Os sonmes libe ed nos esprimer.

Sét janvié deus-mile-tchinze.
Din min poaiyis, os sonmes libe d'écrire, ed dessiner, ed pinser et d'causer ed quoé qu'os voulons, quanq os voulons. Os sonmes libe ed nos esprimer.
Ej préfère moérir dbout qué d'vive à gron.

vendredi 30 juin 2017

Bieu et bin

Bieu, ch'est quanq t'ainmes quoé eq tu voés.

Bin, ch'est quanq eq quoé tu foais, o vis, t'foait plaisi.

Quanq ch'est bieu et eq t'es bin, t'es fin ureus.

Chin quoé, i o miu pour vive. Et tu pux avir des rgrets.

jeudi 29 juin 2017

Feut bin déblaiyer

Din unnne ville ò rest'te quarante o chincante-mile gins, i o des coses à déblaiyer. Ch'est obligé : ches gins acat'te des coses et n'in rue'te adon d'eutes.

In Frinche, i o eds interprinzes qui prinde'te ches déchets et qui les déblaiye'te pi les sépère'te et des keups, les asi'te.

Quanq j'étoais in Sibérie, j'o mie vu eds interprinzes conme cho. Ch'est vrai étou eq j'o mie traché à in vir. Os allons mie in voéyage in Sibérie pour vir cho.


Mais un jour, os étoème in voéture pour aller à Irkoutsk, et d'un keup, drière eds abes, j'o vu, quèk cose ed blanc, cros et long. Pi un eute un molet aprè.

In rintrant amon mi uit jour aprè, j'o rbéïé chu internénet. Et ej pense eq j'o vu quoé qu'i m'sannoait.

Feut déblaiyer, is déblaiye'te. Mais is n'mette mie dsou ches tères.

mercredi 28 juin 2017

Eds os et del pieu

Lindi au vèpe, in intindant min train, j'o vu unne fanme sèke conme un fil d'acar ; Os voéyème bin ches os dsou s'pieu.

J'étoais mie capabe ed dire ches ages. Sannoait jonne, l'fille.

I o p't'ête des gins qui ainme'te cho, mais mi, j'o mie ainmé.

Pauve fanme.

Pourroait servir din eds écoles, pour eq ches éfants apprinche'te ches os ed ches stchelète. Mais pour eute cose, ch'est malureus.

mardi 27 juin 2017

Min fiu m'o oblié

Judi, min darain fiu est pèrti juer ach bastchète avuc des conmarades à li.

Verdi, esn étchipe ed bastchète préférée o gaingné ech campionnat ed Frinche. Mais min fiu n'm'o mie invoéyé ed tiot message. I m'o oblié.

Quanq i feut l'inmner quèk pèrt, i pense à mi.

Quanq il o dzoin d'argint, i pense à mi.

Mais pour un tiot message qui m'éroait foait granmint plaisi, i m'o oblié.

lundi 26 juin 2017

Pour vive ureus

... vivons mucher.

Et pour cho, os pouvez allez à Baïkalskoyé, à quèks kilomètes ach sud ed Severobaïkalsk.



Ches gins ont p't'ête del canche : ed mie vir granmint ed touristes et pouvoèr vive trantchilles.

Minme chi l'est p't'ête mie aisié ed vive à Baïkalskoyé.

dimanche 25 juin 2017

Jornée chin fanme

Ièr, j'étoais tout seu amon mi.

Em fanme étoait pèrtie timpe au matin, nu eures trinte, pour un sinmdi, ch'est timpe au matin, et est rintrée au vèpe.

J'o rin foait d'em jornée.

A pèrt m'foaire keuper les cavieus pour ête trantchille trois moés. Surprinze pour m'fanme.

Et des keups, cho foait du bin ed rin foaire. Surtoute quanq i foait keud.

Mais lò étou, cho foait du bin qu'i foaiche keud.

Boin diminche à tertous.

samedi 24 juin 2017

Il o soéçante ins

... et ouve avuc mi edpi vint-troés innées.

I vut arter d'ouvrer din deus ins. Et pour cho, il o minme kminché in ouvrant quat jours chu chonc edpi ech moés ed mars.

Judi, i m'o annonché qu'il alloait arter din quèks jours. Pour quèks moés. Et p't'ête minme pour ches deus darainés innées.

Eh ouais ! Il o apprins merkerdi qu'il avoait un mau à chin gasio. Un sapré mau !

Qué brin !

Corage min conmarade.

vendredi 23 juin 2017

Fusion ed ches régions

Edpi miu d'un in, quèks régions ed Frinche ont fusionné ; Tertout sait ho.

Fidjurez vos qu'in Auverne Rhône Alpes, i péroait qu'ech directeu dech ministère ed ches cinsiers o unne voéture qui ranmintuvoe à ches gins qu'i o ieu fusion ed l'Auverne et ed Rhône Alpes..

A l'avant del voéture, aprè chi numéro, i o soéçante-nu, conme quanq ch'étoait l'région Rhône Alpes et qu'ech ministère étoait à Lyon, din ch4rhône. Et drière, toudi aprè ech numéro, i o soéçante-troés. Conme quanq ch'étoait l'région Auverne et qu'ech ministère étoait à Clermont Ferrind.

Conme ho, ech directeu put aller pèrtoute ò i vut, il imberlificote ches gins.

jeudi 22 juin 2017

Ches technocratres tchuisine'te

Os sonmes mal pèrtis !

Vlò eq ches technocrates uropéïens vu'te nos apprinde à tchuire nos frites ; Is di'te qu'i feut mie mette ches frites deus keups din l'ole pour les foaire tchuire, vu eq cho nos froait du mau.

Unne frite qu'o été trimpée un seu keup din l'ole n'est mie tchuite, vu qu'ale est mie croustillante.

Unne boinne frite doét ête mise deus keups din l'ole. Minme chi ch'est p't'ête moinss boin pour no santé, ch'est miu pour l'minger.

Feudroait eq ches technocrates s'otchupe'te ed coses importantes. Per eximpe, jou qu'el ville ed Nintes est in Bretanne ?

mercredi 21 juin 2017

Ches jours à l'est

In Russie, j'o busé. Cho m'arrive des keups.

Ej vos esplique :

Quanq os êtes à Severobaïkal, ach nord dech lac Baïkal, mais surtoute, vu pour quoé qu'ej vux vos causer, os êtes granmint à l'est, os avez ech solé qui s'déjoutche fin timpe au matin.

Vu qu'os êtes granmint à l'est.

Mais vu qu'os êtes granmint à l'est, l'ouest est fin loin.

Ch'est pour cho qu'ech solé met granmint ed tans pour aller s'joutcher.

Chi os pensez qu'ej foais unne berlure, écrivez-mi.

A béto !


mardi 20 juin 2017

Deus tiotés filles

I o quèks moés, in tchittant min ouvrage et in allant prinde min train pour rintrer amon mi, ej voés deus tiotés filles, alintour ed chonc o sis ins, in route à danser in s'tnant pèr ches deus mans.

Is étoai'te ureuses, vu qu'is rioai'te.

J'o ieu invie ed leu foaire unne cacouille et unne surprinze in voulant danser avuc eux.

Pi, ej mé su dit :
- "leus pèrints, qui sont lò, vont m'prinde pour un mawais onme qui vut p't'ête du mau à leus tiotes. Du mau sexuel."

Adon, j'o rin foait. j'o continué à mèrcher pour aller prinde min train. Mais ej mé dis qu'achteure, minme quanq tu voudroais foaire rire, t'es, des keups, in dinger.

Qué vie ed brin !

O-jou qu'os allons ?

lundi 19 juin 2017

Pour qu'i comprinche

Unne fanme russe, qui ouvre mais n'gaingne mie granmint, s'prive pour pouvoèr poaiyer eds études à ches deus fius.

Un jour, ale vo vir achl'école ed chin premier fiu, et démuche qu'i n'i vo pu edpi quèks tans.

Au vèpe, ale attind chin fiu alintour d'unne tabe in ayant prins unne boutelle ed vodka qu'ale o acatée, vu qu'in vrai, ale boét mie d'alcool, et un verre

Chin fiu arrive.

- "Bojour min fiu ! Jou eq t'os bin ouvré ?", qu'ale i dminde.

- "Ouais !" qu'il i répond.

- "Min fiu, assis-té ! Edpi eq t'os né, t'os jonmoais étè péteus det mère conme j'o étè péteuse ed ti innui à etn école."

Et ale boét un keup ed vodka, ale qui boét jonmoais.

Et ale cause à chin fiu.

Et ale boét.

Et ale cause coèr à chin fiu.

Et ale boét coèr étou.

Et ale cause un eute keup à chin fiu.

Et ale boét et ale boét.

Et ale est seule, vu qu'ale o bu granmint ed vodka et qu'ale in boét jonmoais.

Et chin fiu s'met à braire, ed vir s'mère conme ho. Et tchitte l'pièce.

Ech lindman, et tous ches jours d'aprè, i rvo asn école.

I sanne qu'il o comprins.

dimanche 18 juin 2017

Dò qu'ej su

... et què jour qu'os sonmes ?

Ch'est quoé qu'ej m'o dmindé, timpe au matin, quanq j'o ouvert un ziu.

Feut dire qu'edpi douse jours, un keup j'étoais à Krasnoyarchk avuc quat eures ed différinche avuc amon mi, un keup din un train pour foaire mile-quat-chint-quat-vint-dis-nu kilomètes, in trinte-sis eures, et coèr un eute keup à Irkoutsk dò, lò, i avoait sis eures ed différinche avuc mon mi.

Ch'étoait fin bieu.

Alintour dech Baïkal

Din Irkoutsk
Et au matin, j'étoais din min lit, in Frinche. Eh ouais ! L'o fallu qu'ej rinte : os sonmes diminche et dman, j'ouvre.

Bec à tertous, et boinne fète à ches pères.

Etpi, votez bin.

vendredi 16 juin 2017

Jou qu'os connoaissez Dédé Valadier

... ech onme qui, achteure, o quat-vint-troés ins et qui o erlinché, i o chincante-sèt ins, l'coopérative Jonne Montaingne et ech fin boin freumage ed Laïole, in Aveyron ?

A pèrt ches gins dech dépèrtemint-lò, o del région qui s'lonmoait coèr i o dis-uit moés Nonne-Pyrénées, o coèr ches gins qui ainme'te et fabrique'te ed boins freumages in Frinche, et p't'ête in Urope, mie granmint n'connoai'te Dédé Valadier.

Qué donmage pour eux !

Qu'ej vo conte.

Un sinmdi ed déchimbe mile-nu-chint-quater-vint-quat, i feut qu'ej voéche amon Dédé Valadier pour ouvrer, vu qu'il est djò responsabe del coopérative et qu'il est malaisié à vir.

Adon, vu eq j'o mie pu l'rinconter inter un lindi et un verdi, j'i o allé un sinmdi au matin. Rindez-vos étoait prind. Ech vint-nu déchimbe qu'ej mé ranmintuvoe précisémint, vu eq min frère étoait in vagances amon mi.

Don, ej vo amon Dédé Valadier, à l'Terrisse. Min frère est avuc mi et vo m'attinde in voéture.

Ouais, mais Dédé n'est mie à s'moaison, et i tchait des nèges ! Os sonmes in déchimbe, in Aubrac.

S'fanme m'foait intrer, m'offre un ju.

I tchait des nèges, et Dédé n'est mie lò.

D'un keup, s'fanme voét qu'i o unne gin din m'voéture. J'i esplique eq ch'est min frère.

- "Qu'il rinte !"

Il rintre, pi Dédé arrive quèks tans aprè.

Ches aidjuilles dechl'orloge ont torné. Os sonmes achteure alintour ed nonne.

- "Os allez mingé avuc nos !"

Et min frère et mi avons mingé avuc Dédé et s'famille.

Qué sapré boin souvnir eq cho nos o foait, à min frère et mi !

Ej pux vos dire, os l'avez p'tête adviné, qu'ej minge quanq ej pux, dech freumage ed Laïole. Ej foais étou, quanq eq ch'est possibe dechl'alidjot.

Merchi Dédé pour tout quoé eq t'os foait pour tin bieu paoiyis qu'est echl'Aubrac.

Pour ches gins qui sont intéressés, i o achteure un live chu l'vie ed Dédé Valadier .

jeudi 15 juin 2017

Ech leu et l'berbis

Ej vux mie vos conter ech fabe ed Jean del Fontaine. Mais vo s faoire buser.

Jou qu'os êtes pour qu'i o des leus din not poaiyis ?

Os pouvez l'êtes, vu qu'os sonmmes libe.

Jou qu'os n'voulez pu minger ed vianne, vu ches animaux souffe'te quanq is sont tué din ches abattoèrs ?

Os pouvez étou, vu qu'os êtes, toudi, libe.

Jou qu'os êtes pour qu'i o des leus din not poaiyis et qu'os n'voulez pu minger ed vianne, vu ches animaux souffe'te quanq is sont tués din ches abattoèrs ?

Os pouvez mie ! Minme chi os êtes coèr libe.

Pourquoé ?

Din un abattoèr, quanq unne bète est tuée, il est possibe qu'ale souffe quèks sgondes. Mettons unne à deus minutes.

Quanq un leu arrive, o des leus arrive'te din un ho ed berbis, is tue'te quèks berbis. Et  ch'est eutés berbis qui n'sont mie tuées, is sont treumatisés pindint eds eures. Et minme des jours. A un point eq des keups, i feut adon les tuer.

Dmindez à un cinsier qu'o ches berbis qu'ont vu ech leu, i vos esplitchero cho fin bin.

Et continuez ed minger del vianne.

mercredi 14 juin 2017

Ech calimuchon malureus

Ch'est l'histoère d'un calimuchon qu'est senestre.

I n'o un chu vint-mile o un chu un millon, Ech nombe est différint slon  ches scieintifiques ! J'i pux rin.

- "Quoé eq ch'est qu'ho, un calimuchon senestre ?"  qu'os vos disez seuremint.

Et bin, ch'est conme aprè :



Pour dessiner esn'écaille, in kminchant per ech mitan, feut torner din l'eute sins eq ches adjuilles d'unne orloge. Prindons unne orloge conme eximpe, vu eq chu ches montes d'achteure, i o pu d'adjuille.

Et eq ches jonnes d'achteure n'sai'te pu quoé eq ch'est. Pan ! Din leus dints.

Ervenons à not calimuchon.

O bin, in vrai, à ches eutes, dits destres. Rbéïez in dsou à quoé cho rsanne :


Pour les dessiner in pertant dech mitan, feut torner conmes ches adjuilles d'unne orloge.

Adon, pourquoé qu'il o du malur, ech calimuchon senestre?

Vu qu'i n'o qu'un chu vint-mile o chu un millon, i l'o granmint ed mau à truvoer un eute calimuchon pour foaire l'anmour, vu qu'il feut eq cho fusse étou un calimuchon senestre.

Il o unne canche chu vint-mile o chu un millon.

Ej vos cause ed cho, vu eq j'o lu din unne gasète eq des gins din ch'monde avoai'te truvoé deus calimuchons senestres pour foaire plaisi à un eute calimuchon senestre inglés.

Eh bin ! Ej vos l'baille in mile, ches deus calimuchons truvoés ont foait l'anmour insanne. Et mie avuc echl'inglés.

Malureus ed vir ho !

lundi 12 juin 2017

Ech cinsier et chin minisse

Din ches innées mile-nu-chint-soéçante-dis, alintour ed chonc à sis-mile gins acout'te ech minisse ed l'agritchulture causer.

D'un keup, i o un cinsier qui i dit :

- "Jou qu'os allez m'dire kmint traire mes vakes ?"

Ches gins appleudisse'te granmint.

Ech minisse l'intind, buse quèks sgondes et i répond :

- "Nan ! Mais ech lait qu'est din vos bidons, ch'est mi qui l'vind."

 Ches gins appleudisse'te coèr granmint.

Pour vos aidier à comprinde, ch'étoait quanq ches minisses ed l'agritchulture ed ches différints  poaiyis ed l'Urope fixoai'te ches prix pour l'innée qui vient.

dimanche 11 juin 2017

Proverbe afritchin

Quanq tu rintes din unne ville, chi tu voés eq ches gins mèrche'te chu leu tète, mèrche'te conme eux chu et 'tète.

Ch'est conme cho eq tu comprindros et eq tu pourros leu apporter quoé eq tu sais.

samedi 10 juin 2017

Min premier pichon

I o quèks jours, j'o lu din unne gasète un article chu un pékeu ed soéçante-et-onze ins.

Echt'onme disoait :

- " Ech premier pichon ed l'innée qu'ej pêque, j'i foais un bec et l'rmet din l'ieu."

Quanq minme ! Foaire un bec à pichon ! Et pourquoé mie à unne vake qui vient ed foaire un vieu ?

Jou qu'os pouvons foaire ho avuc l'première bèle fille ed l'innée qu'os voéyons passer ? L'attraper, i foaire un bec et la laicier rpèrtir ?

jeudi 8 juin 2017

Interdit ed moérir

... amon ti.

Ch'est quoé qu'o déchidé ech mèrre dech village ed Laigneville din l'Oèse.

In vrai, ech mèrre vut manisfester conte ech manque ed séruzyins, surtoute din ches tiotés villes.

Pourquoé ?

I o quèks jours, un onme est mort amon li, à Laigneville, et i foaisoait keud. Cho put arriver qu'i foaiche keud in Picardie. Maginez quoé qu'i s'passe quanq ch'est conme ho !

Mi, ej pense qu'avant d'interdire ed moérir, i feudroait p't'ête interdire ed foaire eds éfants. O bin eq ches papars n'naiche'te mie à .Laigneville.

Quoé qu'os in pensez ?

Du mau à no'tchuir - ech darain épisode

Mes cousins, mes frères, mes taïons et mi avons vu granmint ed gins célèbes. mais étou, ed fins bèlés rincontes.

Mais après ches rincontes, quoé qu'i o ?
Et dman, quoé qu'os frons ?


Feut qu’ej vos diche : avuc mes cousins, os avons constaté qu’inter ech fotbal et ch’rugby, i avoait unne sapré différinche, chin causer ed nos ch’est seur, mais ed quoé qu’i o aprè ches rincontes : Ach fotbal, i o, in principe, din ches rincontes, mie ed keups qui foaiche'te du mau. Mais aprè, ches deus étchipes s’di’te adé et ch’in vont din leu ville. Ach rugby, ch’est seur qu’i o des keups din ches rincontes qui peuche'te foaire du mau à ches jueus. I o qu’ò vir leus djifes aprè ches rincontes. Mais lò, aprè ches rincontes, toudi, edpi eq min taïon est né in mile-nu-chint, ches jueux ed ches deus étchipes minge’te insanne. Avant ed rintrer din leus moaisons. Et nos, os truvons ho fin bieu.

Achteure, os savez qui qu’ej su, kmint qu’ej su né, in vrai, kmint eq mes taïons ont vétchu, tout quoé qu’os avons pu vir ed bieu edpi chint-tchinze ins. Adon, edman, quanq os butcherez unne balle, oronde o mie oronde, pensez à mi.

Etpi, vu eq j’i pense, jou qu’os pourroète juer in keuchons, chin keuchures à cleus ?

Seuchez qu’ej su toudi ureus ed vos vir. Pour qu’ej sorche d’emn anmoèle.

A béto !

mercredi 7 juin 2017

Ach mitan del Russie

Innui, i feut m'croère, ej vos écrit edpi l'Russie. Pour ête précis, edpi l'Sibérie.

M'fille i reste edpi octobe, et ale vo rintrer in Frinche in juillet. Don, pour aller i foaire un bec, ch'étoait achteure. O jonmoais. O in Frinche din troés smangnes.

Pour foaire simpe , os éroème pu, m'fanme et mi, attinde juillet qu'ale rinte.

Mais pour i foaire plaisi, et démucher un poaiyis qu'ej connaois mie, ch'est bin d'i ête evnu.

Vu qu'os avons granmint ed coses à vir et ed gins à rinconter, ej vos mie vos écrire granmint innui. Mais ej vos rincontrer toute din quèks jours.

Cros becs ed Russie.

mardi 6 juin 2017

Ches punmes-ed tère in montaingne

I o quèks smangnes, alintour dech vint-chonc dech moés ed moai, ach téléphone, unne fanme m'esplique qu'ale vo aller planter ches punmes-ed-tère din ches Alpes, à Heuteluce in Savoé.

Mi j'i dis, in rigolant, qu'ale doét adon les dépouiller in septimbe.

- "Nan !" qu'ale me répond, "ej les minge à pertir dech tchinze juillet."

J'o rin dis ed puss, mais à mi qui su fiu et tiot-fiu ed cinsiers qui plantoai'te granmint ed punmes-ed-tère, din l'Sonme, dépertemint ed ches roés del punme-ed-tère, feut mie foaire croére cho.

J'o rin dis, mais j'o comprins : l'fanme met ches punmes-ed-tère in tère, et deus moés aprè, ale les défique ; Ches minmes, qu'ale défique.

lundi 5 juin 2017

Ej vo vos surprinde

Kmint vos surprinde ?

In vos disant qu'ej vo écris edpi un avion qui pèrt pour Moscou.

Eh ouais ! Ch'est possibe ed foaire cho !

Conme i sro seuremint possibe ed vos écrire edpi l'Russie ches prochains jours.

Continuez de rbéïer min blog.

Ech cadieu ed min frère

I o quèks jours, un ed mes frères m'o invoéyé eds vius articles dech fanmeus Courrier Picard.

Ches articles sont in picard.

Et i n'o un qu'o étè publié avant mile-nu-chint-quater-vint-deus.

Aisié pour mi à savoèr, vu qu'il o étè écrit par min taïon, et eq li est mort avant mile-nu-chint-quater-vint-deus.

Min taïon, quanq il écrivoait in picard, s'foaisoait lonmer "ech cafouilleus", mais chin n'étoait mie un, ed cafouilleus, ch'est seur.

Esn article s'lonme "Ech laboureus pis es éfants". Cho cause ed cinsier, conme l'étoai'te mes taïons. Un jour, ej vos l'écriro chu mon blog.

Merchi min frère, becs et corage à ti.

dimanche 4 juin 2017

Prier et randonner

Jou qu'os avez djò voulu prier quanq des gins randonne'te alintour ed vos ?

Granmint malaisié.

Ech problinme, malureusemint, ch'est surtoute eq granmint ed gins n'prie'te pu. Don, peu'te randonner, chin penser à ches eutes.

Minme innui din ches églises, cho randonnero granmint. Qué malur ! Ches gins vont vnir conme quanq is vont à l'foère à vake !

Pourvu qu''edman, tout fuche boin ! Cho, ch'est unne fin tiote mais vraie prière.

Et os dvons prier étou pour ches inglés.

vendredi 2 juin 2017

I pèrtiro ed Brussels

... in deus-mile-dis-nu.

Ej vos cause dech Tour ed Frinche in bicyclète qu'i o tous ches ins in juillet, et casi toute in Frinche.

In deus-mile-dis-nu, cho fro chincante ins qu'Eddy Mersk o gaingné chin premier Tour ed Frinche.

Vu qu'il est ed Bergike, qu'aprè, i n'o coèr gaingné quat eutes, et eq ches gins conme li sont mie granmint, ches ordjanisateus dech Tour ed Frinche ont ieu invie d'i rinde honmage.

Pourquoé mie !

Conme m'dit min tiot frère eq j'ainme bin, ureusemint qu'Eddy Mersk est mie né in Australie.

A buser.

Bec à tertous, et merchi à min frère.

jeudi 1 juin 2017

Du mau à no'tchuir - echl'épisode sèt

Mi et mes taïons avons prins des keups, mais pèr des gins célèbes. Pèr eximpe, Nanard L'Uis.

Et not vie ed famille ?

Mes cousins et mes frères, ej les voés granmint, in smangne, quanq os sonmes ringés insanne din unne plache o unne anmoèle, à attinde ches merkerdis aprè-nonne o ches sinmdis et diminches pour aller à l’cour. Adon, in intindant, os causons ed fotbal o ed rugby. Ches puss vius d’inter nos cont’te ed bèlés rincontes qu’is ont vétchues, o eq leus pèrints leus ont contées.

Ah ! Ches bèlés rincontes ! Frinche Nouvèle-Zélinde, ed mile-nu-chint-quater-vint-dis-nu ! Frinche Brésil, ed mile-nu-chint-chincante-uit, avuc Kopa, Fontaine et ech jonne Edson ! Harondel Canapes, ed mile-nu-chint-soéçante-sèse, avuc ech tiot Manuel et chti qui vos écrit em vie, vu eq j’o mie ed bros ! Toulouse Toulon - à l’télé, ho baille Toulo Toulo et ho, ho m’foait rire - o Toulouse Clermont-Ferrand, alintour ed ches innées deus-mile ! Qui n’se ranmintuvoe mie ed tout ho ? Chi i in o, h’est bin donmage pour eux.

Min père, un jour à Jean Bouin, est arrivé, butché pèr Flipe Chello, din ches bros d’un tiot qui rbéïoait l’rinconte. Ech galibié o ieu invie de l’warder pour li. Mais ches pèrints dech tiot, pi ches eutes gins qui rbéïoai’te, pi aprè, ches jueus, i ont esplitché qu’i falloait l’rinde pour définir l’rinconte. Ech tiot o brai. Mais o rindu min père à ches jueus.

A suive.