Os sonmes libe ed nos esprimer.

Sét janvié deus-mile-tchinze.
Din min poaiyis, os sonmes libe d'écrire, ed dessiner, ed pinser et d'causer ed quoé qu'os voulons, quanq os voulons. Os sonmes libe ed nos esprimer.
Ej préfère moérir dbout qué d'vive à gron.

mercredi 30 novembre 2016

Quarante mètes ed puss

..., inter Compiènes et Aubencheul-ach-Bac. 

Ch'est quoé qu'i éro ed nouvieu din quèks innées : ches cros batieus pourront navidjer chu ch'canal lonmé Seine Nord.

Conme chin nom l'indique, i vo ed Compiène din Nord.

Achteure, ches batieus doé'te foaire moins ed quatore mètes ed large. Din dis ins, is pourront in foaire quarante ed puss.

Mais ches quarante mètes ed puss, vo falloèr les prinde quèke pèrt.

A des cans ed punmes ed tère o bétraves, mais étou, à des gardins et p't'ête minme à des moaisons.

Magine !

T'es din t'moaison, tu rbées ets abes din tin gardin, et un jour, tu pèrs in vagances. Quanq tu rviens, i o pu ches abes, et p't'ête minme un molet det tchuisine in moinss. Mais tu voés passer des bieus batieus.

Et t'es ureus.

In vrai, cho, ch'est mie seur.

In tout, j'o cartchulé, ho fro quate-chint-vint-uit hectares ed tère in moinss. Chint-sèt kilomètes ed long, et quarante mètes ed large. Os pouvez vérifier.

Mi, quoé qu'ej me dminde, ch'est quoé qu'is vont foaire dech tère qu'is vont ertirer pour mette del'ieu à l'place ? Vu qu'i feut creuser !

Chu quarante eutes mètes ed large ?

Et lò, tu voéros pu rin.

A moinss qu'is creuse'te un treu pour l'mette, ech tère.

Avuc du vint

Lindi, quanq j'o rintré amon mi, i avoait deus degrés din ches tans.

Ch'est mie un cros problinme.

Mais i avoait un vint à décorner ches bus. Et dech keup-lò, os nos sroème crus in Sibérie. Qu'i m'sanne.

O qu'ej magine eq ch'est conme ho lò-bos.

Cros bec à m'fille.

mardi 29 novembre 2016

Unne Boulète d'Avesnes

Ch'est un fin boin tiot fromage, in forme ed cône, foait à pèrtir ed frouettes ed Maroèlles.  Din ch'Nord.

I o granmint ed gins qui connoaisse'te mie ech boin fromage.

Malureusemint !

O des keups, ureusemint. Pèr eximpe, pour mi et min fiu.

Ej vos esplique.

Quanq os restez à din ch'paoiyis ddechl'Avesnoés o del Thiéraches, os connoaissez l'Boulète d'Avesnes. Et os in acatez quanq os voulez.

Quanq os êtes à Anmyin o Adville, os avez puss ed mau pour in acater. Mais ch'est toudi aisié quanq minme.

Et pour mi, à chonc-chint-chincante kilomètes dech région eq j'ainme granmint, acater unne boinne Boulète est casi un reuve.

Et verdi au vèpe, j'o ieu del canche. J'o vu unne Boulète din l'boutike ò j'étoais.

Pauve Boulète ! L'étoait toute seule, et vieille. Ej vo l'disez : tertout n'connoait mie. Adon, j'o acaté avuc granmint ed plaisi l'pauve boinne Boulète. Ech vindeu avoait minme foait unne ristorne dsu ch'prix, pour l'déblaiyer.

Ah ! Qu'ale étoait boinne !

Conme à chake keup eq j'in minge unne.

lundi 28 novembre 2016

Tiot plaisi pour unne fanme

Edpi qu'em fille est pèrtie in Sibérie, j'avoais invie ed prinde, pi d'i invoéyer, unne revue qu'est distribuée in ville chin qu'os ayonche à poaiyer quèk cose quanq os la prindons.

Et judi, j'in o prins unne.

Ndan, i o toudi granmint des réclames, et dsu, i avoait quat dessins ed bèlés lipes, bin rouves.

Ej prinds don ho à unne jonne fille qui les distribuoait, et ej monte din ch'train. Pi je rbée un molet.

Chu l'couverte, in dsou ed ches quat dessins, i avoait quat tiots conmintaires :
Mmmh.., Oh ouais..., Coèr !!, et Ouais ! Ah ! Ouh ! Youhou ! Ouh ! Ouh !

?

Din ech revue, i avoait un article qui lonmoait "Prinde soin ed ches lipes". Chonc pages d'esplications, chin images mais avuc des dessins, pour apprinde à ches fanmes et ches filles kmint s'foaire plaisi.

Unne ed ches manières, pour vos dire, s'lonme ech Grind Uit. Unne eute, l'Géométrie Variabe.

Et chl'article disoait eq malureusemint, ch'étoait mie inseigné din ches écoles. Ho m'sanne malaisié.

J'o décidé ed mie invoéyer l'revue à m'fille. O bin, mie pour ech premier keup qu'ej vo i in invoéyer unne.

A suive !

dimanche 27 novembre 2016

A pèrt ho

... tout vo bin.

Mardi au vèpe, je rbéïoais l'météo à l'télévision.

Quoé qu'ale disoait l'fanme ?

- "Edman, i fro bieu pèrtoute in Frinche, à pèrt in Atchitaine, chtol-lò d'avant ech Nouvèle-Atchtaine, din ches Poaiyis-ed-Loère et din ch'Gard.

Ches timpératures sront bèles pour l'saison, à pèrt à Nantes et à Pau."

Mi, ej proclame qu'in Frinche, tertout est ureus. A pèrt ches gins à joke, ches gins qu'ont mie d'argint, et ches gins qu'ont granmint ed mau. Mais à pèrt pour eux, ej dis vrai.

Ho m'épine granmint d'intinde des gins, surtoute des jornaleus o casi-jornaleus, n'mie bin causer.


samedi 26 novembre 2016

Pauves chèrcuitiers

Ah ! Ech bel ouvrage que chti ed chèrcuitier.

Prinde des boins coéchons et in foaire ed boins gambons, des catchuses avuc echl'échine o ch'filet, du bacon, des boudins noèrts o coèr, des seucisses. Eq ch'est bieu ed savoèr foaire ho !

Mais ches chèrcuitiers sont in dinger : i n'o un qui vut foaire des seucisses chin vianne. Chin coéchon !

In vrai i l'in foait djò, des seucisses chin vianne : dis pèr chint ed tout quoé qu'i foait. Mais i dit eq din dis o vint ins, i n'fro qu'ho. il acatero pu ed coéchons et n'mettro pu ed vianne din toutes ches seucisses qu'i fro.

Ches cinsiers s'intchiét'te, surtoute qu'ech chèrcuitier, ch'est unne crosse interprinze qu'il o.

Et ch'est un allemand.

Magine un jour des choucroutes allemandes chin vianne ed coéchon ! Ho sroait conme l'foaire l'fète ed Munich chin bière. A l'ieu !

Mi, chi j'avoais un fiu o un nveu qui vuche edvenir chèrcuitier, ej sroais intchiet.

vendredi 25 novembre 2016

Causer frinchoés

... pour ouvrer in Neurmindie.

Ch'est quoé qu'o déchidé ech présidint del région neurminde. Echti-lò qui o vindu l'eute smangne des vakes neurmindes à ches iraniens.

Ech keup chi, ho m'foait mie plaisi d'apprinde echte nouvèle lò.

J'ainme bin l'Neurmindie. Minme granmint ! J'o un fin boin cousin qui i reste, et unne cousine régalante étou.

Et l'Neurmindie est bèle. Ech Caule-Ste-Beuve, Biéville-Beuville, Grindcourt, Villediu-ches-Païèles, ech Mont-St-Michel ! Tout ho est à vir un jour.

Mais mi, ej cause picard. Don, ej su granmint déchu d'apprinde qu'ej pux mie, achteure, aller ouvrer in Neurmindie.

Cros bec à min cousin neurmind. Et s'fanmme et ches éfants.

Cros bec étou à ti chi tu t'es mérié un vint-chonc novimbe. Surtoute chi tu reste in Picardie.

jeudi 24 novembre 2016

Combin qu'ha veut

..., un vieu ?

In Neurmindie, ches gins répondroai'te qu'ho dépind. Ho dépind dech vieu, et ho dépind ed ches acateus.

Et ches Neurminds di'te vrai.

Pèrtoute in Frinche, ho dépind dech vieu, et ho dépind ed ches acateus.

L'eute jour, un cinsier din l'Aisne o ieu un vieu poéyé un euro et dis chintimes.

Jou eq ch'étaoit un mawais vieu ed race noèrte et blanke ? Feut qu'ej vos diche eq ches vieus veu'te étou slon leu poéds et leu race.

Un euro et dis chintimes ?! Ch'est seur qu'ho poéche mie echl'ouvrage dech cinsier. Ho poéye étou mie ches kilomètes pour aller vinde ech vieu.

I péroait que quanq ches vieus veu'te rin, o mie grind cose, i n'o puss qui meur'te quanq is naiche'te. I péroait !

mercredi 23 novembre 2016

Quoé prinde in vagances

... , et pour in foaire quoé ?

Ej me dminde, et dech keup, ej vos dminde étou.

Mettons qu'os partons à ches mers, unne à troés smangnes in étè. Tertout prindro des vetemints mie granmint keuds, quèks lives, ed l'argint pour acater à minger, aller din eds indroéts pour juer o pour aller minger din des restaurants. Pèr eximpe.

Pour unne famille ed chonc o sis gins, mettons qu'i feuche troés-mile euros, et p't'ête, chi tu vux ête fin bin et fin ureus, tchinze-mile euros. Puss echl'argint pour ech voéyage.

In ivèr, din no poaiyis, i foait froéd. Et ches gins, i vont à ches nèges pour skier. Granmint ed keups, is i vont unne smangne seulemint. Mettons deus pour ches riches.

Tu vos p't'ête puss din ches restaurants au vèpe. A chonc o sis, feut, im'sanne, sis-mile euros. Et, minme cose, chi tu vux ête fin bien, trinte-mile euros. Chin oblier ech voéyage.

Mais in vagances achteure, i feut edl'argint pour ches musées, pour unne o deus casakes, des boinnes keuchures et pour minger. A deus, chin ches éfants qui sont à leu école, cartchulons qu'i feuche deus-mile euros pour unne smangne. Mettons quate-mile chi os voulez.

Adon ?

Kmint jou eq ch'est possibe eq deus fanmes avoai'te chonc-millon d'euros avuc eux din leu voéture l'eute jour ? Pour quoé, étou, eq ches deus fanmes ont moutré pèr leu voéture et leus attitudes qu'is avoai'te granmint d'argint ?

Feut mie s'dminder pourquoé qu'i o eds agripeus qui leu ont ont tout prins.

Unne cose est seur, mi, ej su mie in dinger quanq ej voéyage ; I o rin, o mie grind cose, à m'prinde.

Ermertchez ! Achteure, i o unne fanme qu'est in Inde avuc uit-chint euros din ches pokes. In Inde, h'est étou dingéreus eq d'avoèr chonc-millon din ches pokes in Frinche.

Becs à tertous.

mardi 22 novembre 2016

Ech Théïâtre à Guernons

Ch'est un indroét, à Compiènes, din l'Oèse, ò ches gins pu'te apprinde kmint utiliser ech rire pour miu vive.

H'o kminché in octobe decht'innée, un sinmdi chu deus.

In vrai, ches gins apprinde'te à miu vive, in riant, et i péroait étou, à vive puss viu.

Mi, ej vux bin. Mais ej truvoe eq ch'est granmint donmage d'ête obligé d'apprinde à rire. Jou qu'il est mie possibe ed rire chin avoér dzoin d'apprinde ?

Sapré monde d'achteure !

Ej précise pour ches fanmes qu'is sont mie obligés d'avoèr des bèlés guernons pour aller ach Théïâtre à Guernons. Ureusemint !





lundi 21 novembre 2016

Sapré timpète

Pour un keup, ches jornaleus l'avoai'te annoncé edpi quèks jours : "ho vo souffler granmint."

In premier, din l'Ouest, verdi pi surtoute sinmdi.

Pi diminche, ches vints sront granmint puss din l'Est, pi din not bèle région, l'Picardie.

Don, prudinche. I falloait ête prudint.

Conme toudi din ches keups lò, i o des gins qu'acout'te mie.

Ièr au vèpe, ho s'voéyoait bin.

Pèr eximpe, ech tiot Nicolas l'o prins ches vints din s'djife. I pinsoait foaire premier, o surtoute deusienme, vu qu'i savoait eq chin conmarade Alain couroait fin rade. Mais puss ches eures tornoai'te chu ch'monte à chincante-chonc-mile euros, moins il étoait deusienme, et coèr moins premier. Timpète in pleine djife.

- "A quoé qu'ho sert d'avoèr unne monte conme ho pour foaire ho ?", qu'ej vos dminde.

Etpi, eute eximpe toudi ièr au vèpe, i o Françoés qui li o prins ches vints din chin dos.

- "P't'ête troésienme" qui disoai'te ches jornaleus verdi.

- "Premier, avuc granmint d'avance" qu'is annon çoai'te ièr au vèpe.

Feut qu'ej précise :
- Lò, ej cause mie ed not présidint d'achteure,
- Ech Françoés dont ej cause o vétchu à chint-chincante kuilomètes ed ches mers. Don, ches timpètes, i put connoaite. Miu qu'ech tiot Nicolas, ch'est seur.

Pour conclure, i sanne qu'ech keup ed ches inglés in join o ed ches anméritchins ech uit novimbe, os l'ayonche foait ièr.

Rin n'dit qu'os l'erfront mie in deus-mile-dis-sèt.

Ho vo keufer.

dimanche 20 novembre 2016

Puss et moinss

... o puss o moinss. Ho dépind des keups.

In premier, puss et moinss sont des signes pour cartchuler.

Eximpe : des carotes puss des navieus, ho foait...
- "Ho foait rin du tout", qu'ale éroait dit Tiote Berte, em moaitresse. "A pèrt unne soupe. Mais os pouvons dire eq mile carotes puss chint-deus carotes, ho foait granmint ed carotes. Alintour ed mile-chint carotes".

Ervenons à ches carotes et ches navieus. Feut mette étou, din un couet, des punmes ed tère, de l'ieu, du sé et foaire keufer pour avoèr unne boinne soupe, un boin minger o ches deus.

Din un eute poaiyis, tu canges ches carotes, ches navieus, ches punmes ed tère et ech sé pèr une bétrave pour avoèr ed quoé minger.

Moinss ?

Eximpe :Puss t'acates à minger o des dorlos pour t'fanme, moinss t'os d'argint.

Après, i o des coses régalantes à savoèr : pèr eximpe, des keups, os causons ed zéro puss, et des keups, ed zéro moinss. Quoé eq ch'est qu'ho ?

Zéro puss, ch'est quanq qu'ho vient ed un o puss, et eq cho deschind alintour ed zéro. Mais h'est in dsu.

Zéro moinss, ch'est quanq qu'ho vient ed moinss dis o coèr moinss, et qu'achteur ch'est un molet in dsou ed zéro. Zéro moinss.

Cacouille : zéro puss zéro, ho foait l'tète à Toto.

Etpi, i o des moinss o des puss qui se sranne'te, mais qui chont granmint différints.

Eximpe avuc moinss trente-et-un :
- A m'banke, j'o, malureusemint, moinss trinte-et-un euros. Ch'est mie un cros problinme, vu eq din dis jours, j'éro min gainniage dech moés, mile-deus-chint-vint-sèt euros.

- Din un poaiyis achteure, i foait moinss trinte-et-un degrés. In dsou ed zéro, t'avoais comprins. Et cho , ho kminche, quanq t'es né in Frinche, à foaire granmint ed froéd. Os pouvons écrire qu'ho vo puss o moinss bin, slon ches gins. Mais feut s'i foaire, vu ed din quèkes smangnes, i fro moinss chincante degrés.

Boin diminche à tertous,

Bec à ti chi t'os ets ages innui.
Bec à Chabot, pour ches gins qui li'te unne tiote gasète chu ches animaux.

samedi 19 novembre 2016

Ale o seuvé l'Frinche

... mais achteure, sanne obliée.

Ch'est l'histoère d'unne fanme qu'o prévnu ches cadoreus, i o un in, ech tchinze novimbe deus-mile-tchinze, qu'ale savoait ò un mawais qu'avoait tué granmint ed gins quèks jours avant étoait muché.

Et ale disoait vrai.

Ches cadoreus ont ieu gramint ed mau à s'débarasser dech mawais lò et ed ches conmarades, ech dis-uit novimbe deus-mile-tchnize. Ches conmarades decht'onme étoai'te étou des fin mawais.

Mais l'fanme qu'o prévnu ches cadoreus, edpi, o du tchitter s'moaison, chin quèrtier, et minme canger ed nom. Ale dit qu'ale o tout perdu, qu'ale o été tué. Minme chi ale est in vie.

Canger ed nom. Ch'est mie coèr foait. Edpi un in, ale est chin nom.

Et est malureuse !

Mi, ej l'o rmerchi granmint pour l'corage qu'ale o ieu.

vendredi 18 novembre 2016

Acater mes boinnés vakes

Lindi au vèpe, in Iran, ech présidint ed Neurmindie causoait dech région, et don ed ches bèlés vakes neurmindes qui i rest'te. A eds iraniens.

D'un keup d'un seu, un iranien i dit qu'i vut acater troés-chint-chincante vakes neurmindes pour les foaire tuer din chin abattoèr. In Iran.

Et ch'présidint ed région i dit qu'i vo i truvoer ches vakes.

Un o deus keups ed téléphone, et tertout in Neurmindie trache'te pour rasanner ches vakes qui prindront l'avion.

Avant d'ête tuées.

Mi, ch'est un molet ho qui m'pose problinme : foaire tuer des vakes neurmindes.

Minme chi ch'est seur eq ch'est quoé qu'i o ed miu din ch'monde conme vianne.

Deus jours après, din unne eute gasète et din unne eute région, os pouvoème lire :
"Ambiance morose ach chincante-sètienme concours ed Semur-in Auxois". Concours ed vakes charolaises, blankes, in Bourgogne.

Ch'est du, j'in su seur, à l'vente ed ches vakes neurmindes à ches iraniens.

jeudi 17 novembre 2016

Dors min tiot minisse

Tertout connait l'canchon dech tiot quinquin. Au moinss ech début :
"Dors min tiot quinquin, min tiot pouchin, min cros rojin,
Tu m'fros du chagrin chi tu n'dors mie jusqu'à dman.
..."

Ièr, j'éroais du canter ho, o quèke cose qui i rsanne, à not minisse.

Magine !
"Dors min tiot minisse, min tiot Manu, min conmarade,
Tu m'fros du chagrin chi tu t'présintes achteure.".

Not ancien minisse, feut écrire, vu qu'il o tchitté ech gouvernemint edpi quèks moés. Et il o granmint bin foait.

L'est bin, ech gars- lò ! Qu'i m'sanne.

Mais vouloèr ête not présidint à ches ages, ch'est unne berlure. Qu'i sanne coèr.

L'éroait miu foait ed "dormir" quèkes innées ed puss, attinde, apprinde, et nan causer.

A suive.

J'i souhaite quanq minme boinne canche. Et il éro p't'ête, vu ches eutes qu'is vu'te étou ête présidint et qui sont des mawais.

Bec à tertous.

mercredi 16 novembre 2016

Em fanme est morte

Qui dit echt onme. Ech viu, alintour ed quater-vint ins.

I dvroait dire :

- "Em deusienme fanme est morte", vu eq ch'est unne fille qu'avoait alintour ed trinte ins ed moinss eq li, et qu'i s'est mis à suive pour vive avuc.

In tchittant es première fanme qu'avoait troés jonnés filles.

Don, s'deusienme fanme est morte. Bin qu'étant puss jonne eq li.

Quoé foaire ?

Edvinez quoé qu'il o foait ?

Mie possibe qu'os truvoèche.

Echt onme est rvnu vive avuc s'première fanme. Alintour ed quarante ins aprè l'avoèr tchitté. Il avoait pu d'argint.

Falloait dech corage. Pour li, et pour s'première fanme.

mardi 15 novembre 2016

Din unne gasète

Sinmdi, je rbée unne gasète et ej su surprins pèr ech tite : "L'inconnue". Avuc un e.

Surprins, vu qu'el photo in dsou est ech nouvieu présidint ed ches Anmérikes, et ch'est un onme.


Adon, busons !

- ches jornaleus ont foait unne berlure d'écriture din ch'tite. I péroait qu'i n'o ed puss in puss des berlures d'écriture.

- ches jornaleus, os l'avons granmint dit, pensoai'te eq ch'étoait unne fanme qu'alloait gaingné. Et is avoai'te anticipé leu gasète et s'dmindoai'te quoé qu'ale alloait foaire achteure.

- ches jornaleus connaisse'te ech nouvieu présidint, mais mie ch'fanme. Surtoute qu'i cange ed tans in tans. Et chl'inconnue, avuc un e, ch'est ale..

Merchi à vos ed m'écrire quoé qu'os in pensez

lundi 14 novembre 2016

Os allons nos mèrier

Eq di'te deus jonnes qui rest'te à Ingers.

- "Fin boinne nouvèle, mais quanq ?" leu répond l'gin.

- "Echt innée. Ech sinmdi douse novimbe."

- "Bin ! Ch'étoait i o deus jours !"

- "Brin ! Os avons oblié."

dimanche 13 novembre 2016

Assfaug s'proméne

Assfaug, berge, est unne gin qu'ainme granmint s'promner. Mais, adon eq des gin s'proméne'te in rbéïant leus piés, li, i rbée pèrtoute. Minme ches tans.

Et i foait des photos.

Un jour, i s'proméne aprè-nonne et voét des fils chu un cros potieu.


Des cros fils qu'ont rin à vir avuc unne interprinze inglése ò o ouvré min un bieu-frère.

- "O-jou qui vont ches fils ?" qu'i se dminde.

Echt onme s'met à suive un fil, ed potieu in potieu.


Des keups, i torne à gauche, des keups, i torne à droéte.














Achteure, un croésemint !















Pi  coèr un eute !















- "Continuons !" qu'i s'dit Assfaug, conme chi i l'étoait mie tout seu. Et p't'ête pour s'bailler du corage.


- "Déchidémint !"





















- "Mèrchons vers l'ouest !"




- "Ho vo torner"

Puss i mèrche, et moinss i foait jour.














Assfaug est ureus mais s'dminde ò qu'i vo arriver.


Ach'monmint lò, i rinconte un jornaleu. Un boin jornaleu qu'avoait prévu qu'unne fanme dviendroait présidinte ed ches Anmérikes.

Is cause'te insanne, pi s'tchit'te.

Assfaug rinte à s'moaison au vèpe, à ch'clore ; I kminche à foaire nuit. I véro mie lò ò s'termine ech fil, mais tant pis.

Ech lindman, il acate l'gasète et lit in deusienme page :

"Incroéyabe conte ed fil et Assfaug."

- "Min Diu !" qu'i s'dit, "pauve jornaleu.".

samedi 12 novembre 2016

Casi conme ièr


Suzanne t'inméne acouter ches sirènes
Ale et'prind pèr l'man
Pour passer unne nuit chin fin
Tu sais qu'ale est à mitan nikdouille
Ch'est pourquoé tu vux rester
Chu un platieu d'argint
Ale et'sert dech thé au jasmin
Et quanq tu voudroais i dire
Tu n'os mie d'anmour pour ale
Ale t'appelle din ches ondes
Et laice ches mers réponde
Qu'edpi toudi tu l'ainmes

Tu vux rester à ches côtés
Achteure, tu os pu l'freusse
Ed voéyager ches ius frunmer
Unne flamme asit din tin tcheur

Il étoait un pékeu vnu chu ches tères
Qu'o veillé granmint ed tans
Din heut d'unne tour solitaire
Quanq il o comprin eq seuls
Ches onmes perdus l'voéyoai'te
Il o dit qu'os vogueroème
Jusqu'à eq ches vagues nos défrunme'te
Mais li-minme fut brisié
Bin avant eq ches tans s ouve'te
Délaicié et casi un onme
Il o coulé dsou vot sagesse
Conme unne pierre

Tu vux rester à ches côtés
Achteure, tu os pu l'freusse
Ed voéyager ches ius frunmer
Unne flamme asit din tin tcheur

Suzanne t'inméne acouter ches sirènes
Ale et'prind pèr l'man
Pour passer unne nuit chin fin
Conme du mié, ech solé coule
Chu Not Dame ed ches brairies
Ale et'moutre ò tracher
Pèrmi ches déchets et ches fleurs
Din ches algues, i o des reuves
Eds éfants timpe au matin
Qui s'cline'te vers l'anmour
Is s'cline'te conme ho toudi
Et Suzanne tient ech miroér

Tu vux rester à ches côtés
Achteure, tu os pu l'freusse
Ed voéyager ches ius frunmer
Unne étringe afolure din tin tcheur


Ho rsanne granmint à l'canchon d'ièr, ech canteu o casi ches minmes ages. Deus innées ed moinss. Mais i vit coèr.

vendredi 11 novembre 2016

Qué bèle voée



Suzanne t'inmène amon ale près del rivière
Tu pux intinde ches batieux pèrtir
Tu pux passer l'nuit avuc ale
Et tu sais qu'ale est à mitan nikdouille
Mais ch'est pour ho eq tu vux rester
Et ale t'nourrit ed thé et ds'oringes
Qui ont foait tout ech kmin edpi l'Chine
Et juste quanq tu vux i dire
Eq t'os autchun anmour à i bailler
Elle t'intraîne din ches ondes
Et laice l'rivière réponde
Eq t'es chin anmant edpi toudi

Et tu vux voéyager avuc ale
Et tu vux voéyager ches ius frunmés
Et tu sais qu'ale éro fiate in ti
Car t'os touché chin corps perzuré avuc etn esprit.

Et Jésus étoait un pékeu
Quanq il mèrchoait chu l'ieu
Et il passoait granmint ed tans à observer
Din heut dech tour solitaire in bos
Et quanq il o ieu l'certitude
Eq  seuls ches onmes chu ch'point ed s'noéïer pouvoai'te l'vir
I dit tous ches onmes sront des pékeus adon
Jusqu'ach monmint ò ches mers les défrunmeront
Mais li-minme o étè berzillé
Bin avant eq ches tans n's'ouvre'te
Abindonné, casi humain
Il sombroait dsou t'sagesse conme unne pierre

Et tu vux voéyager avuc li
Et tu vux voéyager ches ius frunmés
Et tu penses que p't'ête ti fros fiate
Vu qu'il o touché tin corps perzuré avuc chin esprit.

Achteure Suzanne prind ete man
Et et'conduit à l'rivière
Ale est vêtue ed djenilles et ed pleumes
Vnant ed guichets ed l'Armée dech Salut
Et ech solé djile conme ech mié
Chu Not Dame dech Port
Et ale t'indique ò rbéïer
Ach mitan ed ches déchets et ed ches fleurs
I o eds héros din ches algues
I o eds éfants din ech matin
Is s'incline'te pèr anmour
Et is s'inclineront conme ho pour echl'éternité
Quanq Suzanne tient ech miroér

Et tu vux voéyager avuc ale
Et tu vux voéyager ches ius frunmés
Et tu sais eq tu pux i foaire fiate
Vu qu'ale o touché tin corps perzuré avuc chin esprit.


Adé, Léonar ! Fuche achteure ureus lò ò t'es. Halleluia !

Z'avez mie vu Mirza

I péroait qu'un canteu, o un onme qui vouloait edvenir canteu in passant à l'télé, éroait perdu chin tchyin. Din l'Aisne !

In vrai, echt'onme est mie picard, et chin tchyin, i sait mie ò qu'i l'o perdu. Mais un radiestésiste, ho existe, i éroait dit qu'il étoait din l'Aisne. Feut i croère.

Echl'Aisne ? deus possibilités :
- ech dépèrtemint, qui foait sèt-mile-troés-chint-soéçante-nu kilomètes carrés,
o
- ech fluve, o rivière, un molet moinss ed troés-chint-chincante-sis kilomètes.

Et des tchyins din l'Aisne o din l'Aisne, i in o miu ed dis.

Boin corage.

Feut qu'ej vos précise qu'ech tchyin qu'est rtraché s'lonme Balzac. Mie Mirza.

Chi t'os ets ages innui, cros becs à ti. 

In busant un molet, ej me dis qu'ech tchyin est p't'ête aller visiter ech Kmin ed ches Dames

jeudi 10 novembre 2016

Echl'eximpe anméritchin

Ah qu'ej su ureus ! Vu qu'ej ris. O eq j'o bin ri.

Ièr, din emn interprinze, ches gins étoai'te lò à causer ed ches elections din ches anméritches et dech nouvieu présidint dech poaiyis lò .

- "Ah ! Min Diu, min Diu ! Qué malur !" qu'is disoai'te quèks uns.

Et mi :

- "Ch'est fin bin ! Ch'est un boin eximpe ed démocratie."

Pour un keup qu'os pouvons causer ed démocratie qu'in est unne !

In disant ho, ch'est seur, feut mie rire. Minme chi t'in o granmint invie, vu eq ti étou, tu penses eq ch'est p't'ête un malur.

Adon, ches gins avuc qui j'ouvre m'ont rbéïé avuc eds ius conme chi is avoai'te invie d'em minger. O d'em tuer ?

Toute l'jornée, j'o mis un molet ed brin.

- "Os érons l'minme cose in Frinche din quèks moés" qu'ej disoais.

- "Què malur !" qu'ej pensoais. Vu qu'os pourroème avir l'minme cose.

Un clousse présidint ? Feut i buser.


mercredi 9 novembre 2016

Ech chuke d'Epville

I o des gins qui boé'te leu ju, in mingeant un tiot morcieu ed chuke avuc. Is n'o étou qu'ainmeroai'te l'bir in mingeant un tiot chuke, mais ho leu froait du mau.

Et du chuke, i n'o qu'est fabritché à Epville, alintour d'Hin, din not bélote Sonme.

J'écris innui echt'article lò pour et in pensant à ches chonc ouvreus del chukerie d'Epville qu'ont étè afolés lindi in rchevant de l'ieu keude chu leu dgife adon qu'is ouvroai'te.; Is étoai'te mie in route à foaire keufer un ju.

Boin corage à eux.

mardi 8 novembre 2016

Ches colets de Bzançon

Granmint pèrmi vos connoai'te et ont djò mingé des colets ed Bruxelles ; i n'o des boins, et i n'o granmint ed mie boin. Surtoute din ches cantines d'école !

Granmint pèrmi vos connoai'te étou ches colets rouves o ches colets verts qui, des keups, sont frisés et serve'te à tchuisiner ech colet fèrci. Fin boin !

Eh bin achteure, il existe ech colet de Bzançon ! Ch'est des colets qu'ele ville o mis pour analyser l'tchalité ed ches airs. I péroait eq ches colets prinde'te din leus feuilles tout quoé qu'est din ches airs et qu'est mis boin.

In ville, ech colet foait ho. Et din tin gardin ?

Il le foait étou, mais din tin gardin, i o mis ed voétures qui roule'te toute l'jornée.

Chi tu restoais ach Gabon et eq tu viens vive à Bzançon, boinne canche à ti. N'oblie mie d'acater unne casake.

Chi tu restes din ches Anmérikes, boinne canche à ti étou. Jue mie, innui, ach nikdouille, tu pourroais gaingner.

lundi 7 novembre 2016

Ech cabotan

Tertous connoait Lafleur et ches Cabotans d'Anmyin. Is nos font toudi rire.

Eh bin ! Mi j'ouvre avuc un cabotan.

In vrai ch'est mie un cabotan, os vos doutez, vu qu'i bouge tout seu et qu'il o mie ed fils à ches bros, ches gambes et s'tète.

Os m'direz, pourroait ête Pinocchio; Mais nan !

Pour mi, ch'in est un, ed cabotan.

Ch'est un onme qui vo à toutes ches réunions ò eq not interprinze est invitée. Il i vo, il acoute et i rinte. Des keups, i minge avuc ches eutes gins.

Pi, i rkminche : i vo à unne réunion, il acoute, et i rinte.

Janmoais i cause din ches réunions, à pèrt p't'ête pour dire bojour, vu qu'i sait rin.

Don, in vrai, ch'est seur eq ch'est mie un cabotan, mais ch'est seur étou eq ch'est un cros arland.

samedi 5 novembre 2016

Un clousse est mort

Ièr, j'o apprins qu'ech pu viu clousse dech monde, un russe lonmé Popov, rin d'étonant din chin nom, est mort i o quèks jours. In Russie. Il avoait quater-vint-sis ins.

Il étoait ech puss viu.

Quanq un un onme o unne fanme qui est ch'puss viu meurt, i o un eute viu qui dvient ech puss viu. Cho, ch'est toudi vrai.

Mais quanq un clousse meurt, jou qu'i o coèr un eute clousse pour nos foaire rire ?

Os n'avons dzoin.

Chi t'os ets ages innui, fin cros bec à ti.

vendredi 4 novembre 2016

Ches vakes bleues

I o des gins qui li'te min blog. Et des keups is utilise'te ems idées.

Ranmintuvoez-vos min article chu ches vakes peinturées, i o quèks moés o innées.


Eh bin, din ch'Doubs, i o un cinsier qu'o seuremint truvoé eq j'avaois unne boinne idée et qu'os mis du bleu chu quèkes vakes à li.

Conme ho, il arrive miu à foaire l'différinche inter ches vakes qui feut traire et ches vakes qu'il o mie dzoin ed traire.

L'éroait pu m'remerchier o m'mette un tiot message

jeudi 3 novembre 2016

Coésir

L'eute sinmdi, avuc m'fanme et min fiu, os avons pèrti passer quèks jours avuc un frère, chin fiu, m'fille et chin onme, et min bieu-frère, s'fanme et leus galibiés.

Diminche, i foait bieu.

Onze eures moinss chonc. Ches clokes dechl'église sonne'te pour annoncer eq ch'est l'eure del messe.

Mi, j'iroais bin.

Quanq ej sors pour i aller, i o min frère qu'o invie d'aller s'promner.

Feut coésir !

Vu ches kilomètes qui granmint ed keups nos sépère'te, j'o étè m'promner avuc li. Et avuc unne tiote nièce fin régalante ed nu ins.

Chi os voulez vos amuser, truvoez  ò qu'os avons étè.





Profitons ed ches gins qu'os ainmons quanq is sont lò.

Quanq à ches messes, i in éro d'eutes messes.

mercredi 2 novembre 2016

Bonnur et gloère

Des montaingnes ed saucissons din ches boutikes n'ont rin à vir avuc ech bonnur o avuc l'gloère.

Qu'écrit Svetlana.