Os sonmes libe ed nos esprimer.

Sét janvié deus-mile-tchinze.
Din min poaiyis, os sonmes libe d'écrire, ed dessiner, ed pinser et d'causer ed quoé qu'os voulons, quanq os voulons. Os sonmes libe ed nos esprimer.
Ej préfère moérir dbout qué d'vive à gron.

vendredi 31 octobre 2014

Viens foaire un tour

- "Eh ! Ch'tiote, viens foaire un tour !" qu'i dit chin conmarade.

Eq ch'est bieu !

Et lo, ech tiote, ale est ureuse. Un gars qui l'invite !

Mais quanq ale voét ech voéture, ch'est mie l'minme cose.

Rbée :



Fut un tans où ches manèges lo foaisai'te granmint plaisi. Eq ch'étaoit bieu !

jeudi 30 octobre 2014

Aller d'ichi à lo et révnir ichi

I sanne normal eq quanq tu prinds ch'train pour aller d'ichi à lo et révnir, tu poayes ech minme prix eq chi tu vos ed lo à ichi et eq tu rpèrtes lo.

I sanne, mais i foait que d'sanner.

J'os truvoé un keup o tu poayes mie ech minme cose.

Eximpe :
Mettons eq tu poayes chint-sis euros pour aller ed Rang-dech-Fliers* à Tergnier* et révnir à Rang-dech-Fliers*, et quater-vint-dis-uit euros pour aller de Tergnier* à Rang-dech-Fliers* et rpèrtir à Tergnier*. Ho froait unne sapré différinche.

Alorss, chi feut attinde unne eure pour avoèr tin ticket, ho veut mie ech keup. Pour mi, ho veut mie ch'keup, vu min gaingnage. Mais chi tu l'os in chonc minutes, tin ticket ed train,  ho veut ech keup d'attinde.

Et ej pux vos dire eq ches contrôleus di'te rin.


* : ch'est mie ches gares o j'os vu ho.

mercredi 29 octobre 2014

Loère

Loère, Loère,
Ti qu’os janmoais vu Homère,
T’os vu des djerres,
Et tu vos à ches mers.









Tu verros janmoais Toulouse,
De l’Garonne, t’es mie jalouse
De l’Seine, t’es mie echl’épouse
T’os mie d’épouse.










T'ainmer est aisié
Et t'dompter est malaisié
Des moaisons, t'os berzillé,
Des batieus étou, t'os berzillé.

Chu tes bords, des catieus,
Bieus, fin bieus,
Qu'os pouvons vir in batieus,
In étant chu etn'ieu










Loère, Loère,
T'os janmaois vu Homère,
Mais un dépèrtemint s'lonme comme ti, Loère,
Et tu meurs à Saint Nazaire.


mardi 28 octobre 2014

Ech bin et ch'mau

Tu pinses qu'ej vos philosopher. Mi qu'o ieu chonc in philosophie à ch baccalauréat !

Nan ! Ej vos et traduire ech qu'est écrit lo, vu eq cho m'sanne bieu mais eq ch'est mie in picard.

 
"  - Qui eq t'es don, ach fin ?
    - Ej sus un molet dech force qui, éternellemint, vut ech mau, et qui éternellemint accomplit ech bin."


Ch'est ed Goethe, din Faust.

Achteure, t'es ureus eq j'o traduis.

Atincion, Faust est mie un nouvieu film qui vient ed sortir ; Goethe foait mie ed films.

lundi 27 octobre 2014

Naîte et moérir

Magine !

Tu nais in déchimbe, pèr eximpe à Noé, et tu meurs trinte-troés ins apré, in avri. Pèr eximpe, à Pake. Avuc ches cangemints d'eures, t'os perdu unne eure pour dormir. Tu t'dis eq ch'est un calvaire.

Mais chi tu nais à ch'moés d'eu, et eq tu meurs chint-quarante-sis ins apré, in novimbe, lo, t'os gaingné unne eure pour dormir. T'es ureus, o tu pux l'ête.

Tout ho, chi tu reste in Frinche.

Achteure, magine eq tu naiches à Amiens et eq tu meurches à Ma'anshan, in Chine ; Tu gaingnes miu ed chonc eures pour dormir.

Mais chi tu nais à Tokushima, à ch'Japon, tu viens à Canapes in Picardie, et tu vos apré à Tulare in Californie o tu meurs, lo t'os perdu granmint.

Ureusemint pour nos qu'os pouvons mie choésir o et quanq naïte.

Ah ! ches cangemints d'eures !

dimanche 26 octobre 2014

Unne vake din m'cambe

L'eute jour, timpe au matin, unne raÿie ed solé intre din m'cambe. 

Je rbée  et ej voés quèk cose chu unne caïèle. 

  

Avuc un molet miu ed solé, ej comprinds eq ch'est unne vake.

T'os surprins et tu m'croés mie !


Ch'est bin unne vake. Ale sert à keufer ches piés d'em fanme in ivèr.

Avant, t'avoais ches vakes qui keuffoai'te et moaison. Achteure, t'in mets unne din tin lit, pour tes piés.

 
In étè, tu l'poses chu unne caïèle ; ale dit rin et étou, minge rin. Mais t'es mie seu.

samedi 25 octobre 2014

Din ch'train avuc em bèle-mère

Eds histoères din ch'train, i in o granmint. Ej t'in conte souvint. Mais i o ed quoé foaire.

L'eute jour, au vèpe, ej monte din ch'train et m'assis.

I o lo unne fanme avuc des ages, des cavieus gris, deus tiots lives, un à lire et l'eute ed soduku, des dorlos à ches doéts et à ches bros, un espincer chu chin dos, unne crosse valise, et, bélote.

Em bèle-mère !

Nan ! Ale i rsannoait, mais ch'étoait mie ale.

J'os quanq minme, coèr un keup, pinser à m'bèle-mère, quoé eq ches mawaises langues in di'te. Ale put vnir em vir quanq ale vut, ... in train.

Bec à ale et à tertous.

vendredi 24 octobre 2014

Ech train arrive

- "Mes gins, os arrivons in gare ed Longueau. Pour vot sétchurité, os vos rappèlons qu'i feut attinde echl'arrêt dech train et l'présinche d'un tchai avant ed deschinde dech train.
Longueau, deus minutes d'arrêt."

Qui dit ech contrôleu dech train, avant d'arriver à unne gare. Pèr eximpe, Longueau.

Din toutes ches gares, i dit ho.

Des keups, d'eutes di'te étou :
- "Foaisez atincion à ch'différinche de heuteur inter ech daraine mèrche dech train et ch'tchai."
o bin,
-  "Ech daraine voéture dech train est mie érchue à tchai."

Tous ches jours, et à toutes ches gares. Des keups, cho aide à mie oblier ed deschinde dech train ; des keups, tu pouvoais dormir et cho t'rinville.

jeudi 23 octobre 2014

Ech principe dech boéte à coulons

Un molet ed mathématiques. J'ainme bin.

T'os chint boètes à coulons et t'os chint-un coulons ; obligé qu'i n'euche deus din l'minme boète.

T'os des scieintifiques qu'i di'te, à pèrtir ed lo :
- "Chi t'os un millon ed gins qui sont mie poéillus comme un cleu d'caboche et qui vi'te din unne ville, alorss, vu eq ches gins i ont moinss ed nu-chint-mile cavieus chu leu tète, t'os deus gins qui ont ech minme nombe ed cavieus chu leu tète."

T'os comprins ?

Ch'est comme ches boètes à coulons.

Amon mi, ches coulons, i sont à l'eure.

Rbée !

Alintour ed quat eures ; quat coulons. Et, tu l'voés mie, mais i in o un qui vole din ch'tans, in attindant chonc eures.

 


 Ch'est ho qu'est bieu avuc ches mathématiques.


Ej profite dechl'article pour ermerchier em fille qui m'o acaté un live ed mathématiques. Minme chi ch'live est mie in picard.

mercredi 22 octobre 2014

Ureus comme…

…min fiu.

Tu connoais « ureus, qui comme Ulysse, o faoit un bieu voéyage….et patati et patata… ».

Mi, j’o un fiu, lo o il est, qu'o chin tiot nom qui put mie s’dire aisiémint. Alorss, ches gins dech poaiyis i ont baillé un eute tiot nom, miu aisié pour eux : « Ba-le ».

Et quanq tu l’traduis in frinchais, qu'i pèroait et qu'is di'te, ho vut dire « Ureus ». Min fiu s’lonme achteure Ureus, et il est ureus étou.

Qué canche pour li, et pour nos. Et il foait un bieu voéyage…ed sis moés.

mardi 21 octobre 2014

Mes filles

- "Mes gins ! Ej dmande à ches tiotes Adèle et Nénette Genlais* ed deschinde dech train ; leu mére les attinds chu ch'tchai.

Ej répéte : ches tiotes Adèle et Nénette Genlais doé'te deschinde dech train ; leu mére les attinds chu ch'tchai."

Et ch'train n'pèrte mie.

Et os attindons.

Et os voéyons ech mére ed ches deus tiotes qui foait ches chint pas chu ch'tchai, fin intchiéte.

L'mére, alintour ed quarante-chonc ins ; ej pinse eq ches filles peu'te avoèr inter dis et vint ins !

Tchinze minute apré, ech train pèrte. Os savons mie chi l'mére o rtruvoé ches filles.

P't'ête qu'is sont din un eute train. Pour aller o ? Et avuc qui ?

Pauve mére.

* : ech nom et ches tiots noms sont mie ches vrais.

lundi 20 octobre 2014

Echl'apprinti boucher

L'eute jour, ej vos amon min boucher ; un jonne, eq j'avoais janmoais vu, em dminde :

- "Quoé qu'os voulez ?"

- "Des morcieus ed vianne", eq j'i dis.

- "Os voulez des morcieus normals ?", qu'i rajoute.

- "Ouais", eq j'i dis. Mais j'i éroais bin dit étou eq des morcieus normaux éroai'te été miu eq des morcieus normals. Mais, il étaoit mie min apprinti.

Etpi, apprinti boucher, ch'est mie apprinti moaite d'école !

T'in connaois, ti, un apprinti boucher ?

Chi ch'est ouais, foais-i un bec ed mi.

dimanche 19 octobre 2014

El vake et ch'prisonnier

Coèr unne page ed culture. Minme deus; tu vos vir in lisant.

El vake et ch'prisonnier, ch'est un film ed mile-nu-chint-chincante-nu, d'Henri Verneuil, un boin cinéaste.

Ch'est ch'conte d'un prisonnier, jué pèr Fernandel, qui s'inseuve d'Allemagne, in quanrante-troés, avuc unne vake, Magrite, et un sieu ed lait. Ech  gars trécope echl'Allemagne avuc ech vake et ch'sieu, pi prind un train. Mais....

Film à vir, pour ches jonnes qui connaoi'te mie, o à rvir, pour ches eutes. In noèrt et blanc.

Magrite, unne vake, et chin moaite, ech prisonnier. Vlo ech deuxienme page ed culture dech l'article : ech moaite et Magrite.

Lo, ch'est un live, qu'o rin à vir avuc ech film dont ej causoais avant, mais qu'ej kminche à lire. I sanne bin écrit, comme j'ainme.

Ej té l'conteroai p't'ête un jour.

Achteure, j'ermerchie chti qu'i m'l'o offert.

samedi 18 octobre 2014

Boin économiste

- "Quanq unne interprinse vind moinss, tu rintchéris ches prix pour pouvoèr compinser ches pertes."

Magine ! Deus-mile gatieus à un euro o un gatieu à deus-mile euros ; i sanne qu'ho foait ech minme cartchul. Mais à deus-mile euros ech gatieu, feut vraimint avoèr ech panche vide.

Mi, ej pinse qu'i feudroait miu raboaicier ches prix pour vinde miu.

Pèr eximpe, ches timbes. Avuc ches dis chintimes ed miu in janvié chu ches timbes, j’invoérai moinss ed cartes postales. Avuc dis chintimes ed moinss qu'achteure, tertous in rchuvroait p't'ête unne.

Mais, ech ministre ed l'économie, qu'est achteure un picard, comme ches boinnés gins, o ieu quanq minme unne eute vraie boinne idée : mette ches allocations familiales slon ches gainniages.

Lo, ej sus bin ureus d'intinde ho. Etpi, à pèrtir ed sis-mile ou uit-mile euros pèr moés, ej pus dormir chu mes deus éreilles.

vendredi 17 octobre 2014

Cavieu

Coèr un keup, tu croés qu'ej vos...., et j'vos mie.

Pèr eximpe, tu croés qu'ej vos et causer del canchon chu ch'cavieu del tète à Mathieu, et in vrai, vu eq Mathieu n'o mie qu'un cavieu chu ch'tète, ej vux t'causer d'un film qui s'lonme "Cavieu".

Ch'est un fin boin film ed mile-nu-chint-soéçante-dis-nu, apré avoèr été unne pièce ed théïâte din ches innées mile-nu-chint-soéçante-chonc, soécante-dis.

Ej dis film, mais in vrai, ches gins ndan, is cant'te et dinche'te granmint. Os disons eq ch'est une comédie musicale. J'o mie vu ech théïâte, mais j'o vu miu d'un keup ech film.

Ech conte : des jonnes, Berger et ches conmarades, qu'is vu'te mie faoire el'djerre et qui keupe'te mie leus cavieus, rincont'te un eute jonne, fiu ed poaiyisin, qu'arrive in ville pour pèrtir foaire el djerre. Ches jonnes vont i apprinde l'vie. Qué plaisi !

T'os djo vu un jonne grimper chu unne tabe et s'bouter à canter et dincher, alorss qu'i o granmint ed bèlés gates et vères chu l'tabe ? Rbée ch'film.

Un molet ed culture, ho tues mie.

Bec à, tertous et boin film.

jeudi 16 octobre 2014

Foais péter ech bouchon

Tertous o intindu ho un jour :
- "Vos-i, min gars, foais péter ech bouchon, pour qu'os buvonche un keup. Et p't'ête d'eute !"

Mais, i put arriver qu'i fuche foaire atincion.

Rbée !


Ho foait réver ?

mercredi 15 octobre 2014

Unne eure du matin

... j'o des frinchons...

Nan ! Ej vos mie et canter ho.

T'os p't'ête djo érmèrtché eq mes articles, i sort'te chu min blog timpe au matin. Achteure, ej les mets souvint alintour d'unne eure du matin.

Tu sais p't'ête étou eq j'o un fiu qu'est in Asie pour quèks moés. Et vu ches eures dech poéyis lo, ej mé dis eq chi i vut lire min article avant ed pèrtir ouvrer, i put.

Vlo unne esplication. Mais j'ainme étou écrire à ches eures lo.

Bec à tertous.

mardi 14 octobre 2014

Evidinche

Os-tu rbéïé ech match ed rugby à ch'télé, diminche, au vèpe ?

TOU - TOU, qu'étoait écrit chu chl'écran.

Ches deus étchipes avoai'te ech minme nom.

Eroai'te pu ajouter unne quatrienme lette et minme unne chonquienme, tertous éroait comprins ; TOULO - TOULO !

Falloait ête un spécialiste pour suive.

Mi, ej sus ureus, coèr un keup. Mn'étchipe favorite o bin jué.

Etpi, din unne ed ches deus villes , j'o un bieu-frère, s'fanme et leus éfants qui i vi'te ; ho kminche pèr.........TOUL. T'os truvoé ?! Fin aisié. Jue bin.

lundi 13 octobre 2014

Min collège

- « din min collège, os sonmes alintour ed dis o onze-mile élèves. Os sonmes obligés d'i dormir et rintrons à nos moaisons apré tchinze jours, pour un diminche ; trése jours d'école, un jour à joke. Minme chi os avons à ouvrer nos élçons amon nos, ech diminche lo !

Os kminchons nos jours à uit eures et définissons à vint et unne eures tous ches jours. Mais os avons vint minutes ed pause pour minger et unne eure ed prangère pèr jour pour coèr nos rposer.

Apré vint et unne eures, os avons du tans pour coèr apprinde nos élçons.

Quanq os sonmes ach collège, os pouvons voèr nos gins pèr ches grilles dech collège. Rin ed miu. »

Qui dit ech tiot chinoés ed douze ins.

Et i pourroait étou t'dire qu'is sont soéçante pèr classe.

dimanche 12 octobre 2014

A l'ieu

Avuc deus téléphones normaux.

- "Allo ! min nveu, ch'est tin tonton ; tu vos bin ?"

- "Ouais ! qu'i m'dit."

Blablabla

- "Tin père est lo ?" eq j'i dminde.

- "Nan ! qu'i m'dit.

- "Et t'mère ?" eq j'i dit alorss.

- "Ale est dsou l'douche", qu'i m'répond.

- "Mie important" eq j'i dit alorss, "ej frunme mes ius". Il o mie voulu.

samedi 11 octobre 2014

Mafalda

Mafalda o chincante ins. Mais ch'est unne tiote fille,  Tu connaois ? Avuc chin conmarade Manolito !

Ch'est, un vrai, unne bande dessinée foaite pèr Quino, argentin, inter mile-nu-chint-soéçante-quat et mile-nu-chint-soéçante-trèse. J'o quèks lives ed ches contes et j'ainme bin.

T'os deus manières ed lire ches lives lo : unne, tu ridjoles, l'eute, tu t'rapinses à l'Argentine ed ches innées lo. Mie l'minme cose din t'tète quanq tu lis.

Eximpes :

Un.
Mafalda rbée un osieu din un abe et s'dit :
- "I connait mie l'argint et i put quanq minme ête ureus !"
Pi, ale voét Manolito et i dminde :
- "Tu croés qu'i o eq l'argint, din ch'vie, qui rind ureus, Manolito ?"
Manolito :
- "Nan, bin seur, l'argint foait mie tout ! I o étou ches chèques..."

Deus.
Unne fille :
- "Mafalda, t'os ech live "ech tiot poucet" ? Ej pux l'lire ?"
Mafalda :
- "Bin seur !"
L'eute kminche à lire, tout heut :
- "Din unne tiote moaison, vivoait unne famille fin pauve..."
Mafalda l'butche.
L'eute dit :
- "J'in o mare ed lire du vétchu !"

T'os jonmaois lu Mafalda, feut eq tu liches.

Et ma nana ? Quoé, ma nana, comme tu dis ? Chin âge ? Jonne, comme mi.

Et Malala ? dis-sèt ins ! Tertous in cause achteure. Ej pinse qu'ale rsanne un molet à Mafalda, mais ale vit in vrai.

Boinne canche à ale. Minme chi ale in o djo ieu granmint.

vendredi 10 octobre 2014

Deus-chint-soéçante-dis-uit

Chu tère, os sonmes sèt miliards. Et chu ches sèt millars, i in o deus-chint-soéçante-dis-uit qui pu'te ête prix Nobel dech paix.

Seulemint ? I péroait eq ch'est un rcord.

I in o donc sis-millars et quèks qui pourroai'te avoèr ech prix Nobel dech djerre ?

Nan ! Ches sis-millars et quèks n'vu'te mie ed djerre. Mie tertous !

Ches deus-chint-soéçante-dis-uit froai'te tous ch'qui pu'te pour avoèr ech paix din ch'monde. Lo, vraimint, j'ai du mau à croère qu'i in o tant qu'ho.

Qu'i in o un ed djo bin.

jeudi 9 octobre 2014

Unne bèle lette

J'o erchu diminche, pèr internet, unne bèle lette d'em fille. Pèr internet, ch'est possibe.

Mie bèle  vu ches dessins, i in o mie, mais vu comme ch'est écrit ; régalant et avuc du suspinse. Pèr eximpe : quoé qu'i o d'écrit chu unne pantcharte ? quoé eq l'eute i dit ? Feut lire ech lette.

Sis pages qu'i o. Et ale cause ed tout, em fille  : kmint qu'ale o arrivé o qu'ale est, quoé qu'ale faoit, ches gins qu'ale voét et tout et tout.

J'o invie ed la foaire lire à d'eutes eq mi. Avuc internet, tu pux. Em fille i o pinsé et l'o foait..

Ej sus ureux, et i sanne qu'ale étou. Tant miu.

mercredi 8 octobre 2014

Rbéïer es'boutinne

Au mitan de t'panche.

Jé rbée granmint m'boutinne ; ej foais qu'ho de l'pitcète dech jour à ch'clore.

Lo, tout va bin.
Lo, i o un tiot brin dsu ; feut qu'ej nettiche.
Lo, il o unne sapré couleur ; feut qu'ej voéche un séruyin.
Lo, il est mie adité ; p't'ête à keuse ed ches lédjunmes eq j'o mingés.

Toudi comme ho. Granmint à foaire pour m'boutinne. J'arrive minme pu à voèr mes conmarades ; mie ed tans pour ho.

Ho m'prind ech tète des keups. Mais i m'sanne eq ch'est comme ho eq tertous foait. I m'sanne.

O, feut qu'ej voés un sérusyin, mais mie pour m'boutinne.

I pèroait qu'i o eute cose qu'unne boutinne din l'vie. Feudroait in profiter.

mardi 7 octobre 2014

Ech paradoxe dech bèrbier

Din un village o i reste, un bèrbier vux bin keuper ches bèrbes à ches gins dech village qui s'la keupe'te mie eux-minme.

Seulemint à ches bèrbus lo.

Qui keupe ech bèrbe dech bèrbier ?

lundi 6 octobre 2014

Marcel

Lo, ej vux causer ed ches tricots ed pieu chin mankes. Mie d'un gars qui s'appélroait Marcel.

Marcel, vu ech forme de ch tricot ed pieu


Des marcels, j'in o qu'un ; em fanme ainme mie, alorss, pour i foaire plaisi, j'in acate mie.

Mais j'in o un. Ch'est min père qui m'l'o baillé. In vrai, ch'est m'mére qu'i o foait ho, quanq min père nos o tchittés.

Vu qu'em fanme ainme mie, ej lé met mie souvint. Mais un keup ed tans in tans, quanq i foait keud. Toudi avuc unne kmise pèr dsu. Pour éviter ches moukes.

Feut dire étou qu'avuc tous ches muskes eq j'o din ches bros, ches jonnes sroai'te péteus ed mé vir in marcel.

Comprins bin : t'os djo vu ches nasus qui s'proméne'te in marcel, des bros cros comme du fi d'acar, du lait au beu ed leu nez, ch'est pour ho qu'os s'appelons nasu, et quanq tu tousses, séclés comme is sont, is tcheu'te.

Em fanme vu mie eq ches jonnes lo brai'te mie in m'voéyant in marcel. Ale o boin tcheur, em fanme !


A tous ches lecteus eq j'ainme granmint, ej précise eq ches illustrations sont ed mie. Admirez ech qualité !

samedi 4 octobre 2014

Didi, Dodom et Yanyan

Quoé jou ?

Des tiots noms ed filles. Ed troés soeurs.

N'in vlo des tiots noms ! Tu croéses ches filles lo din t'rue, tu sais mie eq ch'est leus tiots noms. Etpi, tu pux mie les croéser toutes ches troés insanne, vu o qu'is rest'te.

Didi, tu pux, mais feut eq tu buses un molet, truvoér ech vrai tiot nom. A ti ed juer.

Pour Dodom et Yanyan, ej croés eq cho vient ed quanq is étoai'te tiots et qu'i causaoi'te mie bin. Pèr eximpe, à deus ins tu dis yin pour ech tchyin. Et comme, à ches âges lo, tu rkminches, ho foait yinyin. P't'ête yanyan. Et tes soeurs t'appéle'te alorss Yanyan. Mais j'in sus mie seur.

Tout ce qu'ej pux dire, ch'est eq ches troés filles lo étoai'te bin régalantes, et quanq is étaoi'te insanne, is rioai'te ed boin tcheur. Et leus fréres, leus soeurs, ches eutes gins avuc, j'o ieu cht'canche des keups, étou.

Casi à s'picier dsu.

Cros bec à vos troés, lo o vos êtes, et à vos fréres, soeurs, bieus-fréres et bèlés-soeurs.

vendredi 3 octobre 2014

Coèr des souvnirs ed deus-mile-quatore

Ej définis lo ches articles chu ches souvnirs ed deus-mile-quatore.

Ech troésienme, et achteure darain, est ches vagances din ch'Lot, din un des fins bieus villages ed Frinche
Coin d'ziu à min frère






















A vos dgifes !
Coèr un keup, tu vos dire, t'os ech droét, t'es libe, eq tu rconnaois mie ech village. D'autchuns o ches souvnirs à li ; t'os comprins qu'ej té moutre des bèlés photos, mie ches photos eq t'acates in cartes postales.

Avuc tout ho, o avuc d'eutes, ej pourroais foaire des cartes mi-minme. O eute cose. I noèrt et blanc, comme toudi.

Message scret : quanq ech facteu varo din un village dech Finistère avant tes âges, fus régalant avuc li.

jeudi 2 octobre 2014

Echl'étè indien

Os appelons comme ho chl'apréseu, quanq i foait bieu. Et keuse eq ches indiens, avant echl'ivèr, is vont à l'cache à ches bisons ; is i vont achl'apréseu et quanq i foait bieu, pour avoèr del vianne à minger in ivèr.

In vrai, feudroait dire "un boin apréseu pour ches indiens". Mais, ch'est granmint long.

Mi, j'ainme bin echl'étè indien. Surtoute eq amon mi, i o mie d'indiens. Et dech keup, mie ed canche ed prinde unne flèche din ch'tchu. Un keup ed fusil, p't'ête.

Un keup ed pié ach tchu, étou. A écrire des sottises comme lo dsu. Coèr eq min père est mie lo. Etpi, minme chi l'étoait coèr lo, i mettoait mie des keups ed pié ach'tchu.

Mais, i o mie eq des sottises din chl'article ; l'étè indien, ch'est granmint bin. Ah ! chi ho pouvoait coèr continuer sét moés...

mercredi 1 octobre 2014

Eutes souvnirs ed deus-mile-quatore

Lindi, ej t'o causé dech kmin ed Saint Jacques. Innuit, ej vux t'causer d'unne eute mèrche, in montaingne.

Ej t'avoais dit in eu qu'ej pèrtoais avuc deus cousins

Ej té voés






Minme cose eq lindi : j'o d'eutes photos. P't'ête pour un eute keup.

Pour vir tout ho, feut miu aller in Espagne.