Os sonmes libe ed nos esprimer.

Sét janvié deus-mile-tchinze.
Din min poaiyis, os sonmes libe d'écrire, ed dessiner, ed pinser et d'causer ed quoé qu'os voulons, quanq os voulons. Os sonmes libe ed nos esprimer.
Ej préfère moérir dbout qué d'vive à gron.

mardi 2 février 2016

Echl'éfant silinchieus


Bin qu'i fuche un grand dépindeus d'andouilles, il étoait un éfant fragile. I causoait mie granmint, o mie, et ho permettoait à ches eutes ed s'esprimer avuc un vacarme échouichant ò mie unne gin n’intindoait vraimint quoé qu’ech voésin disoait. Li n’disoait rin, ou mie grand cose, mais mie un n’s’in rindoait réellemint compte.

Pour s’protéger, i ch’étoait constitué unne imminche bulle alintour ed li, foaite ed reuves, ed contes lus din ches lives.

Ho i o étè granmint ed keups rpreuché mais i continuait quanq minme à vive din ches reuves et din chin silinche apparint.

D’eutes éfants ainmoai’te bin l’chouler, l’jougler, l’tatchiner, des keups avuc mawaiseté, et ho étoait fin régalant vu qu’i prostestoait mie.

Des sérusyins ch’étoai’te intéressés à li, in tintant ed comprinde pour ch’bulle et pour ech silinche mais, conme i causoait toudi mie, ches sérusyins n’comprindoai’te mie.
Il avoait du dessiner quoé qu’i i passoait pèr ch’tète chu unne feuille, pi écrire égalemint quoé qu’i i passoait pèr s’tète chu unne eute feuille.

Ches sérusyins s’étoai’te réunis, avoai’te récomparé ches deus feuilles, observé echl’écriture et ch’dessin, étudié echl’emplacemint précis dechl’écriture et dech dessin chu chake feuille et avoai’te maginé unne esplication à ltchelle mie un, à pèr eux, n’avoait pinsé.

Alorss echl’éfant rtorna din ch’bulle et din chin silinche. Ches sérusyins sont rpèrtis s’otchuper d’un eute éfant.

Un jour, echl’éfant dispèru. A ch’momint seulemint, os avons intindu ech silinche qu’i foaisoait. Mais ch’étoait djò granmint tard, il étoait pèrti.

D’Antoène Vissuzaine,
Din chin live ed nouvèles « Ches silinches échouichants"
A ches éditions Valrose

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire