Os sonmes libe ed nos esprimer.

Sét janvié deus-mile-tchinze.
Din min poaiyis, os sonmes libe d'écrire, ed dessiner, ed pinser et d'causer ed quoé qu'os voulons, quanq os voulons. Os sonmes libe ed nos esprimer.
Ej préfère moérir dbout qué d'vive à gron.

jeudi 31 décembre 2015

Dénègeuse

Unne dénègeuse, ch'est unne machine pour inlver ches nèges, quanq i in o.

Quanq ej prinds ech train, tous ches jours, j'in voée unne din unne tiote ville, chu ch'quai dech station. Etè conme ivèr.

Ho foait bin deus innées qu'ale o mie bougé, ech dénègeuse. Et ej mé dminde kmint qu'is font pour vir chi ale fonctionne coèr.

Innui, achteure, sèt degrés. Et os pouvons dire qu'edpi deus jours, i foait froéd. Avant, os avoème tchinze à dis-sèt degrés !

Ch'est quoé des nèges ?

mercredi 30 décembre 2015

Chincante nueinches ed gris

Ches gins in ont causé granmint, vu eq d'eutes gins avoai'te intindu dire eq ch'étoait bin et eq d'eutes éroai'te acaté ech live qu'étoait bin : ech live qui s'lonme "chincante nueinches ed gris", qu'ej croés.

Quanq t'intinds ho, 'rsanne achl'onme qu'o vu echl'onme qu'o vu li étou un onme qu'o vu echl'onme qu'o vu echl'ours.

Des nikdouilles qui croé'te d'eutes gins qui vu'te gaingné ed l'argint, i in o. P't'ête eq mi j'in su un étou ?

Mais pour ches gins qui voudroai'te vir chincante nueinches ed gris chin acaté ech live o vir ech film qu'o étè foait, is pu'te aller à ches mers.


In deus-mile-tchinze, conme in deus-mile-sèse o aprè.

mardi 29 décembre 2015

Tout kminche ach Beu-dech-tère

Deus-mile-tchinze est casi défini, deus-mile-sèse arrive.

Pèr ò kmincher ?

Tu vos truvoér ho drole, mais ej té propose ed kmincher pèr ech Beu-dech-tère, avuc un premier, echl'île ed Sein. Fin tiote, mais fin bèle, et avuc del'ieu pèrtoute alintor. Ch'est unne île.






Dechl'île ed Sein, apré, t'arrives ach Pointe-dech-Raz. In vrai, tu vos à Audierne, et ed lo, tu rtornes à ch'Pointe-dech-Raz pour ête din ch'boin sins del mèrche.



In allant d'ouest in est, chu ech kmin trinte-quat, ach bord ed ches mers, tu vos passer, et p't'ête t'arter, ach tiot port ed Feunteun Aod, indroét tranchille,conme Mimile.


Pi, Primelin-ech-lac.
















Tu tchittes Primelin, et té rvlo à Audierne. N'oblie mie d'i minger des boinnés landimoles bretonnes ; i sai'te foaire.



Ches moés étou passe'te ; t'os prins tin tan. Os sonmes in étè, et t'es à Penmarc'h, Kérity, pi ch'Guilvinec. Bin connu pèr ches pékeus. Ches vrais pèkeus ! Et t'in voés, des pèkeus, o de batieus ed pèke. Cros conme t'os janmoais vu !


















Tu t'artes, tu prinds des photos ; des mieules, pèr eximpe, chu ches toéts avuc leu brin, o din ches tans.


























Pi, tu t'rinvos, vers Loctudy, echl'île Tudy, différint ed Loctudy, Bénodet.

Pour définir echt'innée, Concarneau. Avant, t'es p't'ête allé à Pont-echl'abbé. des keups, tu pux vir un bel oisieu, ches piés din l'ieu.


Concarneau. A l'boinne eure ! In vrai, à vir echl'orloge, tu t'dmindes.



Din t'tète, et pour granmint ed tans, t'éros echl'image dech phare ed Penmarc'h, lunmant ches bords ed ches mers, des moaisons et unne église. Os srons in déchimbe. Din un in.


Bec à tertous, et d'avinche, boinne innée à vos.

In mèrchant, t'os vu eds églises ! Pinse à les visiter un molet. Surtoute eq deus-mile-sése est unne innée bissète !






lundi 28 décembre 2015

Quoé eq ch'est un communisse

Os in voéyons ed moinss in moinss, mais kmint les rconnoaite, ches communisses ?

Un vrai communisse, chi ech pèrti li dminde, doét ête capabe ed voir blanc quanq ch'est noèrt, et noèrt quanq ch'est in vrai blanc.

A buser.

Bec à tertous, communisses o mie.

samedi 26 décembre 2015

Ech canchon ed ches pères

 Canter chu l'musique dech Marseillaise


Allons éfants d'em famille,
Vot père est toudi bin portant !
Vos pouvez avoèr fiate in mi.
Ouvrer uit eures est mie un problinme,
Du corage, ej pourroais vos in rvinde.
Fuchez ureus qu'ej fuche in vie.
J'attinds granmint d'ête taïon
Quoé qu'os attindez pour ho,
Ete pèrint est fin régalan.


Ech refrain :
Ej viusis, mais ej su bin !
J'os coèr invie ed bonur !
Fuchons,
Fuchons,
Fuchons ureus 
Ed nos vir
Quanq ch'est possibe.

Ej vos os tertous vu naîte,
J'os souvint récué vos tchus !
J'os toudi étè lò pour vos,
Unne lçon, un ju, un tiot bec,
Unne lçon, un ju, un cros bec.
Et coèr achteure 'pouvez mé dminder.
Os kminchez à pèrtir del moaison,
Os êtes libe conme des moinieus,
Ches moinieus rint'te toudi à leu moaison.

Rvénir ach refrain


Ej viusis mais j'os coèr m'tète,
Alorss fuchez régalant !
M'prindez mi pour un tchu d'cado
Qui erbate ess otons,
Qui erbate ess otons.
Ej pourroais coèr vos in apprinde.
Min plaisi est ed vos foaire plaisi
J'os coèr invie foaire ho
A vos, vos chuchons et vos éfants.

Rvénir ach refrain

vendredi 25 décembre 2015

Noë pour tertout

Innui, ch'est Noë.

Pour tertout.

Mais i o des gins qui sont tout seu. Est quasi seur qu'is ont mie internénet pour lire min blog et qui éront mie d'ordinature din leus keuchures conme cadieu, mais ej pinse granmint à eux.

Ech tiot Jésus vouloait eq tertout fuche ureus. Boin Noë à tertout.

jeudi 24 décembre 2015

Ech retour ed Nénèrd

Ho vote ed pèrtoute edpi quèks tans.

In Frinche i o un molet miu ed uit et tchinze jours, os avoème ech droét, ech devoèr j'os invie d'écrire, ed voter pour ches elections régionales. Tertout connoait achteure ches résultats, et ches présidints ed région. Minme chi i n'o qui sront élus ech quat janvié !

Ech darain diminche, ch'étoait in Espane, coèr pour eds elections. Lò-bòs, tertout o gaingné, tertout o perdu. Ho vo ête granmint malaisié ed gouverner.

Feut mie oblier étou ches elections pour ech Miss Frinche qu'étaoi'te sinmdi au vèpe. Surtoute eq ch'est unne fille ed not région, Nord-Pas-de-Calais-Picardie, merchi à ch'régionalisation, qu'o gaingné.

Etpi, i o not Nénèrd !

Nénèrd avoait gaingné quat-chint-millon d'euros, et l'eute smangne, il o apprins qu'i dvoait les rinde. Dech keup, i vut ervénir in politique. Ho doét bin poaiyer ed foaire onme politique. O, Nénèrd o vu kmint in profiter pour rétchupérer echn'argint. Ch'est étou bin possibe.

Nénèrd est un onme qui vo, malureusemint, coèr un keup, bailler invie à des gins ed mie voter.

Boin Noë à tertous.


mercredi 23 décembre 2015

Morte à quater-vint-douze ins

Ferninde Grudet est morte sinmdi din un opital ed Nice, tiote ville dech sud del Frinche.

Ech mort d'unne fanme, o d'un onme, minme fin viu, est toudi malureus. Magine pour ches éfants, ches tiots-éfants et p't'ête minme leus éfants.

Pour Ferninde, ch'est coèr différint, ale avoait chonc-chint jonnes filles. Ches pauves ! Is doé'te braire granmint.

- "Unne fanme avuc toutes ches filles lò ! Ch'est mie possibe." eq tu t'dis.

In vrai, ouais ! Unne fanme put mie bailler vie à chonc-chint papars. T'os raison.

Mais Ferninde Grudet, ch'est eute cose. Ale étoait surtoute connue avuc ech nom ed Mdame Claude, din ches innées mile-nu-chint-soéçante, mile-nu-chint-soéçante-dis.  Et ches chonc-chint jonnes filles ouvroai'te pour ale, à foaire plaisi à ches onmes qui in vouloait, dech plaisi. Et qu'avoai'te ed l'argint pour ch'in acater.

I pèroait minme qu'un présidint anméritchin et un grand intrepreneu italien éroai'te foait appel à Ferninde.

Ech fanme lò o fini pèr ête artée pèr ches cadoreus. Et, tu vos rire, ech patronne ed ches cadoreus étoait alorss unne fanme. P't'ête pèr jalouseté ?

Infin, ej définis echl'article in vos disant qu'ech film Emmanuelle est sur Mdame Claude. Mie à vir pèr chés éfants ed moinss ed dis-uit ins.

Quanq à ch'canchon ed Gearges Brassens qui s'lonme Ferninde, ej sais mie chi ch'est de cht'Ferninde qu'ale cause. Mais i binde pour Ferninde, mie pour Lulu. I m'sanne eq Brassens o mie connu Lulu ech nantaise

Unne cose est seur : tous ches onmes nés ech vint-troés déchimbe n'sont mie aller vir Ferninde. J'in connoais un ed bin qui o janmoais étè. Bec à s'fanme, ches fius et leus éfants.

mardi 22 décembre 2015

Echl'eximpe ed ches corses

Judi, aprè ches élections régionales ed l'eute diminche, ech nouvieu présidint ed Corse o foait unne causerie à ches pèrlemintères corses.  In corse, mie in frinchais.

J'ainmeroais granmint eq Xavier Bertrand in foaiche ed minme : in picard. Ches deus régions Nord-Pas-de calais et Picardie sont ech vraie, bèle et grande Picardie. Don, ech gin ed Saint Kintin put causer in picard à tertout.

J'os préparé ches mots pour l'aidier :

- "Mes gins, os êtes bin assis chu vot caïèle o vot bantchette, et mi ej su dbout. J'os décidé d'ouvrer. Kmint qu'ej vos foaire ? Kmint qu'os allons foaire, vu qu'os allez ouvrer avuc mi ? Os pouvons mie nos berlurer. Os avons mie ech droét lò.

In premier, os allons arter ed minger pindint deus eures à nonne. Quarante-chonc minutes suffi'te.

Tous ches jours, os kmincherons pèr trimper nos orteus, nos piés et not tchu din del'ieu froède, pour miu bouger aprè.

Os allons arter ed mette des croates à not co, chu unne kmise, pour n'mie avoèr l'freusse ed nos salir in ouvrant.

Pour ches fonctionnaires, ches batimints ò qu'is ouvre'te sront keufés à moinss ed dis-nu degrés chonc. Ches gins éront keuds in ouvrant miu et surtoute, puss.

Din ches écoles et ches opitaux, ches gins mingeront des produits ed not Picardie. Ch'est pour ho qu'ej vos dminder ed construire unne cinse ed quat-mile vakes, mile madgètes pour foaire dech fromage ed madgète et chonc-mile ainnieus, unne eute cinse ed chint-mile glinnes, et unne daraine ed troés-mile hectares ed lédjumes, pèr eximpe, pour ches boins chicons. Os voérons ch'il in feut d'eutes, mais i m'sanne eq pour kmincher, os avons ech lait, ches viannes et étou ches lédjumes.

Pour tertous, ches sinmdi et diminche, à joke. Quanq os ouvrons granmint bin dech lindi à verdi, feut étou juer, dormir et bin profiter ed nos familles.

Ej vos mie oblier ches socialisses qui m'ont aidié à ête achteure vot présidint ed région ; ej vos tous les mette à foaire eds actions sociales, surtoute à Calais. Is iront causer, minger, boère et dormir avuc ches pauves migrants, et leu esplitcher qu'i feut mie agriper in ville et mette ech brin din ch'tunnel.

Ej vos mie vos in dire miu ; i feut qu'os allonche ouvrer. Trannons mie ! Mnons rondibilisse quoé qu'os avons à foaire. Et i o granmint à foaire. Ochons nos !

Merchi et corage à tertous."

Aprè avoèr causer conme ho, ches gins ainmeront o n'ainmeront mie Xavier Bertrand, mais is connoaitront ech picard.

lundi 21 décembre 2015

Quanq tu croés dvénir riche

Verdi, un lecteu m'os écrit qu'il avoait vu ech gasole à Anmyin à moinss d'un euro. Alorss i m'écrit :

- "In rimplichant m'voéture, j'avoais miu ed gasole eq d'euros à poaiyer. Et dech keup, i m'sannoait eq j'étoais riche."

Puss t'acates, puss t'es riche ?!

I t'sanne, mais ch'est janmoais vrai.

dimanche 20 décembre 2015

Darain diminche avant Noë

Ch'est innui.

Quoé qu'i s'passe ? I o deus-mile-tchinze ins, un ange vo vir unne jonne fanme qu'avoait janmoais ieu d'éfants et i dit :
- "Fuche ureus, Mèrie, tu vos avoér un papar qui dviendro roé."

- "Mi ? mais ej connaois mie d'onme !" qu'ale répond, et eq nos conte Saint Luc.

- "Sro ech fiu ed Diu." i dit cht'ange.

Mèrie dvoait s'mèrier  avuc un onme qui s'lonmoait Zèf. Et ch'Zèf o rin dit.

Achteure, tertout fète Noë, eq ches gins fuche'te avuc unne pieu bleue, rouve, ganne o avuc des tiots poés verts, mais combin s'ranmintuvoe'te esn'origine et i croé'te ?

samedi 19 décembre 2015

Lire deus keups

Pour apprinde unne lçon, i feut souvint l'lire deus, voère troés keups. Qu'ej conseille à ches jonnes.

Pour un live, des keups, t'os étou dsoin de l'l'ire deus keups. S'sont des lives qui foai'te buser

Pèr eximpe, ech live d'Emmanuel Carrère qui s'lonme "Ech Roéyeume" ; Ej t'in os causé i o quèks moés, avant de l'lire

I cause ed religion, surtoute ed ches vies ed Saül, Luc qu'ont écrit chu ch'Christ.

Tu croés o tu croés mie ach Christ, t'os cru et tu croés pu ach Christ, ech live t'apprins granmint. Et des keups, tu ris granmint. Pèr eximpe, quanq echl'écriveu cause ed Staline. Tu té dmindes kmint qu'os pouvons in rire ? Lis ech live.

I m'sanne qu'ho put foaire un bieu cadieu ed Noë.

Bec à tertous.

vendredi 18 décembre 2015

Noë est djò lò

J'os rin dmindé, mais l'eute smangne, j'os djò ieu un bieu cadieu.

Maginez eq pour ête riche, ej poéye mes factures. I pèroait eq ch'est ho qu'i feut foaire. Don, ej poéye.

Eh bin, l'eute smangne, ej poéye, et quèks jours aprè, j'os vu qu'chl'argint m'avoait étè rindu chu mion compte bancaire.

Merchi à ches gins. Ej leu os mie écrit pour les rmerchier, et ej sais mie chi ej doés l'foaire. P't'ête ! Chi ej truvoe leu adresse.

jeudi 17 décembre 2015

Ale o mie comprins

Ed qui qu'ej cause ?

Guemlu.

Guemlu est unne gin ed Toulouse qui m'o djò mis granmint ed commintères chu min blog. Mais ièr, echl'article étoait pour ale. In vrai, pour ches éfants.

Pourquoé ? Ches éfants n'li'te mie min blog.

Din uit jours, ej vos leu baillé ech tiot live, ed grammaire, conme cadieu ed Noë.  Magine leus tète quanq is voéront ech live.

Conme tu l'os p't'ête ermertché ièr, ches phrases pour apprinde sont ed tiotes phrases qui foai'te rire. Et t'os invie ed tout lire. Et t'apprinds ech grammaire.

Boin Noë, d'avinche, à tertous.

Ej dminde à Guemlu ed rin dire à ches éfants. Chi ale o lu ches deus articles, d'ièr et d'innui.

mercredi 16 décembre 2015

Din un live ed grammaire

- Chu ch'lac injlé, ches quat élépants mèrchoai'te chu ch'pointe ed leus piés pour mie berziller ches glaces.


- Un onme ch'est foait un tiot molet ed mau in churtchant un char d'assaut.


- Echl'incindie del charcuterie dech village o baillé ach village unne régalante odeur ed barbecue.


- Pèrtir, ch'est moérir un molet. Moérir, ch'est pèrtir pour toudi.

mardi 15 décembre 2015

Frunme tes zius

... et dors !

Coèr un keup, ch'est unne phrase eq granmint ed monde o intindu, surtoutre étant tiot. Ches éfants sont allés à chlofe, don in principe, is ont obéi et sont din leu lit. Mais is cause'te et vu'te mie dormir. Alorss ches pèrints leus dminde'te ed frunmer leus zius et ed dormir.

Ches éfants pu'te les frunmer, ches zius, et leu bouke. Conme nos. In princhipe.

Ej connoais unne jonne fanme, bèle feut bin l'écrire, qui n'put mie frunmer un ed ches zius edpi quèks jours. Ale o malureusemint un mau qu'est arrivé lò chin qu'ale i dmindé.

L'fanme o vu des sérusyins, mais chin ziu n'frunme mie. Pour dormir, ale l'colle avuc un scotch et frunme l'eute. Fin malaisié, mais l'fanme warde espoèr et continue ed vive casi conme chi de rin n'étoait.

Pour vos foaire rire, minme chi os dvroème mie, ch'est l'seule fanme qui put dormir eq d'un ziu.

Corage tiote. T'inchiète mie pour tes berbis et leus ainnieus - ale o unne cinse - os truvrons des gins pour t'aidier.

lundi 14 décembre 2015

Baicier ches taxes

Echl'Etat o baicié ches taxes chu ches protections féminines.

Pour comprinde, i feut savoèr qu'i o, in Frinche :
- unne taxe à vint pèr chint chu ches bins ed service, o chu ches coses qui sont mie din ches deus lignes aprè,
- unne à dis pèr chint chu ch'pétrole et ches intrées din un musée, pèr eximpe,
- et unne à chonc et dmi pèr chint chu ches produits alimintaires, chu ches repas din ches écoles, et coèr pèr eximpe, chu ches étchipemints et services pour ches hindicapés.

Don, conme ej l'écrivoais in heut, ches protections féminines éront achteure unne taxe à chonc et dmi.

I m'sanne eq ches fanmes ont ieu ho, vu qu'os sonmes in ivèr et qu'i vo, p't'ête, foaire froéd. Don, pour les aidier à acater des casakes o des bos qui les protége'te, echl'Etat baicie ches taxes.

O feut m'esplitcher.

dimanche 13 décembre 2015

J'avoais faim

... et os m'avez baillé ed quoé minger.

Qu'o dit Jésus à des gins. Qu'is s'ranmintuvoai'te mie quanq is avoai'te foait ho. Nikdouilles o malureus ?

Mi, innui, à chonc eures dech matin, j'avoais faim. Edpi troés eures, j'avoais faim. Et j'os intindu, nu eures dech matin pour minger, vu qu'inter sis eures et nu eures, j'os, infin, dormi.

In Frinche, os mingeons bin.

Ech pruve : ches chint-quater-vint-tchinze délégations dech cop vint-et-un qui sont dmeurés un jour ed miu pour ouvrer. Qu'is di'te, eq ch'étoait pour ouvrer !

In vrai, is ont bin mingé. Et, i m'sanne, bin ri. Dech keup, avant ed pèrtir, is sont foait des cros becs et prins din ches bros.

- "Vivemint qu'os nos rvoéyons !" qu'is s'disoai'te. "Et qu'os rirons. Quoé qu'os mingerons ? A buser. Adé !"

Bin ureus, qu'is étoai'te.

Becs

Edvinette d'étè

Qui o dit :
- "Os avons janmoais vu un avule din un cap ed nudisses."

Tu comprinds pourquoé eq j'os écrit eq ch'étoait unne dvinette d'étè. Mais j'lo mets quanq minme in déchimbe. Pour keufer ches tcheurs.

Réponse ech deus janvié deus-mile-sèse. Tu vos pouvoèr juer in famille à Noë.


Innui, j'os unne fin crosse pinsée pour tous ches gins qui sont morts i o un moés in Frinche, pour leus familles, et pour ches gins qu'ont ieu du mau mais qui sont mie morts.

samedi 12 décembre 2015

Soéçante-dis ins aprè

Ches fanmes vot'te innui in Arabie Séoudite, pour ech premier keup. Un molet puss ed soéçante-dis ins aprè ches fanmes frinchaises in Frinche. Tertout sait eq ches frinchais vot'te in Frinche et mie in Bergike o ach Costa-Rica o coère ach Turkistan.

Don, ches fanmes vot'te innui in Arabie Séoudite. Pour ches elections municipales.

I péroait qu'i in éro inter troés-chint et mile qu'iront voter o qui pourront voter. T'es surprins ed lire ho. Mie ed berlure : inter troés-chint et mile, et nan inter troés-chint mile et mile-mile, qu'i froait un millon.

Alors, tu té dmindes combin qu'i o ed gins qui vive'te din ch'poayis ! Vint-uit millons.

Mile fanmes o moinss qui vot'te, ch'est, os pouvons l'dire o l'écrire, rin.

L'journaleu qui causoait au matin din ch'poste ed radio, disoait eq ch'est vrai, mais eq ch'est fin important din un poayis conme ho. Poayis ò ches fanmes, coèr un keup, pu'te mie mner unne voéture. Et lò, qu'is fuche'te dech poayis o d'un eute..

Etpi, n'rions mie : din not poayis, tous ches gins ed miu ed dis-uit ins pu'te voter, mais seulemint chincante pèr chint l'font.

Cacouille o berlure

Ièr verdi, au vèpe, alorss qu'ej tchitoais lò ò j'ouvre, ej cause avuc un boin conmarade, mie arland, avuc j'ainme bin foaire des cacouilles. Inter nos o à ches eutes.

A un momint, i m'dit :
- "Diminche, din t'région, ches elections, ho craind."

Mi, tu m'connoais bin, droét conme un i et chin rire, j'i réponds :
- "Chi is perde'te, ouais."

- "Brin" qu'i dit, "j'os p't'ête mis mes piés lò ò i falloait mie."

Et os avons ri.

Boin diminche. P't'ête eq dman, des gins riront moinss. A kmincher pèr not présidint, qu'os avons mie intindu edpi tchinze jours.

vendredi 11 décembre 2015

Un lecteu s'plaind

Il o voté diminche pour ech front national. Ch'est li qui m'lo écrit.

Et i m'dit étou :
- "Pourquoé eq ches politiques di'te qu'i feut mie voter pour ech front national alorss qu'is pourroai'te et qu'is froai'te miu ed causer et débatte ed leus programmes ?
Mi, j'ainme miu vir ech front national conme présidint ed région avant qu'i fuche p't'ête présidint del Frinche."

I dit bin étou qu'il o voté pour ech pèrti lò, vu qu'i n'avoait marre ed vir ches eutes, mie vu q'il ainme ech pèrti lò.

Mi, ej dis qu'ech gars o bin du corage ed dire pour qui qu'il o voté, et eq ch'est bin d'aller voter.

Mais i sanne étou eq voter front national est moinss dingeureux qu'ête LGBT in Tunusie.

A buser.

Chi t'os tes ages innui, fin cros becs à ti. Surtoute chi t'es m'fille.

jeudi 10 décembre 2015

Ech minisse ed l'éducation

... vo reformer echl'intrée din ches grandés écoles.

Ale o prins un eximpe din ch'région qu'est Rhône-Alpes :
- "Ches jonnes qui voudroai'te p't'ête foaire leus études ed droét à Lyon iront p't'ête in vrai à St Etienne. Is coésiront mie ech ville, mais ech région. Et chl'Etat poéro l'différinche chi i feut".

Mi, j'os rbéïé chu unne carte ech région Rhône-Alpes ; Ed Lyon à St Etienne, i o chincante kilomètes. Mais i o d'eutes villes in Rhône-Alpes, conme pèr eximpe, Grenobe, Annecy et Montélimar et ches fin boins nougats. Et lò, i o granmint puss ed kilomètes.

Etpi, quoé qu'ale dit mie, ech minisse, ch'est qu'ach premier janvié, l'région Rhône-Alpes dvient Rhône-Alpes et Auvergne. Ah ! Eq Moulins et Aurillac sont des bèlés villes.

Et ches régions Aquitaine, Limousin, Poétou-Charintes !!

Busez bin.

mercredi 9 décembre 2015

Deusienme

Innui, ej voudroais causer fotbal.

Cht'innée, i o echl'étchipe d'Ingers qui jue avuc ches grandes étchipes ed Frinche, pour ech premier keup edpi mile-nu-chint-quater-vint-quatore. Et feut préciser qu'in mile-nu-chint-quater-vint-trése, ho foaisoait djo alintour ed trése ins qu'is étoai'te ach nivieu in dsou.

Don, echt'innée, echl'étchipe d'Ingers jue avuc Toulouse, Reims, Saint Etienne, Lille et eutes étchipes. Sont vint, conme tous ches ins.

Et echl'étchipe est achteure deusienme ! Sapré surprinse.

I o quèks smangnes, echl'intraineu o dit, et ej truvoe qu'il o bin causé :
- "Os sonmes deusienme, mie vu qu'os sonmes fin boins, mais surtoute vu eq ches eutes étchipes sont mawaises."

Et vlan din ches dints ! A ches dis-uit qui sont aprè.

Des surprinses comme ho, i in o ieu d'eutes. Pèr eximpe, à ches jus olympikes d'ivèr ed deus-mile-deus à Salt Lake City, in Anmérike : i o un patineu qu'o gaingné vu eq ches troés eutes dvant li sont tcheus. Granmint ed canche, qu'il o ieu !

Quanq à Poulidor, not Poulidor bin à nos, li o étou souvint deusienme, mais granmint ed keups. Et i buvoait del ieu.

mardi 8 décembre 2015

Vint-deus eures douze

Diminche au vèpe, il étoait vint-deus eures douze qu'il o dit ech journaleu din ch'poste ed radio, quanq ech premier secrétaire dech pèrti socialiste o causé ed ches résultats ed ches elections in région.

Pour résumer, il o dit :

- "Ches pèrtis ed gauche sont ches premiers in Frinche, pi i o ches républitchains, et enfin, ech pèrti dech front national."

Chi t'avoais mie vu avant ches résultats, pèr eximpe ach télé, t'os étè granmint surprins ech lindi au matin in rbéïant ches jornaux.

I sanne eq ch'est ech contraire.

Don, quanq os sonmes mie boin in politike, feut ête boin in cartchule, et pour causer.

Mais ch'est vrai étou eq diminche, os votons coèr. Alorss !!

lundi 7 décembre 2015

Boinne annonce din ch'train

- "Mes gins, not train arrive à Advile. Ches gins qui vu'te deschinde éront ches tans pour ho. Os attindrons eq chatchun fuche deschindu avant d'érpèrtir."

Ureusemint ! Mantcheroait pu qu'ho qu'ech mneu dech train laice mie ches tans qu'i feut pour eq ches gins deschinde'te trantchillemint.

dimanche 6 décembre 2015

Ho keuffe granmint

Pauve présidint ! Achteure, i o coèr ech cop vint-et-un, et ho keuffe ed puss in puss.

Eximpe  :

Verdi, au vèpe, ej deschinds dech train, et d'un keup, j'intinds un tchyin drière mi. Ej mé dis eq ch'est ech tchyin d'unne gin qu'o mie ed moaison. Des keups, i n'o un din ch'train.

Mais lò, ej torne m'tète, et j'voés un tchyin, mais avuc un cadoreux. Pi deus eutes cadoreus, et ach mitan, un jonne onme avuc un cros so. Pauve jonne !

Mais pour sortir del station, i o des mèrches à grimper. Et in heut ed ches mèrches, i o coèr un cadoreus, pi un eute, et coèr un eute. In vrai, i n'o alintour d'unne tchinzainne qu'attinde'te ches troés cadoreus et ch'jonne onme.

Ches eutes gins qui sont deschindus dech train comme mi o qu'attindoai'te unne gin sont granmint surprins. I sanne qu'ho keuffe !

Et innui, ches ech jour ed ches elections. Pauve présidint ! Ho vo coèr keufer.

Boinne fète ed Saint Nicolas à ches gins qui s'lonme'te Nicolas ò qui sont dech nord del Frinche.

samedi 5 décembre 2015

Pour enn mie keufer not planète

Causons ed quoé qu'i feut causer achteure, vu qu'i o ech rindez-vos ed Paris  qui s'lonme ech cop vint-et-un, kmint foaire pour n'mie rékeufé not planète.

Unne possibilité, ch'est d'arter ed foaire des fus ed bos; Mais din t'moaison, in ivèr, chi t'os froèd, tu mets ech bo din fu. Tu pux agir chu ch'fu.

Unne eute possibilité, pèrmi toutes, ch'est, pèr eximpe, ed keufer din ches trains seulemint un jour chu deus. Et lò, ti, conme mi, qui ête des voéyageus, n'pouvons mie canger ho. Après unne eure ed train, t'os tes doéts injlés.

Brin.

Chi t'os tes ages innui, cros becs à ti.

vendredi 4 décembre 2015

Saprée demie-eure

Chonc eures dis-uit,
J'ouvre un ziu,
Ej voés qu'il est
Chonc eures dis-uit.

Din trinte minutes,
Ej dvro m'déjoutcher,
Jé rfrunme min ziu,
Pour trinte minutes.

Chi j'ouvre un ziu
A troés eures,
Ej le rfrunme alintour
Ed quat eures trinte.

Chonc eures dis-uit,
Chi j'ouvre un ziu,
J'le rfrunme,
Pour trinte minutes.

Dech lindi à verdi.

jeudi 3 décembre 2015

M'lçon d'économie

... pour vos, mes lecteus eq j'ainme.

Vo bin falloèr suive.

In Frinche, in septimbe, ech nombe ed gins à joke, malureusemint pour eux, o diminué alintour d'un pèrchint. Ho, h'est bin.
In octobe, ech nombe ed voétures nouvèles vindues in Frinche o augminté seulemint d'un pèrchint.

Toudi in Frinche, mais in octobe, ech nombe ed gins à joke o augminté ed miu ed dis pèrchints, malureusemiont pour not présidint et ech minisse ed ches économies.
Mais in novimbe, ech nombe ed voétures nouvèles vindues in Frinche o augminté ed miu ed onze pèrchints.

Don, chi t'os bin comprins quoé eq j'os esplitché, miu i o ed pauves gins à joke, miu os vindons ed nouvèles voètures ech moés d'apré.

mercredi 2 décembre 2015

A ches ages

... ch'est possibe.

Min fiu est un cadoreus,
Il est ureux,
Et mi étou j'su ureux,
Vu qu'il est ureux.

Min fiu ainme unne fille
Qui reste in ville.
Ch'est trantchille
Ed vive in ville.

Min fiu o bin grandi,
Chin frère o bin grandi.
Mi, j'os bin viusi,
Mais ej su mie musi.

Julia, Nancy, Ernestine,
Berthe, Camille, Claudine,
Ingrid, Adèle, Justine,
Olga, Cunégonde, Philippine.

 Put eq mantcher kmint qu'ale s'lonme.

Min fiu est ureus,
Et ho m'foait granmint plaisi.