Os sonmes libe ed nos esprimer.

Sét janvié deus-mile-tchinze.
Din min poaiyis, os sonmes libe d'écrire, ed dessiner, ed pinser et d'causer ed quoé qu'os voulons, quanq os voulons. Os sonmes libe ed nos esprimer.
Ej préfère moérir dbout qué d'vive à gron.

dimanche 24 juin 2018

Un noèrt arrive

... in Frinche.

Echt'onme arrive in avion, in ayant poaiyé chin billet, et avuc un passeport.

Don, tu t'dis eq tout vo bin.

O bin eq cho granmint miu eq ches migrants qui vien'te per ches mers et chin papiers.

Eh bin nan !

- "Jou qu'os avez edl'argint pour vive in Frinche ?" qu'i li dminde ech douénié.

- "Bin ouais !" qu'il i répond echt'onme, "j'o troés chint euros."

- "Os pouvez mie passer, i vos in feut mille." qu'i dit adon ech mawais fonctionnaire.

- "Acoutez !" qu'i dit ech noèr, "j'étoais tchuré in Frinche durant troés innées, ej su pèrti i o un in din min poaiyis, et achteure, ej viens troés smangnes vir éms amis. Don, j'o mie ed problinme d'argint."

Ech mawais o appelé chin chef, et ch'tchuré o ieu l'droét ed passer.

Vu eq ch'est li qu'i m'o conté tout cho.

jeudi 21 juin 2018

Sherbius

... (et mi).

Ch'est ch'tite d'un live ed Toéne Bello eq j'o acaté i o quèks smangnes, et qu'ej su in route à lire.

Chi j'vos in cause innui, ch'est eq j'ainme bin, minme chi, achteure, j'o mie défini del lire.

Sherbius, ch'est ch'nom d'un onme qu'est étou d'eutes onmes !!!

Mi, din ch'tite, ch'est poin mi qui vos écris ech blog, mais ch'est ech pchitchate qui soégne, o vut soégner, Sherbius.

Don, innui, ej vos conseille ed lire ech live-lò, ed aprè, d'ém dire quoé qu'os in avez pensé.

Boinne jornée à tertous.

mercredi 20 juin 2018

In join in Russie

I pèroait qu'in join, granmint ed gins vont Russie.

Adon, j'avoais invie ed foaire conme eux.

I o un in !

Et ch'est vrai eq ch'est bieu.

Rbéïez !













Minme chi os ainmez mie ech fotbal?

Mais pour i aller, feut chi prinde granmint ed tans à l'avinche.

Boinne jornée.

Un jour, ej vos contero un ivèr in Russie.

mardi 19 juin 2018

Quanq os sonmes riches

Unne gin riche, quanq ale vo amon un pauve, o un moinss riche, ale s'moque.

Nan ! In vrai, ale s'moque mie, mais des keups, ale ne s'rind mie compte ed quoé qu'ale dit !

Minme chi ale vut ête régalante avuc ech pauve.

Per eximpe, un riche et un pauve fouft'te insanne et dvise'te ; Ch'riche dit à l'eute :

- "Tu dvroais acater cho, et cho, et cho pour bin foufter."

Pi :

- "L'eute moés, avuc m'fanme et ems éfants, os sonmes allés unne smangne in vagances à ches nèges, in Russie. Ch'étoait fin bin !

Tu pourroais foaire cho un keup avuc t'fanme ?!"

Et l'eute, i répond mie. Vu eq tertous ches moés, i cartchule, chintinme per chintinme, quoé qu'il o coèr conme argint pour acater à minger.

Aprè, din l'vie, i o des gins qui n'sont mie pauves, mais qui dépinse'te granmint trop. Cho rviend à dire qu'is sont conme des pauves.

lundi 18 juin 2018

Min tiot scret

Os vos dmindez p't'ête kmint qu'ej foais pour écrire in picard, quanq i o miu ed chonc innées, j'ainmoais ech picard mais ne l'causoais mie.

Ch'est mes pèrints qui m'ont baillé l'invie : in m'offrant un fin tiot live qui s'intitule "ech picard ed poke".

Ches diminsions : un chintimète de heut chu dis ed lèrgue et tchinze ed long.

I tient din unne poke.

Don pour écrire, j'utilise ech tiot live, et bin seur, ech dictionnaire ed ches diseus. Site qu'os avez à man droéte ed min blog.

Allez vir, et continuez d'apprinde ech picard. Et d'ainmer.

dimanche 17 juin 2018

Dvisons dech fotbal

Ches jornaleus sont, conme ches innées, is passe'te, et is cange'te.

I o quèks innées, quanq un jornaleu causoait d'unne rinconte ed fotbal, i disoait, per eximpe :

- "Ches deus étchipes s'sont djò rincontrés trèse keups, et l'étchipe ed ches Berzouilloins* o gaingné sèt keups, adon eq l'étchipe ed ches Merzaillannoés* n'o gaingné eq deus keups. Don, ches Berzouilloins sont ches favoris."

Ièr, ech jornaleu disoait :

- "I o unne étchipe qui veut, dech verbe valoér, un millar, et l'eute, quarante-sis millons."

Prions, innui, pour qu'ech fotbal érdevienche un ju.

Merchi.

Boin diminche, et si os un père, boinne fète à vos.

* J'espère eq ches Berzouilloins* et ches Merzaillannoés* n'm'in voudront mie d'avir causé d'eux in eximpe.

samedi 16 juin 2018

Pour truvoer un ouvrage

..., il est souvint dminder d'avir ech baccalauréat.

Et din quèk jours, ches épruves dech baccalauréat kminche'te.

Mais à soéçante-et-onze ins, jou qu'ed réussir, infin, d'avir ech baccalauréat vo servir à obtenir un ouvrage ?

A buser.

Os avez quat eures.

Boinne canche à tertous.

vendredi 15 juin 2018

Is sront toudi conme cho

Ches pauves, tu pux toudi els aidier, is sront toudi pauves.

Ch'est un vrai problinme.

mercredi 13 juin 2018

Un abe o tcheu

Cho s'passe in Loère-Atlintike, à Bouèye, tiot village inter Nintes et ches mers.

Din ch'village-lò, quanq t'arrives ed Nintes, tu voés un cros abe, un pin parasol. Tu pux étou l'vir quanq tu rpèrtes ed Bouèye à Nintes, mais cho sert à rin.

Ch'est bin commode quanq t'arrives : tu voés cht'abe, tu sais eq t'arrives à Bouèye. In vnant ed Nintes.

Infin ! Tu voéyoais cht'abe, et tu savoais eq t'arrivoais à Bouèye.

Vu qu'il o plu granmint edpi quèks smangnes, cht'abe o tcheu. Et s'est berzillé.

Qué malur !

Qué malur pour ches gins qui n'séront pu qu'is sont arrivés à Bouèye, quanq is vienne'te ed Nintes !

Mais étou, qué malur pour m'fanme et s'famille à qui appèrtnoait cht'abe, abe qu'os voéyoète chu ches boinnés boutelles ed muscadet dech vititchulteu d'achteure.

Os l'voérez p't'ête toudi chu ches boutelles, mais pu din ches cans.

Donmage !

I o pu qu'à bir un tiot keup à s'mémoère. Tiot keup ed muscadet.

Ch'est mie souvint qu'ej mets eds articles aprè-nonne, mais lò, i avoait urginche. Ch'est conme cho qu'os rconnoaissons un boin jornaleu.

Jade

Os in connoaissez, vos, des filles qui s'lonme'te Jade ?

Mi, j'o ieu l'canche d'ouvrer, i o troés ins, avuc unne jonne qui trachoait à gaingner un molet d'argint in étè, pour pouvoèr, aprè, paoiyer sn'école.

Eh bin ! Ièr, j'o pensé à ale, vu qu'ale est pertie, edpi deus ins, in Corée-dech-Sud.

Adon ! Ièr, ale o du vive unne saprée jornée.

Chi ale lit min blog, tiot bec à Jade.