Os sonmes libe ed nos esprimer.

Sét janvié deus-mile-tchinze.
Din min poaiyis, os sonmes libes d'écrire, ed dessiner, ed pinser et d'causer ed quoé qu'os voulons, quanq os voulons. Os sonmes libe ed nos esprimer.
Ej préfère moérir dbout qué d'vive à gron.

Vint-uit septimbe deus-mile-dis-uit.
Ej minge del vianne et soutiens ches bouchers et ches abattoèrs.

mardi 25 juin 2024

Fièr d'ête frinchoés

 I o quèks jours, un jueu ed fotbal o dit :

- "j'espère qu'ech sét dech moés ed juillet, os serons coèr fièrs d'ête frinchoés."

Mi, ej croeyoais eq ches jueus ed fotbal, is avoai'te toutes leus tchalités et leu gingin din leus piés ! 

I sanne eq des keups, cho fuche mie vrai.

Mais pour ête fièr ech sét, feudro djò gaingner au vèpe. 

Boinne jornée.

samedi 22 juin 2024

Chatchun fro un effort

Unne jonne mère , qui vo béto désespoérer chi cho continue conme cho, dit à chin fiu ed trinte-et-un moés :

- "Min fiu (eq j'ainme, qu'ale dit mie mais qu'ej suppose), mi, j'ainmeroais eq tu m'causes gintimint. Tu vos foaire un effort ?"

Mais ch'est poin l'ure. 

Ech tiot i répond :

- "Mman, mi, ej voudroais minger et aprè, foaire un effort."

Chake cose à l'boinne ure et tout iro miu.

Boinne jornée.

vendredi 21 juin 2024

Combin qu'i feut d'l

... ?

Mi qui sus un cros fascisse, un jour dò eq j'étoais fin rmonté, au vèpe o au mitan del nuit, j'os ieu invie d'écrire quèk cose chu ches murs d'em ville. Mais j'avoais min bros ed berziller et ej pouvoais mie écrire.

D'un keup arrive unne gin, adon j'i dminde ed l'aide pour écrire am'plache, "à mort à ches noèrts et ches bonioles".

I répond, avuc un acchint d'afritchin :
- "Boniole ! Jou qu'i feut un l o deus ?"

Grin merchi achl'espaniol - ej croés - qui m'o conté cho i o eds innées.

mardi 18 juin 2024

Ech Boin, ech Mawais et ech Niacoés

Cho rsanne à ch'tite d'un boin film, mais ch'est mie du cinéma.

I avoait un keup, unne gin qui sannoait aimabe, unne eute mawaise et unne daraine, mitan nikdouille, mitan niacoés.

Ech boin dminde à ch'mawais :
- "Kmint jou eq tu vos foaire chi tu dviens ech shérif del ville ? T'os jonmoais étè shérif d'unne ville !"

L'eute i répond qui sait foaire. Rin ed puss.

Pi, ch'boin pose unne tchestion à l'eute, ch'mitan nikdouille, mitan niacoés :
- " T'os granmint d'idées pour améliorer no'ville, mais tu sais mie cartchuler ; qui vo poaiyer ?"

Et l'eute d'i réponde :
- "T'intchiète mie ! Os dminderons à ches riches et à ches crosses boutikes del ville."

- "Et is accepteront ?"

- "Seuremint !"

Après cho, i n'in restero qu'un ; éltchel ?

lundi 17 juin 2024

Pompom et ches bruches

I avoait un keup un jonne, lonmé Pompom, qu'avoait granmint ed corage. 

Chin nom ed famille, Vireudlo, vnoait ed ches origines in Polone. Ches rataïons, qu'avoai'te pour vrai nom Wireudlowski, étoai'te arrivés in Frinche, din no'bèle région qu'est l'Picardie, i o alintour ed quater-vint ins. Pour ouvrer pi vive.

Et ch'jonne, corageus et fort conme l'ont étè ches rataïons, ches taïons et ches pérints, avoait voulu ouvrer. Et il avoait truvoé. 

L'étoait fin ureus.

Echl'interprinse lò dò qu'il ouvroait fabritchoait des bruches pour ches tchyins, ches cots et ches cavieus, o pèr néttier, ches coeuchies pèr eximpe, edpi eds innées. Echt'onme qu'avoait créé chl'interprinze, Msieur Elclinche conme tertout el lonmoait, étoait coèr in vie, mais achteure, ch'est s'fille qu'étoait l'responsabe.
 
Pompom, des keups, i reuvoait qu'i pourroait dvenir un jour ch'dirigeu dechl'interprinze qu'il ainmoait granmint. Et il avoait granmint eds idées ; i vouloait tout brucher et nettier, avuc eds nouvèles manicraques.

Et quanq i pouvoait, i bruchoait. Toute.

Un jour, des gins i ont dit :
- "Pompom ! T'os ed bèlés dints blankes ! Tertout els o vu ! Otchupe t'in ! Bruche les dis à chint keups pèr jour chi tu vux, mais arte ed nos brucher no'dos din un sins pi din l'eute !"

Pompom, un molet déchu mais toudi corageus, o décidé ed continuer, mais seulement à nettier ches villes et ches villages ed Frinche. Il o pèrti, et pèrtoute dò qu'il arrivoait, i disoait :
- "Bojour ! Ej sus Pompom ! Jou qu'os voulez qu'ej nettiche et bruche dvant vo'moaison ? Ej pux foaire eq toute fuche blanke conme mes dints."

Des gins i ont dit ouais. Adon Pompom o reuvé qu'un jour, infin, l'fille de Msieur Elclinche froait ed li ch'dirigeu dechl'interprinze.

Innui, ej vouloais vos mette un conte ; j'os hésité inter chtol-lò et un qu'o pour tite "Ech leu et ches ainnieus". Falloait qu'ej coésiche : i n'o un qu'est puss régalant.

dimanche 16 juin 2024

Adé l'Urope

Din quèks smangnes, l'Frinche vo tchitter l'Urope - politike et économike - et rdvenir l'Frinche. Ah ! Qu'os allons ête miu !

Os allons ête conme ches inglés, mais, pour nos, chin roé, trantchilles, inter frinchoés et frinchoéses.

Maginez ! 

Ches fins boins jueus, pèr eximpe ed fotbal, is jueront in Frinche. Et os érons casi pu ed jueus qui vienche'te dech Luchimbour o d'Indorre.

Ches onmes et ches fanmes politikes qu'ouvroai'te à Strasbeur o in Bergike à Brussel, is resteront in Frinche. Cho fro granmint d'économies, et os érons dzoin d'eux et d'eutes gins pour foaire, pèr eximpe, douénier.
Feut savoèr qu'os avons deus-mile-nu-chint-trèse kilomètes ed frontière avuc uit poaiyis ; l'Espane (sis-chint-vint-troés), chl'Italie (chonc-chint-tchinze), el Suiche (chonc-chint-soéçante-trèse), ech Luchimbour (soéçante-trèse),... et Monaco (quat).
I vo don falloèr granmint ed douéniers ; inter dis-mile et chint-mile. L'in feudro étou in Corse. Mais p't'ête point in Calédonie o à Mayeute.

In tchittant l'Urope, os allons don créer eds ouvrages.

I vo falloèr étou rfoaire ed bieus billets ed banke, ches frincs, qui sront des nouvieus frincs, coèr puss nouvieus eq ches eutes nouvieus frincs qu'os avoème à unne époke.

Nos impôts vont rintchérir granmint, mais cho sro pour no'poaiyis.

Nos jonnes éront pu dzoin d'apprinde à causer in inglés, allemand o italien vu qu'is resteront in Frinche. Ch'est un molet lò dò eq j'os ch'puss ed mau : j'os des nièces et tiotes-nièces qui vive'te in Allemane, unne eute qui vo ed tans in tans in Italie et, maginez !, minme in Tunisie, un cousin qui mèrche, in été, din ches montaingnes ed Frinche et d'Espane, min bieu-frère qu'ouve à Monaco. Os pourrons pu les vir o i aller.

Mais pour ch'reste, qu'os srons bin ! L'fanme ed no'présidint, ale pourro, comme chtol-lò d'un présidint qu'os avons ieu i o quater-vint-ins, coude.

Conme ch'est bieu !

Pour définir min article, feut penser étou qu'os allons minger eq des lédjumes des viannes et du pichon frinchoés ; os érons moinss ed choés, et des keups, os in érons mie pour tertous, mais cho sro frinchoés. Et nos agritchulteus, is pourront les tchutiver conme is vu'te, minme pour mette ches pestchides o bailler ches drugues à leu bétail.

Lò, 'ho sro fin boin !

Malureusemint pour mi, ej sro p't'ête pu lò pour vive cho : j'os granmint invie d'aller vive in Sibérie et rtruvoer un fin boin conmarade. Ej sro trisse ed mie vive in Frinche, mais seuchez qu'el Sibérie est fin bèle.

Boin diminche.

vendredi 14 juin 2024

Moins i o ed gins noèrts

 ... et d'arabes qui vive'te din un village, et puss t'os invie qu'i in o mie etpi qu'is tchit'te tin village. Et l'Frinche.

Qu'i sanne.

T'os jonmoais vétchu o causé avuc eux, mais tu sais.

I péroait qu'el soeur d'un cousin à un onme qui ouve avuc unne fanme qu'est l'voésine d'un conmarade à un ed tes voésins éroait intindu dire pèr unne fanme, din unne boutike, qu'un onme qui sannoait chinoés avoait voulu acater des coutieus et des tchuilléres pour minger mais eq ch'étoait p't'ête pour foaire eute cose avuc.

Quanq t'intinds cho, ch'est seur, feut del prudinche.

Eute cose ed seur : puss  i o ed vakes et ed glinnes din un village, puss i o ed cros nikdouilles et niacoés qu'ont du sabe din leu tête. Et ches arabes, ches gins noèrts et ches chinoés qui vive'te mie lò ont p't'ête granmint ed canche.

Boinne jornée.






lundi 10 juin 2024

Avoèr vu unne bèle fanme

Pour ches onmes.

Os pouvons pu dire qu'os avons croésé unne bèle fanme.

In vrai, os pourroeme l'dire, mais i feut mie. Don, os pouvons l'penser et ch'est toute.

Vivemint qu'os mourronche !


dimanche 9 juin 2024

Chin bure et chin freumage

... , l'vie est trisse.

Mais quanq i feut arter din minger, i feut !

Et ureuseumint, reste l'vianne, ed bu o d'ainnieu.

Eutes plaisis qu'i reste coèr et qu'os mingeons avuc nos ius, ches vagances in montaingne et ed bieus clitchés à foaire.

Chin oblié ech noèrt chucola.

samedi 8 juin 2024

Echl'espoèr ed gaingner

Béto ches jus olympikes à Péris. Ches jornaleus sont ureus ; is ont ed quoé causer.

Eximpe avuc l'tchestion-lò intindu granmint ed keups à des sportifs, onmes o fanmes :
- "Os espérez quoé ?" 

Et lò, maginez eq l'eute réponche "ête ch'darain" o bin, "perde" !

Nan ! Ch'est seur qu'i o des sportifs qui sai'te p't'ête qu'is ont mie granmint ed canches ed gaingner, mais quanq tu foais sportif, ch'est quanq minme avuc chl'espoèr ed gaingner.

Judi, un jornaleu o dit :
- "Quanq tu jues mie pour gaingner, tu perds."

Chlapalisse et mi, os eroème dit l'minme cose.

In politike, ch'est granmint différint : qu'is gaingne'te o qu'is perde'te, ches politichiens, onmes o fanmes, is ont toudi gaingné. I éro qu'o acouter diminche au vèpe.

Boinne jornée.

Et vivemint sectimbe !

jeudi 6 juin 2024

Is maqueront edl'erbe

- "Quanq os pourrons pu avir ed vakes din no'fin bieu dépèrtément, ej poérai ches védjanes pour qu'is vienche'te matcher chl'erbe qui pousse."

Qu'o dit un poéyisan.

Falloait i penser.

Boinne jornée. 

mardi 4 juin 2024

Deus tchilos ed frainne

I avoait un keup, un jonne onme, disons eq ch'est ch'cousin d'unne jonne fanme, qui alloait rintrer vir s'mère din chin poaiyis, l'Djuyène Frinchoése.

Pour i foaire plaisi, ech jonne déchide d'i rinmner del frainne ed châtainnes et des piles alectrikes. Din ches valises.

Mais achl'aréoport, pour pèrtir in Djuyène o eute pèrte, i o toudi des cadoreus qui contrôle'te ches valises et quoé qu'i o ndan.

Et lò, quanq is ont aperchu ch'contnu, is ont prins cht'onme pour un terrorisse. Et z'ont foait esploser ch'bagage avuc l'frainne et ches piles qu'étoai'te ndan.

Tant piss pour ch'cousin del jonne fanme, et s'pauve mère.



Ch'est du vrai.

lundi 3 juin 2024

D'eutes cornailles

Sinmdi, ej vos o écrit un article chu eds espérieinches anméritchaines qui esplitchoaient eq ches cornailles sai'te compt'ter justch'à quat.

Eh bin ! Ièr, un jornaleu  - qu'o seuremint lu min blog - causoait ed ches cornailles qui vive'te in Allemane. Eds espérieinches - allemandes, ch'keup-chi - mont'te achteure eq ches noèrts bétails sai'te compter in croéssant (vu dire l'minme cose que causer, pour ches cornailles) justch'à quat. Avuc granmint d'intrainnemint.

Ech jornaleu disoait étou eq ches moukes à mié, qui ont granmint ed gingin (des keups, granmint puss eq des gins avuc qui j'ouve !) magine'te casi s'que signifie ech nombe zéro.

Déchidémint !

Dman, os srons ch'quat dech moés ed join. Aprè cho, ches cornailles du monne attindront d'ête ch'premier juillet, pour rkmincher à compter.

Boinne jornée. 

samedi 1 juin 2024

Justch'à quat

J'apprins, din unne gazète anméritchaine ed scieinche, eq ches cornailles sai'te compter justch'à quat. 

Atincion ! Os disons mie qu'is foai'te un, deus, troés pi quat conme vos et mi. Nan ! Ch'est del scieinche, lò, et os pensez bin eq ches scieintifikes qui écrive'te chl'article del gazète, z'ont foait granmint ed saprés espérieinches pour preuver cho.

Mie croéyabe, mais vrai.

Ches scieintifikes peu'te affirmer, bin ouais, eq ches cornailles sai'te compter justch'à quat.

Mais ! Pourquoé seulemint justch'à quat ? Cho, os in savons rin. A chonc, i o quèk cose qui bloque.

Mi, minme chi ches cornailles is rest'te blotcher à quat, ej prinds ; os allons mie chipoter.

Os allez p't'ête mé dminder à quoé-jou eq cho leu sert ed compter justch'à quat. Eh bin ! Pèr eximpe, à savoèr monter eds escaïers quat pèr quat. Ch'est jusse un eximpe.

Put eq mantcher, lò est mie l'tchestion. 

Mi, ej sus fin ureus d'apprinde eq ches cornailles sai'te compter justch'à quat. Aprè, quoé qu'is in foai'te, ches cornailles, ch'est poin min problinme. Cho les rbée. Pastche, ed vos à mi, ches occasions d'ête ureus, i in o mie granmint. Toutes ches coses qu'os voéyons, qu'os lisons, qu'os intindons, ch'est ed pire in pire.

Et in puss, conme chi 'ho suffisoait mie, i pleut. Et cho kminche à bin foaire.

Adon, ches cornailles qui sai'te compter justch'à quat, ej les bénis. Et ... ah ! Bougez mie ! N'in vlò unne qui s'pose dvant m'moaison. Estchusez-mi, ej vos laice.


Qu'o écrit unne gin lonmé Alain Rémond.

I o unne gin qui m'écrit eq ches cornailles, is peu'te juer à Puichinche quat. Ej sus mie seur. Pour juer, i feut compter un pi deus pi troés pi quat. Disez-mi vot'avis.

Boin sinmdi.