Os sonmes libe ed nos esprimer.

Sét janvié deus-mile-tchinze.
Din min poaiyis, os sonmes libe d'écrire, ed dessiner, ed pinser et d'causer ed quoé qu'os voulons, quanq os voulons. Os sonmes libe ed nos esprimer.
Ej préfère moérir dbout qué d'vive à gron.

Vint-uit septimbe deus-mile-dis-uit.
Ej minge del vianne et soutiens ches bouchers et ches abattoèrs.

mardi 27 février 2018

Vive conme un russe

Ièr, timpe au matin, i foaisoait granmint froéd.

Et j'o invoéyé un tiot message qui disoait :

- "Ej pense ach jonne - qu'est sibérien et qui vit in Sibérie, ej l'o seuremint djò écrit - qui dvroait dvenir min bieu-fiu."

Et m'fille qui vo s'merrier avuc li, i o transmis ech message.

L'eute, fin bin édutché - répond à m'fille, et don à mi :

- "Abille -ti lò dò qu'i foait keud, et foait atincion à ti."

Merchi .

Mais pour tout comprinde, i feut qu'ej vos esplique : pour ches russes, ch'est adité eq d'avir du grind froéd. Per eximpe, moinss trinte-chonc degrés in dsou ed zéro. Adon, eux, is peu'te s'abiller à l'cour quanq i foait moinss dis degrés. Mais is sai'te eq pour nos, ches frinchoés, ch'est mie adité.


Ch'est pour cho eq min futur bieu-fiu m'conseille ed m'abiller lò dò qu'i foait keud.

Qu'i m'sanne qu'i feut comprinde

Ièr au vèpe, emn eute fille m'écrit :

- "Pense étou à tin bieu-fiu qui vo ouvrer à bicyclète."

Conme chi j'i pensoais janmoais ?!

Bec à mes bieu-fius qui sont corageus. Et eq j'ainme.

1 commentaire:

  1. Ha vo ti ED ! Chés froéds qu'os ons achteure is péroait qu'a s'appelle ech Moscou-Paris ! J'én connaichoais mie ch'train lo !! J'éroais yeu quére qu'i euche eune gréve pi qu'i réste à Moscou !! Ch'est vraimint un moche-coup qu'i nous arrife !! Adé ez Zéf

    RépondreSupprimer