Os sonmes libe ed nos esprimer.

Sét janvié deus-mile-tchinze.
Din min poaiyis, os sonmes libe d'écrire, ed dessiner, ed pinser et d'causer ed quoé qu'os voulons, quanq os voulons. Os sonmes libe ed nos esprimer.
Ej préfère moérir dbout qué d'vive à gron.

samedi 5 août 2017

Sapré carète ed fain

Quanq tu foais ches fains, in étè, in principe, i foait bieu tans. Chin quoé, echl'erbe n'sétchit mie.

I foait bieu, don i o mie d'ieu pèr tère.

Mais feut qu'ej vos conte unne aüre eq j'o ieu avuc deus boins conmarades à mi.

I o trinte quat ins, os étoème pèrti à troés foaire ches fains amon unne gin qu'ej connoaissoais edpi un in.

Ches fains, ch'étoait keuper echl'erbe, l'laicier sétchir, i mette des loéyins pour in foaire des tiotés bottes alintour ed dis à quatore thilos, cartcher ches bottes avuc unne fourke, pi les décartcher.

I foait keud et sé,vu qu'i foait bieu.

Un jour, os avons cartché unne carète et rintrons à l'cinse pour, don, l'décartcher. Cartcher, ch'est alintout ed deus-chint tiotés bottes.

Mais, au mitan dech can, l'carète s'inratche justch'à esn'essieu et s'arte. I avoait, conme os appelons cho, unne mouillère ; un indroét ò i o toudi del ieu, mais qu'os voéyons mie quanq i o granmint d'erbe.

Os avons du tout décartcher din ch'can, avinché adon aisiémint ech tracteu et l'carète, pi tout rcartcher.

Cho nos o arrivé qu'un keup, mais os nos in ranmintuvons coèr.

1 commentaire:

  1. Ho vo ti ED ! Qué l'infilure ! Après un coeup parél ; ej croés poin qu'tu y'éro r'tourné l'énnée suivante !!

    RépondreSupprimer