Os sonmes libe ed nos esprimer.

Sét janvié deus-mile-tchinze.
Din min poaiyis, os sonmes libe d'écrire, ed dessiner, ed pinser et d'causer ed quoé qu'os voulons, quanq os voulons. Os sonmes libe ed nos esprimer.
Ej préfère moérir dbout qué d'vive à gron.

jeudi 3 mai 2018

Is ont ieu deus papars

- "Quoé qu'i o d'éspécial à avir ieu deus papars ?" qu'os vos disez p't'ête ! "Jou qu'is sont nés ech minme jour ?".

Nan !

Ch'est des gins conme vos et mi, qu'ont ieu deus filles : l'deusienme, quèks innées aprè l'première. Conme din granmint ed keups.

Mettons eq ches filles s'lonme'te Nénète et Gélike, cho m'baille echl'occasion ed penser à l'tiote ed trèse ins qui vient d'ête assasinée.

Mettons étou eq ches filles ont miu ed dis-uit ins.

Don, pour résumer, ches gins ont ieu deus filles.

Mais achteure, edpi moinss d'un in, is ont unne fille, l'première, et une filliu.

Une filliu ?! Ch'est deus mots qu'ej viens invinter pour dire eq ch'est unne fille qu'est pu vraimint unne fille. Ale o un corps ed fille, mais achteure, un tiot nom d'onme. Mettons eq ch'est Natole.

Et béto, ches gins is éront unne fille, toudi l'première, cho n'cange mie, et un fiu. Qui sro don l'fille edvenue une filliu pi un fiu.

Qué monde !

Nénète o dit à ches pèrints eq Natole sro toudi s'soeur.

Et ches gins, is éront toudi deus éfants.

1 commentaire:

  1. Ha vo ti ED ! Ch'est clair conme du jus d'chique ! Soin dé n'poin truter t'chervelle ! PDMM ! Adé éz Zéf

    RépondreSupprimer