Os sonmes libe ed nos esprimer.

Sét janvié deus-mile-tchinze.
Din min poaiyis, os sonmes libe d'écrire, ed dessiner, ed pinser et d'causer ed quoé qu'os voulons, quanq os voulons. Os sonmes libe ed nos esprimer.
Ej préfère moérir dbout qué d'vive à gron.

mercredi 2 mai 2018

Ech jornée dech bieu-père

Os connoaissez l'fète ed ches mères, l'fète ed ches pères o, eute eximpe, l'jornée del fanme qu'est ech uit dech moés ed marche.

Il existe étou, ej vo p't'ête vos l'apprinde, l'jornée mondiale chin marrone. Ech trèse janvié. J'o janmoais vu ed gins l'fèter !

Et granmint d'eutes. Casi chake jour, i o unne jornée ed quèk cose !

Eh bin, mi, j'o créé l'jornée dech bieu-père : ech trinte dech moés d'avri.

Ej vos esplique.

Lindi, emn interprinze étoait frunmée, vu eq ch'étoait inter diminche et ech premier dech moés ed moai, deus jours ò eq ches gins n'ouve'te mie. In principe !

Don, lindi, j'étoais à m'moaison.

Et j'o foufté.

Pour bin foufter, j'o utilisé ech "Troés-quat-chonc" ed Pythagore eq min bieu-père m'avoait apprins, et unne machine, eq min bieu-père, coèr li,  avoait acaté. Et janmoais utilisé.

Adon, toute l'jornée, j'o pensé à li.

Mais qu'ej vos diche, ej pense à li d'eutes jours.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire