Os sonmes libe ed nos esprimer.

Sét janvié deus-mile-tchinze.
Din min poaiyis, os sonmes libe d'écrire, ed dessiner, ed pinser et d'causer ed quoé qu'os voulons, quanq os voulons. Os sonmes libe ed nos esprimer.
Ej préfère moérir dbout qué d'vive à gron.

lundi 31 août 2015

Min onke préféré

... qu'alo m'o écrit l'eute jour, m'nièce, fille d'unne bèle-soeur et d'un bieu-frère. In kminchant ech lette pèr dire bojour. Bin édutchée, l'tiote.

Ho m'o foait granmint plaisi. D'érchuvoèr ech lette.

Qu'ale diche qu'ej su chin onke préféré étou m'o faoit plaisi. Ej su fièr, mais ho m'o granmint gêné étou ; ej su mie tout seu comme onke pour ech fille lò. Chi ej cartchule bin, ale in o sèt, d'onkes.

Boin ! Ale est jonne, m'nièce ! Et p't'ête qu'ale érchut mie ed lette ed ches eutes onkes. Qu'ale fuche ureuse qu'ej li écriche, ej vux bin. Minme chi j'érconnais eq j'écris comme un coéchon, Mais qu'ale o écrit eq j'étoais chin onke préféré ?!

Jé dminde à ches pèrints d'i esplitcher qu'il feut torner sèt keups ech langue din ch'bouke, o chin crayon din ch'man, avant ed causer o d'écrire. Pour enn mie vexer ches gins.

Minme chi ej su p't'ête, pour ed vrai, chin onke préféré.

Bec à tertous, à m'nièce, et min conmarade Guemlu qu'i m'o rin écrit edpi granmint ed tans.

Crosse pinsée pour tous ches jonnes qu'i rvont à chl'école dman.

dimanche 30 août 2015

Din qué sins tu vos

Dis-sèt eures trinte, l'eute jour, din ch'train, vu eq j'o rkminché à ouvrer, l'fanme annonce :

- "Mes gins, os arrivons in station d'Anmyin. Correspondance pour St Kintin, voée unne à dis-sèt eure trinte-quat, pour Advile, voée deus à dis-sèt eures quarante-et-unne, et pour Pèris, voée unne à dis-sèt eures chincante."

Advile, voée deus à dis-sèt eures quarante-et-unne ! Os in vnoème, d'Advile. Alorss, pourquoé inditcher ches trains qui rpèrte'te à Advile ?

Minme chi ho put aidier un o deus cacouilles qu'étoai'te p'tête din ch'train. Mais seulemint ches cacouilles !

samedi 29 août 2015

Morts pour nos

I o soéçante-et-onze ins et puss, eds anméritchins, eds inglès, des canadiens et eutes gins sont morts in Frinche pour nos seuver d'un cros nikdouille et ed ches conmarades nikdouilles étou.

Michel Sardou, ech canteu, cantoait :
- "Chi ches ritchins étoai'te mie lò, os sroème tertous in Allemane...."





Coèr achteure, des ritchins et eds inglès nos seuve'te.

Respect.

vendredi 28 août 2015

Moutrons echl'eximpe

... qu'i feut dire à not Présidint, et surtout à ches conmarades socialistes.

Ièr, ej té causoais ed not minisse picard qu'iro mie à La Rochelle causer avuc ches socialistes.

Et bin, innui, ej dis à ches minmes socialistes, qui nos gouverne'te, qui feut moutrer l'eximpe.

Comme pèr eximpe, in foaisant ouvrer des frinchoais qu'ont dsoin d'ouvrer pour vive, et mie des eutes, pèr eximpe des roumains, vnus ed leu poayis, et poaiyer moinss eq ches frinchoais.

jeudi 27 août 2015

Dsoin d'ête socialiste

... pour ête minisse .

Nan !

T'os qu'ò vir not minisse picard, Emmanuel Macron ! L'est minisse edpi miu d'un in, mais mie adhérent ach pèrti socialiste. Mie croéyabe, mais vrai.

Et ch'est pour ho qu'il iro mie dman à La Rochelle causer avuc ches eutes minisses et ches socialistes. Ej pinse qu'il o bin raison.

Ch'est mie, étou, vu qu'echl'étchipe ed rugby ed La Rochelle o perdu diminche ach rugby conte Clermond ferrand, in juant à La Rochelle. Ho, not minisse picard ch'in otchupe mie et n'chi intéresse mie. Qu'i m'sanne.

mercredi 26 août 2015

Jésus et Mèrie

J'os vu Jésus et Mèrie. Mie in film o in images, mais in vrai. Des gins bin régalants, et avuc qui j'os bin causé.

Jésus, ménuisier. Comme l'étoait Zèfe.

Tu m'croés mie !

Ureus fuche'te ches gins qui m'croé'te chin avoèr vu ed photos ed quoé qu'ej cause.

mardi 25 août 2015

Fabritcher des montaingnes

Ej vos os souvint écrit eq j'ainme mèrcher in montaingne. Mais des montaingnes, i n'o mie pèrtoute. O des fins tiotes.

Eximpes : din ch'Nord-Pas ed-Calais, t'os ech sommet à Anor, in Avesnoés, à deus-chint-soéçante-et-onze mètes de heut, pi à Baives, toudi in Avesnoés, avuc ech Mont ed Baives, à deus-chint-trinte-nu mètes de heut, et apré, inter St Omer et Steenvoorde, avuc ech Mont Cassel à chint-soéçante-sèse mètes de heut.

T'os comprins qu'ech région lò est comme unne planke.

Alorss, ches gins dech Nord-Pas-ed-Calais ont inventé des montaingnes ; avuc ches vius terrils ed carbon, abindonnés. Miu aisié d'in foaire unne montaingne eq d'inlever ech carbon ed lò.

Is ont foait des pistes pour skier, in étè comme in ivèr, et d'eutes pour mèrcher. Des montaignes ed chint-quarante mètes de heut !

Pour ech Tour ed Frinche ed ches bicycleus, ej pinse qu'i feudroait foaire unne voée fin droéte, d'in bos à in heut, pour complitcher un tiot molet l'course. Chin quoé, ches coureus verront mie qu'i avoait unne côte.

Crosse pinsée pour ches anciens ouvreus ed ches mines ed carbon.

Crosse pinsée étou pour min frère qu'o ches ages innui.

samedi 22 août 2015

I éro-t-i de l'ieu

Un mardi, in rintrant avuc ech train, j'os vu, chu un eute train, unne réclame pour unne course à piés à Rennes. In Bretanne, pour ches gins qui sai'te mi ò est Rennes.

Ch'étoait unne course mie ordinaire :
"Pour chatcun ed ches kilomètes foaits, i éro un arbe ed planter in Ethiopie.

Ethiopie, in Afrike.

I éro-t-i del'ieu pour eq ches arbes i pousse'te ?

Bin ouais ! In Ethiopie, contrairemint à ch'que tu pourroais croère, i pleut granmint din des indroéts.

Mais pourquoé vouloèr planter des arbes lò-bò ? I sanne qu'i in o djò granmint ! Ch'est p't'ête ches arbes ed ches courses d'avant ?!  Magine ! Quarante kilomètes pèr coureu, avuc mile o deus mile coureu pèr in, et t'os inter quarante-mile et quater-vint-mile arbes pèr in ed plantés. Mettons inter vint-chonc-mile et soéçante-sis-mile qui rprinde'te.

P't'ête étou qu'ech gins qu'organise ech course o un cousin in Ethiopie ?

Min bieu-frère, qui participe à des courses comme ho, m'o janmoais causé dech course lò. Quanq i lira min blog, p't'ête qu'il éro invie d'i aller. Pour découvrir Rennes, et offrir unne quarantaine d'arbes à ches éthiopiens.

mercredi 19 août 2015

Rsanner à Onke Zèfe

Onke Zèfe étoait un frère à min père, qu'est mort, jonne slon mie.

Ch'est li qui m'o apprins, o bailler l'invie ed foaire des "becs à Onke Zèfe", des becs comme Onke Zèfe, avuc unne bèrbe ed deus o troés jours et in frottant in molet conte l'eute joue. Comme font ches vius jueus ed rugby in mélée à ches jonnes.

Tous mes éfants connaisse'te ches "becs à Onke Zèfe".

Mais diminche, in mèrchant, j'os pinsé étou à ches cacouilles que foaisoait echl'onke Zèfe.

Pèr eximpe, un jour, apré un interremint ò il avoait fin bin canté ech "seigneur , prinds pitié", in latin, i m'avoait inmné bir un keup. Et lò, il avoait kminché à foaire des cacouilles à troés o quat jonnes alintour ed vint ins. Des jonnes qu'i connaissaoit mie. Mi, j'étoais mie à mn'aise.

Alorss, in mèrchant et in pinsant à ho, ej mé su dit eq j'i rsannoais, chin m'in ête rindu compte.

Ej pinsoais à l'cacouille foaite au matin ; unne fanme, avuc un papar ed dis moés din ches bros, avaoit acaté un lite ed vin rouve.
- "Ch'est pour vot éfant ?", eq j'i dminde.

- "Nan !",qu'ale m'répond, "ale, ch'étoait don unne fille, ainmeroait mie ho".

Becs à Onke Zèfe, lò ò il est, à s'fanme, m'cousine et mes cousins, leus éfants, becs à min père, min bieu-père, qui sont avuc Onke Zèfe et qu'étoai'te mie ches darains à foaire étou des cacouilles.

lundi 17 août 2015

Grimper des mèrches

... fin rade.

Il existe, in Bretanne, ech championnat dech monde dech grimper ed ches mèrches dech phare, fin bieu et à vir, d'Eckmühl.

Ej précise qu'ech mot Eckmühl qui sanne alsacien et est in vrai, d'origine allemande. Mais ech phare est bin in Bretanne.

Grimper ches mèrches dech phare fin rade ! I n'o deus-chint-quater-vint-dis.


Achteure, ech record est ed quarante-sèt sgondes. Et ch'est mie mi qui l'o, mais un tiot jonne ed dis-uit ins, in deus-mile-quatore. L'prochain championnat est ech vint-deus dech moés d'eu. Et quanq os avons visité, avuc m'fanme, os avons croésé des jonnes qui ch'intrainoai'te ; un jonme onme qui intrainoait unne jonne fille. I couraoit drière l'bèle fille. O apré ?!.

Mais j'éroais achteure ech rcord dech grimper avuc un so ed dis tchilos chu ch'dos ; in uit minutes. I péroait qu'ej su tout seu à avoèr mouter avuc un cros so chu ch'dos ! Mais ch'étoait mie pindin ech championnat dech monde.

I o quèk cose qui m'foait rire : causer d'un championnat dech monde, avuc unne seule course. Alorss qu'i o granmint d'eutes bieus phares alintour, comme ech Vieille, Penfret. ches Poulains, ches Cailleus Noèrts, Saint Mathieu, ech Cailleu, Tète, chu ch'île dech minme nom, Bénodet o dech Créac'h, pèr eximpes.

A ti, lecteu, qui o mie invie ed courir, ej té conseille quanq minme d'aller vir ches bieus monumints eq sont ches phares. Din unne bèle région.

dimanche 16 août 2015

O-jou eq tu vux dormir

Ièr, je rbée chu internénet eds adresses pour aller dormir in vagances avuc m'fanme et deus éfants, min fiu et un nveu.

Et quoé qu'ej truvoe chu un site ? L'possibilité d'aller dormir in prison. Mie croéyabe, mais vrai. 


J'éroais minme pu coésir ches étoèles. Feut qu'ej té diche eq j'os coési eute cose. Mais j'os bin ri.