Os sonmes libe ed nos esprimer.

Sét janvié deus-mile-tchinze.
Din min poaiyis, os sonmes libe d'écrire, ed dessiner, ed pinser et d'causer ed quoé qu'os voulons, quanq os voulons. Os sonmes libe ed nos esprimer.
Ej préfère moérir dbout qué d'vive à gron.

Vint-uit septimbe deus-mile-dis-uit.
Ej minge del vianne et soutiens ches bouchers et ches abattoèrs.

vendredi 11 mars 2016

Batieus chu l'ieu

- "Ch'mère ches tiots batieus qui vont chu l'ieu ont-is des gambes ? "
Eq cant'te ches tiots éfants.

Et quanq is sont puss grands, des keups, is ainmeroai'te pèrtir in vagances din un batieu, o foaire un tiote promenade. Pour ête libe,  et profiter ed ches mèrs, vir ches mieules voler, aperchuvoèr des keups, un vieu ed'mèr, ches falises.

Souvint, is reuve'te. Mais i n'o quèks uns qui pu'te un jour foaire ho. Pèr eximpe, aller d'Afrike à l'Martinque, in troés o quat smangnes, in pèkant des pichons pour minger, et des keups, in s'dmindant chi is l'alloai'te mie ête obligés ed pousser ch'batieu o nager pour arriver.

Ch'est bieu !

Achteure, il existe des batieus ò i t'sanne ête din un hôtel, avuc des boutikes, des boins lits, ed quoé minger, dinser et eute. Aller ach cinéma, pèr eximpe.

Quanq t'es din ch'batieu lò, ej pinse qu'i t'sanne eq t'es din unne ville. Unne ville ed sèt o uit-mile gins. Oh, qué bèlés vagances ! T'os casi oblié eq t'es chu ches mèrs.

Ch'mère ches tiots batieus qui vont chu l'ieu ont-is des gambes ?

Batieus ?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire