'âges

J'o unne fille qu'o ches âges à l'fin dech moés d'moai, em'fanme et unne fille in avri, des nveus in févrié, em'bèle-ére et chin fiu in janvié, un frère, un nveu in juillet, un eute ach moés d'eu, unne mére in sectimbe, des niéces in octobe et novimbe, des cousins in déchimbe et marche. Pèr eximpe.

I n'o d'eute pour ches moés lo, mais rin de rin in join.

Quoé qu'i fu'te ches gins in sectimbe ? I rtorne'te ouvrer, et leus galibiés achl'école ! Pi aprés ?

Ches âges ed join pour mi, ch'est es'sis join ; ech débèrquémint in Normindie. Feut toudi i penser.

jeudi 5 juin 2014

Unne boutelle d'ieu

Un jour, unne tiote filleule m'o offert unne boutelle d'ieu qu'étoait mèrtché "force". Bravo tiote qui vouloait qu'ej fuche fort comme un  bu.

J'o gardé ech cadieu et n'l'o janmoais bu.

Achteure, ech boutelle kminche à s’ratatiner et je sais mie chi l'ieu est toudi boinne ; Chu 'boutelle, ch'est écrit de l'boère avant ech dis févrié deus-mile-...............sis. Ch'étoait i o miu ed uit ins. Put-i ête méchand ?

Bec à ti, surtoute chi tu t'lonmes Marie et qu't'éroait din quèks moés vint ins. Et toutes tes dints ?


mardi 3 juin 2014

Lette à ti

Bojour,

J'espére eq tu vos bin ; Mi, cho vo.

Avuc ech lette lo, éj t'os mi un chéque pour et'foaire plaisi. Mais comme éj savoais mie combin exactemint j'alloais t'offrir, j'o foait comme not président : j'o sinié, pour eq t'os mie ed brin avuc t'banque, et laicié des cases vides.

Ej t'appélrai pour et'dire combin mette.

Mi, ej truvoe cho bin pratique d'invoéier cho comme cho.

Bec à ti

Mi

PS : j'espère eq tu m'in voudros mie ed te foaire écrire ti-minme ech nombe in lettes et in chiffes

lundi 2 juin 2014

Ech gare à bétraves

Tu connoais ? Ch'est unne gare seulemint pour ches trains qui vont granmint rade.

Ale est à Ablaincourt.

"Gare à bétraves", ch'est mie chin vrai nom ; Ch'est keuse que quanq ale o été construite, alintour i avoait eq des cans, et souvint pour ches bétraves. Alorss, min pére l'appelo comme cho, et éj continue ed l'appeler comme cho.

Achteure, i o mie grind cose ed miu ; unne o deus tiotes interprinses. Mie rin d'eute. Rin pour boère, minger o dormir.

Un jour, dis-nu eures, in déchimbe, j'o vu un viu, qui connaissoait mie, deschinde dech train pèr erreur ; I vouloait aller à Arras. Quanq i comprind, ech train est djo pèrti. I follait qu'i attinche miu ed troés eures. Ej pinse qu'i l'o jonmoais érvénu.