Os sonmes libe ed nos esprimer.

Sét janvié deus-mile-tchinze.
Din min poaiyis, os sonmes libe d'écrire, ed dessiner, ed pinser et d'causer ed quoé qu'os voulons, quanq os voulons. Os sonmes libe ed nos esprimer.
Ej préfère moérir dbout qué d'vive à gron.

dimanche 31 juillet 2016

Ches vius jonnes

- "Ej su meurdri ed vir des jonnes qui rsanne'te djò à des vius qui ont rué echl'éponge avant de kmincher l'pèrtie."

Qu'o dit ech Pape, à ches jonnes qui sont à Cracovie.

Et Vlan !

- "Ureus d'i avoèr étè."

Qu'ont du penser ches jonnes.

- "A nos rvir."

Qu'o du penser étou ech Pape

samedi 30 juillet 2016

Ech rouve et ch'noèrt

Pour granmint ed pauves élèves, ch'est un méchant souvenir qu'ech live de Stendhal eq tertout o du lire à l'école.

Mais ches élèves viusi'te. Et achteure, is méne'te des voétures chu ches voées.

Quanq is pèrt'te in vagances.

Et, innui, i péroait qu'ho sro ech rouve et ch'noèrt chu ches voées. Vu qu'is sront mie tou seu.

Pauves mneus, et pauves éfants coinchés din ches voétures coinchées drière d'eutes voétures.

Chi os savez mie quoé foaire, foiasez des photos ed ches eutes.

Boinnés vagances à ches corageus nikdouilles qui roule'te innui.

vendredi 29 juillet 2016

Esplitchez mi

... pourquoé, ed pi alintour dech tchinze juillet, mes conmarades russes rbé'te granmint min blog !

Miu ed chint russes in un jour, alintour dech tchinze don, et miu ed chincante, ech vint-sis !

Quoé eq j'os écris o foait ?

Jou eq ch'est pour m'carte ach parti communisse ? Vu'te is qu'ej voéche in Sibérie in janvié ?

Merchi à eux, mes boins lecteus russes, ed me mette un tiot conmintère. Ho m'froait granmint plaisi.

Bec à tertous et à poégné ed mans à vos glinnes.

jeudi 28 juillet 2016

Ches tiots vius

... d'Helsinki s'joutche'te ed boinne eure.

Quoé eq ch'est qu'ho  ?

Ho, ch'est ch'tite d'un live. Eq j'o mie lu, mais j'l'o truvoé fin régalant, ech tite.

Din l'gasète qu'in cause, is écrive'te eq ch'est l'conte ed deus vius ed quater-vint-dis ins à qui il arrive eds avintures.

L'est possibe que je l'liche. Mais mie achteure.

Boinne lecture,
Boinnés vagances à tertous.


mercredi 27 juillet 2016

Cacouille chu ches catholiques

Ièr, min fiu ed dis-uit ins m'invoée un message avuc el cacouille lò qu'est ed li :

- "A l'messe, pour l'tchète, chi os voulons foaire un chèque, jou qu'i feut l'mette achl'orde ed Diu ?"

I m'o faoit rire, et j'i o répondu qu'i falloait mette achl'orde dech père. Chi os avez bin suivi, chin père, ch'est (étou) mi.

Ch'est unne cose qu'est bin avuc ches catholiques : os pouvons rire o foaire des cacouilles. Malureusemint, ch'est mie l'minme cose pour d'eutes rligions.

Prions innui, pour ech tchuré mort ièr in Neurmindie adon qu'il ouvrait.

Prions étou pour tous ches jonnes dech monde qui croé'te in Diu, qui sont achteure à Cracovie, qui cant'te, ri'te et sont ureus.

mardi 26 juillet 2016

Es rinde à Bedous

Ch'est achteure possibe d'aller à Bedous, din ches Pyrénées atlantiques, in train edpi Pau.

Mi, j'i o étè, in deus-mile-trèse, avuc un cousin. Din ch'est tans-lò, mie ed train. Il avaoit tcheu granmint d'ieu, et ches trains edpi Pau n'pouvoai'te mie rouler.

Bedosu, edpi Gueret, din l'Nouvèle Aquitaine, minme région, feut nu eures ed train, et canger quat keups : Limoges, Péridjeu, Bordieux pi Pau.

Adon, aller à Bedous edpi Thoèrs o Argenton-ches vallées, toudi minme région, feut p't'ête deus o très jours.

Mais Bedous, et surtoute Etsau un molet puss ach sud, ch'est fin bieu.

Boinnés vagances.

dimanche 24 juillet 2016

Honmage à ches niçoés

... morts din l'horreur.

Ches gins sé dminde'te kmint foaire. Mèrcher in blanc ? Alunmer des bougies ? ...

Fin malaisié ed se ranmonchler (ch'est conme rasanner), vu qu'i o vigipirate, nivieu noèrt achteure.

Mi ej propose :


Minger unne salade niçoése, 
pèrtoute in Frinche, 
ech diminche trinte-et-un juillet. 


Un puss, ch'est unne rcette ed saison.

Deus possibilités :

- el salade niçoése dech pauve, avuc tomates, inchoés et edl'heule d'olives. Aisiée à foaire.

- unne eute salade niçoése. Tu foais unne salade dech pauve et t'ajoutes eds us tchuits, du riz, eds olives, du thon, du poévron, dech basilic.

Boin accion à tertous.

Il est toudi possibe ed prier pour tous ches gins morts et leus familles.

Boin diminche à tertous.

A tous ches gins qu'ainme'te mie el salade niçoése o qu'is vu'te rinde deus honmages à ches niçoés, is pu'te minger unne ratatouille niçoése.

samedi 23 juillet 2016

I o mie d'ages

Merkerdi au vèpe, i rintrant pèr ech train, j'avoais un tiot galibié ed chonc ins in face ed mi, et ch'taïonne à côté ed mi.

Arrive unne jonne fille, dis-nu ins, qui s'met  à côté dech tiot.

Ech tiot cause, dessine.

D'un keup, adon que l'fille alloait pèrtir, ech tiot i dit :
- "Os êtes bélotte."

L'eute, surprinse, i dit merchi.

Tertout o étè surprins d'intinde ho del bouke d'un nasu ed chonc ins.

Mais ch'est vrai qu'ale étoait bélotte.

Ainmer est mie un ju

En disez mie à unne gin eq vos l'ainmez chi ch'est mie vrai.

vendredi 22 juillet 2016

Ej m'in vo

... qu'ale dit l'fanme.

- "Eh bin, vos-t-in !" qu'ale i répond l'eute fanme.

- "Ej kminche à foaire mes valises din sis moés." qu'ale ajoute l'première fanme.

- "Bin ! j'attindro !" qu'ale dit adon l'eute fanme.

- "Et mi qu'étoais pressé qu'ale pèrche" qu'i dit echt'onme.

Pauve présidint !

A Anmyin, i o un séruzyin qu'o keupé un beu ed doét d'un papar din l'panche dech mère. P't'ête d'avoèr intindu tout ho ? Il o traché, mais mie rtruvoé ech tiot beu.

Pauve papar !

jeudi 21 juillet 2016

Ech droét ed glaner

... s'transmet ed père in fiu. Mie din ches écoles, et ureusemint. Chin quoé, ej sroais mie bin.

Ah ! Glaner, qué bonnur ! Merchi min père ed m'avoèr apprins ho.

Mi qu'o mie ed lédjumes din min gardin, j'o quanq minme, achteure, eds aricotes chin les acater. Rbée !











Ch'est seur qu'i feut ouvre un molet pour les tcheuillir, pour les préparer aprè, et eq des keups, i foait keud, mais ho foait plaisi.

Pour bin glaner, feut ziuter quanq tu t'proménes.

Des keups, ej pux avoèr des punmes-ed-tères, des poérions.

Soin ! Glaner, ch'est mie voler.

Mi, ej glane quanq i foait jour, et quanq ech poéyisin o défini ed dépouiller chin can. Ej vux mie ed problinmes avuc eux, o ches cadoreus.

Boinne canche à tertous.

Diu existe

..., vu qu'un onme sroait ressuscité edpi judi.

J'esplique.

Judi, un onme qu'o tué tous ches gins kmint qu'os savons o, li-étou, étè tué pèr ches cadoreus. Et ureusemint pour tertout.

Mais ièr merkerdi, j'os intindu un jornaleu, déchidémint, dire qu'echt'onme étoait vnu quat keups aprè ête mort achl'indroét ò qu'il o berzillé toutes ches vies.

In vrai, i m'sanne eq ch'est unne crosse berlure ed jornaleu. Et ch'keup-chi, ureusemint pour nos.

Adon ! Jou eq Diu existe ?

Eute berlure ed jornaleu, ièr au vèpe :
- "Pour foaire ches bords ed ches mers à Paris, il o fallu troés tonnes ed sabe."

Mi, ej dis qu'avuc ho, ches éfants vont bin juer. Et din deus jours, i i éro mie ed sabe.


 Chi t'os tes ages innui et eq t'es unne nièce, cros becs à ti.

mercredi 20 juillet 2016

Sapré minute ed silinche

Tertout o intindu dire eq lindi dis-uit, à nonne, i avoait unne minute ed silinche, vu quoé qu' i avoait ieu verdi au vèpe à Nice.

Quanq i o unne minute ed silinche, mie unne gin n'cause.

Et granmint ed keups, ches gins respect'te el minute ed silinche. In principe.

Lindi, is ont respecté, qu'i m'sanne. Mais ch'est aprè eq ches gins ont causé. Et is ont, surtoute ches jornaleus, causé del minute ed silinche ò rin n'o étè dit.

Din ches gasètes d'ièr mardi, i n'o deus pages.

Mie croéyabe !

Chi t'os tes ages innui et eq t'es un nveu, cros becs à ti.

mardi 19 juillet 2016

Quanq i foait keud

... conme achteure din quèkes régions ed Frinche, i n'o qui pinse'te à foaire boère ches vius, ed freusse qu'is boéche'te mie assez.

Soin !

Ièr, un séruzyin o dit :
- "Chi ej baille à un viu del'ieu mais qu'i n'o mie dzoin, ej vo l'noéyer !"

Il esplique aprè eq ches vius, vu qu'i bouge'te moinss eq ches jonnes, conme mi pèr eximpe, is perde'te moinss d'ieu.

Etpi ! Ches vius ainmeroai'te p't'ête miu un keup ed vin rouve ?

lundi 18 juillet 2016

Viusir

Tertout viusit.

Des keups, tu viusis bin, ureus, chin avoèr ed mau, avuc unne fanme qui t'ainme, eds éfants, qui t'ainme'te étou, et des tiots-éfants qu'apprindront à t'ainmer.

Qué bèle vie ! Arrive eq t'es quater-vint-trèse ins, voère miu.

Pi i o des keups, tu t'dmindes chi tes bèlés innées sont mie drière ti. Alorss lò, viusir  t'foait buser. Ches gins qui t'ainmoai'te sont pèrtis o ont cangé, et ches gins qui di'te qu'is t'ainme'te sanne'te mie t'ainmer.

- "Coèr combin d'innées à vive ?" eq tu pux te dminder. "Et kmint qu'is sront, ches innées à vnir ?"

dimanche 17 juillet 2016

Os étoème bin

Ièr, au matin, unne fanme passe dvant amon mi, s'arte et mé dminde :
- "Disez-mi, em gin, ej trache un onme qui foait el'moédeu conme i o soéçante ins ! Jou eq vos savez ò eq ch'est qu'il est ?"

J'in connoais qu'un qu'i foait ho, mais ej savoais mie ò qu'il étoait. Mais un voésin l'savoait. Adon, j'inméne l'fanme ach can, in profite pour foaire quèkes photos. Is étoai'te quat à keuper pi lier ches blés : min jonne voésin, Bébert, chin père alintour ed soéçante-dis ins, Suzanne, es mère, et Gaby, un eute voésin, ed quater-vint-quat ins.



 Aprè unne demi-eure,ej rintre à m'moaison. Minger. Mais j'avoais comprins qu'ej pouvoais i rtorner aprè-nonne, pour aidier.

Et j'i su rtorné. Pour aidier, mes pèrints m'ont apprins à aidier ches eutes, et avuc emn appareil photo din unne poke d'em maronne.


 Os foaisons unne première carète eq min jonne voésin et Gaby pèrt'te mette din unne cartrie, din unne cinse. Alintour ed tchinze eures quarante-chonc. Is dvoai'te érvenir alintour ed sèse eures tchinze avuc une eute carète pour qu'os i cartchonche ches darainés gerbes ed blé.





Bébert in profite pour dormir un tiot molet.





Sèse eures trinte, rin ! A pèrt Gaby qu'est ervenu tout seu nos dire qu'os pouvème rintrer à no moaison.

Os n'éroème ieu pour trinte minutes à cartcher el carète ! Os ringeons un molet ches gerbes. Et ch'est aprè qu'arrive un eute voésin. "Quanq est l'djerre est définie" conme i s'dit.


Mais ech voésin lò avoait mis troés lites ed cabernet d'Anjou à l'frèche. Fin régalant ! Troés lites, à chonc ! Amon li, et au lombe, din chin gardin !

Os étoème bin ! Et os avons foait du mau ach cabernet.

Qué bèle jornée !

samedi 16 juillet 2016

Pour ech Zèf

Min Zèf,


Ej vouloais rin écrire innui, vu ches evenemints.

Adon, ej t'écris, rin qu'à ti. Minme chi tertout pourro lire quoé eq j'écris. Mie ed problinme.

Mais problinme quanq minme : j'arrive pu à t'mette ed commintères edpi quèks tans. Quoé qu'i s'passe ? Je rbée casi tous les jours tin blog. J'ainme bin : ch'est granmint varié. Mais, pu possibe d'écrie quoé eq j'in pinse o mette unne cacouille.

Quanq j'ouvre, ej pux mie mette ed commintère. Mais amon mi, ej devroais pouvoèr. Et ej pux mie.

As-tu cangé quèk cose ? Os-tu d'eutes gins qui t'met'te des commintères ?

Merchi ed me réponde, chi tu l'pux.

A te rlire.

vendredi 15 juillet 2016

Pour ête bieu

..., feut ête bien afuler.

Et pour ête afuler, feut un afulure, et ch'est seur, avoèr coèr des cavieus chu t'tète.

Chin cavieu, mie ed dzoin ed s'afuler, et don, mie ed dzoin d'afulure.

Mi, ej vo chez chl'afulure alintour d'un keup tous ches troés o quat moés. Et alintour ed sèse euros à chake keup.

Cartchule !

Avuc nu-mile-uit-chint-quater-vint-tchinze euros, ej pux i aller sis-chint-dis-uit keups. Et ho froait alintour ed chint-chincante-quat innées.

Chi t'os tes ages innui et eq t'es min fiu, cros becs à ti. Ete mère étant mi lò, au vèpe, os pourroème aller minger in ville ?! Minme chin ête aller avant amon echl'afulure.

jeudi 14 juillet 2016

Eximpe ed vie ed viu

Quanq t'es jonne, tu pux foaire casi quoé eq tu vux. Et minme, din t'cambe, pèr eximpe, avuc t'fanme.

Mais quanq t'es viu, avuc ete fanme o unne jonne, t'os du mau à foaire quoé eq tu vux. T'os bin comprins ed quoé qu'ej vux causer. Foais mie sannant ed mie avoèr comprins !

In vrai, tu dvroais avoèr du mau à foaire... Qu'i pèroait.

Eh bin nan ! Malureusemint !

J'esplique.

Din unne moaison ò vive'te des vius, et des vieilles, unne fanme ed quater-vint-onze ins ch'est foaite violer.

Lò, tu t'dis que chti qu'i o foait ho est corageus. Seuremint ! Minme chi i o des gins qui viusi'te bin.

Mais feut qu'ej te diche étou eq ch'est un onme, tu l'avoais p't'ête edviné, ed quater-vint-deus ins. Et ho, tu l'éroais mie edviné.

Jou qu'il avoait confondu ches tiotes pilules bleues avuc d'eutes ?

mercredi 13 juillet 2016

Fanme à poégne

... o dame ed fèr ?!

Vlò kmint eq ches gins cause'te d'ech nouvieu premier minisse ed ches inglés. Qu'est don une fanme.

Des gins conme mi ont connu ches innées avuc Margareth Thatcher, première dame ed fèr, qu'ech canteu Renaud o bin canté din ch'canchon "Miss Maggie". Sapré fanme ! Et pauve Frinchoés Mitterand !

L'nouvèle, vu chin tiot nom Teresa, éroait pu ête unne boinne soeur. "Soeur Teresa deus", vu qu'i o djò ieu unne soeur Teresa. Et surtoute qu'ale o mie ieu d'éfants.

Quoé o ale éro à foaire ? In premier, aidier ches inglés à tchitter l'Communauté uropéïène.

- "Ej vos foaire quoé qu'i o ed miu pour ches inglés", qu'ale o dit. Boinne canche à ale !

Et qu'ale foéche fin rade !


mardi 12 juillet 2016

Troés jours

... à attinde.

Ch'est quoé qu'est arrivé l'eute smangne à des gins, in Indonésie.

Troés jours à attinde, din leu voéture. Ch'étoait ches vagances et i avoait granmint ed gins qui i pèrtoai'te, in vagnaces.

Chu unne voée, d'un keup ches voétures ont roulé moinss rade et i n'o qu'ont étè artées. I o ieu adon vint kilomètes ed voétures artées.

Troés jours !

I péroait eq din ch'poaiyis lò, mner unne voéture est fin malaisié et attinde arrive granmint ed keups.

Malureusemint, ech keup chi, i o ieu douse morts à keuse d'ho.

lundi 11 juillet 2016

Sro-t-i possibe

... qu'ech gin qu'o l'castchette chu tète fuche ech minme ...


... qu'o ches bertèles chu ch'kmise et dsou chin espincèr pour tnir es maronne ?


Sro-t-i possibe qu'il o ches keuchures lò à ches piès ?


Din not poayis, tout est possibe. O casi. Fuchons ureus.

Mais ech keup chi, rin n'est vrai.

Adé !

dimanche 10 juillet 2016

I avoait-i l'djerre

Judi au vèpe, echl'étchipe ed Frinche ed fotbal rincontroait chtole-lò d'Allemane. Et o gaingné, ch'qu'étoait mie arrivé pour unne rinconte conme ho edpi mile-nu-chint-chincante-uit quanq Just Fontaine avoait mis quat keups ech ballon din ches cages allemandes.

Judi, echl'étchipe gaingne et vo juer, innui, l'finale dech championnat d'Urope ed fotbal. Championnat qu'ale ordjanise.

Boin !

I o granmint eds gins, din granmint ed villes in Frinche, mie in Allemane, tu t'doutes, qui, aprè ho, sont sortis et ont randonné (vir chu "ech picard esplitché") jusqu'à ech verdi, timpe au matin.

Conme in mile-nu-chint-quater-vint-dis-uit, quanq ches jueus, avuc Didier Descamps, avoai'te, ech keup-lò, gaingné l'keupe dech monde ed fotbal pour ech premier keup.

Mais judi, echl'étchipe ed Frinche o seulemint gaingné ech droét ed juer l'finale d'innui.

Et à vint deus eures, des gins dormoai'te !

Verdi, unne vieille fanme, qu'o malureusemint connu l'sgonde djerre mondiale, o dit :
- "Ièr, i m'sanne qu'i avoait miu ed gins déhiors à randonner qu'in mile-nu-chint-quarante-chonc quanq os rsonmes édvenus libe. Et ièr, i o mie ieu tous ches morts eq nos avoème ieu inter mile-nu-chint-trinte-sis et mile-nu-chint-quarante-chonc. Adon ! Qué dzoin ed randonner conme ho ?"

Boin diminche à tertous.

samedi 9 juillet 2016

Qué bèrbe

Ah, ches fanmes !

Lindi ed l'eute smangne, ej voés unne conmarade. Os s'foaisons un bec, et ale m'dit :
- "T'es bin debèrbé !"

Ej m'étaois débèrbé au matin, don ale disoait vrai et ho m'o foait plaisi.

Sinmdi, j'ervoés m'conmarade, os nos rfoaisons un bec et lò, ale m'dit qu'ej pique.

Mi, j'i réponds :
- "Ej su surprins et déchu eq tu diches ho ! Ch'est ch'débèrbage ed l'eute jour."



vendredi 8 juillet 2016

Mer-nud

Chti qui croét m'vir mer-nud in photo, lò aprè, foait unne berlure.

Minme chi ej vos vos dire aprè qu'ej su mer-nud. Amon mi, conme in ville o din ches cans.

Des keups, ch'est seur, ej su mer-nud amon mi. Conme vos, ej pinse.

- "Mais in ville o din ches cans ?" qu'os vos disez, "ho doét s'vir et ête malaisié !"

Fuchez rasseurer ! Ch'est unne espression.

Ej vos esplique.

Din l'poke d'em marronne, j'os toudi un coutieu. Edpi miu ed trinte. Quanq ej mé déjoutche et qu'ej cange ed maronne, ej prinds étou m'ceinture, et min coutieu. Chi je l'perds, feut eq j'in racate un eute. Chin quoé, i m'sanne qu'ej su mer-nud.

Ho m'pose des keups des problinmes. Pèr eximpe, pour aller un avion, vir l'tour Eiffel o aller ach conseil régional. Mais in général ho vo, o ej foais atincion.

Edpi quèks tans, j'os étou din m'poke un appareil pour foaire des photos. Pertoute ! Din ch'train, à m'moaison, din min gardin, quanq j'ouvre. Echl'appareil, tu t'doutes, est tiot.

Et bin verdi, m'fanme avoait dzoin dechl'appareil. Vu eq ch'est m'fanme, j'i o laicié.

Mais toute l'jornée, i m'o mantché. Et pour ech premier keup, j'os ieu echl'impression d'ête mer-nud.

Pour ches gins qui n'sai'te toudi mie quoé foaire avuc un appareil photo din leu poke, vlò quèks eximpes.
















A béto ! Quanq ej dis ho, tu kminches à bin m'connoait, ch'est seuremint à dman.

jeudi 7 juillet 2016

L'vie din un abattoèr

..., rin ed bin régalant !

I o des gins, surtoute eds onmes, mais étou quèks fanmes, qui ouvre'te, pour eq d'eutes peuche'te acater et minger del vianne.

Etpi, ch'est seur, i o eds animaux, conme des vakes, des bus, des berbis, des vieus, des coéchons et ed tans in tans des kvaus, qui intre'te lò in vie et qui rsort'te morts.

Mais ch'est, o ch'étoait, eds animaux.

Ch'est seur qu'i o dech sanke qui dgile. Ch'est seur étou qu'i o des flérinées. Tout ho est casi obligé. Mais ed puss in puss, étou, ches gins font atincion à ches animaux quanq is arrive'te, et minme avant qu'is arrive'te, à savoèr kmint qu'is sont transportés.

Et un keup qu'is sont morts,  ches gins qui ouvre'te din ches abattoèrs met'te ches viannes din eds indroéts bin à l'frèche, chin mouke. Pour eq ches eutes gins conme vos et mi, n'ayonche mie ed mau quanq os mingerpons del vianne.

Quèks jours aprè, ches viannes, qui sont restées à l'frèche, sont dékeupées par des gins qui sont mie ches minmes qu'ont tués ches vakes, ches glinnes o ches coéchons, pèr eximpe. Ches gins qui dékeupe'te ouvre'te toudi à l'frèche.

Adon ?

Adon ! Quanq ej voés des gins qui font eds images in disant eq ches animaux sont malureus, j'os invie ed leu mette em man chu leu dgife. Il est toudi possibe qu'il arrive eds accidints, mais feut arter ed passer chin tans à tracher ches images ; I m'sanne qu'i o miu à foaire.

Diminche au matin, j'os intindu unne gin qui causoait eds ches canchons qu'ont étè foaites edpi des dizainnes d'innées chu ches abattoèrs. Vlò quèke cose ed régalant.

Mi ej dis :
- "Minger del vianne ! Ho put vos foaire plaisi."

mercredi 6 juillet 2016

Douse ins d'em vie

Mes éfants ont été din ch'minme lycée, ed la sgonde à l'terminale.

Chonc éfants, troés ins pèr éfants. Et ho foait douse ins.

J'esplique.

I o mie troés ins d'étchèrt inter chatchun ed mes éfants. Don, j'os eds éfants qu'étoai'te insanne din ch'lycée. Ch'est pour ho eq cho foait douse.

Douse ins d'em vie, ch'est un molet moinss qu'un quèrt d'em vie. Ch'est don mie rin.








Douse ins d'em vie à aller conduire o rprinde, ed tans in tans, un galibié ach lycée. Ch'est défini, edpi ièr.





Adé !

mardi 5 juillet 2016

Ville ed gauche

..., Nantes.

Edpi mile-nu-chint-quater-vint-nu. Ho foait don vint-sèt ins !

Nantes, os pouvons dire eq ch'est unne bèle ville. Jean Marc Ayrault o bin transformé ess ville quanq i l'o dirigée.

Adon, quanq ches socialisses ont décidé ed foaire leu Université d'étè à Nantes et nan à La Rochelle conme ch'étoait edpi mile-nu-chint-quater-vint-trèse, ch'étoait un molet conme unne récompinche.

A Nantes, i foait boin vive, qu'i péroait.

Mais, edpi quèks moés, i o des manifestations in Frinche, et Nantes est in Frinche. In Bretanne eq di'te des gins. I o don des manifestations à Nantes, et des berzilleus, ed brin slon mi.

I o étou des manifestations à Not'Dame-ed-ches-landes, à quarante kilomètes ed Nantes.

Jou eq ch'est pour ho, o pour aller puss in vagances, ches socialisses ont abandonné echl'invie ed foaire ho à Nantes.

Mie à Nantes qu'est bin socialisse ! Mais adon, ò ?

Et is perde'te chint-mile euros.

Chi t'os tes ages innui, pèr eximpe chincante ins, cros à ti.

lundi 4 juillet 2016

Keup ed tchu o keup ed canche

Os l'savez, ej mèrche, et ej foais des photos. Don, ej foais des keups des photos in mèrchant.

Et quanq j'os des photos, ej les mets ed tans in tans chu mes blogs.

Et ej m'inscris étou à des tiots concours.

Pèr eximpe, chti d'emn interprinze.

A ch'moés ed marche, i o un concours qu'o étè ordjanisé chu ch'thème del leumière.

Mi, j'os mis deus photos. Os avoème l'droét ed mette unne o deus photos. Ches deus photos d'aprè.


L'première, ch'est un indroét qui voét janmoais ech solé.

Et l'eute,ch'est din unne église qui est din un tiot village ed ches Pyrénées-Atlantiques : Louvigny.


Louvigny ! Feut eq tu seuches qui n'o un din ch'Cavaldos, in Neurmindie, et un, don, din ches Pyrénées-Atlantiques. Fin bieu tiot village

L'photo eq j'os foaite, ch'étoait chin mette ed leumière artificielle. Quanq ej pux, ej mets mie ed leumière artificielle.

Ech combe, ch'est ed gaingner un concours chu l'leumière chin mette ed leumière artificielle.

Et ouais ! j'os gaingné. J'l'os apprins judi. Avuc l'deusienme photo. Foaite avuc min tiot appareil photo qui veut mie grind cose mais qu'ej pux avoèr toudi avuc mi.

Ej su granmint ureus.

Vos étou, foaisez des photos. La vie est bèle.

Quanq à savoèr chi j'os ieu un keup ed tchu o un keup ed canche, s'qui sanne ête l'minme cose, j'os surtoute ed puss in puss ed photos foaites .

dimanche 3 juillet 2016

Diu m'o oblié

Ch'est quoé eq disoait unne fanme alintour ed chint-quatore ins i o quèkes smangnes, vu ches ages.

Mais Diu n'oblie mie unne gin ; Ale est morte i o quèks jours.

Diu n'oblie mie unne gin ; Mi, j'éroais granmint ainmé qu'il oblie min père coèr quèkes innées, minme chi achteure, ej pinse eq min père est ureus. Mais em mère, minme chi ale dit rin lo-dsu, ale o du mau à ête ureuse.

Boin diminche à tertous,
Boinnés vagances à ches gins qui pèrt'te in vagances. Corage pour tout ches eutes.

samedi 2 juillet 2016

Echt'onme et ch'machine

Unne gin o dit un jour, i o inviron trinte-chonc ins :

- "Pour foaire du cyclisme, i feut un onme (o bin unne fanme chi tu vux) et unne bicyclète. Chi tu considères eq ch'est seulemint cht'onme qu'est important, feut alorss foaire ech Tour ed Frinche ed ches bicyclètes ... à piés."


Et conme disoait Michel Colucci, feudroait alorss pèrtir à Noë pour arriver in juillet.

vendredi 1 juillet 2016

Quanq j'étoais jonne

..., j'os ieu des conmarades ach collège, pi aprè, ach lycée.

Ach collège, pour ches gins qui connaissen'te bin ch'Ponthieu, i avoait granmint ed portudjés.  Manuel (prononcer Manouël), Fernando, José,...

Ch'est conme ho eq j'os bin connu ches frères Couto qui ont jué à Adville quanq Adville étoait unne grinde étchipe ed fotbal. Ch'étoait i o granmint ed tans.

Ches frères Couto, ej croés qu'i n'o un conme minme juer avuc echl'étchipe dech Portudjal din ches innées mile-nu-chint-quater-vint.

Aprè ech collège, j'os étè ach lycée. A Anmyin.

Et lò, j'os connu des polonés. Avuc des noms qui s'définisse'te pèr sky. Pèr eximpe, os connaissez p't'ête unne gin qui s'lonme Czepzymsky.
Ej su mie seur d'avoèr mis toutes ches lettes din ch'boin orde et ej m'in estchuse à min conmarade, chi i lit min article.

Et i avoait min boin conmarade avuc un nom eq tertout connait achteure : Lewandowsky. Malureusemint pour mi, chin tiot nom n'étoait mie Robert. Don, os connaissez chin nom et ch'est toute.

Tout ho pour dire quoé ?

Tout pour dire qu'ièr au vèpe, i avoait unne rinconte inter ches polonés ed Lewandowsky et ches portudjés. Seur qu'innui din l'Sonme, i o des gins ureus et des gins malureus. I o des gins qui brai'te o d'eutes qui ri'te. Mais cho n'est eq du fotbal.