Os sonmes libe ed nos esprimer.

Sét janvié deus-mile-tchinze.
Din min poaiyis, os sonmes libe d'écrire, ed dessiner, ed pinser et d'causer ed quoé qu'os voulons, quanq os voulons. Os sonmes libe ed nos esprimer.
Ej préfère moérir dbout qué d'vive à gron.

Vint-uit septimbe deus-mile-dis-uit.
Ej minge del vianne et soutiens ches bouchers et ches abattoèrs.

vendredi 16 novembre 2018

L'foère à érings ed Dièpe

... est in dinger.

A coeuse ed ches Gannes Espincers qui vont manifester ech sinmdi-lò.

Cht'innée, cho sro l'quarante-nuvienme foère. Mais chi ches gins n'peu'te mie vnir, nos voésins neurminds vont ête trisses.

Et j'les comprinds.

L'foère, ale foait vnir du monde, et rintrer ed l'argint din ches caisses del ville.

Et l'ville ed Dièpe, ale est communisse.

I n'o coèr, des communisses.Et des villes gérées per des communisses.

Et à mn'avis, din ches Gannes Espincers, i o étou des communisses.

O bin ches cousins à eux.

Cho met p't'ête ech brin din l'tète dech merre ed Dièpe.

Cho n'impêque mie qu'él foère à érings ed Dièpe est in dinger.

A suive. Lindi.


jeudi 15 novembre 2018

Ch'est pour ed vrai

Qui n'o jonmoais intindu causer dech film, à ches télévisions, qui sl'onme "Alerte à Malibu" ?

Os dvez ête mie granmint à l'ête.

Put qu'mantcher, achteure, os l'avez seuremint vu o intindu. I o l'fu edpi quèks jours, avuc malureusemeint des gins qui meur'te.

I o alerte à Malibu.

Pour ed vrai.

mercredi 14 novembre 2018

I o ed toute à Pèris

Un indien à Pèris, os avez djò vu o intindu causé ! Ch'est un film ed déchimbe mile-nu-chint-quater-vint-quatore, avuc un tiot qui s'lonme Mimi-chitchu et qu'arrive à Pèris in ayant tchitté esn Amazonie.

Sapré cangemint pour li !

Cho, ch'est don un film ; ch'est mie pour ed vrai.

Mais pour ed vrai, i o ieu :

- un tigue din Pèris.

Ch'étoait i o alintour d'un in ; l'bète s'étoait seuvée d'un chirke.

I n'o qu'ont ieu l'pu bèle freusse ed leu vie avuc cho.

Et je l'disoais, ch'étoait i o un in, in novimbe.

- un tiot lion à Pèris.

Ch'étoait lindi au vèpe. L'bète, qui sl'onmeroait Poutine (!!), o étè rtruvoé din unne voéture.

Maiq quoé eq ches gins ont din leu tète ?

Un tiot lion dviendro grind ! Et seuremint mawais !

Un lion à Pèris, pour vot gouverne, ch'est étou ch'nom d'un live.

- unne madgète à Pèris.

Ech keup-chi, ch'étoait ièr. Des gins ont vu l'madgète prinde ech métro. Un onme éroait voulu, qu'i péroait, l'inmner ach gardin ed ches Tuileries.

Mais n'o mie réussi. Qu'i sanne.

Mi, quanq ej voés toute quoé qu'i s'passe à Pèris, ej mé dminde pourquoé eq ches pèrisiens tchit'te leu ville pour pèrtir in vagances.

Surtoute eq din un molet puss ed troés moés, os leu amnons vieus, vakes, coéchons et eutes bètes.

Boinne jornée.


mardi 13 novembre 2018

El lçon dech viu

... leu ed ches mers.

Os avez suivi l'Voée du Rhum, avuc des cros et fin bieus batieus ?!

Un jonne, trinte-chonc ins, est pèrti fin rade, o mné durant sèt jours, mais l'course o duré miu ed sèt jours.

Et chti qu'o gaingné o soéçante-deus ins, foait l'course sèt keup, et n'l'o gaingné qu'un keup : lindi.

Bèle lçon ed corage, chin s'motcher dech jonne qu'est quanq minme un boin.


lundi 12 novembre 2018

T'os matché d'l'ail

Verdi, à mn'interprinze, unne collègue arrive au matin, et in m'disant bojour, ajoute :

- "T'os matché d'l'ail au matin ?"

- "Nan !" eq j'i réponds.

Mais magine un molet quoé eq j'o adon pensé !

- "Jou qu'ej pue del bouke ?"

J'o vraimint mie ainmé.

I o minme fallu qu'ej esplique et dminde discrétemint à unne eute jonne fanme qu'est fin régalante chi i avoait un problinme avuc m'bouke.

Ale m'o eq nan, mais j'pux vos dire que toute l"jornée, j'i o pensé.

Ej mé dminde chi innui, din quèks eures, ej vos mie minger d'l'ail.

Manière d'ête seur.

Boinne jornée à tertous.


dimanche 11 novembre 2018

Un sapré séruzyin

Quanq t'es douze jours à un indroét, obligé eq tu voés eds églises, et obligé qu'i o au moinss un sinmdi et un diminche.

Don, chu ches kmins ed Saint-Jacques, j'o vu eds églises, granmint, et granmint ed frunmées, malureusemint, et j'o passé un sinmdi.

Ech sinmdi au vèpe, din ch'gîte dò qu'os étoème, ech responsabe vient m'vir à dis-sèt eures chincante-nu pour m'dire qu'i o, chi ej vux, unne messe à dis-uit eures din chl'église d'à côté.

Ni unne, ni deus, fin rade, j'i vo.

Cho foait, feut l'savoèr pour comprinde, sèt jours qu'os avons kminché à mèrcher.

Ech tchuré n'est mie lò et arrive dis minutes aprè, trantchille conme Batisse.

L'messe est toute in espanol, et j'i comprinds mie grin cose.

Mais j'i su.

Ech lindman, quanq j'erkminche à pèrtir, j'o pu ed mau à min génou et à mes piés.

Adon qu'avant l'messe, j'in avoais quèks uns.

- "Quoé ch'est qu'i cho passé ?" qu'os vos dmindez p't'ête.

T'os qu'à croère !

Fin crosse pensée, innui, pour toutes ches gins mortes à l'première djère mondiale.

samedi 10 novembre 2018

Démuché ièr

Pour ech premier keup, j'o lu cho :

- "L'vie, ch'est conme unne bicyclète. I feut avincher pour n'mie perde echl'étchilibe."

Ch'est bieu, qu'ej truvoe.

I péroait eq ch'est Bébert Einstein qu'éroait dit cho.

vendredi 9 novembre 2018

Pour gaingner

... feut s'mucher.

Infin, ch'est quoé qu'is font ches mneus ed batieu qui sont pèrtis pour l'Guédlope edpi diminche. Quèks uns s'sont mucher din des ports pour laicier passer ches hernus qu'i o din ches mers achteure.

Z'ont p't'ête raison, vu que ches eutes, is ont, des keups, berzillé leu batieu.

Maginez ! Chti qui vo gaingner n'p'tête mie djò pèrti ed Saint Malo.

jeudi 8 novembre 2018

Ech nouvieu fotbal

Mardi au vèpe, os l'avez vu, i avoait unne rinconte ed fotbal inter echl'étchipe ed Napes, in Italie, et chto-lol ed Pèris.

Mi, j'o rbéîé qui juoait din chatchunne ed ches étchipes.

A Napes, i avoait un italien seulemint, et à Pèris, un frinchoés.

Unne tiote canche pour nos, i avoait un deusienme italien qui juoait, mais pour Pèris.

I o quarante ins, t'avoais seulemint un o deus jueus d'un eute poaiyis din ches étchipes.

Boinne jornée à tertous.

mercredi 7 novembre 2018

Pusieurs

Ièr, l'fanme d'un nveu o ieu un deusienme papar.

Ej su ureus.

Is avoai'te ieu unne fille i o troés ins chi ej dis mis unne berlure, et ièr, z'ont ieu un fiu.

Deus éfants, os pouvons eq cho foait pusieurs.

Bin eux, ch'est conme qu'is ont lonmé leu fiu : Pusieurs.

Tu voés mis cho tous les jours, mais ch'est eux qu'ont coési.

Pusieurs, conme tiot nom, ch'est bin conmode.

Magine !

T'os un fiu, tout seu, et t'i bailles ech tiot nom. Avec un seul fiu, tu pux quanq minme dire eq t'in os Pusieurs, minme chi t'os qu'unne bouke à norrir.

Min nveu, m'nièce et vos galibiés, fuchez ureus. Mais seuchez qu'i l'est possibe d'avir un troésienme tiot, minme chi os êtes djò pusieurs.