Os sonmes libe ed nos esprimer.

Sét janvié deus-mile-tchinze.
Din min poaiyis, os sonmes libe d'écrire, ed dessiner, ed pinser et d'causer ed quoé qu'os voulons, quanq os voulons. Os sonmes libe ed nos esprimer.
Ej préfère moérir dbout qué d'vive à gron.

lundi 30 novembre 2015

Is avoai'te keud

Merkredi, dis-uit eures, din ch'train, j'étoais tout seu din un compèrtimint, lunmière éteinte, quanq deus jonnes arrive'te. Un gars, unne fille, noèrts ed pieu tous ches deus, et qui sannoai'te avoèr granmint keud. Surtoute à leu tchu, conme os disons.

Ej pinse qu'is éroait ainmé qu'ej cange ed compèrtimint. Mais j'os mie bougé ; j'étoais lò ech premier qu'ej vosho écrit. Dech keup, is sont foaits des tiotés papouilles tout in jtant un ziu chu mi pour vir chi je rbéïoais. Je rbéïoais mie, mais ej su mie obligé étou ed frunmer mes zius o ed torner m'tète pendint tout ch'voéyage , quanq minme.

Ej mé ranmintuvoée, qu'un keup, is ont dit qu'is avoai'te coèr dis minutes ed train.

Pi, is sont deschindus dech train. Im'sanne eq chi j'avoais tchité ech compèrtimint, is éroai'te boaisiés din ch'train. In vint minutes ed voéyage qu'is avoai'te.

Ch'est p't'ête d'ho, étou, qu'is vont causer ches présidints ach Cop vint-et-un. Qunq i foait keud, i foait keud.

dimanche 29 novembre 2015

T'es mie cap

Tertous, ej pinse, o djò intindu ho : "t'es mie cap ?". Ho vut dire, tu l'sais : "T'es mie capabe ...".

Pèr eximpe, t'es mie capabe ed nager din ch'fluve ?

In vrai, ureusemint pour ti, eq t'es mie cap ed nager din ch'fluve. L'eute jour, j'os lu din un jornal eq des pompiers ed Rhône-alpes avoai'te nagé din ch'Rhône et avoai'te ieu granmint ed mau aprè. Avoai'te t-is bu un molet d'ieu dech Rhône ? J'in sais rin !

Ej profite dechl'artike pour causer dech climat. Dech trinte novimbe ach onze déchimbe, fin bieu jour à enn'mie oblié, i o ech cop vint-et-un à Paris. Pour causer climat.

Quoé qu'ho vut dire Cop vint-et-un ? Rbée chu internénet : "Conférinche ed ches Nations Unies chu ches cangemints climatiques".

Alors, pourquoé cop et pourquoé vint-et-un ?
Cop, ch'est vu eq not présidint connoait mie bin ech picard ; l'os confondu cop avuc cap, ed capabe,

Et vint-et-un, ch'est qu'i veudroait qu'ech onze déchimbe, ches chint-quarente-sèt présidints, roés o p't'ête dictateurs, o leus minisses, qui sont ach'Cop vint-et-un vot'te vint-et unne coses pour eq not planète fuche miu bèle un jour. "Os sonmes cop ed foaire vint-unnes coses pour inde bèle not planète". Ej précise eq lò qu' is cause'te mie d'arter ches djerres. Malureusemint !

Pour mi, ech première cose à foaire pour eq not planète fuche miu régalante à vive, ch'est d'arter ed prinde des avions pour aller foaire des photos. Ch'est seur qu'in avion, ch'est des keups granmint miu et puss aisié ed foaire ed bèlés photos. Mais i m'sanne eq ch'est mie obligé.

O alorss, avuc eds avions à pédales ! Mais ho, ches présidints et ches photographes, is sont mie cap.

samedi 28 novembre 2015

Causons coèr ed ches deus cos

... ed ches glinnes.

I n'o qu'ont rin comprins. Feut don esplitcher.

T'os djò intindu dire qu'i feut eq tu méches tes gambes à tin co. Ho vut dire qu'i feudroait eq tu méches tes gambes à ch'co indsou de t'tète pour courir fin rade. Ch'est unne image, bin seur.

Ho vut mie dire qu'i feut eq t'inléves tes gambes pour les mette chu co qui vit avuc tes glinnes. Quoé qu'il in fro ?

I o don deus cos : un indsou d'unne tète, l'tienne o chtole ed ches glinnes, et l'eute qui vit avuc tes glinnes.

Quanq à ches coco, i o ches coco qu'os mingeons, et ches gins, souvint régalants, qui s'lonme'te Coco.

Becs à eux.

vendredi 27 novembre 2015

Janmoais vu ho

I foaisoait bieu, et keud. ech sinmdi sèt novimbe deus-mile-tchinze. Alorss eq min nveu dvenoait père, j'os tondu ches herbes ed min gardin ; Ech sèt novimbe deus-mile-tchinze ! Ch'est ech premier keup qu'ho m'arrive.

Pauve Ivo Lidi qui cantoait "ches feuilles mortes s'rammasse'te avuc unne pèle" ! Echt'innée, ch'est din l'tondeuse qu'is sont ches feuilles.


L'tondeuse, l'o mie ainmée ; Ale o funmé, conme pour m'dire qu'ale vouloait pu tonde. P't'ête minme qu'achl'ernouvieu, ale tondro rin. Ureusemint pour mi, din quarante jours, ch'est Noé. Chi ech père Noé m'intind, i séro quoé m'amner.

Mais d'ichi lò, j'éro p't'ête coèr dsoin ed tonde. Et avuc m'boinne tondeuse qui funme. Janmoais vu ho !

jeudi 26 novembre 2015

Tu jueros mie

Qui pèrmi nos n'o janmoais jué ach fotbal din unne cour ed cinse, din ch'moaison o din chin gardin ? Is sont mie granmint à pouvoèr réponde "mi, j'os janmoais jué à ho conme ho".

Juer din chin gardin, avuc deus vetemints o deus abes pour mette ech ballon ed fotbal ndan et gaingner.

Amon mi, achteure, ch'est mie possibe. Mie qu'il o plu granmint, mais des brankes sont tcheues. Dech keup, echl'arbite, qu'est étou un jueu quanq ch'est conme ho, o dit eq ch'étoait mie possibe ed juer.


Béto, i pluvro granmint. Alorss, i nos feudro attinde echl'ernouvieu pour juer à nouvieu.

Ej su granmint malureus, alorss ,je rbée ches rincontes à ch'télé. Tertout n'ainme mie ho, mais feut qu'ej foaiche du sport. Minme in ivèr.

mercredi 25 novembre 2015

I vo pluvoèr

...granmint din ches Pyrénées-Atlantiques.

Qu'i di'te ches journaleus.

P't'ête miu ed chincante chintimètes d'ieu, qu'i vo tcheur. ET à mile-chonc-chint mètes ed heut, ches nèges.

Mi qu'o mèrché din ch'dépèrtemint lò i o moinss d'un moés, et qu'o mie vu unne goutte d'ieu tcheure ed ches tans ! J'o du mau à i croère. Miu ed chincante chintimètes d'ieu !

Quanq os i étoème, ureusemint qu'os avons mie vu tcheur d'ieu comme ho dvroait arriver ches jours. Mais p't'ête qu'os avons ieu granmint ed canche. ET min cousin qui dormaoit à deus-mile ed heut in octobe lò-bos étou.

Bieu poaiyis, bieu voéyage.

mardi 24 novembre 2015

Ches deus cos d'unne glinne

Ech co d'unne glinne ! Keupe ech co à unne glinne, ale meurt. A un canèrd, i meurt étou, mais min taïon m'o dit un jour, vu qu'il l'avoait foait étant tiot, qu'i put courir un molet, minme chin tète.

Don, unne glinne chin co meurt.

Mais unne glinne put vive chin co granmint ed tans, mais dech keup lò, ale éro pu ed tiots. Lò, t'éros comprins qu'ej té cause mie dech minme co.

Amon mi, os avoème un co et unne glinne i o deus ins.Tertous avoai'te un co. Is ont ieu deus tiots qui sont dévnus des glinnes. Et qui nos foaisoai'te eds us. Des boins us.

Un jour, ech rnèrd est passé ; unne glinne ed moinss. Mais os avoème toudi eds us. Avuc ches deus eutes.

Verdi, ech rnèrd, o eute, est coèr rvénu. Et os avons perdu ech co et unne glinne. Don, chi t'os bin suivi, avons coèr unne glinne.

Unne glinne chin co put toudi foaire eds us. Mais ale sanne malureuse. Alorss, avant qu'ech rnèrd rvienche, os allons l'bailler à des gins qu'ont étou des glinnes et un co.

Os srons alorss obligés d'acater eds us.

Lçon dech jour, i o co et co. Feut mie confonde.

Et quanq os disons min coco, ch'est coèr différint. Et i o étou deus coco. Mais os in causrons p't'ête un jour.

lundi 23 novembre 2015

Ho put arriver

Sinmdi au vèpe, unne gins o gaingné dis-sèt millon d'euros ach loterie frinchaise.

Keup ed canche, seuremint ! Il in feut granmint, pour gaingner à ch'ju lò.

Et in puss, os étoème simplemint un sinmdi au vèpe chu tère. Mie un verdi trése.

Ej profite dechl'artike pour rmerchier ech nouvieu lecteu qu'o laicié un commintaire chu min blog. Binvnue à li.

Becs à tertous.

vendredi 20 novembre 2015

Quanq jou qu'os fètrons Noé

Tertout l'sait, Noé, ch'est ech vint-chonc déchimbe. Os disons eq ch'est ech vint-chonc déchimbe, minme chi des gins di'te eq ch'est mie ech vrai jour. Mais boin ! Tertout dit eq Noé est ech vint-chonc déchimbe.

Aprè, feut foaire l'fète. In principe, ech vint-chonc, don !

M'fanme est mi avons toudi fèté troés keups Noé : ech vint-chonc, amon un ed nos pèrints, et deus eutes keups, avuc seulemints nos éfants, pi avuc nos eutes pèrints. Tout ho, inter ech premier déchimbe, fin boin jour, et Pâke, in avri.

Mais cht'innée, il est granmint malaisié ed truvoer unne date pour fêter Noé avuc seulemint nos éfants, et leus conmarades, vu qu'is kminche'te à ramner un gars o unne fille à not moaison.

P't'ête bin qu'os frons rin. O alorss, m'fanme et mi. A vir.


Chi t'os tes ages innui, cros becs à ti.

jeudi 19 novembre 2015

D'aprè ches indiens

Ches indiens d'Anméritke t'cause'te ed samsara et ed nirvana.

Quoé eq ch'est qu'ho ?

Ech samsara, ch'est un monde foait ed cangemints, ed désirs et ed tourmints.
Ech nirvana, ch'est ech monde ed délivrinche et béatitude.

D'aprè ches indiens, chti qui foait unne différinche inter ech samsara et ch'nirvana vit din ech samsara. Chti qu'i n'in foait pu, ed différinche, vit din ch'nirvana.

Os-tu bin comprins ?

mardi 17 novembre 2015

Dévnir mawais

In Frinche, edpi septimbe mile-nu-chint-quater-vint-un, tu pux mie tuer unne gin qui éroait foait granmint ed mau à d'eutes gins.

Deus gins cont'te.

Ech premier :
- "Avant, ej foaisoais du mau à ches tiots, et surtoute ches tiotes. In vrai, ej leu foaisoais mie ed mau mais ej les aflatoais, chu leus gambes, leus tchuisses, leu gron, inter leu bedaine et leus génous, et ed tans in tans, ej leu foaisoais des tiots becs. Un jour, leus pèrints l'ont apprins. Ej croéyoais ête trantchil ! Mais nan.

Aprè avoèr étè prins, os m'avons keupé mes deus mans et quoé eq j'avoais inter mes gambes. Achteure, ej su in vie, mais ej pux mie prinde un tiot o unne tiote din mes bros."

Ech deusienme :
- "Mi, un jour, j'os tué granmint ed gins. Pour min plaisi. Mi étou, ej pinsoais ête trantchil comme Mimile.

Mais ech jour ò j'os étè hapé pèr ches cadoreus, is m'ont berzillé mes génous. Ho m'foait granmint ed mau, edpi deus ins et troès moés, mais j'os janmoais ieu ech droét ed vir un sérusyin. Ej su étou in vie, mais chi ej bouge un molet, j'os granmint ed mau.

Rin n'est vrai, mais des keups, tu granmint invie ed dévnir mawais.

samedi 14 novembre 2015

Quanq os viendrez

Quanq os viendrez m'truvoer,
Cros nikdouilles qui vouloai'te foaire du mau,
Alorss eq foaire plaisi est granmint aisié,
Eroais-je, o mie, quèks minutes
Pour téléphoner, pour prier ?

Cros nikdouilles qui vouloai'te foaire du mau,
Alorss eq foaire plaisi est granmint aisié,
Charlie est toudi in vie.

Crosse pinsée à ches familles ed ches chint-vint morts.

vendredi 13 novembre 2015

Ete un pestiféré

Ho vut dire eq t'os l'peste, et eq ches gins vu'te mie t'vir.

Des keups, ho vut seulemint dire eq ches gins vu'te mie t'vir, minme chi t'os mie ed problinme ed pieu.

Achteure, os voéyons un eute mau ed pieu révnir, ech gale. Un molet conme l'peste, ches gins t'évit'te. Et i feut miu. Quèks tans. Ho soégne bin, mais i feut dech tans, et éviter ed toucher ches gins qu'ont l'gale.

Soin ! Feut mie tchiter ches gins qu'ont ho. Chi tu les ainmes.

Corage et becs à ches pestiférés et ches galeux. Ed loin. Un ne gin qu'o  l'gale est mie un galloés, vnant dech poayis ed Galles, mais un galeus.

Verdi trèse, jour ed canche.

jeudi 12 novembre 2015

Ho viendro p't'ête béto

Banane, tu connoais ?! Ch'est un fruit ganne eq tu truvoes, in principe, in Afrike, in Martinike o, pèr eximpe coèr, ach Réunion.

Mi, j'ainme bin in minger ed tans in tans.

Mais comme tiot nom pour un papar ? Janmoais intindu. Et ti ? Chi ouais, écris-mi.

Pèr conte, echt'innée, j'os apprins qu'i avoait unne tiote Romane, fin bélote, vu qu'ej l'os vue, et une tiote Jordan, seuremint fin bélote étou, qu'étoai'te nées. Deus filles.

Granmint ed gins connoai'te Roman Polanski, ech cinéasse, et Mickael Jordan, ech jueu ed basket. Deus onmes.

Mi, ej té cause ed tiotes filles. Romane et Jordan. Et je m'dminde chi, dech keup, os pourroème mie vir naîte unne tiote d'ichi ech trinte-et-un déchimbe qui lonmeroait Banane.

Coèr chincante jours à attinde et tracher un papar avuc ech tiot nom ed Banane. Mais kmincher un papar achteure qui naîtro avant ech trinte-et-un déchimbe deus-mile-tchinze est mie possibe.

Becs à tertous et à ches deus tiotes.

mercredi 11 novembre 2015

Ches puss et ches moinss

In octobe, i o ieu in Frinche sèt pèr chint ed morts in puss chu ches voées. Ho foait vint-chonc gins ed miu qui sont morts, pèr comparaison à chl'octobe ed deus-mile-quatore.

Rin ed bin régalant à dire.

Mais, i o ieu un accidint in octobe decht'innée ò i o ieu quarante-troés morts d'un keup. Tertout in o intindu causer.

Don, chi tu cartchules bin, chin echt'accidint lò, i éroait ieu moinss ed morts qu'i o un in.

A ti ed buser :
- combin qu'i o ieu ed morts in octobe deus-mile-quatore chu ches voées in Frinche ?

- combin qu'i in éroait ieu chin echl'accidint in octobe deus-mile-tchinze ? Combin ed pèrchint qu'ho froait ?

Ej définis echl'article in pinsant à tous ches morts chu ches voées, qu'os sroème ureus qu'is fuche'te mie morts.

Chi t'os tes ages innui, cros becs à ti.

mardi 10 novembre 2015

Ej poéye pu

Ej vos mie et mintir : edpi ièr, pour ches chincante-deus jours avant deus-mile-sèse, ej poéye pu. J'os pu d'argint.

Pourquoé qu'ej poéroais ? Pour n'mie aller in prison ! Pourquoé mi et mie not présidint ?

Eh ouais ! L'Frinche étou o pu d'argint, et ch'est mie un problinme. In vrai, chi mi ej foais ho, min bantchier vo djeler conme unne vake. Pour l'Frinche, rin. Os imprintons, chin problinme.

I sanne qu'ho fuche chin problinme.

Dépincher miu eq tu gaingnes est possibe. Mais seulement pour not présidint.

lundi 9 novembre 2015

Chu ech kmin

Quanq tu mèrches chu un kmin, il est possibe eq dvant ti, i o unne montaingne.




T'avinches. T'es achteure chu l'montaingne, qui t'sanne pu ête unne montaingne.



T'avinches coèr, ou toudi, et tu rdéchinds. Tu rbées drière ti, et tu voés ed nouvieu ech montaingne.

T'os mèrché, des keups ch'étoait puss malaisié eq d'eutes, mais t'os réussi. Ch'est ho, foaire ech kmin.

samedi 7 novembre 2015

Naîte un sinmdi

Sinmdi, jornée à joke pour ches pèrints, din granmint ed cas. Ches gins pu'te, dech keup, dormir granmint. Mie conme inter ech lindi et ech verdi. Alorss, naîte un sinmdi, jou eq ch'est unne boinne invie ?

Tu vos m'dire eq t'os mie coési. Din sis ins, tu vos m'dire ho. Achteure, tu dis rin, vu eq tu causes mie. J'os djò dis judi eq ches papars causoai'te mie granmint quanq is sont papars. Don, din alintour ed sis ins, tu m'diros ho : j'os mie coési.

Berlure ! Naîte un sinmdi, ch'est ti qu'o coési ; ch'est mie ches sérusyins qui font naîte ches éfants ech sinmdi quanq ches éfants i vu'te mie naîte. Ches sérusyins, ech sinmdi quanq is pu'te, is dorme'te. Don, première berlure pour ti. Ho kminche bin !

Magine tin père chi t'étoais née un lindi, comme em première fille, pèr eximpe. I s'déjoutche, et i vo mie ouvrer. Qué bonnur pour li ! I té rmerchiero granmint d'ête née un lindi, mais i l'est quanq minme mie malureus eq tu fuches née un sinmdi, fuchon honnête.

Et vlò ! Ej cause, ej cause, et quanq tu séros lire, aprè avoèr apprins à causer, tu t'diros qu'ej su mie régalant. Feudro apprinde à m'connoaite ! Ej t'ainme djò conme chi j'étoais echl'onke ed tin père, et don det mère. Et ej su echl'onke ed tin père et det mère. Fuche l'binvnue pèrmi nos. Aprè-nonne, chin savoèr eq t'étoais née, j'avoais mis unne boinne bouteille din ch'frigo. Ch'est mie l'daraine qu'os buvons à t'dgife.

Fin cros becs à ti, à tes pèrints, à ches pèrints ed tes pèrints, don min bieu-frère et m'bèle-soeur, pèr eximpe, et à m'bèle-mère.

 Ah ! m'bèle-mère. Ale étoait mère edpi eq tin taïon min bieu-frère est né, i o quèks innées, taïonne edpi eq tin père est né, in mile-nu-chint-quater-vint-uit ; Lò vlò rataïonne.

Keups ed tète

Ah ! ches pauves jueus ed fotbal ! Is ju'te avuc leus piés, mais granmint ed keups, is ont étou des tètes à foaire avuc ech ballon o unne eute tète.

Alorss, un jour, ch'est echl'accidint : leu chervelle, chi is in n'avoai'te unne, deschind din leus piés. Et après, is font, o pu'te foaire, ed crossés berlures o cacouilles.

Ch'est comme ho eq des keups tu pux rconnoaite un jueu ed fotbal : mie grand cose din ch'tète quanq i cause.
- "Os sonmes fièr ed not étchipe ; os avons bin jué, minme chi os avons perdu."

In Frinche, is in font granmint puss eq ches eutes, des tètes. Et tertout l'voét.

vendredi 6 novembre 2015

Qué train prinde

- "Mes gins ! Not train vo pèrtir achteure. Mais ches gins qui voudroai'te prinde chti qui pèrt din un quèrt d'eure pu'te deschinde."

I o rin à esplitcher.

jeudi 5 novembre 2015

Un bieu papar

Ièr, au vèpe, j'os rincontré unne jonne fanme, picarde comme mi, avuc qui j'avoais ouvré i o quèks innées.

Ale est vnu m'vir, avuc chin papar, unne tiote fille ed deus moés, fin bélotte, mais qui me rsanne mie ; Ureusemint ! Ej su mi chin père.

Os sonmes allés bir un keup, et avons causé. L'tiote o rin dit ! Ni bojour, ni adé, mais i pèroait eq ch'est normal à ches ages lò. Ale o juste kminché à braire un molet, alintour ed dis-nu eures trinte. P't'ête bin qu'ale kminchoait à avoèr invie ed minger. In vrai, ed bir un keup.

Ej su fin ureus d'avoèr vu ches deus gins. J'espère bin les rvir avant que l'tiote voéche à chl'école.

Bec à tertous, et bojour à ch'père dech tiote qu'ej connoais mie, mais qui doét ête unne gin bin. Surtoute qu'il est étou dech nord.

 Chi tu lis ho et eq t'os tes ages innui, cros becs à ti.

mardi 3 novembre 2015

T'es vnu ed loin

... cantoait Gilbert Bécaud, in mile-nu-chint-quater-vint-deus, in causant ed Jésus.

Din ch'canchon, i dit :
- "Quanq tu rviendro, ... , mes deus fius éront chint-mile coses à té dminder :
...
T'os unne mère ?
Kmint qu'ale s'lonme ??
Quoé eq t'os à ches mans ?
T'es vnu ed loin ?

..."

Eh bin ! Amon mi, l'eute jour, est vnue unne fille. avuc min fiu. Pauve fille ! Magine mes eutes éfants ! Avuc chint-mile coses à li dminder.

- "Ch'est quoé tin nom ?
- T'os des frères et soeurs ?
- Quoé eq t'ainmes foaire ?
- Ch'est quoé tes ages ?
...."

Et quanq ale rviendro, i éro coèr des coses à li dminder.

lundi 2 novembre 2015

I n'o granmint

Innui, ej pinse un molet miu eq ches eutes jours à min père, mais étou à Jean, Louis, Tine, Zèfe, Xavier, Nénèsse, Annie, tante Lène et s'fille, Charles, Odette, Blandine, Simone, Armande, Félicie, Julia, Paul, Zabèle, Jean-Tiste, Lucie, Jean-Lou, Frinçoés, Jean Marie, Charlotte.

Pinsée étou pour tous ches eutes qui sont morts et eq vos connaissoai'te p't'ête bin.

Ej pinse qu'eux pinse'te étou à nos granmint, ed lò ò is sont.

Braiyez mie !