Os sonmes libe ed nos esprimer.

Sét janvié deus-mile-tchinze.
Din min poaiyis, os sonmes libe d'écrire, ed dessiner, ed pinser et d'causer ed quoé qu'os voulons, quanq os voulons. Os sonmes libe ed nos esprimer.
Ej préfère moérir dbout qué d'vive à gron.

mardi 31 janvier 2017

Un cangemint

Os l'avez vu ? J'o cangé ech tite ed min blog.

O, ej pux dire eq j'o corrigé ech tite, vu qu'i m'sanne qu'i avoait unne berlure.

Pourquoé qu'ej m'o dis ho ?

Unne orloge !

Unne eure !

Ureus !

Don, ej me dis eq ch'est umeur, et mie humeur. Ches umeurs, ête ed boinne umeur, o ed méchante umeur.

Vlò quoé qu'esplique qu'ej vienche ed modifier ech tite.

Chi i n'o qui sai'te qu'i feut unne eute lette, disez le mi.

A dman.

Ouvrer pour rin

Jou eq ch'est possibe ?

Ouais !

Tu mets des gins insanne à ouvrer, din un poaiyis ò ches ivèrs sond granmint froéds.

Unne première gin creuse un treu. Pi i n'o unne deusienme qui creuse étou un treu pour i mette ches tères eq l'eute o inlvé in foaisant chin treu. Et unne troésienme foait conme chti d'avant. Et unne quatrienme. Et unne eute. Et unne eute....

Ches gins définisse'te pèr déprimer. Quanq is sont mie morts avant.

Des keups, ej pense à ho quanq ej voés un onme qui souffle avuc unne machine chu ches feuilles d'abe qui sont tcheute in ville : tu souffles, et tu déplaches. Pi tu rkminches.

A béto !

lundi 30 janvier 2017

Boinne nuit

Qui ainme s'déjoutcher la nuit adon qu'il est in route à dormir ?

Mie unne gin !

Ches jonnes ed puss ed dis ins ont mie ed problinmes : is s'joutche'te, is dorme'te.

In viusichant, ho cange. Tu dors ed moinss in moinss, et tu t'déjoutches ed puss in puss. Pour aller picier, pèr eximpe. O pour aller bir del'ieu.

Eh bin ! Din l'nuit ed sinmdi à diminche, min fiu ed dis-uit ins ch'o déjoutché deus keups. Un keup alintour d'unne eure trinte-nu, pi un eute alintour ed quat eures trinte. Inter ches deus, i s'étaoit erjoutché alintour ed troés eures tchinze.

Ej vos in o djò causé, min jonne fiu est pompier. Et ureus ed l'ête. Mais mneu ed voéture, ch'est mie gaingné ! Il apprind.

Don, m'fanme s'est déjoutchée à unne eure trinte-nu, et mi, à quat eures. Inter ches deus, os avons foait quoé qu'os vouloème.

Et ho, ej vos in causerai mie.

Boinne jornée à tertous.

dimanche 29 janvier 2017

Merchi min Diu

Qui disoait not tchuré, ièr au vèpe.

Jou eq ches gins i avoai'te baillé puss d'argint eq ches eutes innées ach denier dech culte ? P't'ête, mais ch'est mie d'ho qu'ej cause achteure.

Jou eq chin fiu o s'fille o ieu ed boinnés notes à l'école ? Mie possibe ! Ej viens ed vos dire qu'ej cause ed min tchuré.

Adon ?

Mes gins ! Vos qui lisez min blog, ej vos o écrit, alintour d'i o dis jours, eq min tchuré étoait afritchin, burkinabé, et qu'il ainmoait ech fotbal.

Don, ièr au vèpe, quanq echl'étchipe dech Burkina Faso o gaingné, seuremint eq min tchuré o dit merchi à Diu.

Conme devroait l'dire min fiu qui est pèrti, i o quarante minutes seuvé p't'ête des vies, vu qu'il est pompier. Jonne pompier, et qu'il ainme granmint foaire ho.

Conme os l'dirons p't'ête au vèpe.

Conme os devroème l'dire ed tans in tans.

Boin diminche à tertous.

samedi 28 janvier 2017

Acate unne vignète

Edpi quèks smangnes, pour rouler avuc t'voéture din des villes, faut avoèr acater unne vignète.

Chu internénet, is di'te eq ch'est pour ches grindes villes : Pèris, Saint-Dnis, Clermont-Ferrind, Nice, Grenobe, Lyon o coèr Aix-in Provinche et Bordieus.

Eh bin, chu internénet, is oblie'te unne ville ! In vrai, ch'est un fin tiot village : Montgru-Saint-Hilaire, din l'Aisne.

Eh ouais ! A Montgru-Saint-Hilaire, lò ò trinte-chonc gins i rest'te, et alintour ed Breny o Vichel-Nanteuil, feut avoèr unne vignète din s'voéture pour pouvoèr rouler avuc.

Ches vignètes ont étè dessinées pèr ches éfants dech village, et leu prix dépind ed lò ò vos restez. Os restez à Pèris o Grenobe et os vnez ach tiot village, l'vignète veudro chonc euros. Pour ches eutes gins, ale veudro deus euros et chincante chintimes.

Ech merre del conmune prindro echl'argint gaingné pour foaire plaisi à eds associations ed chin village.

Fuchez prudint chi os allez à Montgru-Saint-Hilaire, din l'Aisne.

vendredi 27 janvier 2017

Not papar est pèrti

... tout seu. Din ch'train !

Qu'is ont dit deus malureus pèrints.

Malureus, o surtoute, avuc des tètes din ches tans.

Maginez bin qu'ech papar ed sèt moés est mie monté tout seu din un train. L'est monté avuc s'mère. Mais ale ainme funmer.

Don, vu eq ch'est pu possibe ed funmer din ch'train, des keups, quanq ech train s'arte in station, ale deschind. Pour funmer.

Lò, vu ches tans fin à l'frèche, ale o laicié chin papar din ch'train pour aller funmer.

Mais, os kminchez à dviner, quoé qu'i dvoait arriver est arrivé, ech train est rpèrti. Avuc ech papar, et chin l'mère.

Ches pèrints ont rtruvoé leu papar à l'station d'aprè.

Ureusemint qu'ech papar s'ranmintuvro ed rin. A pèrt chi os i in causons o qu'i liche min blog din quèks innées.

jeudi 26 janvier 2017

Din min lit

Chi, chi os l'rincontrez bzarremint parée
Trinant din ech riu un talon dékeuché
Et l'tète et l'ziu bos conme un coulon afolé,
Ménères, enn ratchez mie ed jurons o d'ordures
Ach visage fèrdé de chte pauve impure
Eq déesse famine o, pèr un soir d'ivèr,
Contraint à erlever ches cotrons à l'cour.
Chte bohème lò ch'est min bin em richesse, em perle, min dorlo, em reine, em duchesse.


L'fanme qui est din min lit
N'o pu vint ins edpi granmint ed tans
Ches zius cernés
Pèr ches innées
Pèr ches anmours
Ach jour ech jour
L'bouke usée
Pèr ches becs
Granmint souvint, mais
Granmint mal baillés
Ech teint blafèrd,
Malgre ech fèrd
Pu pâle qu'unne
Tâche ed lunne

L'fanme qui est din min lit
N'o pu vint ins edpi granmint ed tans
Ches tètes chi lourdes
Ed trop d'anmour
N'port'te pu
Ech nom d'appas
Ech corps lassé
Trop caressé
Trop souvint, mais
Trop mal baillé
Ech dos vouté
Sanne porter
Des souvnirs
Qu'ale o du fuir


L'fanme qui est din min lit
N'o pu vint ins edpi granmint ed tans
N'riez mie
N'y toucher mie
Warder vos lèrmes
Et vos sarcasmes
Quanq l'nuit
Nos réunit
Chin corps, ches mans
S'offre'te à ches myins
Et ch'est chin tcheur
Couvert ed braimint
Et d'afolures
Qui m'rassure'te.


J'ainme granmint l'canchon- lò, et d'eutes ed Serge Reggiani. Et vos ?

mercredi 25 janvier 2017

Din ches couches ed papar

Ches jornaleus ont causé ièr ed quoé eq ches scieintifiques éroai'te constaté in rbéïant din ches couches ed ches papars :
- "I o des mawaisés coses, qui peu'te ête dingureuses pour ches papars !"

Jou qu'i feut tracher granmint et ête scieintifique pour savoèr eq ches coses din ches couches sont mawaises ?

Vu pourquoé qu'os mettons des couches à ches papars, feut mie tracher !

Et pour chti qui sait mie, n'o qu'ò mette chin nez dsu et sintir ches flérinées.

Quanq à ch'dinger, ches pèrints l'sai'te, vu eq ch'est eux qui cange'te ches couches, et mie ches papars eux-minme.

A moinss eq j'euche mie lu echl'article ed ches jornaleus conme i feut.

mardi 24 janvier 2017

M'fille est ureuse

... chonc eures. Pi coèr deus o troés.

J'esplique.

J'os unne fille, quanq ale rinte ed l'école tous ches tchinze jours o troés smangnes  et qu'ale arrive ech verdi au vèpe, alintour ed dis-uit eures, ale est ureuse. Et nos étou, magine !

Os mingeons, causons ; ale est ureuse.

Ech sinmdi, ale s'déjoutche, dit bojour, minge et est coèr ureuse.

Coèr puss, chi ej me su déjoutché à quat eures chincante pour foaire un watieu qui s'appelle unne brioche.
Soin ! Ch'est mie tous ches sinmdi qu'ej tchuisine. Mais ho m'arrive ed tans in tans.

M'fille est ureuse. Et nos étou. Tu t'doutes bin.

Pi arrive nonne et aprè-nonne. Et lò, ho kminche à n'pu aller conme i feudroait. Pourquoé ? J'os mie comprins. Chin quoé, magine qu'ej froais quoé qu'est possibe ed foaire pour qu'ale fuche ureuse dech verdi ach diminche aprè-nonne.

Qué brin !

J'os mantché ed vos dire : diminche, m'fille étaoit ureuse à quatore eures. Ale rpèrtoait à sn'école.

Et mi, j'étoais malureus. Granmint ! Et je l'su coèr achteure. Chi tu pux m'aidier, merchi granmint d'avinche.

Adé !

lundi 23 janvier 2017

Tilloloé

Qui n'connoait mie Tilloloé ? Unne bèle tiote conmune del Sonme, chu ches bords del voée lonmée A Un et ed ches trains qui vont fin rade, inter Pèris et Lile.

Tilloloé, avuc p't'ête quat-chint gins qui i rest'te, avuc unne église Not-Dame-ed-Lorette, conme i put n'o din d'eutes villes ed Frinche, et avuc un catieu qu'est mie Versailles, mais qu'est bieu et avuc un grind parc.

Conmune paisibe, qu'os diroète.

Casi !

In join, ches gins ordjnise'te, à ch'catieu, unne grande fète avuc ed fin boins canteus et jueus ed musique. Echt innée, i éro, pèr eximpe, ches Insus qui sont ches onmes dech groupe d'avant qui s'lonmoait Téléphone.

In deus-mile-sèse, ech premier keup, i o ieu Jethro Tull, Thiefaine ech boin frincomtoés, Scorpions et ej sais pu qui d'eute. Que des boins, qu'ej vos écris.

Quanq ch'est conme ho, ech village ed Tilloloé n'est pu paisibe, mais ches gins peu'te ête fièr ed quoé qu'is font pour ches eutes.

Et pour foaire miu connaoite leu tiot village.

Ech vrai problinme, feut qu'i foaiche bieu. Mais allez à Tilloloé. Os nos verrons p't'ête.

dimanche 22 janvier 2017

Edvenir tchuré in sis moés

..., ch'est p't'ête quèk cose à quoé i feut penser.

J'esplique.

I sanne qu'i o ed moinss in moinss ed tchurés. Ch'est seur qu'i sanne qu'i o étou ed moinss in moinss ed chrétiens.

Mais ch'nombe ed tchurés deschind puss, in pérchintage, qu'ech nombe ed chrétiens.

- "Adon ?" qu'os vos dmindez p't'ête !

Adon, din des villages, béto, i éro pu ed tchuré.

Pour edvnir tchuré, achteure, i feut puss ed sis ins. Ej pense qu'ho put décorager des gins ed foaire echl'ouvrage lò.

Ch'est pour ho qu'ej propose qu'os pouvonche apprinde à ête tchuré in sis moés, O un in, chi os voulez.

Feut i croère. Et feut croère étou.

Aprè, granmint ed gins in cause'te, p't'ête qu'os pourroème accepter eq ches tchurés s'mèrie'te.

Feut i croère étou !

D'un eute côté, ches sérusyins peu'te s'mèrier, ont puss ed sis ins pour apprinde à ête sérusyins, et i m'sanne qu'os allons étou in mantcher.

Don, pour définir echl'article, s'mèrier est p't'ête mie ech vrai problinme qu'i foait qu'os mantchons ed tchurés, et pour ches sérusyins, feudroait p't'ête étou qu'is peuche'te apprinde in sis moés.

O un in.

Boin diminche à tertous.

samedi 21 janvier 2017

Os avons ieu keud

Ièr, timpe au matin, ej me déjoutche pour aller picier. Ches des coses qu'arrive'te. Et j'alloais, aprè, me rjoutcher ; J'ouvroais mie et il était sis eures.

Après avoèr foait quoé qu'ej vouloais, ej constate que l'keudière, qui keuffe not moaison et l'ieu, est artée.

Ej vux l'rdmarrer.

Premier keup, rin !

Deusienme keup, rin !

Troésienme keup, rin ! Ale est in rade.

Ureusemint qu'os étoème verdi, et que l'verdi, des gins ouvre'te. Après un keup ed téléphone et troés eures à attinde, ch'étoait réparé.

Vu qu'i foaisoait moins nu à l'cour et nos éfants vnoai'te pour ech sinmdi et diminche, ej pux dire o écrire qu'em fanme et mi avons ieu keud. Quanq ej m'avoais déjoutcher, i foaisoait trèse degrés din no moaison.

Pour définir, ej me su mie rjoutcher conme voulu.

Conter et vive

Tous ches gins qu'ont eds éfants leu ont un jour conté un conte. Au vèpe, pour els aidier à s'indormir, o des keups, aprè-nonne.

Qu'ej pense, et eq j'espère.

Eh bin, i o unne gin del Sonme, mie nikdouille, qui achteure put conter des contes amon vos ! Feut i dminder , et i vient din vo moaison. Il in connoait granmint ed contes, et il est conte bin. Qu'i pèroait

Mi, em fanme conte étou, mais mie din ches moaisons eds eutes gins. Ale conte pour unne bibiothéque, pèr eximpe, o din unne moaison pour ches vius.

Pour in rvenir à ch'gin qui conte amon ches eutes gins, ej comprinds mie kmint jou eq ch'est-i possibe eq des gins n'cont'te mie eux-minme à leus éfants. Qué malur ed vir ho !

Jou qu'is poaye'te pour eq l'eute i vienche din leu moaison ? P't'ête bin !

Ech conteu, li, conte bin. Et cartchule bin !? I m'sanne qu'i n'vit eq d'ho.

vendredi 20 janvier 2017

Pour warder à l'frèche

... ches viannes et pichons qu'os acatez, os les mettez din des sos qui protège'te dech keud.

Pèr ches tans qu'os avons, moinss nu degrés o alintour, slon ò qu'os êtes, et vu qu'innui j'o étè acaté ches lédjumes, viannes et pichons, j'o pensé qu'ech so alloait les protéger dech froéd.

Et j'me su dit qu'ej pourroais, d'eutes keups, i mette ches coses qu'i crainne'te ech froéd. Pèr eximpe, un seille ed peinture pour ches murs.

Watieus bretons in dinger

Qui n'o janmoais minger un boin palet breton, pèr eximpe ed Pont-Aven o Fouesnint ?

Qui n'o janmoais intindu causer ed ches kouign amann, foaits ed pate feuilletée et ed bure ? Un boin kouign amann, quanq tu rékeuffes, tu pourroais rétchupérer de l'ole qui vient de tout ch'bure qu'i avoait avant eq tu l'méches à rékeuffer.  Mais tu l'rétchupères mie, vu eq ch'est fin boin et qu'ho foait pèrtie dech watieu. Don, tu l'minges

Ech bure ! Ingrédieint premier ed ches watieus bretons !  
Ej précise achteure qu'in Bretanne, quanq os causons bure, os causons bure salé.

Eh bin, ches interprinzes, feut dire quoé qu'est vrai, ch'est eds interprinzes, ches interprinzes qui fabrique'te o tchuisine'te ches watieus bretons ont l'freusse ed pu avir ed bure.

Ch'est un fin cros problinme. Chin bure, i o pu ed watieus bretons, et i éro étou rin ed boin.

D'ò qu'ho vient ech problinme ?

Ed ches interprinzes, lò étou, ch'est eds interprinzes, ches interprinzes qui fabrique'te ech bure. Ho veut ed moinss in moinss ech keup, don, is in font ed moinss in moinss. Ech problinme dech bure et edl'argint dech bure, tertout in o intindu causer. N'causons mie lò dech tchu del crémière.

Etpi, ches vakes éroai'te moinss ed matière grasse din leu lait, keuse ach rékeuffemint climatique. Qu'i péroait !

Mettons. Mais quanq minme !

- "Pouvons-nos maginer des watieus bretons tchuisinés avuc ed l'ole ?" qu'ej vos dminde.

Nan !

Mi, j'o del canche : min voésin sait foaire ech bure li-minme. Et des keups, i n'in foait, et du fin boin. Et, vu qu'em fanme, qu'o du sanke breton qui djile din ches veines, sait tchuisiner, ale nos fro des watieus bretons.

Boin accion à tertous.

Soin : n'acoutez mie toudi vot séruzyin, et profitez del vie.

Chi os avez vos ages innui, cros becs à vos et corage.

Un live ed saison

Ej mé dminde !

Ièr, in prindant ech train din unne station, ej voés unne réclame pour un live qu'est fin bin à lire, qui péroait.

Ch'est un live australien, tiote pensée in passant pour ech Zèf qu'écrit granmint chu chin blog in causant dech poaiyis lò, qu'est  écrit chu l'réclame.

Chin tite : Canitchules.

Rin qu'ho m'o baillé keud à min tcheur. Et je n'avoais dzoin.

Chi os avez vos ages innui et qu'os êtes mie joutché, o p't'ête djò déjoutché, mais ho sroait surprindant, cros becs à vos.

jeudi 19 janvier 2017

Unne man chu ch'djife

Prinde unne man chu ch'djife, h'est janmoais régalant. Des keups, ho put foaire granmint ed mau.

Mais quanq eq t'es un onme politique, des keups, tu prinds étou un sapré keup ed piés au tchu. A ches elections.

Et des keups, tu l'os mérité.

mercredi 18 janvier 2017

Soéçante-quat kilomètes

Ch'est, achteure, ches kilomètes inter ches deus premiers marins dech Vindée Globe. Puss ches eures avanche'te, moinss i o ed kilomètes qui les sépare'te.

Is sont pèrtis ech sis novimbe, ont foait ech tour dech monde avuc leu batieu, quoé qu'ech tour i foait un molet miu ed quarante-mile kilomètes, et achteure, casi is pourroai'te s'vir edpi leu batieu.

Combin ed minutes jou qu'i éro dman inter eux ?

Réponse din quèks eures. In espérant qu'is euche'te l'canche d'arriver à ches Sabes-d'Olonne.

Et boinne canche à tous ches eutes qui sont drière.

Ches jonnes coupes

Aprè vos avoèr causé ed ches coupes ed brin, ej voudroais vos causer innui ed ches jonnes coupes. Qu'ont alintour ed vint, vint deus ins.

J'o démuché, alintour ed Noë, eq deus jonnes qui s'ainme'te edpi quèks moés o innées peu'te n'mie passer Noë o ech nouvel in insanne. Adon qu'is ouvre'te mie !

Conme mi, os avez p't'ête du mau à l'croère.

Mais ej l'o vu. Pour un, deus et minme troés coupes ed jonnes qu'ej connoais. Mie croéyabe, mais vrai.

Mi, j'o du mau à comprinde eq deus jonnes qui di'te s'ainmer déchide'te de n'mie ête insanne pour ches fètes.

Mais ch'est conme ho. Achteure !

mardi 17 janvier 2017

Min tchuré

Diminche à nonne, adon eq j'étoais mie aller achl'église,vlò eq not tchuré vient amon no moaison et s'arte.

J'i dminde chi i vient vu qu'os sonmes mie aller l'vir. I m'répond eq nan.

J'i dminde adon chi i vut vnir minger avuc nos, conme d'eutes keups, et coèr un keup, i dit nan.

In vrai, i trache un voésin pour aller minger amon li, vu qu'il est invité. Adon, avuc m'fanme, os i espliquons.

Avant ed pèrtir, i nos dit :
- "j'erviendro pour bir un ju."

A vint-et-unne eures trinte, il étoait mie ervenu. Ureusemint qu'avuc m'fanme, os avoème djò prins un ju !

Et ej pense qu'il étoait pu amon min voésin, mais p't'ête bin à rbéïer chu ch'télé unne rinconte ed fotbal in Afrike, vu qu'il est burkinabé, qu'il ainme ech fotbal et qu'esn étchipe dech Burkina n'o mie perdu verdi.

Pour ech ju, ho sro un eute keup.

Avuc plaisi.

lundi 16 janvier 2017

Cotchu

Kminchons echt innée deus-mile-dis-sèt pèr causer ed tchu.

Rin enn me l'interdit.

Din quèkes smangnes, unne fanme qu'ej connoais vo avir un papar. Ale sro mie toute seule à in avir un ech jour-lò, mais ej connoais mie ches eutes. Qu'i m'sanne.

Don, l'fanme vo avir un papar. Ale est ureuse.

Et cht'onme avuc qui ale reste est fin ureus, li étou. Et ches pérints étou.

I o quèks smangnes, ale i o dmindé achn'onme:

- "Dis, emn onme, jou eq min tiot conmarade put vnir naite ech papar ?

- "Ouais !" qu'i o répondu l'eute, "mais chin mi. Adé !

Et i l'o mise à l'cour.

Pèr ches tans !

dimanche 15 janvier 2017

Méchants tans

... pour ches agripeus.

L'eute jour, j'o lu din unne gasète, o chu un eute blog, eq deus jonnes agripeus, alintours ed tchinze ins, avoai'te été ertruvoés aisiémint pèr ches cadoreus.

Aprè avoèr visité unne moaison et prins des coses ndan, ches deus jonnes sont rpèrtis. A piés.

Is étoai'te jonnes, et n'avoai'te mie froéd bin qu'i tchaisoait des nèges.

Eh ouais ! i tchaisoait des nèges.

Et is mèrchoai'te. Din ches nèges.




Ches cadoreus peu'te ête, des keups, des cros nikdouilles, mais lò, is ont mie ieu ed mau à arter ches deus pauves agripeus.

Is ont mèrché drière ches agripeus.

Boin diminche à tertous, et chi ch'est ch'premier keup qu'os lisez min blog, boinne innée à vos. Chi ch'est mie ech premier keup, boinne innée étou à vos eutes.

samedi 14 janvier 2017

Din une chimintiére

..., lò ò os mettons ches morts. In Frinche.

I péroait qu'i sroait écrit :

" Os étoème conme vos avant de vnir ichi, et os srez conme nos quanq os srez ichi."

Ch'est bieu ed lire ho.

vendredi 13 janvier 2017

Juer ach fotbal in Afrike

..., ch'est pu possibe.

Minme chi béto, din quèks jours, i péroait qu'i vo i avoèr ech Keupe d'Afrike ed fotbal ed ches Poaiyis,

Pourquoé qu'is n'peu'te pu juer ?

In Afrike, ches gins ont des coses qui lonme'te gris-gris. Eq nos, os lonmons eds amulètes. Ches coses lò améne'te des malurs à ches eutes.

Qu'i péroait

Un gris-gris din ches cages, et ches eutes peu'te mie mette ech ballon ndan.

Qu'i péroait.

Feudroait i croère !

Conme ches verdi trèse qui baille'te bonhur. O malur. Slon...

Feudroait i croère !

jeudi 12 janvier 2017

Dis-mi ò eq t'es né

... et j'te diro kmint eq tu lonmes.

I o des gins qui ouvre'te à cartchuler o connoaite ches tiots ed ches papars slon ò qui sont nés in Frinche.

Pour nos, picards del Sonme, h'est fin aisié : Louis pour ches gars, et Louise pour ches filles.

Louis ! Qu'est bieu tiot nom !

Em fanme et mi avons deus nveus qui s'lonme'te Louis.

I n'o un qu'est né à Nintes et qu'éroait du, i sanne, s'lonmoait Gabriel, vu ches scieintifiques. Nos, os lonmons Louis sèse, vu eq ch'est ech sèsienme tiot fiu d'em bèle-mère. Qu'i foaiche atincion à s'tète !

Etpi, os avons un eute nveu qu'est né din ch'Pas-ed-Calais et qu'os lonmons Louis quatore, vu eq ch'est ech quatorienme tiot fiu ed mes pèrints.

Ech miu ed ches Louis qu'ej connoais, ch'est min père. Achteure, ej dis Louis dort. Mais i dort pour toudi.

mercredi 11 janvier 2017

Ech martinet noèrt

Ch'est un oisieu, mie un ingin pour butcher eds éfants.

L'eute jour, j'o lu din unne gasète qu'ech martinet noèrt put voler dis moés chin s'poser.

Os avez bin lu : dis moés chi s'poser.

Kmint jou eq ch'est possibe ?

Chake jour, echl'oisieu monte à troés-mile mètes de heut. Pour ho, ch'est seur, il ouvre, don, i dort mie.

Mais après, il déploée ess ailes, s'laice planer et dort. Don, i rdéchind. Mais il étoait fin heut, don mie ed dinger qu'i nos tchait chu l'tète.

Quanq il arte ed dormir, il ouvre à nouvieu et rmonte.

A quoé qu'ho sert ed voler dis moés chin s'arter ?

Ej me dminde.

A moinss d'ête un cros nikdouille et d'aller ed l'Artike à l'Antèrtike in passant que pèr ches mers ed l'Atlantike. Mais feudroait avir unne chervelle ed moinieu.

P't'ête !

O bin ches martinet noèrts s'pose'te chu ches tans. O ches avions qui passe'te ?

A suive, chi j'o l'réponse.


Chin t'os ets ages innui et eq tin père est min frère, cros bec à ti. Et à min frère.

mardi 10 janvier 2017

Inévitabés erprésailles

Os avons tertous oblié ches flérinées din ches trains quanq des gins avoai'te funmé ndan.

Edpi mile-nu-chint-quater-vint-tchinze, il est interdit ed funmer din un train.

Et os sonmes bin miu.

Malureusemint, il existe coèr, ed tans in tans, des cros nikdouilles qui funme'te.

L'eute jour, j'in o vu troés. Troés jonnes ed tchinze à vint ins, qu'avoai'te invie ed mette ech brin.

J'o hésité granmint à les butcher. J'avoais mie ed problinme pour ho, mais j'l'o mie foait. Vu eq j'o un eute problinme.

Ech train, ej le prinds au matin et au vèpe pour aller ouvrer. J'l'o djò écrit granmint. Don ?

Don, ches troés jonnes eq j'éroais butché, un jour, is me rtruvaroai'te. Et ch'keup chi, avuc leus frères, leus conmarades, et adon...

Adon, ej sro pu lò aprè pour vos écrire.

Qué brin !

A moinss d'avoèr foait pour eq ches troés galibiés n'pu'te janmoais em rconnoaite.

lundi 9 janvier 2017

Ches gins et ches nèges

Ches nèges, ech froéd, ech gèle, tout ho est ed saison.

Causons ed ches nèges.

I o des dizaines d'innées, quanq i négeoait, ches gins pèrtoai'te ouvrer ed boinne eure, mettons chonc eures, pour arriver à leu ouvrage quanq i feut, mettons uit eures.

I o alintour d'unne dizaine d'innée, ches gins pèrtoai'te adon à sèt eures, mettons, conme ches eutes jours ed l'innée, et arrivoai'te quanq is pouvoai'te. Mettons nu eures trinte, dis eures vint-sèt, et mie uit eures.

Achteure, quanq i nège, is pèrt'te mie.

Ho foait buser.

Boinne jornée à tertous.

dimanche 8 janvier 2017

Ech treu dech tchu

Unne gin bin m'o dit l'eute jour :

- "Ches estchuses, ch'est conme ech treu dech tchu ; Tertout in o."

A pèrt min tiot voésin, qui n'o eq des estchuses.


Quanq à min bieu-frère qu'o ches ages innui, j'i foais un cros bec.

samedi 7 janvier 2017

Crosse surprinse

... qu'i sanne, à lire ches gasètes.

- "Ed quoé qu'i vo nos causer, ch'keup-chi ?" qu'os vos disez seuremint.

Dech froéd d'achteure.

I sanne eq granmint fuche surprins qu'i foaiche froéd. Mais mes gins ! Os sonmes in ivèr.

Boinne jornée à tertous, et eq ches vius rest'te à leu moaison, près dech fu.

vendredi 6 janvier 2017

Respectons ches hollindoés

Edpi mardi au vèpe, j'o vu apparaîte unne berlure, Pour mi, ch'est unne berlure.

Pour désigner ches conmarades ed not présidint d'achteure, ches gins, des jornaleus, cause'te de Hollindoés.

Pour mi, ches hollindoés, ch'est avant toute ches gins qui rest'te in Hollinde, ech bieu poaiyis dsou ech nivieu ed ches mers.

Ej croés eq pour ches gins qu'ainme'te coèr ech présidint, i feudroait prinde ech mot hollindisse, conme os disons socialisses pour ches gins qui ainme'te ech pèrti socialisse..

Ej croés ho, surtoute pèr respect pour ches hollindoés de Hollinde. Et minme chi des hollindisses, i doét mie in avoèr coèr granmint.

Quoé qu'os in disez, vos eutes ?

jeudi 5 janvier 2017

Keuffer avuc un ordinature

Quanq i foait froéd conme achteure, os keuffons nos moaisons. Et ches maoisons pour vius étou, ch'est seur.

Ches ordinatures, eux, keuffe'te. Quanq os les utilisons. Don, os pouvons dire eq chi i o granmint d'ordinatures, ch'est seur qu'i in o un qui keuffe.

Adon, à Nantes, i o unne gin qu'o ieu l'idée ed keuffer des moaisons in foaisant passer l'ieu qui keuffe ches moaisons pèr des chintes ò i o granmint eds ordinatures qui keuffe'te.

N'in vlò unne gin qu'o l'tète qui doét keuffer, pour avoèr truvoer ho. Mais ch'est fin bin. Et quanq quèke cose est bin, feut in keuffer. Euh ! Feut in causer, qu'ej vouloais écrire. Estchusez em berlure.

Bec à tertous.

mercredi 4 janvier 2017

Dormir à l'cour

Casi tertout o djò dormi à l'cour in étè. I foait bieu, tu pux rbéïer ches tans et ches étoèles. Et t'es p't'ête adon in vagances.

Mais dormir à l'cour in ivèr ?

Os savez conme conme mi qu'i o des gins qui vive'te in dormant à l'cour. Is ont, granmint ed keups, mie coési ed vive conme ho.

Mi, j'o voulu foaire ho un keup. L'nuit dech trinte-et-un déchimbe à ch'premier janvié. O quoé qui restoait del nuit dech trinte-et-un déchimbe à ch'premier janvié, vu qu'os étoème djò ech premier janvié.

Première cose à noter : os disons mie qu'os avons dormi inter vint-deus eures et uit eures, mais inter moinss zéro virdjule uit et moinss un virdjule chonc degrés. Pèr eximpe.
Et quanq i foait ches timpératures lò, t'os mie invie d'aller dormir. Tu traches tout quoé eq tu pux foaire pour n'mie aller t'joutcher.

Deusienme cose : feut des cartons pour mette in dsou ed ti. Pi, quanq ch'est possibe, un so pour dormir.
Min so à mi est foait pour dormir minme quanq i foait zéro degrés, s'qui n'est mie vrai pour tous ches pauves gins qui dorme'te à l'cour. Minme chi granmint ont, i m'sanne, un so o des couvertes.

Troésienme cose : j'o dormi dsou un toét, et mie din ed l'erbe frèche.

Pour définir, j'étoais mie obligé ed dormir à l'cour, et j'avoais l'possibilité ed rintrer din m'moaison. Et ej su rintré, aprè miu ed troés eures ò j'avoais mie dormi.

Mais j'o granmint pensé à ches gins qui sont toudi conme ho.

mardi 3 janvier 2017

Tout seu ech trinte-et-un

Un bieu-frère écrivoait sinmdi darain chu chin blog un article chu ches gins tout seu ech trinte-et-un déchimbe au vèpe.

Conme li, j'o pensé à ches gins lò.

Mais i n'o un eq j'avoais oblié, ch'est echt onme qu'étoait chu un batieu, coincé chu unne ile vu qu'i avoait dech brouillar.

Mie canche pour li, mais achteure qu'il est rintré, j'i souhaite unne boinne innée.

lundi 2 janvier 2017

Ches coupes ed brin

Conme mi, t'os seuremint des gins qui vive'te insanne et eq t'ainmes granmint vir.

Des jonnes, alintour ed vint o trinte ins. Et ed moinss jonnes, alintours ed qurante, chincante ins.

Pour mi, edpi quèks moés, ch'est ches moinss jonnes qui m'pose'te problinme.

Pourquoé ?

Ches coupes ed gins, tu ls'ainmes, et t'es ureus ed les vir. Et un jour, t'apprins qu'is s'sépère'te.. Qué mouke les o pitchés ?

Oh, qu'ho put m'déchuvoèr d'apprinde ho !

Oh, qu'ho m'baille invie ed leu bailler unne mornife chu leu djife !

Oh, qu'ho m'foait braire !

Oh, qu'ej su déchu ed vir ches eximpes lò pour ches jonnes !

Et vive pour vir ho, j'o mie invie.

Adé !

dimanche 1 janvier 2017

Nu tchilos

Ch'est quoé eq j'o à perde à pèrtir dech premier janvié.

Avant d'in perde p't'ête d'eutes pour ête bieu conme un nénéphan rose.

Boinne innée et boinne santé à tertous