Os sonmes libe ed nos esprimer.

Sét janvié deus-mile-tchinze.
Din min poaiyis, os sonmes libe d'écrire, ed dessiner, ed pinser et d'causer ed quoé qu'os voulons, quanq os voulons. Os sonmes libe ed nos esprimer.
Ej préfère moérir dbout qué d'vive à gron.

Vint-uit septimbe deus-mile-dis-uit.
Ej minge del vianne et soutiens ches bouchers et ches abattoèrs.

samedi 28 avril 2018

J'o seuvé unne vieille

L'eute mardi, j'ouvroais. Et j'avoais un rindez-vos.

Vu qu'i foaisoait bieu et keud, j'étoais pèrti in avinche.

Et arrivé in avinche.

Adon, j'in profite pour visiter ches alintours, pi em'mette à l'ombe d'unne église.

J'éroais bin ainmé visiter echl'église, mais ale étoait frunmée.

Malureusemint !

Ej foais ech tour ed l'église, et quanq j'érviens à m'voéture, i o unne vieille qui m'apèle :

- "Disez-mi, echt'onme, os pouvez vnir m'rétampir ?"

L'fanme, alintour ed quater-vint ins, vouloait s'appreucher d'unne fernète et n'avoait mie vu qu'i avoait unne fin tiote mèrche dvant.

Et ale avoait tcheu.

Lò dò qu'ale étoait, un mitan muchée, l'fanme sroait p't'ête bin rester chin tchu din ches erbes quèks tans.

Et s'tète au solé.

Don, j'o seuvé unne vieille, et unne vie.

1 commentaire:

  1. Ha vo ti ED !! Peut qu'manqué ; chol chinmetiére a n'devoait mie éte loin piq'y avoait inne église !! PDMM !! Paure tite gra-mére , ej foais ch'ti qu'i est mécant , mais j'ai quére chés viu (qui aime bien , châtie bien) boin wouiquéne à tartous

    RépondreSupprimer