Os sonmes libe ed nos esprimer.

Sét janvié deus-mile-tchinze.
Din min poaiyis, os sonmes libe d'écrire, ed dessiner, ed pinser et d'causer ed quoé qu'os voulons, quanq os voulons. Os sonmes libe ed nos esprimer.
Ej préfère moérir dbout qué d'vive à gron.

vendredi 28 juillet 2017

Ech tricot ed pieu

..., étou lonmé maillot ed corps.

I o à écrire chu ches tricots ed pieu, vu eq ch'est bin conmode pour n'mie avoèr froéd.. Mais i feut un boin tricot ed pieu.

J'esplique.

Pour mi, un boin tricot ed pieu deschind din t'maronne. Pour bin protéger tin dos ed ches keups ed froéd, et conme ho, éviter d'i avoèr du mau.

Deus problinmes !

In premier, t'acates un maillot ed corps qui vo bin, et à mzure eq tu el laves et l'mets à sécher avuc des machines d'achteure, i dvient trop court. Et, un jour, tin dos n'est pu couvert. Feut racater !

In deusienme, tin maillot est toudi bin, mais t'os prins un molet, vir un cros molet ed berdale. Ech vint rinte pèr edvan ti. Et foait ch'tour pour arriver à tin dos.

Don, os érez comprins qu'ej mets toudi un tricot ed pieu. A pèrt in étè.

L'tchulotte étou tient keud ; Ches poéysins d'unne bèle région qu'ej pux mie lonmée et qui n'mettoai'te mie ed tchulotte din leu maronne ont ieu du mau à l'comprinde. Mais un jour, un vindeu leu o dit :
- " Ch'est keud, et ch'est prope."

Un ed ches poéysin o essayé, est allé à cans, o ieu invie ed tchier, et o tchié. In rintrant au vèpe, il o confirmé eq ch'étoait keud, et prope...

Comprins qui vut.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire