Os sonmes libe ed nos esprimer.

Sét janvié deus-mile-tchinze.
Din min poaiyis, os sonmes libe d'écrire, ed dessiner, ed pinser et d'causer ed quoé qu'os voulons, quanq os voulons. Os sonmes libe ed nos esprimer.
Ej préfère moérir dbout qué d'vive à gron.

dimanche 31 mai 2015

Ej pinse à ti

... ti qu'o tes ages innui,

Ti qu'o un papar o deus o troés o miu,

Pèrtoute ò eq tu fuches din ch'monde,

Ed Kaboul, ed Syrie, ed Donietz, ed Kiev, ed Mossoul, dech Caire, d'Orel, d'Urope, ed Sana'a, dech Niger, dech Burundi o eute poayis,

Ti qu'est l'mère ed mes éfants,

Ti qu'est m'bèle-mère o m'béle-soeur,

Ti qu'est m'mère.

Bec à vos.

Ej pinse étou à mes éfants, ch'est seur. Bec à eux.

samedi 30 mai 2015

Unne glinne ed perdue

... troés d'rtruvoés.

Sinmdi, avuc un conte qui rsannoait à unne poésie eq mes éfants ont apprins quanq is étoai'te jonnes, ej té contoais l'perte d'unne ed nos glinnes.

Et bin, diminche, jour ed Pintcoute, os avons ieu unne boinne surprinse : unne ed nos deus glinnes, fille del glinne qu'os avons perdue, o ieu troés tiots.

Fin bieus !

Ale les avoait bin muchés, vu ches tiots sannoai'te avoèr djo quèks jours quanq os les avons vu pour ech premier keup.


In vrai, p't'ête eq l'eute vieille les o vus avant ed moérir ?!

Ej pux vos dire que l'glinne protège granmint ches tiots.



Chu l'photo d'apré, i sont muchés dosu leu mère.


Ah ! Eq ch'est bieu la vie !

vendredi 29 mai 2015

Ches bèlés tiotés étchipes

Ah ! Qué sont bèles ches étchipes qu'ont mie granmint d'argint et qui gaingne'te.

Rbée !

L'eute sinmdi, echl'étchipe ed rugby d'Oyonnax o mie gaingné, mais o quanq minme définie sisienme dech championnat ed rugby.

Alorss, pour ech premier keup dech vie, echl'étchipe vo juer ches matches ed final.

In premier, à Toulouse. Granne étchipe, Toulouse, mais qui dvro ête prudente. Oyonnax vo vraimint juer pour gaingner. Avuc chin tcheur.

Et mi, ej dis qu'ho vo surprinde granmint ed monde.

Apré, pour ches jueus d'Oyonnax, ho sro eq du bonnur.

Chi tu restes à Toulouse, ej pinse granmint à ti.


jeudi 28 mai 2015

Ach Panthéon

Dis-uit eures, ièr. A ches alintours ed dis-uit eures.

Quanq i n'o un qu'o rbéïé min blog. Ho foait dis-mile pages vues.

Merchi à tertous ed lire ed tans in tans ches articles. Et ed mette étou, des keups, des tiots commintaires.

Continuez ed lire, ej continuero d'écrire. In picard.

J'éro p't'ête un jour em place din ch'Panthéon. Pour avoèr seuver ech bèle langue lò. Comme ches quat gins mis ièr, pour avoèr seuver des gins i o soéçante-dis ins.

Boinne jornée à tertous.

mercredi 27 mai 2015

Coèr deus

Coèr deus pages à lire chu min blog pour arriver à dis-mile ed vues edpi ech début dech blog.

Qui sro ech lecteu lò ?

Et d'ò ? Ed Tanzanie o Russie ? dech Luxembourg o ed Roumanie ? O d'eute pèrt ?


Ech dis-milienme, i n'éro qu'un. Din quèks minutes.

Boinne lecture à tertous.

Courir pour apprinde

I o un poayis ò ches éfants, fin ureus d'aller à chl'école, foaisoai'te à piés, i o trinte ins et p't'ête coèr achteure, deus, troés o quat kilomètes, au matin et au vèpe, pour aller à chl'école . Et i couroai'te pour i aller, fin ureus ed pouvoèr apprinde des nouvèlés coses.

Ach Burundi eq ch'étoait. In Frinche, tu magines mie ho.

Burundi, Kenya, mie surprindant qu'apré, i gaingne'te des courses à piés !

Achteure, toudi ach Burundi, à Bujumbura, ech capitale, p't'ête ach Kenya étou, ches gins i cour'te. Mais pour seuver leu pieu.

Prions.

mardi 26 mai 2015

Séverac-ech-catieu

Ch'est une tiote et bèle ville ed l'Aveyron.

Avuc un catieu, vu chin nom, qu'est fin viu, et une estacion pour ches trains.

Et des trains, i in o. Qui vont din ch'sud o din ch'nord. Mie à l'ouest o à l'est.

Mi, j'os prins ch'train à Séverac pour aller à Paris pi Anmyin.

Quanq tu pèrtes ed Séverac, tu passes à Aumont-Aubrac, pi, avant Clermont-Ferrand, chu ch'viaduc ed Garabit. Construit pèr Gustave Eiffel. Ch'est fin bieu. Ho tourne et ho pinche ; tu t'dmindes chi train vo mie tcheur. Mais i tcheut mie. L'o janmoais tcheu.

Alorss, innui, ej su in prousse quanq j'intinds un onme politique, dech Calvados, qui vut supprimer ech train lò. Ed quoé qu'i s'otchupe ? Il o seuremint janmoais prins ech train pour Séverac et vu ches bieus poaysages.

Mi, ej pinse qu'i feudroait dire qu'ech Mont Saint Michel est in Bretanne, mie in Neurmindie, vu ches méridiens.

lundi 25 mai 2015

Ech manque à gaingner

L'eute jour, ej voés un sérusyin pour m'pieu et i m'dit :

- "Tous ches ponts dech moés ed moai, ch'est un manque à gaingner pour mi."

- "Nan !" eq j'i réponds, "ch'est tous ches ins l'minme cose. Don, ch'est mie un manque à gaingner. Un manque à gaingner, ch'est quanq, pèr eximpe, i o granmint ed ches nèges et eq ches voétures pu'te mie rouler et don, ches gins mie vnir vos vir. O quanq ches trains roule'te mie et eq ches gins pu'te mie aller ouvrer."

Os avons causé d'eute cose.

Et ti, quoé eq t'in pinses ?

Boin lindi ed pintcoute.

dimanche 24 mai 2015

Brin ed Pintcoute

L'Pintcoute est une fète importante pour ches chrétiens. I m'sanne. Pour mi, ch'est important.

Mais ej vos mie, achteure, à ches messes ed Pintcoute. A pèrt chi i o un gins qu'ej connoais.

Pourquoé ?

A ches messes lò, i o granmint ed gins qui vien'te eq pour un keup et qui font du brin din chl'église : i cause'te, i acout'te mie, font des photos et des keups minme, téléphone'te avuc leu téléphone portabe.

Ch'est mie unne messe, ch'est unne foère.

Mi, ej prie. Tous ches jours.

Chi t'os tes ages innui, nu cros becs à ti.

A tertous, qu'echl'esprit saint vos aide.

samedi 23 mai 2015

Unne glinne o pondu un u

... lò.


Ech premier l'voét.


Ech deusienme l'touche.

Ech troésienme s'porléque.



Et ch'quatrienme, l'minge.

Achteure, i o rin dech bèle glinne rousse.

A pèrt quèks pleumes.

Et chin u. Ech darain.

vendredi 22 mai 2015

Min frère sait

J'os un frère, ej lé lonme min gran frère, vu eq ch'est ech premier ed mes frères, minme chi il est miu jonne eq mi, i sait tout.

Tu causes ed gardin, i sait quoé eq tu doés foaire et quoé qu'est bin pour tin gardin.

Tu causes ed ches tchurés, i t'esplique qui n'o mie un ed bin et qui feut mie les acouter.

Tu vus acater unne voéture, i t'dit quoé qu'i feut eq t'acates comme voéture.

T'os invie d'aller vir un film, i t'dit quoé qu'est bin et quoé qu'i feut surtoute mie aller vir.

Tu conduis des voétures edpi trinte-chonc ins, mais, chi il est avuc ti et eq tu conduis, i vo quanq minme t'dire kmint bin conduire.

Mais min frère n'ouvre mie. Edpi granmint ed moés. Mie qu'i l'o granmint d'argint. Nan, il truvoe mie. Ej comprinds mie pourquoé ! I sait tout.

Ho m'inpêque mie ed l'ainmer. Mais ch'est granmint malaisié.

jeudi 21 mai 2015

Unne inarite

Ch'est un nouvieu mot eq vint-deus gins connaissoai'te avant echl'article lo.

Ho vient d'un gins avuc qui j'ouvre, né in mile-nu-chint-soéçante-chonc.

Un arland.

Des keups, i vient mie ouvrer. I téléphone d'ervant-nonne, in baillant unne estchuse comme "ej pux mie vnir innui vu eq j'os des meubes qu'arrive'te à m'moaison", "ej pux mie vnir innui vu eq j'os des valises à foaire pour pèrtir edman, au vèpe", "ej pux mie vnir innui vu eq j'os un catare", "ej pux mie vnir innui vu qu'em fanme o un catare".

Nos, os i dmindons rin. Mais i vut s'esplitcher.

Edpi quèks moés, os appelons ho unne inarite.

Pour soégner, i m'sanne qu'i feudroait deus keups ed piés à chin tchu..

Arland, qu'il est, et avaricieus, erbéïeus, ertréchi, rapiamusse.

A éviter.

mercredi 20 mai 2015

Foaire plaisi est unne berlure

Foaire plaisi, tu l'sais, est min plaisi. Un ed mes plaisis.

Mais in vrai ?

Tu foais plaisi quanq tu voés eq l'eute est ureus de quoé t'os foait pour li ; i sourit, i t'ermerchie in te l'disant, o in té l'écrivant.

Tu foais plaisi quanq tu pinses eq l'eute est ureus de quoé t'os foait pour li. Mais djo, ho t'foait un molet moinns plaisi.

Etpi un jour, tu t'dis qu'ho sert à rin ed foaire plaisi, o d'vouloèr foaire plaisi. P't'ête minme eq tu bailles dech brin à tertous. P't'ête eq ches gins i rient ed ti din leu guernon.

Alorss, tu t'dis eq tu vos arter.

Tu vos arter d'invoéïer des keups des cartes postales.
Tu vos arter ed foaire des tiots cadieus qui veu'te p't'ête mie gran cose mais qui dvoai'te foaire plaisi un molet.
Tu vos arter ed dire un tiot mot o ed foaire unne tiote cacouille qui pourroait foair rire.

Tu vos arter. Tout.

mardi 19 mai 2015

Unne boutelle d'ieu

Din ch'train, l'eute jour au vèpe, unne jonne fille d'inviron vint ins prind unne boutelle d'ieu qu'ale o din chin sac à mans.

I foaisoait keud et bieu.

- "Ale vo bir un keud", eq je m'dis.

Bin nan ! Ale met ech boutelle à sn'ereille.

- "Ch'est mie un téléphone portabe", eq j'i dis.

Ale o mie ri. Donmage !

lundi 18 mai 2015

Inter mes tchuisses

... o inter mes gambes, il o passé
Bébèr,
Kintin,
Natole,
l'eute eq j'os oblié chin nom,
ech frère d'unne boinne conmarade,
ech tiot Tatave,
min papar, eq j'os oblié ech nom ed chin père,
un onme qu'avoait unne gambe ed bo,
un bieu noèrt, droét comme un i,
un inglés ed sése ins.

I n'o un qu'ej su resté sét moés avuc li.

Qu'ale dit, l'jonne fanme.

Et achteure !
Kmint savoèr chi ale ainme, o mie, echt'onme qu'est lò ?

Boaisier, boaisier ! Qui qu'est boaisié, pour définir ?

dimanche 17 mai 2015

A ti eq min frère ainme

... et qu'est m'bèle soeur.

Ej t'os téléphoné ièr, pour prinde ed tes nouvèles. Ej sais bin eq t'os granmint ed mau. Mais ej sais étou eq t'ainmes qu'os téléphononche pour causer ed tout, mais mie ed tes maus.

Alorss, ièr, ej t'os téléphoné. I avoait troés o quat smangnes qu'ej t'avoais ieu. Mie ieu, mais vu, in vrai. Edpi, j'avoais ed tes nouvèles, pèr em mère, pèr min fiu o pèr un frère.

Feut étou qu'ej fuche honnête avuc ti : j'appréhinde ed téléphoner.

Tous ches jours, ej t'invoée un tiot message pèr ech téléphone portabe.

Ièr, ej t'os téléphoné.

Tu braiyoais. Ech keup chi, t'os toudi du mau chi t'os mie ed morphine, et tu croés mie eq tu vos vive coèr granmint ed tans. Ej pux mie dire ech contraire, minme chi j'ainmeroais.

Quanq ej t'avoais vu in avri, tu m'avoais dit eq tu vouloais mie souffrir. Ej sais eq t'os truvoé kmint foaire pour mie souffrir. Ej té foais fiate : tu souffriro mie granmint ed tans.

Ièr, tu braiyoais. Etou vu eq tu vux eq tin onme, min frère, fuche mie tout seu quanq tu pèrtiros. Tu nos l'os dmindé, à mi et mes eutes frères. Mais minme chi tu m'l'avoais mie dmindé, j'éroais mie laicié min frère tout seu. Fuche in seur ; janmoais i sro tout seu.

Tu braiyoais. Dech keup, ej t'os mie causé granmint. Ej t'os foais un bec. Ech darain ? P't'ête ! Dech keup, mie étou j'os invie ed braire achteure.

Innui, ej vos aller à l'messe. Feut vraimint qu'ej voèche à l'messe innui ! Minme chi tous ches matins, ej dis unne prière. Pour ti, et pour d'eutes. Mais jé kminche pèr ti.

Adé !

samedi 16 mai 2015

Irkoutsk

Mie aisié à prononcer ! Irkoutsk. T'os qu'o dire "i rcourt" et mette apré "qse".

- "Mais quoé qu'il o à nos causer ed Russie, l'eute keup avuc chin vetemint , o ed ches villes dech poaiyis lo ?" qu'os vos disez p't'ête.

Edpi un in, ej su membe, din m'tète, dech pèrti communisse frinchais. Alorss, j'os ech droét ed vos causer d'un poaiyis communisse. Béto, ej sro p't'ête ech président dech pèrti, vu qu'os sonmes mie granmint.

Ch'est seur, j'éroais pu étou vos causer, pèr eximpe, ed Ma'anshan, in Chine, eute poaiyis communisse, ville eq mie granmint ed monde connoait, in Frinche, mais o i o miu d'un millon ed gins qui vi'te. Don, respect.

Lo, ej vos cause d'Irkoutsk, ville près dech lac Baïkal.

Prindez unne carte dech monde.

Pour aller à Irkoutsk edpi Moscou, i o un train. Sapré train !

I pèrt ed Moscow et vo à Vladivostok. Nu-mile-deus-chint-quater-vint-uit kilomètes. Et ch'train est mie un train qui roule fin rade. Irkoutsk est à un molet miu dech mitan, chonc-mile-chint-quater-vint-un kilomètes.

Magine ech voèyage ! Quater-vint-sét eures ed train pour arriver à Irkoutsk ! Quat jours. Ureusemint eq tu pux dormir din ch'train. I o minme des ridieus à ches ferntes.

Aprè, tu visites ech ville, et feut rintrer. A Moscou, pi, in principe, din tin vrai poaiyis. Ho, h'est bin in Russie : i pinse'te à t'rinvoèyer din tin poaiyis.

Et quanq tu voèyages comme ho, tu foais granmint ed bèlés photos eq tu pourros moutrer à ches gins apré.

Un jour, ej vos causero p't'ête ed Cisnes, au Chili. P't'ête !

In attindant, mi, ej pinse eq quanq t'es à Irkoutsk, tu pux in profiter, dech keup lo, pour aller, et rvnir, à Vladivostok. T'os janmoais étè chi près.

Bec à tertous, et à ches voèyageus.

vendredi 15 mai 2015

Ech tchinze dech moés ed moai

Unne fanme est née ech sét dech moés ed moai. Ech fille Ninon, j'in os l'eute jour, est née ech onze, et chin nveu a ches ages innui, ech tchinze dech moés ed moai..

El date del fanme et ed chin nveu baille unne moèyenne ed onze.

Comme l'date del tiote Ninon.

Is éront qu'o foaire un cros gatieu l'onze.

Bec à tertous, et à ch'tiot qu'o ches ages innnui.

jeudi 14 mai 2015

Vir Fifi

Fifi Brindassier, avuc ches couettes, à ch'télé ? Eq ches moinss ed trinte enn pu'te connoaite.

Nan ! Fifi, Fidel Castro.

Not présidint est fiér d'avoèr rincontrer echte smangne Fidel Castro, fiér comme un éfant ed sis ins put ête fiér d'avoèr unne image à chl'école chi il o bin apprins ches lçons.

Vouloèr vir Fidel Castro achteure, ch'est, i m'sanne comme chi un roé ed Tataouïne-ches-mers vouloait vir , achteure, Jacques Chirac, et mie not présidint. Quoé que !

mercredi 13 mai 2015

Naîte ech onze dech moés ed moai

Ho doét ête bin !

Vu ches gins qu'ej connoais !

Ech canteu Renaud, qu'o ieu soéçante-troés ins lindi,
Min jonne fiu, qu'ainme bin ech canteu Renaud, mais qui n'o eq dis-sét ins,

Et l'tiote Ninon. Qui connoait rin, à pèrt boère ech lait dech mère. Ale o deus jours. Qu'ale fuche ureuse, et ches pèrints étou.

Dire eq mi ej pourroais ête taïon ! Min reuve.

mardi 12 mai 2015

Frinco

Tu connoais ? Ech dictateu espagnol ach pouvoèr, malureusemint, inter mile-nu-chint-trinte-nu et mile-nu-chint-soéçante-tchinze.

- "Pux-tu crier "brin à Frinco" ?" eq ches gins s'amusoai'te à pèrier. 
Et des gins l'ont foait. Avuc corage. In montaingne, lo o i o mie un tchyin. Quanq minme, ches montaingnes étoai'te espagnoles, mie italiennes.

Mais ch'est mie dech Frinco lo qu'ej vouloais causer.

L'étè vo arriver. Feut i croère. Et avuc li, ches festivals.

Pèrmi eux, in Frinche, i o ches Frincofolies, avuc unne crosse pinsée pour Jean Louis Foultchier, edpi  mile-nu-chint-quater-vint-chonc, et un nouvieu qui s'lonme ches Frincogourmandes.

Ach darain lo, t'os étou del musique, ch'est seur, mais surtoute, tu pux minger du boin pan avuc del vianne, du bure, des cornichons, et in buvant du boin keup ed rouve. Tout est ed fin boinne qualité. Ch'est pour o qu'i s'lonme Frincogourmandes. Qu'i pèroait.

Feut qu'i foaiche bieu. Et ho, i pèroait ch'est mie toudi comme ho !

lundi 11 mai 2015

Min nveu ech cadoreus

J'os un nveu, fiu ed min bieu-frère qu'écrit des lives et court granmint - ej dvroais écrire qui court granmint, vu qu'il o un blog o i cause eq d'ho, o fin souvint, et qui vut écrire des lives - qu'est vnu nos vir ed verdi à diminche.

Min nveu vut ête cadoreus edpi quat ins. Quat ins à attinde. Et achteure, il apprind pour ête cadoreus.

Mie aisié !

Feut savoèr causer inglés, feut foaire du sport, feut apprinde ches loés et granmint d'eutes coses.

Il o ches concours ech lindi lo et ch'mardi qui vient.

Ej sro granmint ureus qu'i réussiche.

Mais min nveu o un cros problinme : i foait chonc-chint kilomètes in voèture, et deus jours apré, i sait mie qué voèture ch'étoait. Pour ête cadoreus, ch'est un problinme. Qu'i m'sanne !

Boinne canche à li. I rvient quanq i vut.

Bec à ti chi t'os tes ages innui.

dimanche 10 mai 2015

POCCNR

Innui, j'os mis un vetemint avuc écrit dsu POCCNR.

I t'sanne qu'ho vut rin dire ! In vrai, ches deus darainés lettes sont à l'invers pèr rapport à un axe vertical, mais ej pux mie l'écrire avuc unne machine frinchaise.

Mais, ej pux avuc internet : Россия

Qué bieu vetemint, avuc étou un aigle dsu. Un aigle à deus tètes.

Pour mette un vetemint comme ho, feut qu'i foaiche bieu. Et innui, ch'est ech premier jour ed l'innée o i foait vraimint bieu.

Chi j'os bin comprins, POCCNR est ch'nom d'un poaiyis o ièr, i avoait unne fin bèle fète.Qu'i di'te !

Crosse pinsée pour ches gins qu'i vi'te din ch'poaiyis lo.

samedi 9 mai 2015

Lo o ech roé vo à piés

Ch'est des mots eq min bieu-père disoait pour causer d'un indroét o minme ches roés, ches présidints vont tout seu.

Qué bèle espression !

Et qué boin indroét !

Un indroét o tu pux foaire tout ech que tu vux, picier o vuidier t'panche, bin seur, mais étou buser o dormir un tiot molet. T'es tout seu, fin trantchille.

Mais feut l'laicier prope. Pour quanq un eute roé i viendro, apré ti.

Crosse pinsée pour min bieu-père. Et min père.

vendredi 8 mai 2015

Ech chintiènme

... qui manque.

Ej t'os causé i o quèks jours dech corde ed chonc mètes eq os avons acatée.

Ch'est pour eq min fiu ch'intrainne à grimper.

Edpi, il o foait un concours, ed grimper ed corde ed chonc mètes, avuc ches bros mais chin ches gambes, minme chi os i keupons mie ches gambes. Et il o été deuxienme.

A un chintienme ed sgondes dech premier. Ch'est bieu !

Tu pux, comme mi, té dminder chi ches gins qui mesure'te ches tans appui'te toudi in minme tans, o chi des keups, i o miu d'un chintienme ed sgondes ed différinche.

T'os comprins ?!

Feut ête bieu jueu. Comme min fiu.

jeudi 7 mai 2015

Ach beu d'em tcheue

... i o ieu
Dédèle,
Fifine,
ech fanme à ch'gins Doère,
unne fanme qui m'o keuté chincante euros,
unne fille qui m'o baillé unne blénno,
unne eute qu'est rpèrtie avuc emn argint quanq ej dormoais,
Gertrude , in visite in Frinche,
unne ed chint kilos qui ouvroait din un abattoèr à tuer ches bus,
unne qui mé dminde achteure deus-chint-soéçante euros pèr moés pour not fiu,
unne eq chin onme trompoait, echl'enfoèré.

Qu'i dit, echt'onme

Et apré ?!

Conte, chi os pouvons lonmer ho comme ho, à suive. Din quèks jours.

mercredi 6 mai 2015

Echl'ernouvieu

Edpi ech vint-et-un marche, os sonmes à chl'ernouvieu. Ech vint-et-un join, ho sro l'étè, ches bieus jours, in principe.

T'os ainmé, o mie, ech concours ed photos chu l'ieu. Eh bin ! Achteure, ej t'in propose chu chl'ernouvieu.

Qué photo erprésinte l'miu, pour ti, echl'ernouvieu ?

Unne

 Deus

Troés

Quat

Chonc
 

Sis

Coèr un keup, i o rin à gaingner. Pierre ed Coubertin disoait qu'ech pu important , ch'est ed pèrticiper. Alorss, pèrticipe. Coési un nombe et écrit lé din ches commintères.

Merchi.

Bec à ti.

mardi 5 mai 2015

Sis-chint-quater-vint-tchinze kilomètes

... in mèrche arriére.

L'eute smangne, ej prinds ch'train, mais pour foaire un gran voéyage. Edpi ech estacion à ches betraves, à Chaulnes.

J'avoais un billet. Ej grimpe din ch'train, m'assis, et ch'train pèrt.

In mèrche arriére. Qu'i pèrt ech train.

Sis-chint-quater-vint-tchinze kilomètes in mèrche arrière qu'il o foait. Un bieu-frère m'o dit qu'ech train dvoait avoèr des rétroviseus. P't'ête bin ! Os avons mie ieu d'accidint.

In vrai, vu qu'ej su bin arrivé ou j'voulaois, ech train o mie roulé in mèrche arrière.

D'un keup, jé m'dis que p't'ête qu'il o roulé din ch'boin sin, mais eq ches sélètes ndan ont étè mis à l'invers. Par qué nikdouille ?

Ech dinger, quanq t'es mie din ch'boin sin ed mèrche, est eq tu pux oblier ed deschinde in estacion.

lundi 4 mai 2015

M'balonchoère viusit bin

In deus-mile-deus, in étè, j'os construit unne balonchoère in bo. Pour ems éfants, mes nveus et nièces et eutes galibiés qui varoai'te.

J'avoais invie eq ches éfants peuche'te coèr in foaire quanq i éroai'te vint à trinte ins, et minme miu.

J'os don mie unne heuteur ed quat mètes pour aotcher ches balonchoères, annieus et ch'corde.











J'os simplemint posé ches piés dech balonchoère pèr tère, din chl'herbe. I o trése ins.


Vu qu'ej su in vagances, j'os rbéïé ches piés pour vir kmint qu'is étoai'te achteure. I n'o un qu'est un molet pori. Chu sét o uit chintimètes. In trése ins !


Em balonchoère vo coèr tnir quèks innées. Qu'i m'sanne.

samedi 2 mai 2015

Jou eq tu vos

Ej sins qu'ej vos foaire eds ureuses !

Unne fanme cause din un téléphone.

Ale mèrche, ale cause.

Ale mèrche, ale cause, ale mèrche, ale cause, pi d'un keup, ale dit :
- "Brin ! ej su mie pèrtie o jé dvoais aller."

Ah ! unne fanme qui cause !

Cros bec à ches fanmes.

vendredi 1 mai 2015

Ech moés ed moai et ches ponts

Os i sonmes, à ch'moés ed moai. Avuc tous ches jours chin ouvrer qui s'sui'te.

Deus-mile-tchinze, boinne innée, qu'os pouvons dire o écrire. Premier et uit moai, echl'Ascencion pi l'Pintcoute, ho foait cht'innée quat jours chin ouvrer in miu ed ches sinmdi et diminche.

Et deus-mile-sèse ?

Innée bissète ! Dech keup, ches dates sont déplatchées ed deus jours apré ech vint-nu févrié et nan un comme ches eutes innées. Cartchule bin : ches premier et uit moai sront des diminches. Ech judi ed l'Ascencion sro toudi un judi, et ch'lindi ed Pintcoute, un lindi. Mais li est mie toudi in moai. In deus-mile-sèse, il le sro coèr.

Profitons don bin ed deus-mile-tchinze.